PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[Arrivée chambre C2] It's a brand new world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
Chambre C

Chambre C
Kagome

Nombre de messages : 117
Pseudo : Faraway
Surnom : Chien Méchant

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: J'ai les crocs.

Mar 24 Sep 2013, 00:39

Mourir pour ce qui est juste. Qu’en savait-il exactement ? Toujours cette chose, ce jugement divin au dessus de lui qui allait dans tous les sens sans se préoccuper de qui s’en sert. Le bien et le mal, une case ou l’autre. Lui était le méchant et pour lui ils étaient les méchants, c’était ridicule, une discussion de sourd qui n’avait aucun intérêt.  Il se recule, disparaît à l’angle du mur. Sorcière, monstre, humain, qu’importe le massacre il serait là car tout ne fait que commencer.

*Je vois le sang sur le sol et les entrailles sortant des corps.
Je vois la mort rouge se tenant là impassible.
Je vois les larmes et la douleur.
Je vois et me réjouis car ce monde et mon monde et personne ne me l’enlèvera.*



Il s’assoit au sol, fixant le vide, la musique retentit encore, mais il n’écoute pas. Il attend car bientôt il y aura la chair. Il frémit d’impatience car ici dans ce couloir à parler comme un humain a se dresser parmi les ombres hostiles, il n’a pas sa place, il n’y a rien pour lui ici, ce serait trop facile de renoncer, mais les images, toujours les mêmes, toujours en boucle dans son esprit. Rien n’est bon ni méchant, il n’y a que des obstacles qui s’affrontent mutuellement, maintenant, que la guerre commence et que l’enfer se déchaîne car l’odeur l’insupporte ici, celle de l’homme pourrissant l’air présent dans la pièce. Mais il y aura du sang, et il y aura festin, c’est suffisant. Ils sont tous dans le mauvais camp, celui ou il n’est pas.

Il ferme les yeux, reste ainsi, laissant ses pensées vagabondé tandis qu'il se concentre sur ses sens et sur ce qu'il lui apprennent.

[Il attend, rien de plus malheureusement ]




Regarde moi dans les yeux, regarde bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
Udo Asano

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t1002-udo-asano-le-mechant-flic-fiche-terminee
Nombre de messages : 25
Pseudo : Tango
Âge du personnage : 25 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: Combinaison ; Habits urbains ; Holster ajustable + pistolet lourd Browning Hi-Power.Holster ajustable + pistolet Firestar ; Portefeuille : quelques billets, carte de crédit, cartes de visite ; Plaque de police ; Téléphone portable ipod ; Paire de menottes ; Trousseau de clefs ; Couteau suisse ; Petite lampe mécanique ajustable à une arme de poing ; X-Gun ; X-Shotgun

Ven 04 Oct 2013, 19:22

Toujours adossé au mur aux coté de Tori, Udo observait les divers événements se dérouler devant lui d'un air blasé, l'air de s'ennuyer ferme alors qu'il analysait méthodiquement les différents acteurs de cette étrange scène. Les sarcasmes des uns et les regards hostiles des autres lui glissaient dessus mais il était inutile de se cacher que l'environnement entier lui était hostile, ainsi qu'à Tori. Puis la boule noire leur avait ordonné de tuer un martien et le policier se doutait qu'il vaudrait mieux ne pas se fier aux apparences et le sous-estimer. La seule chose à garder ensuite en mémoire, le seul fait notable, c'était la volonté de la femme colérique que tout le monde utilise le matériel fourni par la boule noire dès que celle-ci s'ouvrirait. Udo ne laissait rien paraître de ses pensées puis il regarda brièvement Tori avant de se replonger dans son observation.

"N'oublions pas, direction le nord."

[Observe, attend, rappelle une éventualité à Tori]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
Tori Ashina

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t1001-tori-ashina-la-gentille-fliquette-fiche-terminee
Nombre de messages : 24
Pseudo : Fox
Âge du personnage : 24 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: Vêtements / Holster ajustable + pistolet lourd Hi-Power / Holster ajustable + pistolet Firestar / Portefeuille : carte de crédit, cartes de visite, photos compromettantes / Plaque de police / Téléphone portable ipod / Trousseau de clefs / Pastilles de menthe / Petite lampe mécanique ajustable à une arme de poing / Plan de la ville / Combinaison / X-Gun / X-Shotgun

Ven 04 Oct 2013, 19:38

Aux cotés de son coéquipier, Tori observait tout ce petit monde. Les deux policiers n'étaient pas en service en ce lieu. Ils n'étaient pas en service et n'avaient pas de mandat pour enquêter. Ca valait mieux en fait. En plus des suspects déjà pas nets, certains individus étaient visiblement dotés de capacités fantastiques, comme cette femme de mauvaise humeur qui avait peut-être espéré malmener les policiers si ceux-ci avaient tenté d'user de leur statut juridique pour interroger tout ce monde et prendre donc le contrôle d'une situation qui ne pouvait que leur échapper. D'ailleurs, après que la boule noire leur ait confié une mission pour le moins hors du commun, cette même femme leur avait pour ainsi dire ordonné d'utiliser l'équipement que cette boule noire allait leur fournir en s'ouvrant. Vue la taille de cette sphère sombre, il ne devait pas y avoir grand-chose dedans mais ils ne seraient pas à une surprise près.

"D'accord pour l'éventualité."

Répondit-elle en croisant son regard assuré avant de continuer à attendre la suite des événements.

[Attend la suite des événements]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Arai Robatou

Nombre de messages : 40
Pseudo : Cauhein

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement:

Lun 25 Nov 2013, 07:15

Le colosse lu la boule en grommelant pour lui même.
C'est quoi? un jeu?
Un rictus carnassier déforma son visage en lisant la description.
Un fan de MMA?
Puis le sourire disparut, une lueur de malignité scintillant dans son regard.
Oh non! Il a pas payé ses dettes de jeu!
Il se tourna vers son précédent interlocuteur et son bob, les yeux écarquillés de colère.
C'est pour ça qu'on est là?
Si on s'occupe pas de lui, on est les prochains?


passez tous une excellente journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux - Chambre C
Lago

Nombre de messages : 14
Pseudo : Kiddo
Surnom : Lago

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Sam 22 Fév 2014, 14:25





[Au niveau du plan, c'est pour s'y retrouver un peu mieux mais il est approximatif parce que grossier. Yuki, si je t'ai mis là c'est parce que tu disais fouiller les tiroirs, les plus proches sont dans la cuisine, et sont vides]

Couloir[/font]http://img11.hostingpics.net/pics/217791MugenSaiko2.png[/img:586b]



Salle Gantz ==> Cuisine
Mugen Saiko

Mugen était perdu. Kagome s'était muré dans le silence. Ce n'était pas étonnant, mais il était incapable de dire si sa cause était réellement perdue ou si il se voilait tout simplement la face. Le seul point positif, c'est qu'il n'avait pas de comportement violent pour le moment. Lorsque Yuya avait agi, il s'était inquiété, les choses auraient pu s'escalader très vite mais assez ironiquement, Lago avait retourné la situation. Il y avait bien trop de monde, trop de choses à gérer, en songeant à la dernière mission, Mugen s'était rendu compte que sa manière de diriger était pleine de failles. Le doute commençait à s'installer quand à son rôle au milieu de tous ces inconnus qui partaient pour l'abattoir...Yuya, l'une des seules vétérans venait de s'écrouler, Kagome n'avait rien de rassurant et les plus anciens que lui et Kiyomi étaient peinaient à suivre. Et le petit...qu'est-ce qu'il s'était passé ?

Cette mission partait mal. Il posa les yeux sur le monstre à exécuter ce soir, le Martien Rêveur. A première vue, il ne semblait pas bien menaçant...Mais ce genre de présomption amenait souvent à des pertes dramatiques. D'autant qu'il ne serait pas seul...Pour ce qu'il se rappelait de ses missions, cet ennemi ne lui disait absolument rien. D'un regard, il incita sa compagne à y prêter davantage attention, vu qu'elle tenait depuis plus longtemps, et se permit de déléguer.

-Kagome. Et elle, aussi.

Il n'avait pas réellement besoin d'en dire plus pour qu'elle comprenne, mais pour l'instant, il lui fallait s'occuper d'autre chose. Premièrement, il lui fallait répondre à l'inquiétude du combattant. Un gaillard étonnant, celui-là, sur qui il avait encore bien des réserves, mais qui semblait plein de potentiel.

-Lui, c'est la partie visible de l'iceberg. Il ne sera pas seul...et vu notre nombre, vous pouvez vous attendre à ce qu'il ait ramené pleins de copains. J'ai quelque chose à vérifier, si vous avez des questions, venez me voir ou demandez à Kiyomi. C'est celle qui fait peur avec sa robe, là.


Puis, il s'éclipsa pour s'occuper de la deuxième chose qui le préoccupait, le petit aux cheveux bleus.  Après être sorti de la cuisine comme un diable de sa boite pour fixer la fenêtre comme un dément, il s'était mis à compulser furieusement les tiroirs. En arrivant à ses côtés, il remarqua la vieille, étendue au sol, le teint suspicieusement livide dans une position qui semblait bien paisible. Pour le moment, il n'en saurait pas davantage, car il reporta son attention sur le jeune garçon en lui posant la main sur l'épaule, l'arrêtant net dans ses recherches. Il avait le regard tendre et compatissant, même si il ne savait pas encore comment, il n'avait pas besoin d'examiner la la vieille avec plus d'attention pour savoir qu'elle ne ferait pas la mission.

-Tu ne pourras pas sortir d'ici comme ça, et en admettant que tu y arrives, je ne pense pas que tu survivrais le temps d'un pas...

Tout s'était passé trop vite. Ils n'avaient pas pu les rassembler, pas pu chercher à les connaitre un minimum et tout partait en vrille. Yuki avait semblé prometteur, plus tôt, il fallait juste qu'il trouve un moyen de le faire arrêter de paniquer.

-Je ne te demande pas de ne pas réagir, ce serait absurde...Mais écoute-moi bien, et je dois te demander de me faire confiance. Si tu perds pieds maintenant, tu ne survivras jamais à cette nuit. Je suis sûr que plein de gens t'attendent.

Après un moment de silence, il se mit à sa hauteur pour le regarder dans les yeux et essayer d'y retrouver la flamme qu'il avait vu lorsqu'il s'était jeté sur le prisonnier armé.

-S'il te plait, écoute-moi. Tu dois te reprendre. Pour eux, pour toi, mais aussi pour que la première victime n'ouvre pas le bal pour les autres...Est-ce que tu comprends ?

[Discute avec Kiyomi, réponds à Arai puis va tenter de rassurer la pisseuse ]

Salle Gantz ==> Embranchement des couloirs  

Kiyomi Nobumi

Le message était passé clair comme de l'eau de roche et Kiyomi et alors que Mugen se dirigeait vers la cuisine, elle alla s'assoir aux côtés de Yuya pour la faire se relever, ramassant son sabre au passage avant de l'emmener vers le deuxième couloir pour l'isoler. De son côté, elle s'assit les jambes repliées contre elle dans l'encadrement pour pouvoir surveiller le changeforme sans problème.

-Yuya, je ne vais pas te juger, la dernière mission a été désastreuse.


Parler n'avait jamais été son point fort, et comme avant le retour de Mugen elle s'était habituée à se tenir à l'écart des autres, se remettre dans le bain restait difficile, même après leur période de vie commune entre les missions. Yuya était difficile à cerner, et en ce qui concernait Kagome, c'était tout bonnement impossible. Le plus dangereux, dans les missions, c'était la cohésion et le mental du groupe. Généralement, c'était une catastrophe.

-Un très mauvais travail d'équipe, peu d'entente et de coordination...Mais on a travaillé sur ça, et toi, tu es bien meilleure que tu ne l'étais la dernière fois. Tu es préparée, cette fois-ci.

En se rapprochant en avant, elle quitta Kagome des yeux pour lui montrer qu'elle était sincère et qu'elle n'était pas en train de lui monter un quelconque mensonge, mais aussi qu'elle lui accordait bien plus d'importance que l'animal.

-Si tu ne te laisses pas surprendre, Yuya, je crois vraiment que tu es l'une des personnes avec le plus de chances d'en réchapper...Et on ne te lâchera pas, crois-moi.


C'était assez dur de se projeter en arrière, pour se rappeler comment ils s'étaient sentis exactement lors de leurs premières nuits dans la chambre de Lago. Pour peu qu'un membre se fasse arraché ou autre chose de sympa dans le style et c'était de toute façon impossible de s'en rappeler précisément. De toute façon, il valait mieux l'oublier, autant que possible. La danseuse lui prit les épaules pour la positionner face à elle,

-On a pas mal de nouvelles têtes, et je ne sais vraiment pas à qui on pourrait se fier avec certitude...Alors je t'en prie, Yuya, je ne laisserais rien t'arriver, je ferais mon possible pour ça, mais il faut que tu arrives à garder ton sang-froid. Vraiment.


Après tout, comment voulaient-ils que les nouveaux venus tiennent face à ce qui allait arriver si ceux qui l'avaient déjà vécu avait l'air traumatisé rien qu'à l'entente d'une berceuse ?

[S'occupe principalement de Yuya et garde un œil sur Kagome ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux - Chambre C
Lago

Nombre de messages : 14
Pseudo : Kiddo
Surnom : Lago

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Sam 22 Fév 2014, 14:36

Après la musique et l'image de la cible, maintenant disparues, venait une autre surprise. Sans un bruit, la boule lisse se cisela sur le côté, avant que deux compartiments n'en sortent avec ce qui pouvait ouvrir deux bons magasins de Laser Game. A première vue.


A portée, Lago dispose en tout un armement constitué comme suit :
Armes prises/Armes totales
-4/4 X-gun
-2/5 X-shotgun
-3/4 Y-gun
-0/3 contrôleur




Sur le compartiment arrière, on retrouve un stockage de mallettes conséquent, chacune identique à un détail près, le nom figurant sur la face dirigée vers le haut. Dans l'ordre, ces valises donnaient :

Le Bon [Vide]
Desdemone [Vide]
La Sorcière [Vide]
Chien Méchant [Vide]
L'Emo [Prise par Mugen]
Jumpsuit Rookie [Prise par Mugen]
Lente Fourrure
Le Truand [Prise par Musashi]
Scully [Prise par Tori]
La Brute [Prise par Arai]
Don't Juan [Prise par Nakama]
Stéréotype n°1 [Prise par Riley]
Momie Gâteau [Mise au sol par Arai]
Mulder [Prise par Udo]
White Liar [Prise Par Gandalf]
Afro Samurai [Prise par Micah]
Lente Fuyeuse
Mental de verre [Prise par Yuki]
XYZ 404


Après cela, la chambre retomba dans le même rythme qu'auparavant, sans plus d'explication. Ils pouvaient bien se débrouiller après tout, ce n'était pas si dur que ça à comprendre...Des valises, avec des noms. La consigne n'était pas compliqué. De toute façon, les vétérans allaient gâcher les surprises, comme toujours.

Le sol, beaucoup

Kenshiro Nara

Kenshiro, positionné avec précaution de sorte à ne pas se faire remarquer, avançait petit à petit pour briser la nuque du petit black clair et net, avant de prendre sa chialeuse de petit frère comme otage...Oh, il allait comprendre ce qu'il se tramait dans le coin, et quand il trouverait celui qui l'avait mis en position pour se faire déglinguer par un marmot, il allait lui mettre tellement cher qu'un retour au service client pourrait ruiner un pays du tiers-monde. Ou quelque chose comme ça. Au bout d'un certain temps, il le remarqua, là, perdu dans ses pensées, la garde totalement relâchée. D'un moment à l'autre, il allait passer à l'action. Ouvrant subitement les yeux, le prisonnier se jeta en avant en poussant un cri dingue, les bras ouverts, prêts à agripper sa cible acculée dans un coin, sans échappatoire.

C'est à ce moment que les armes arrivèrent. Repoussé violemment contre le mur, Kenshira eut la pupille qui vira au blanc, avant de retourner dans le monde de Morphée.

*Ouais...Il va prendre trop cher*


Coin proche de la salle à bike

Micah & Riley Tubbs

Micah ne savait quoi penser de tout ça. Clairement, ce n'était pas un jeu. Avec ce qu'il avait pu glaner tout au long des conversations qui s'étaient enchainées, il pouvait même dire quelque chose de plus proche de la vérité. C'était un jeu, mais où les participants misaient leurs vies. Un coup d’œil sur Riley lui noua l'estomac d'une boule désagréable et acide. Si seulement il s'était déplacé avec plus de matériel, ce soir. Si seulement il...

Un cri rageur le tira de sa torpeur et du coin de l’œil, il aperçut la main du prisonnier l'effleurer alors qu'il se faisait projeter contre le mur sans ménagement, d'un compartiment miraculeux qui n'avait rien à faire là...Et qui n'avait de toute façon aucune place de sortir de ce genre de machine. Le prisonnier n'était pas vraiment important, ce qui capta tout de suite l'attention de Micah fut l'homme nu, à l'intérieur de la boule. Tout ce qui s'enchainait n'avait aucun sens. Comprenant assez rapidement qu'il n'en apprendrait pas plus en regardant bêtement l'étrange inconnu (en plus), il décida de compulser les mallettes qui venaient d'apparaitre, parlant à voix basse à son petit frère pour qu'il agisse vite.

-Hey, Riley. Go and take some guns for us. Be discrete, hear me ? Discrete.


A mesure qu'il fouinait à travers les noms, les mallettes qui revenaient à lui et son frère paraissaient évidentes, par un simple exercice de déduction. Il s'équipa donc de la mallette de l'Afro Samurai et du Stéréotype n°1 avant de retourner s'assoir, il avait remarqué un détail au niveau des mallettes qui lui tirailla un moment l'esprit, mais qu'il préféra laisser de côté pour se concentrer sur l'essentiel. Riley, qui n'avait rien compris mais qui s'était bien marré en voyant l'énorme ratage du balourd en uniforme chourra un X-gun et un Y-gun ainsi que deux contrôleurs. Il voulait au départ s'armer d'un shotgun, mais le poids conséquent de l'engin lui fit abandonner, après moult reprises de le soulever, selon une multitude d'angles différents. Quand Riley aperçut finalement Lago, il se tapa le ventre en s'esclaffant, s'arrêtant net alors qu'il semblait frappé d'une soudaine réalisation.

-Man, how come that ball and all those guns are black, and still, the dude's a snowflake ? Man, that's some ol' buuuullshit.

[ - 2 mallettes - 2 contrôleurs - 1 X-gun - 1 Y-gun ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux - Chambre C
Lago

Nombre de messages : 14
Pseudo : Kiddo
Surnom : Lago

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Sam 22 Fév 2014, 14:42

Salle Gantz

"Gandalf"

Le vieil homme était parti se terrer dans l'autre coin derrière Lago, aux côtés des deux frères. Eux aussi, étaient intrigants. Il ne les connaissait aucunement, et ne les connaitrait jamais. Cette chambre était bondée de personnes dont il ne saurait rien. Cette fois-ci, courir ne suffirait pas...Il avait de toute façon suffisamment vécu, et honnêtement, il était las maintenant. Certains devaient survivre, d'autres devraient impérativement mourir. Tout se jouerait en temps et en heure, sans qu'il n'ait besoin d'intervenir. Lui était certainement destiné à mourir ce soir, bien qu'il n'en sache rien. Pour ce qu'il avait pu rassembler comme informations sur ce lieu, il n'était plus en âge ou en forme suffisante pour tenir la distance avec les jeunots et ceux qu'ils allaient devoir abattre.

C'est à cet instant que Lago s'ouvrit, comme il s'y attendait. Il se dirigea d'abord vers les mallettes, avec les combinaisons, pour éviter qu'une mauvaise blague n'en dise trop. Juste après les Tubbs, il s'empara avec un soupir de la mallette White Liar, sans en apprécier le jeu de mot aussi subtil que comique...Surement pour quelqu'un, au moins. Au passage, il s'empara également d'un Y-gun.

Il préféra ne pas en dire plus pour ne pas attirer les soupçons mais se fit la même remarque que Micah, quant aux mallettes, avant de lui aussi, retourner d'où il s'était levé.


[1 Y-gun en moins Une mallette en moins ]




Jack & Clémentine

Jack s'était niché tout contre le vieux, jusqu'à s'endormir. Clémentine quant à elle, avait passé son temps à aller de droite à gauche, à droite, à gauche, à droite, sans faire plus de quelques centimètres d'avancée à chaque fois, ne sachant vers où se concentrer pour son sauvetage. Il lui fallait retrouver Jack, mais tout allait trop vite et était bien trop bruyant, elle ne savait pas combien de temps elle pourrait tenir. Tirant au maximum sur ses jambes pour booster sa vitesse, elle tendait la gueule le plus en avant possible, lissant son cou ridé pour se sentir partir davantage lorsqu'elle marchait, sentant presque le vent qu'offrait la vitesse l'aveugler sans y repenser une seule fois.

Quand le vieux alla se poser dans un coin, il sembla qu'il avait oublié Jack, qui s'était retrouvé par terre. Leurs regards se croisèrent et avec passion, leur flamme s'embrasa pour la première fois, intensifiée par le rush de l'inconnu et la distance qui les séparait pour la première fois depuis longtemps. Il ne pouvait vivre sans elle, ni elle sans lui, et ils venaient de le comprendre, après cette séparation qui semblait avoir duré des semaines entières de souffrances et de dur labeur. A la même exacte seconde, ils se lancèrent tous les deux en avant, sans se laisser stopper par les barrières intrinsèques à leurs espèces, ils se battaient contre la paresse, ils se battaient contre la lenteur, ils se battaient contre la nature elle-même, ainsi que l'ordre des choses. Mais plus que tout, ils se battaient pour l'amour. Et l'amour donnait des ailes !

-J'arrive, mon étincelante moitié, j'arrive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux - Chambre C
Lago

Nombre de messages : 14
Pseudo : Kiddo
Surnom : Lago

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Sam 22 Fév 2014, 14:46

[center]Salle Gantz

Musashi Tsuki

-Complètement teubés, ces animaux.

Le paresseux tendait péniblement le bras en avant en poussant un gémissement débile, alors que la tortue tentait de "charger" en avant avec une vitesse qui n'avait rien à envier aux esquives de Néo.

Malgré tout, pendant ce temps, son sourire n'avait de cesse de s'amplifier à chaque seconde. Le petit aux cheveux bleus semblait particulièrement agité, et qui pouvait l'en plaindre, le pauvre gamin qui venait de perdre sa mamie et qui avait maintenant peur de perdre tout le reste. Tellement idiot ces enfants. Incapables de comprendre l'intégralité du message, incapables de se projeter. Incapable de réfléchir, mais tellement, tellement drôles. Kenshiro avait manqué de le faire exploser de rire, avec son foirage complet. Décidément, le sort n'était pas avec lui ce soir, et on ne pouvait pas dire que son approche s'était faite remarquer. Toutefois, quand on connaissait son parcours, on se rendait compte que la bonne étoile avait un sens tout particulier avec Kenshiro Nara. Oh, il était même parvenu à se défaire de ses menottes avec quelque chose, prouesse qui lui avait permis de s'échapper à de nombreuses reprises, toujours pour se faire rattraper bêtement. Les Hommes ont trop tendances à garder leurs petites habitudes. C'est pour ça qu'ils meurent si vite.

Musashi se prit la tête dans les mains, serrant ses genoux tout contre son corps, refusant pour l'instant de bouger pour aller se renseigner sur l'ouverture de la boule. Les vétérans l'avaient expliqué vite fait, mais il préférait attendre que tout le monde s'y mette. De toute façon, il pouvait toujours voler ses armes à quelqu'un, si jamais il était vraiment en danger. C'était bien plus simple que de risquer de se faire remarquer maintenant.

Alors patiemment, Musashi attend, un sourire aux lèvres. Tic. Tac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
Udo Asano

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t1002-udo-asano-le-mechant-flic-fiche-terminee
Nombre de messages : 25
Pseudo : Tango
Âge du personnage : 25 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: Combinaison ; Habits urbains ; Holster ajustable + pistolet lourd Browning Hi-Power.Holster ajustable + pistolet Firestar ; Portefeuille : quelques billets, carte de crédit, cartes de visite ; Plaque de police ; Téléphone portable ipod ; Paire de menottes ; Trousseau de clefs ; Couteau suisse ; Petite lampe mécanique ajustable à une arme de poing ; X-Gun ; X-Shotgun

Mar 25 Fév 2014, 09:03

Curieux, Udo observait toujours les uns et les autres avec l'air du flic qui s'ennuie alors que ce n'était pas du tout le cas. Le fameux masque indifférent en action. Lorsque la chose mit à leur disposition tout cet armement, elle mit aussi sur la touche le hors-la-loi. Inutile de se leurrer, dans ce groupe, les deux policiers avaient surtout des ennemis. Le jeune homme s'approcha de la grosse boule ouverte et jeta un coup d'œil aux noms sur les mallettes.

*Scully et Mulder, huhu*

Il entrouvrait la mallette portant le nom "Mulder", le temps d'y voir une espèce de tenue moulante noire et un holster puis refermait cette même mallette.

"Pas question que je mette ce truc."

Ca, c'était dit. Non mais des fois, ça n'allait pas bien dans leur tête. Puis un de ses sourcils se haussait alors que le flic voyait le gus imberbe qui semblait profondément endormi à l'intérieur de la bouboule.

"Il y a un suspect là-dedans. Je trouve ça suspect."

Ce disant, il posait la mallette à coté de lui et prenait un X-Gun dans une main ainsi qu'un X-Rifle dans l'autre main avec un air sceptique.

[A pris un X-Gun et un X-Rifle]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
Tori Ashina

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t1001-tori-ashina-la-gentille-fliquette-fiche-terminee
Nombre de messages : 24
Pseudo : Fox
Âge du personnage : 24 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: Vêtements / Holster ajustable + pistolet lourd Hi-Power / Holster ajustable + pistolet Firestar / Portefeuille : carte de crédit, cartes de visite, photos compromettantes / Plaque de police / Téléphone portable ipod / Trousseau de clefs / Pastilles de menthe / Petite lampe mécanique ajustable à une arme de poing / Plan de la ville / Combinaison / X-Gun / X-Shotgun

Mar 25 Fév 2014, 13:09

De nature plutôt amicale, Tori aurait volontiers tenté d'apaiser Yuya mais elle se méfiait du piège éventuel, à savoir que l'intéressée pouvait la repousser plus ou moins violemment et davantage plus que moins parce qu'au final, l'inspectrice ne savait pas du tout ce qui les attendait même si ça n'avait pas l'air bon, pas l'air bon du tout pour leur survie à venir. La japonaise écoutait donc attentivement les paroles des uns et es autres, surtout celles de Kiyomi qui semblait être l'élément le plus solidaire du groupe. Il y aurait peut-être quelque chose à envisager avec elle si le Destin ne leur infligeait pas l'éventualité évoquée par Udo.

Puis la sphère noire s'ouvrait, révélant un arsenal qui n'aurait pas du tenir dans si peu d'espace mais ils n'étaient plus à ça près.

*C'est ce qu'on verra, hihi*

Pensait-elle avec amusement quand son partenaire de choc prétendait qu'il ne mettrait pas ça. La jeune femme s'avançait et elle entrouvrait elle aussi brièvement la mallette portant le nom de "Scully", un surnom plutôt bien trouvé, le temps d'y voir "ce truc". Elle jetait pour sa part à peine un regard au gars à l'intérieur de la boule noire. Vraiment, ils n'étaient plus à ça près.

*Cet appartement n'est pas immense, s'il y a un endroit où se changer, ça doit être après ce couloir en forme de L. Au pire, je peux me changer dans le couloir*

Envisageait-elle en s'armant d'un X-Gun, d'un X-rifle, de sa mallette ainsi que de celle d'Udo, ce qui n'était pas commode mais c'était un message pour lui faire comprendre de la suivre et de maintenir éloignés d'éventuels mateurs pendant qu'elle se changerait. Elle prenait donc la direction de ce couloir. Comme elle n'avait à aucun moment hésité sur ses actions ni perdu du temps à observer le contenu de la sphère, il était humainement acceptable qu'elle en soit là pendant que les autres occupants de la pièce agissaient eux aussi, à leur rythme.

[A pris un X-Gun et un X-Rifle, prend la direction des vestiaires]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Arai Robatou

Nombre de messages : 40
Pseudo : Cauhein

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement:

Lun 10 Mar 2014, 21:39

Des questions, Arai ne semblait pas disposé à en poser, semblant accueillir les informations avec contrariété.
Plein de copains? C'est une bataille royale?
Il fixa l'interlocuteur qui s'éloignait, semblant ruminer son indolence à son égard.
Puis un bruit aérien le fit se retourner, pivotant sa masse sur un pied épais.
La boule venait de s'ouvrir et déjà certains s'étaient rués dessus en quête de ce qui semblait être une valise.
Le colosse avança d'un pas pesant pour réclamer son bien.
Il retira une valise et tenta de l'ouvrir.
Rien, la boite restait impassible face à ses bras tendus.
Son regard furieux se porta alors sur les inscriptions du dessus : "white liar".
Il posa brutalement la mallette au sol.
Il en sortit une autre : "afro samuraï".
Puis une autre:"L'Emo".
Puis une autre:"Momie Gâteau".
Il trouva enfin la sienne, marquée "la brute", qui s'ouvrit sans effort, dévoilant son contenu sur le sol.
Son regard s'écarquilla, puis un sourire malsain se peignit sur son visage.
Il ramassa les collants, fixa longuement les enfants, puis gagna le couloir.

[prend sa valise, puis part dans le couloir]


passez tous une excellente journée.


Dernière édition par Arai Robatou le Ven 14 Mar 2014, 06:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
Fukushin Nakama

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t997-fukushin-nakama
Nombre de messages : 29
Pseudo : Mortarus
Âge du personnage : 22 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: Clés - Portefeuille

Mer 12 Mar 2014, 04:42

Aucune information en plus venant du vieux excepté un conseil totalement bidon : Écouter une fille. Moi qui croyait avoir des réponses de sa part, c'est raté. Je sors de la cuisine pour aller dans la salle principale, attendant de voir d'où allaient sortir ces fameuses armes.

J'pari qu'elle dit de la merde cette meuf. Ok elle a l'air sure d'elle, mais ça prouve que dalle! Je veux dire, y a aucun endroit où il pourrait y avoir des armes ici. À moins qu'elles sortent de cette boule, mais là c'est un peu pousser, on est pas dans un film de sci-fi!

C'est alors que la boule s'ouvre, écrasant le détenu dans le mur avec un des compartiments. Ceux-ci étant rempli d'armes sur les cotés et de mallettes à l'arrière.

QUOI!? Mais... comment c'est possible ce truc? Et surtout comment elle a su? Pfff y a un truc louche la dessous.

J'hésite un peu, regardant les autres s'avancer pour s'armer et prendre ce qui semble être "leur" mallette. Voyant que même le vieux a suivi ce que la folle à gueuler, je m'avance lentement vers la boule. Je vois alors du coin de l'oeil que le gnome est dans la lune et qu'il réagi au ralenti.

Je lui lance d'un ton nonchalant et sans même le regarder vraiment :

"Hey petit. Bouge toi si tu veux avoir une arme, je crois pas qu'y en ait pour tout le monde."

Je marche jusqu'à l'arrière de la boule. Un regard vers le détenu.

Mouais il est dans les vappes pour quelques temps lui. Vais pas me plaindre, il me mettait mal à l'aise.

Je regarde les mallettes restantes :

"Le Truand" nop.
"Momie Gâteau" pfff certainement pas!

"Don't Juan" ...

C'est censé être une blague ça? Qui est le connard qui l'a choisi? Je vois pas ce qu'il y a de drôle.

Je prend la mallette en grognant puis me tourne vers les armes.

Des armes laser... on dirait de foutues armes de Star-Wars c'est quoi cette connerie encore! Bon, je vais prendre ce pistolet au pif.

Je prend un X-gun puis après quelques pas, je reviens en prendre un deuxième.

On sait jamais, je vois même pas le chargeur, c'est peut-être à utilisation unique? Oh y en a un différent, vais le prendre ça fera de la diversité.

Je me met à l'écart dans un coin et ouvre la mallette, y trouvant la combinaison.

Un truc moulant, la classe! Les meufs vont être canon dans c'truc! En parlant de meuf, la policière a pris la sienne, je me demande où elle se change.

Je regarde autour, puis vois le policier devant la porte menant au couloir. J'en déduit qu'elle doit s changer là-bas. Pas vraiment une bonne idée de tenter quoi que ce soit avec son chevalier servant à proximité. Je regarde donc autour s'il n'y aurait pas un autre endroit pour me changer. Ne voyant rien, je décide de le faire ici, dans la salle principale devant tout le monde.

Avec mon corps de dieu grec, je leur fait une faveur en me changeant ici devant eux. Ces pauvres gens n'en n'auront probablement jamais conscience.

Je commence donc à me changer au centre de la pièce sans me soucier des éventuels regards.

[Écoute le conseil du vieux, parle au nain, prend sa mallette, 1 X-Gun et 1 Y-Gun puis se change au centre de la pièce principale.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux - Chambre C
Okosama Yuki

Nombre de messages : 36
Pseudo : Wolffette
Âge du personnage : 17 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: Vêtements de ville. Téléphone portable. Clés de maison. Paquet de mouchoirs. Portefeuille avec papiers d'identités, un peu de liquide et carte de crédit. Sac plastique de konbini contenant x5 côtelette de porc.

Mer 02 Avr 2014, 09:04

Rien à faire. C'était foutu pour sortir d'ici. Le cerveau de Yuki tournait maintenant au ralentis, passant lentement les dernières informations qu'il avait eu à se mettre sous la dent. Il se revoyait tenter de briser la vitre alors que son arme improvisé s'arrêtait à quelques centimètres de celle-ci à chaque fois, sans qu'il puisse rien y faire, comme si son corps ne lui appartenait pas vraiment. Car oui, c'était bien ses muscles qui refusaient de lui obéir et non une sorte de champs de force ou autre ustensile sortit d'un film de SF.

En parlant d'ustensile, il regarda la poêle qu'il tenait toujours en main. Pourquoi l'avait-il gardé en sortant de la cuisine ? Il allait faire quoi ? Griller des steak pour tout le monde ? Il n'en avait même pas assez pour tout le monde ! Une nouvelle fois ses pensées allèrent vers mamie cookie, morte. Il n'arrivait toujours pas à y croire et pire, personne ne semblait en avoir rien à faire. C'était quoi cet endroit, un asile de psycho ? En temps normal les flics auraient au moins réagis non ?

Il se frotta le crâne de ses deux mains, ébouriffant ses cheveux déjà en bataille, comme à chaque fois que quelque chose lui prenait la tête. Que devait-il faire ? Tout autour de lui les gens semblaient se préparer à quelque chose, certains enfilaient une sorte de combinaison, devant tout le monde de surcroît, quand d'autre faisaient joujoux avec des armes pseudo-militaire-futuriste. C'était vraiment ça être un adulte ? Enfiler des combinaisons en cuir et se croire dans startreck alors qu'une vieille femme venait tout juste de mourir ? Il soupira, consterné devant le spectacle. Quelque chose n'allait vraiment pas ici.

Finalement, il se résigna à aller à son tour à l'arrière de la boule, il devait être le dernier. Lorsque son regard se posa sur l'homme nu à l'intérieur de celle-ci, il ne réagit même pas, c'était juste la suite logique de ces événements complètement barrés qui se suivaient les uns les autres.

Derrière l’étrange boule, il restait dix valise dont deux posé à même le sol. Yuki lu rapidement les inscriptions dessus mais rien ne sembla éveiller en lui le moindre souvenir. Pourtant les autres avaient bien leur propre valise, comment avaient-ils fait ? Au hasard, il ouvrit la première, vide. Puis la seconde, la troisième et ainsi de suite jusqu'à la quatrième qui se révéla elle être remplie par une étrange combinaison de latex, du même genre que celle que certains s’évertuaient à enfiler. La sortant de sa boite, il la regarda plus en détail.

La matériaux ressemblaient bien à du latex mais sans ce coté collant que l'on trouvait habituellement avec les matériaux plastique. De même, elle lui paraissait bien plus résistante qu'une simple combinaison sm, non pas qu'il y connaisse grand chose en réalité. Faisant tourner celle-ci entre ses mains, il remarqua divers boutons à la surface dur et lisse, des sortes d’interrupteurs peut-être ? Ou des lumières ?

Soupirant il la plaqua sur son torse, dans une sorte de parodie d'essayage qui ne donna rien de très concluant. Reposant la combinaison en vrac dans sa mallette, il fit de même avec la suivante et ainsi de suite jusqu'à tomber sur une qui lui irait à peu près. ''Mental de verre'' était marqué sur celle-ci. A coup sûr ce n'était pas la bonne mais il n'avait pas envie de passer plus de temps à l'essayage, le propriétaire légitime n'aurait qu'à prendre la sienne et tout irait bien.

Repliant l'objet à l'intérieur de son conteneur, Yuki réussis à coincer ses steak à l'intérieur en même temps, histoire d'être un peu moins encombré. Puis il souleva le tout, ne daignant même pas un œil aux pseudo-arme qui pendaient. Il n'était pas là pour jouer à la gueguerre et si tout le monde avait l'air partant pour une soirée sm-para-militaire, il se contenterait de rester tranquillement comme il était pour le moment.

Puis sans un mot, il se laissa tomber dans un coin de la pièce, cherchant à calmer son esprit.

[Prend une poêle, déballe toutes les tenues avant la sienne, qu'il prend et va se s’asseoir au fond de la pièce.]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Yuya Hayuki

Nombre de messages : 121
Pseudo : Heike
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
1/1  (1/1)
Équipement/Armement: Combinaison/Gantz blade

Jeu 10 Avr 2014, 18:55

Mais pour qui elle se prenait cette Kiyomi ? Elle essayait de la réconforter alors qu’elle n’avait besoin de personne. Yuya s’était toujours débrouillée toute seule, tout le temps. Mais ça n’avait pas si bien marché que ça en fait…Sa peur s’était muée en violence et elle en était morte. Maintenant, elle avait une seconde chance, elle pouvait tout recommencer, mais elle continuait d’avoir peur…C’est cette peur qui avait failli la tuer à la mission précédente. Et Kiyomi l’avait sauvée. Kiyomi n’avait pas peur, elle avait tué énormément de monstres, elle avait souffert mais elle n’avait jamais montré sa peur. Yuya aurait voulu être comme ça finalement…

Elle récupéra son sabre et elle parut se reprendre :

« Merci pour le sabre, laisse moi tranquille, je pense que tu as mieux à faire pour le moment »

Sur ce, elle revint dans la salle principale et fit le tour des participants. Le loup était la menace numéro 1, mais il n’était pas le seul à pouvoir poser problème. Qu’est ce qu’ils allaient bien pouvoir faire avec une équipe pareille ? Des gosses, un vieux, un taulard, un clown, des animaux…seuls le boxeur pouvait avoir une utilité, et les flics peut être. Enfin, plus il y aura de monde, plus il y aura de diversions. Cette mission allait être une affreuse boucherie mais Yuya devait en tirer parti. Le massacre de ses compagnons devrait lui permettre d’atteindre les monstres. Si ces derniers étaient aussi puissants que lors de la dernière mission, elle ne voyait que ce seul moyen pour les atteindre.

Sa peur s’était muée en froide détermination, grâce à Kiyomi. Elle avait su trouver les bons mots mais ça, Yuya ne l’admettrait jamais ouvertement.

« Préparez vous à vous battre pour vos vies ! »

Sur ces mots, elle les dévisagea tous un par un, froidement, en attendant le transfert.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux - Chambre C
Lago

Nombre de messages : 14
Pseudo : Kiddo
Surnom : Lago

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Sam 12 Avr 2014, 16:10

[center]Salle Gantz

Musashi Tsuki

Intéressant intéressant, tout cela était réellement très intéressant. Ils acceptaient tous si facilement le fait de devoir s'armer et se vêtir de latex pour aller taper sur un type à la gueule d'ombre qu'il aurait sans doute pu exploser d'hilarité dans l'instant même. Il n'en fit rien et à la place s'approcha de la boule noire, sans prêter le moindre regard apparent à l'homme au beau milieu, il se saisit sans hésiter de la malette du Truand, sans même avoir à se demander pourquoi on lui avait donné celle-ci ou sans même douter une seconde sur son choix. Dans le doute, il s'équipa d'un contrôleur qu'il fourra dans le creux de sa poche avant de retourner à sa place de névrosé.

Sans réellement y prêter attention, il se faufila dans la cuisine où il enfila la combinaison, dévoilant pendant quelques secondes un corps blême, aux muscles secs et discrets, couverts de cicatrices et de blessures en tout genre. Très vite, le Clown fut recouvert de latex. Après cela, il plia chacun de ses habits avec précaution, après en avoir extirpé le contrôleur qu'il garda à la main. Tout le monde semblait avoir avalé cette histoire bien simplement, sauf le petit névrosé qui avait perdu sa mamie. Oh, ce qu'il aurait aimé raviver la lumière dans les yeux de cet enfant, lui expliquer ce qui s'était passé pour qu'il retrouve une flamme avec laquelle combattre...Mais tout ça, ce n'était pas du domaine de l'envisageable.

Et à vrai dire, il n'en aurait sûrement rien fait, de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux - Chambre C
Lago

Nombre de messages : 14
Pseudo : Kiddo
Surnom : Lago

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Sam 12 Avr 2014, 16:12

Salle Gantz

"Gandalf"

Inquiétant, c'est la première chose qui lui vint à l'esprit en apercevant Yuki déambuler avec sa poële, comme une bougie dont on avait éteint la flamme. Lui parler maintenant était trop risqué, et il en avait déjà fait suffisamment. Beaucoup trop, peut-être. Soudain, alors qu'il le regardait de ses yeux sereins, il se sentit s'épuiser plus que de raison et il fut prit d'un vertige désagréable.

Un coup d'oeil le ramena sur les policiers qui s'étaient retrouvés eux aussi embarqués dans cette histoire apparemment sans queue ni tête. Une équipe soudée, deux éléments formant un ensemble satisfaisant, cohérent. La perte de l'un ou de l'autre serait très certainement un coup fatal.

Le clown ne lui inspirait qu'une pitié tendre, tandis qu'il se demandait quel type de potentiel pouvaient bien cacher les deux jeunes frères. Il avait du mal à mettre du sens dans tout ce bazard, mine de rien. Fourrant la main dans la poche de son large manteau, il en retira un morceau de tissu soyeux avec lequel il retira ses lunettes avant d'en essuyer consciencieusement les verres, plaçant sa malette sur ses genoux, ses yeux à l'apparence pourtant très vive se baladant sur toute la pièce. Il remarqua plusieurs choses discrètes, dont les deux frères qui s'habillaient derrière la boule de la combinaison de latex.

Celui qu'il avait le plus de mal à lire, dans toute la chambre, c'était très certainement Mugen. Il rayonnait d'une aura qu'il n'avait eu que très peu d'occasions d'apercevoir alors qu'en même temps, il semblait cacher quelque chose d'imprévisible, une part moins noble, moins enclin à être affiché à la vue de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux - Chambre C
Lago

Nombre de messages : 14
Pseudo : Kiddo
Surnom : Lago

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Sam 12 Avr 2014, 16:16

Embranchement des couloirs  

Kiyomi Nobumi

La remarque de Yuya lui arracha un petit sourire discret, Ce n'était pas toujours simple avec Yuya, de lire entre les lignes. Jeune femme bien trop fière, jamais elle n'avouerait ses faiblesses et bien que cela fasse d'elle quelqu'un de redoutable, c'était un trait de caractère qui pouvait être dangereux. Rien à voir avec elle, quand elle était arrivée dans la chambre. A l'époque, elle n'était qu'une gamine dans sa tête. Non, la personne à qui Yuya lui faisait penser n'était autre que Mugen, qui malgré tous les défauts dont il avait pu faire preuve dans ses débuts aurait pu se jeter dans n'importe quel danger pour montrer sa valeur.

La vétéran se contenta de hocher la tête en la voyant partir vers la chambre, elle disait vrai, le transfert n'allait pas tarder. Elle se tourna ensuite vers la brute, qui était à l'entrée du couloir et lui fit barrage. Ce type ne lui inspirait aucunement confiance, mais il semblait bien bâti et pourrait certainement faire la différence lors des combats.

-Quelqu'un est déjà en train de se changer, ici.

La main face à lui, tendue et plate était un signe clair qu'il fallait s'arrêter. En attendant que la fliquette ait terminé, elle secoua tout de même sa tête sur le côté, cherchant des armes sur le combattant.

-Tu comptes te battre...A mains nues ?


Salle Gantz
Mugen Saiko

A chaque fois qu'il pensait être prêt, prêt à se lancer dans la chambre une nouvelle fois, à réunir tout le monde pour maximiser les chances de survie, quelque chose arrivait. Rien n'était toujours aussi simple qu'il le pensait et il n'arrivait à se concentrer sur personne. Son esprit ne cessait de se retourner vers Kagome, alors qu'il savait pertinnement que ce n'était pas le plus urgent. Bien que dangereux, Kagome serait transféré lui aussi sur le terrain et là, la chose à craindre ne serait plus un loup, aussi redoutable pouvait-il être. Dehors, dès qu'un pan de ruelle se détachait un peu des lampadaires, il semblait plongé dans l'obscurité la plus totale. Les flics ne lui inspiraient rien, la brute semblait de plus en plus suspecte, le clown paraissait inutile.

Sentant une goutte de sueur lui perler sur la tampe, il l'essuya d'un revers de la main, hésita à s'allumer quelque chose pour finalement admettre que ce n'était pas le moment.

Il finit par aller vers Mulder, espérant pouvoir lui faire ouvrir les yeux avant qu'il ne soit trop tard. A qui d'autre pouvait-il ouvrir les yeux, maintenant ? Le vieux ne s'était pas prononcé sur la combinaison, mais il faudrait qu'il s'en assure, après...

-Je comprends le choix de ne pas vouloir porter la combinaison, mais vous devriez vraiment reconsidérer...


Presque étranger à lui-même, il ne s'entendait presque pas parler, comme si il percevait une discussion depuis le bout d'un trop long couloir.

-...Et puis, vous ne tiendrez pas dix minutes sans elle, en vous trimbalant ces deux armes et en tirant à tout va.

Il s'épuiserait en deux-deux. Reprenant un peu de contenance, il observa le représentant de l'état dans les yeux, tentant de le sonder un minimum. Si jamais il survivait à ce soir, il faudrait peut-être faire un gros boulot pour l'empêcher d'essayer de tout dévoiler à sa brigade, ou peu importe comment ces types pouvaient bien s'organiser.

Tiens. Ce n'était pas son genre de se projeter de la sorte, sur de potentiels survivants. A ce stade, même si plusieurs avaient entrepris de mettre le suit de Lago, il ne savait pas à quel degré d'entente il pourrait vraiment s'attendre.  Allant se placer aux côtés de Yuya, il croisa les bras, l'iris teintée d'un rouge sanguin et belliqueux.

-Écoutez la ! Bientôt, on va être transporté en dehors de cette chambre à tour de rôle, avec le laser, comme à notre arrivée, et ne me demandez pas pourquoi, mais on va devoir se battre. Changez-vous au plus vite, restez soudés et tout se passera bien.


Se tournant ensuite vers la femme au sol, toujours endormie, il poussa un soupir. Se dirigeant vers Lago, il chercha dans le peu de mallette restantes et dégagea l'Emo et Jumpsuit Rookie. Il donna la première à Yuya, en la regardant dans les yeux.

-Il leur faut leur combinaison. Je compte sur toi, avec celle de "l'Emo". Ça te va ? Si elle n'est pas réveillée au moment du transfert, accroche-toi à elle, et je suivrais.

Qu'elle dise oui ou non n'était pas vraiment un problème, il pourrait surement s'en charger aussi...ce qu'il n'arrivait pas vraiment à comprendre, c'était le nombre de valises. Il y en avait une en trop, et son nom qui évoquait un bug ne lui inspirait rien de bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
Tori Ashina

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t1001-tori-ashina-la-gentille-fliquette-fiche-terminee
Nombre de messages : 24
Pseudo : Fox
Âge du personnage : 24 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: Vêtements / Holster ajustable + pistolet lourd Hi-Power / Holster ajustable + pistolet Firestar / Portefeuille : carte de crédit, cartes de visite, photos compromettantes / Plaque de police / Téléphone portable ipod / Trousseau de clefs / Pastilles de menthe / Petite lampe mécanique ajustable à une arme de poing / Plan de la ville / Combinaison / X-Gun / X-Shotgun

Jeu 17 Avr 2014, 12:06

ori posait ses armes, les deux mallettes et elle se changeait rapidement dans ce qui ressemblait le plus à un vestiaire, entendant vaguement un des vétérans qui tentait à priori de convaincre Udo de porter la combinaison noire. Ca la faisait sourire parce que ce n'était pas vraiment la bonne méthode. De toute façon, comment aurait-il pu connaître la bonne méthode ? Tous ces gens étaient des inconnus plongés dans un environnement inconnu, à qui un inconnu confiait l'ordre de tuer une entité inconnue. Au niveau perception humaine, Tori tournait à vide puisque dépourvue du temps qu'il faudrait pour parler à tous ces gens, pour comprendre ce que certains d'entre eux avaient vécu, surtout les vétérans. Il ne restait qu'une option, survivre et mener ensuite son enquète en toute discrétion sur cette sphère noire et ces miasmes obscurs qu'ils étaient en quelque sorte devenus. Or, la jeune femme évaluait froidement leurs chances de survie à environ 1%. Entre les ennemis à venir en dehors de ce "groupe" et les ennemis parmi eux, c'était même une évaluation optimiste. Bah, ils feraient de leur mieux, de toute façon ils étaient déjà morts une fois, mourir une deuxième fois n'en devenait pas plus choquant que ça.

*Et voila, prête*

Tori avait compris rapidement comment placer les sortes de pastilles de  sa combinaison noire, ça n'était pas sorcier. Ceci fait, elle remettait sa tenue de travail, dont sa chemise, sa veste, son pantalon et après avoir placé le pistolet dans son holster de cuisse, elle rejoignait Udo qui gardait toujours l'entrée et lui tournait le dos.

"Je suis changée, tu es sur de ne pas vouloir faire de même ?"

Ce disant, elle avait posé le fusil contre le mur le plus proche puis elle saisissait son partenaire à deux mains, par la ceinture et par le col et puisant dans sa force, elle tentait de le soulever. En temps normal, elle n'aurait même pas pu le soulever de quelques petits centimètres mais ils n'étaient pas en temps normal. Là, elle sentait la combinaison transcender sa musculature et elle soulevait alors le japonais comme s'il pesait moins qu'une plume.

"Tu en es vraiment sur ?"

Ajoutait-elle en le gardant ainsi pendant quelques secondes au dessus de sa tête, avec toujours la même aisance fantastique avant de le reposer sur ses pieds.

"Je dis ça mais si tu veux te changer, ta mallette est dans le vestiaire."

Comme on disait, un exemple valait mieux qu'un long discours. Tori reprenait en main son fusil. Après ça, c'était à Udo de voir s'il changeait d'avis ou pas.

[Attend tranquillement que Udo aille se changer et la rejoigne]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
Udo Asano

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t1002-udo-asano-le-mechant-flic-fiche-terminee
Nombre de messages : 25
Pseudo : Tango
Âge du personnage : 25 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: Combinaison ; Habits urbains ; Holster ajustable + pistolet lourd Browning Hi-Power.Holster ajustable + pistolet Firestar ; Portefeuille : quelques billets, carte de crédit, cartes de visite ; Plaque de police ; Téléphone portable ipod ; Paire de menottes ; Trousseau de clefs ; Couteau suisse ; Petite lampe mécanique ajustable à une arme de poing ; X-Gun ; X-Shotgun

Jeu 17 Avr 2014, 15:55

Dans cette situation sans aucun repère, il ne fallait pas se leurrer, Udo gardait son sang-froid avec un fatalisme qui allait grandissant. Il évaluait les chances de survie de cette sorte de deuxième vie à un pourcentage réduit à néant. Ils mourraient tous les deux dans les minutes à venir, parce qu'ils étaient entourés d'ennemis et que cumulés aux ennemis à venir, ça ferait beaucoup trop. Même cette sphère noire oeuvrerait contre eux parce que finalement, ce serait une erreur de laisser deux flics survivre. S'ils survivaient, ils pourraient enquêter de leur coté, relever des faits similaires survenus dans le pays ou dans le reste du monde. Ca ferait des remous et une telle entité ne pouvait qu'agir dans le secret le plus absolu. Ne pas tirer dans le tas ? Pour une fois qu'il pourrait tirer sans sommation. Non, Udo ne pouvait pas prendre en compte le supposé conseil de ce vétéran. Qui lui disait que cette force surhumaine ne viendrait pas d'autre chose que des combinaisons ? Comme d'une drogue par exemple, un genre de dopant …

"Non, je ne suis pas convainc ... huuu !"

Mais en fait oui, ça venait de la combinaison parce qu'à ce moment-là de sa réflexion, quelqu'un soulevait le japonais comme s'il était un fétu de paille et ce quelqu'un, c'était Tori.

"Je dis ça mais si tu veux te changer, ta mallette est dans le vestiaire."

Surtout ne pas se débattre. Une fois à nouveau sur ses pieds, Udo regardait Tori en soulevant un sourcil, ce qui venant de lui était sa démonstration la plus visible de surprise.

"Quel festival. Oui bon, d'accord. Ho hé hein bon."

L'instant d'après, le flic marchait dans le couloir, il entrait dans le vestiaire où il se dénudait entièrement avant d'enfiler plus ou moins vite sa propre combinaison noire mais plutôt moins que plus. Une fois le système de ces espèces de pastilles assimilé, le reste suivait puis l'homme remettait ses habits par-dessus cette sorte de deuxième peau.

*Ca dépasse un peu mais ça fera l'affaire*

Pensait-il en plaçant son X-gun dans son holster placé sur son avant-bras gauche et en gardant le fusil à la main puisqu'il ne comportait pas de bandoulière. Il réévaluait leurs chances de survie à … 2%. Oui non, plutôt 1%. Avec les deux psychopathes, la brute et les vétérans qui avaient probablement juste assez d'expérience pour n'assurer que leur propre survie et la sphère noire hostile du fait même de sa disposition à la loi du silence, 1% de chance de survie, c'était même optimiste vu que dans le doute, Udo n'avait confiance qu'en Tori, même pas en celui qui se faisait appeler Gandalf, finalement. La seule chose qui sauvait pour le moment les deux flics, c'était justement leur instinct de flic qui leur commandait de ne pas tenter de jouer aux flics sous peine d'être de suite massacré par les autres participants à cet événement des plus mystérieux.

*C'est le jeu ma pauvre Lucienne*

Il rejoignait le pseudo groupe en se disant que les festivités pouvaient vraiment commencer à tout moment.

[Se change, rejoint Tori hors du vestiaire]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Arai Robatou

Nombre de messages : 40
Pseudo : Cauhein

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement:

Jeu 17 Avr 2014, 20:51

Le Colosse stoppa devant la fluette jeune femme, considérant la paume en face de lui.
Je dois me changer.
Il balaya le couloir d'un regard méprisant, ignorant ou jaugeant les personnes présentes.
Son regard se posa sur les éléments féminins, puis sa masse gagna le mur opposé au salon, semblant se mettre hors de vue du groupe resté dans cette pièce.
Il posa la mallette et ses protections dans l'angle.
Tournez-vous.
Sans autre avertissement, il ouvrit la mallette et laissa glisser son short à ses pieds.
Sans la moindre pudeur, il entreprit d'enfiler la tenue de latex alliant vitesse et gaucherie dans une série de contorsions obscènes.
Lorsque son corps fût suffisamment recouvert, il refit face à la jeune femme, rappelant sa première question.
Je sais pas faire autrement.
Je risque de blesser quelqu'un avec un de ces trucs.
En plus, le truc noir a dit que le bonhomme était fan de MMA.
C'est pour ça que je suis là, non?
Pour un duel dans un combat dans un ring.
Cogner. Encaisser. Empoigner. Ça, je sais faire.


passez tous une excellente journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Yuya Hayuki

Nombre de messages : 121
Pseudo : Heike
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
1/1  (1/1)
Équipement/Armement: Combinaison/Gantz blade

Lun 21 Avr 2014, 11:05

Mugen n’avait vraiment pas l’air au mieux de sa forme. Yuya l’avait admiré dès qu’elle l’avait rencontré mais maintenant qu’elle le voyait en situation dans la chambre, elle doutait de plus en plus. Il n’avait pas su faire ce qu’il fallait pour le loup et sa mise en scène avec le prisonnier avait été grotesque. De part son côté bestial, elle pensait que Mugen pouvait se faire obéir des participants par la force, mais ça n’avait pas été le cas. Au lieu de cela, il avait essayé de se la jouer cool et jusqu’à présent, cela n’avait pas marché. Si certains participants enfilaient les combinaisons, c’était davantage grâce à Kiyomi que grâce à lui. Certes, il avait prouvé l’efficacité de la combinaison mais Kiyomi savait expliquer, contrairement à lui.

Peu importe tout cela, il avait été un bon professeur malgré son manque de réalisme. Il saurait se battre une fois le moment venu, et Yuya aussi maintenant, même si elle savait que les ennemis auraient du répondant.

Mugen lui demandait à présent de s’occuper de la fille évanouie. Yuya savait parfaitement que cette fille serait parfaitement inutile. Elle ne savait même pas où elle allait atterrir, elle n’avait aucune information et certainement pas la carrure pour résister plus de cinq secondes sur le terrain.

« Tu m’as pris pour une baby-sitter ? Cette fille est une perte de temps si elle ne se réveille pas avant le transfert. On aura mieux à faire une fois sur place que de lui tenir la main. »

En disant cela, Yuya se dirigea malgré tout vers la jeune fille et commença à lui administrer quelques gifles pour la forcer à reprendre connaissance.

[Prend la malette de l’Emo, administre quelques gifles et attend le résultat]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[Arrivée chambre C2] It's a brand new world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Arrivée joyeuse dans leur chambre
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: La Chambre de la Sphère Noire :: Chambre C-