PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[A3-1A] Troisième Mission. [Arrivée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Ven 04 Juil 2008, 14:08


HRP 1 : Petite arrivée embrumée pour cette fois. J'attendrais un peu pour cracher ma haine sur le pauvre Nishi...

HRP 1 : A part Nishi et moi, qui a mis sa combinaison ? Qui l'a oublié chez lui... Rolling Eyes

Akira avançait d'un pas mal assuré dans les rues de tokyo. Apparement, des opérations coup de filet avaient été menés en son absence. On bon nombre de coursiers, de proxénètes et prospecteurs avaient été arrêtés dans divers gangs de la ville. De plus, un grand nombres des porte-flingues envoyés pour éliminer le broie-moustaches avaient été éliminés sans qu'ils puissent voir leur agresseurs. Ce qui valut à Akira diverses menaces de la part des chefs yakusas, qui l'avaient contraint à rembourser environs 71 % de ce qu'il avait encaissé pour sa dénonciation, et il n'était pas prêt de rentrer dans ses frais. Sous-estimant les capacités de sa combinaison, Akira n'osait plus désormais utiliser sa voiture. Néanmoins, l'agent Muto se considérait encore comme étant épargné dans la mesure où il avait pu maintenir un contrôle suffisant dans ses principales zones de commerces. Ses affaires se porteraient mieux, pensa-t-il, quand Ivan le rejoindrait à l'aéroport. Cela faisait bien 30 minutes qu'il attendait ainsi, dans l'espoir de retrouver son tas de muscles préférés, capable de dérouiller et humilier les pires danger de la ville, à moindre frais.

Un avion passe bruyement au dessus de lui.

* Putain, j'en ai ma claque des aéroport. J'en peux plus... *

Akira s'approche alors d'un caniveau, commence à défaire son pantalon, quand il ressent un soufle froid lui parcourirv l'échine.

* Qu'est-ce que c'est encore ? Pas moyen de pisser tranquillement ici...*

- Ecouter, monsieur l'agent, ne pourrait-on pas entre collègues...

Avant qu'il n'eut finit sa phrase, Akira consatata qu'il se trouvait à nouveau dans la chambre à la sphère noire, entouré des mêmes esprits dégénérés qui l'avaient humiliés la fois précédente.

* Ca n'en finira donc jamais...*

Akira termina d'uriner sur le parquet de la chambre, sans prêter un seul regard autour de lui.

- Hum... Moi qui cherchait la discrétion, c'est pas gagné.

Akira rangea son membre où il l'avait trouvé et s'avança vers la fenêtre, afin de regarder les avions au loin.

- Et bien sùr, les téléphones ne marchent pas...

Il se tourne vers les nouveaux arrivants, notament les deux nudistes, completement hallucinés.

- Hey, les homos, vous vous croyez au peep-show ? Allez-vous changer au lieux de mater mes couilles.

Akira ferme les boutons de son pantalon et prend sa bonbonne de café...

* Faîtes qu'ils mettent tous leur combinaison cette fois. J'ai pas envie de crever par manque d'assistance...*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
Musashi Miyamoto

Nombre de messages : 191

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement:

Lun 07 Juil 2008, 22:31

hrp:punaise sa en fou du temps...faite expres pour pas que j'execute mon plan ou quoi pfou pfou pfou...

Nishi toujours contre sont mur regardé tout les « pion » qui se trouvé en face de lui, un simple petit sourire sur les lèvre comme a sont habitude …
Le jeune qu’Onizuka avais comme qui dirais pris sous sont ailes, fin sous ces couille pour être plus exacte était partit se réfugié derrière Gantz, rien de très dérangeant !

Nishi tournas le regard vairs Onizuka…Il fis un petit pas vairs lui, puis il lui chuchotas a l’oreille :


Bon mec je vais passé en mode : Holow-Man !!On se vois plus tard, a plus !

Nishi décollas alors sont dos du mur, puis il dit sur un thon normal à Onizuka et Gray :

Je reviens, je vais pisser…

Nishi partit alors dans le longs couloirs,il entras ensuite dans les toilette,puis il pressa une des touche de sont détecteurs accroché a sont bras,il disparut alors soudainement,l’air de rien il repartit dans la salle ou se trouvé tout le monde sans faire de bruit….

Pensés :bon Gantz tu branle quoi la?

Sont regard se tournas vairs le jeune garçon au barreau assis a coté de la boule

Pensés :a par lui bien sure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Mer 09 Juil 2008, 19:21


Klaus Nochenmalh

Un orteil apparut aux pieds de Nishi, suivi de ses frères entourés d'une gaine de cuir.
Un peu plus loin, le sommet d'un crâne fit son apparition, recomposant une tête échevelée aux yeux fermés.
Les épaules dévoilèrent une chemise ensanglantée complétant un costume assez élégant, mais déchiré par endroits.
Un homme allongé selon la position des premiers secours se trouva donc devant la position actuelle de Nishi.
Avant que quiconque ne puisse réagir, l'homme s'éveilla avec un regard apeuré.
Il semblait étouffer. Il finit par se mettre à quatre pattes et vomit du sang, complétant ainsi l'odeur d'urine qui embaumait la pièce.
Il releva la tête et regarda les gens présents dans la salle d'un air curieux.
Son expression changea subitement lorsqu'il vit Akira et la sphère.
Un hurlement vrilla les tympans des gantzers.
L'homme se leva précipitamment et couru dans le couloir.
Ceux qui écoutaient pouvaient entendre des portes s'ouvrir et des pas rapides.
Le nouvel arrivant refit irruption dans la pièce, tentant de manipuler les poignées des fenêtres.
Il tomba à genoux.

Gantz... hat mir gelügen.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Mer 09 Juil 2008, 20:41


Antonio Rossa

hrp : Klaus les gens qui sont transportés dans l'apartement voient leurs vêtements, cicatrices et blessures du moment supprimées, j'ai du mal à comprendre de quoi tu parle exactement ^^

L'air était froid, la poignée de la porte était froide, ou plutôt n'était-ce pas lui qui avait terriblement froid tendit que sa vie s'échappait au travers des deux trous fait dans son corps... Ses jambes ne répondaient plus, puis son corps aussi suivit le mouvement... Ses yeux se fermèrent à moitié, il pensa à sa soeur qui était en France, à son Maître qu'il avait quitté et haïe (et qu'il regrettait maintenant), puis tout à coup dans un dernier soubressaut il cracha une gerbe de sang qui s'étala sur sa chemise et ses jambes. Un voile ténèbreux tomba sur ses yeux, il s'affala en avant contre la porte métallique.

Un nouveau rayon apparu soudainnement au beau milieu de la pièce.
Commençant par dessiner une main crispée, puis un bras, et petit à petit Antonio apparut au sein de l'apartement dans une drôle de position, le bras tendu en l'air, la main crispée dans le vide, à genoux et légérement penché en avant. L'espace d'un moment il sembla comme tenir en équilibre dans le vide... Puis il bascula violement en avant, sa tête heurta le sol et sa première sensation fut le contact douloureux de sa tête contre celui-ci.

"VLAM!!!!"

"AIIIEEE !!!"

"Ca fait mal nom de Dieu !"


Clignant à répétition des yeux, comme s'il venait de se réveiller il se redressa tout en restant à genoux, se massant le frond de sa main droite.
Progressivement sa vue devint plus nette tandis qu'il continuait à se masser le frond, une pièce aux murs blancs et au sol recouvert de plancher apparue, puis ce furent des silhouettes humaines, et enfin une grosse boule noire.

L'espace d'un moment ce fut comme si le temps s'était arrêté, Antonio les yeux grand ouverts était immobile, comme s'il venait d'avoir une attaque cardiaque. Son esprit se mit à cogiter à une vitesse incroyable...

*Je suis pas mort ? Mais si je suis mort, je me suis fait tirer par ce yakuza et j'ai canné contre cette porte d'immeuble...*

*C'est quoi ça ? Ce sont qui ces gens ?*

*Mais qu'est ce que je fou là ?? C'est quoi ça ???*


Et d'un seul coup extériorisant le stress accumulé il s'exclama dans un language assez cru et direct...

"Mais bordel qu'est ce que je fou là ????!!!!!"

Son exclamation fut suivie d'un moment de silence général, comme s'il arrivait au milieu d'un discussion cassant brutalement l'ambiance.
Il se releva, s'étira le dos en arrière les mains posées sur les hanches, tout en balançant sa tête à droite et à gauche pour se faire craquer la nuque.
Il regarda les gens un par un, se faisant une brêve description mentale de ceux-ci.

*Alors nous avons un jeune type occidental, assez barraqué avec la coupe à la militaire, un grand black avec un tête de tordu, un adolescent à poils sous une veste trop grande, un type qui semble visiblement pas avoir eut le temps de finir sa douche, un rouquin qui semble plus agé que les autres, un clochard qui semble plutôt jeune, un autre ado et enfin une fille... et quelle fille ! Carrément canon ! En tout cas à les voir l'atmosphère à l'air tendue ici, comme s'il venait de se passer quelque chose, on dirait que plusieurs groupes se sont formés ici...*

Il fit un pas en avant balayant du regard les inconnus qui se trouvaient avec lui dans cet apartement vide.

"Euh... Qu'est ce qu'il se passe ici ? J'étais dans une ruelle en train de mourrir et je suis là maintenant. Il vous est arrivé la même chose ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Jeu 10 Juil 2008, 14:03

hrp 1 : Dr Jackal absent pour problèmes de connexions. Peu de chances qu'il
participe.

hrp 2 : Si ça continue, personne ne va tenter de voler les combis...

hrp 3 : Gray, faudrait que tu précise ton âge. Vu que t'es un militaire, tu drvrais avoir largment plus de 21ans. Je suis pas le doyen de l'équipe quand même ?!


Essentiellement tourné vers la baie vitrée, Akira prend le temps de jeter quelques regard en direction des autres. Pas un ne prends la parole. Chacun semble être poussé dans ses retranchements. Akira constate un blessure sur le bras de la jeune fille.

* Au moins, je vois pas de cervelle dégoulinant sur le parquet. Cela doit vouloir dire que tout va bien...*

A ce moment là, Nishi glisse un mot à ces comparses et disparait. Plusieurs minutes plus tard, rien ne passe, pas un bleue, pas un tête tranchée, pas un coup de feu, pas une insulte. Cela ne rassurait Akira qu'à moitié. Il haissait ce gamin, qui ne respectait rien, n'éprouvait aucun remords pour ces actions, ou peut-être même une pointe de sadisme, alors que l'agent Muto trainait chaque jour, chaque nuit, la culpabilité pour le meurtre de son frère, chaque respiration, chaque sourire de Nishi était comme une claque qu'il recevait en plein visage. Les yakuzas n'ayant pas reussi, peut-être lui fallait-il gagner la confiance du marmot ? Pour l'heure, ce n'était pas son principal souci. Il jetta un regard sur le nouvel arrivant. Le cirque habituel. Un boyaux par-ci, un intestin par là, une rate de ce côté, puis un corps inerte, et enfin, un bleu qui s'agite. Celui-là avait l'air particulièrement agité. Sitôt arrivait, qu'il dégluti abondamment...

* Veni, vedi, vomit... Vivement qu'on change d'environnement*

Akira échangea un regard avec le nouvel arrrivant, qui commençant à hurler d'une force incommensurable.

* Putain, il les lachent directement dans la chambre ?!*

En une fraction de seconde, l'agent place sa main dans son holster toisant l'inconnu du regard.

- Planc...

Subitement, l'homme, si cela en était un, se mit à courir dans toutes les directions, s'en prenant aux murs invisibles qui le séparait des parois de l'immeuble....

* Surment un échappé de l'asile d'à côté...*

Pourtant, l'homme prononça des paroles qui ne pouvaient venir d'un simple d'esprit :

Citation :
Gantz... hat mir gelügen.


Akira Muro en resta bouche-bée, la main collé à son arme. Il ne savait plus comment réagir, quand il vit un second inconnu arriver dans la chambre. Il se décida à retier l'arme de son holster, pour la plaquer contre son dos, avec sa main droite. Après un certains temps, pour reprendre ses esprit, ce dernier pris enfin la parole de manière cohérente.

Citation :
"Euh... Qu'est ce qu'il se passe ici ? J'étais dans une ruelle en train de mourrir et je suis là maintenant. Il vous est arrivé la même chose ?"


Tournant désormais le dos à la baie vitrée, le regard de Muto alternait constament entre les deux nouveaux, relachant l'attention qu'il portait aux autres locataires, restés muets...

- Mort ? Tu crois sincérement qu'on serait là à poireauter si on avait cassé notre pipe ? Non mais vraiment, je vous accorde que la situation n'est pas franchement des plus ordinaire, mais je peux vous assurer qu'on est bien vivant. Seulement, ça risque de pas durer, si vous vous laissez tous contrôler par vos émotions.

*C'est bien mon style de dire ça, après le fiasco du mois dernier...*

- Pour être honnête, j'avoue avoir passé trop peu de temps ici pour connaître parfaitement le fonctionnement de cette structure, mais je peux vous assurer que si vous suivez à la lettre les instructions de cette boule noire, que vous utilisez intelligement le matériel mis à votre disposition et que vous agissez prudement face au choses que vous pensez dangereuses. Si vous faîtes tout ceci, vos chances de survie et les miennes seront optimales. Toutefois...

Alors qu'Akira reprends sa respiration, il constate qu'il a desormais l'attention de la plupart des personnes présentes dans cette pièce.

- Toutefois, je suis au regret de ne pouvoir vous en dire plus. Ce... Ce qui se passe ici peut paraître étrange, je le conçoit. Par conséquent, ce que je pourrais vous dire de plus prendrait reellement de sens que lorsque les évênements en question prendront effectivement actes... Et...Heu... Bonne chance...

Akira tourne le dos aux occupants de la pièce et se met en position de prière, le cannon de son arme contre sa bouche...

* Tant de monde aujourd'hui... J'espère que le nombre de créatures ne sera pas aussi important...*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Jeu 10 Juil 2008, 15:07



Il y eut un moment de silence important, l'atmosphère était tendue. Tous se regardaient plus ou moins avec méfiance, quelques rares personnages se contentaient de fixer le paysage de leur côté, comme Kyou. Pour briser le blanc installé dans la pièce, la boule fit apparaître un nouveau bonhomme, un nippon rouquin la main sur la queue en train de soulager ses besoins devant tout le monde, sans gêne ni surprise. Un type vraiment répugnant en somme. L'adolescent dénudé jeta discrètement un regard en direction d'Onizuka en se rappelant ses dires vis à vis de plausibles anciens 'joueurs' qui n'étaient pas encore arrivés. Ce type devait en faire partie... Il ne tarda pas à s'exprimer, sa façon de parler indiquait clairement qu'il n'était pas nouveau, à contrario d'eux. D'ailleurs, il s'exprima d'une façon désagréable à l'attention de Kyou et l'homme en serviette.

* Faudrait déjà qu'il y ait quelque chose à mater, pauvre tocard... * songea-t-il les sourcils froncés.

Il n'acceptait pas de bon coeur ce genre de remarque, encore moins venant d'un gros dégueulasse. Il lui aurait bien annoncé ça d'une manière cinglante devant tout le monde mais il préférait ne pas attiser le feu d'aversion qui brûlait déjà ardemment dans la pièce.

Par la suite, un autre type étrange apparut, il ressemblait à un SDF passé à tabac par une bande de jeunes, il fallait dire que c'était assez fréquent ces temps-ci et si il s'agissait bien d'un jeu, Kyou ne doutait pas une seconde que les salopards de riches apprécieraient de voir un clochard se battre pour leur pomme. En tout cas, le nouvel arrivant ne se sentit visiblement pas à l'aise, il se mit à crier comme un fou à lier avant de courir dans tous les sens dans l'appartement, réaction hystérique qu'aucun bleu n'avait encore présenté jusqu'à lors. Il finit par s'effondrer près d'une fenêtre en marmonnant quelque chose dans une langue qui semblait être de l'Allemand.

Le nudiste dans sa chemise trop grande resta sceptique, qu'est-ce qu'il foutait là ? Pourquoi l'avait-on choisis ? C'était vraiment dégueulasse... était-ce parce qu'il avait fait trop de conneries depuis le suicide de son père ? Cela lui donna de quoi réfléchir dans son coin avant qu'un autre se pointe, téléporté comme tout le monde, avant de se fracasser contre le plancher et de hurler de surprise quelques secondes plus tard à son tour, puis demander des explications. Personne ne lui répondit. Kyou s'allongea sur le ventre à même la sphère noire et froide, fixant anxieusement le nouvel arrivant, que devaient-ils dire ? Expliquer encore une fois les indications peut-être fausses d'Onizuka ? Ce fut le pisseux qui s'exprima, nouvelle preuve qu'il était bel et bien l'un des habitué dont parlaient les trois lascars. En écoutant les dires de cet homme, Kyou ne put que montrer un air interrogatif. Il n'était plus étonné par tout ce qu'on pouvait lui raconter, il ne croyait que sa propre personne désormais, c'était plus fiable ainsi. Ce gars était un sale type égoïste, le genre d'homme qui vous utilise pour survivre, une enflure... et les autres ne valaient pas mieux dans le coin. Fermant les yeux, il se remit à penser calmement. Il quitterait ce jeu aussitôt qu'ils seraient 'transférés', il y avait assez à faire dans les salles d'arcade, sauf si cela en valait vraiment la peine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Manatami Mariko

Nombre de messages : 295
Pseudo : Limus
Surnom : Appât à viol
Âge du personnage : 13

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: combinaison/ y-gun/ X-gun

Jeu 10 Juil 2008, 15:36

Limus regarda le nouvel arrivant, nue lui aussi, mais pas l'ombre d'une serviette pour protéger sa pudeur. Lui aussi semblait désemparé, ne sachant à quel point leurs situation étaient précaire. L'ex détenu s'efforça de ce calmer, il inspira et respira calmement, il réussi quelque peux à retrouver un semblant d'équilibre mental. Un nouvel arrivant, une fille, Limus la regarda.

*Faut vraiment que je me dégote quelqu'un,une jolie brune, je n'ai pas envie de crever en ayant jamais pu connaitre l'amour d'une femme. Arhhhg mais à quoi je pense bordel, c'est pas le moment.....*

Un autre bruit, un autre laser, un autre arrivant, une autre personne désorientée.

* Que...qu'est...ce..je rêve ou quoi? Ça doit être cela, je suis en train d'étouffer dans les douches crasseuses de cette saleté de prison, réveil toi, bat toi ne crève pas*

Rien, aucun changement, si ce n'est un chien, et que le grand noir à la carrure de boxeur c'était approché de l'autre exhibitionniste. Il lui proposa son manteau et commença à lui parler.

Puis la jeune fille commença à s'énerver et s'en pris au collégien glauque. Peut de temps après elle le relâcha, apparemment à cause d'une forte douleur.

* Ce collégien et si fort que cela? Je pige vraiment rien, je veux me tiré de la....faut que je quitte le japon!*


Puis l'athlète, ou le militaire, c'était approché de la fille, apparemment pour profiter un peu de la situation. Enfin, le boxeur leur expliqua ce qu'il ce passé. Limus écouta attentivement.

* C'est du délire, mais pour le moment c'est l'éxplication la plus plausible, mais c'est impossible enfin je crois...*

Limus s'asseya brutalement et s'adossa au mur, il ce replia sur lui même, les yeux perdu, enfin il les ferma et s'efforça de ce calmer. Le temps s'écoula, quand Limus eu enfin réussit à ce calmer, un nouvel arrivant était en train d'uriner à quelque mètre de la.

* Je suis dans un asile ou quoi? *

Enfin deux autres personnes émergèrent du néant de la même manière que les autres. Eux aussi perdu, l'un des deux ce mit même à vomir, du sang. L'un des deux parla, et l'homme à l'envie pressante parla.

- Mort ? Tu crois sincèrement qu'on serait là à poireauter si on avait cassé notre pipe ? Non mais vraiment, je vous accorde que la situation n'est pas franchement des plus ordinaire, mais je peux vous assurer qu'on est bien vivant. Seulement, ça risque de pas durer, si vous vous laissez tous contrôler par vos émotions.

*Vivant? Je n'ai pas l'impression qu'il soit taré, qu'est ce que je dois faire....*

- Pour être honnête, j'avoue avoir passé trop peu de temps ici pour connaître parfaitement le fonctionnement de cette structure, mais je peux vous assurer que si vous suivez à la lettre les instructions de cette boule noire, que vous utilisez intelligemment le matériel mis à votre disposition et que vous agissez prudemment face au choses que vous pensez dangereuses. Si vous faîtes tout ceci, vos chances de survie et les miennes seront optimales. Toutefois...

*Alors l'histoire du boxeur est à peut prés vrai?*

- Toutefois, je suis au regret de ne pouvoir vous en dire plus. Ce... Ce qui se passe ici peut paraître étrange, je le conçoit. Par conséquent, ce que je pourrais vous dire de plus prendrait réellement de sens que lorsque les événements en question prendront effectivement actes... Et...Heu... Bonne chance...

Limus ce leva.

-Alors, ce que Onizuka-san à dit est vrai? Nous devons affronté d'autre personne? J'étais en prison si c'est bien des riches qui nous ont amenés ici pour ce divertir ou une quelconque connerie de ce genre, ce ne peut être qu'illégal, sinon on auraient signé un truc, de plus j'ai mon procès dans quelque heures ou jours on ne m'aurait jamais laissé sortir pour participer à cela. Tu dis que nos vies sont en danger? Putain je pige rien, j'ai du prendre une drogue et je suis en plein trip..je suis encore en taule et j'ai enfin perdu l'esprit.....

L'ex détenu donna un coup de poing au mur, la douleur survint, lancinante, douloureuse.

- Argh même la douleur ne me sort pas de ce trip..

Limus appuya sa tête contre le mur. Et parla pour lui même mais d'une façon assez audible.

- Iruka enflure je suis sur que c'est toi qui m'a fait prendre cela d'une manière ou d'une autre, dés que j'ai repris mes esprits je trouverais un moyen pour te crever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Jeu 10 Juil 2008, 16:39

Citation :
- Mort ? Tu crois sincérement qu'on serait là à poireauter si on avait cassé notre pipe ? Non mais vraiment, je vous accorde que la situation n'est pas franchement des plus ordinaire, mais je peux vous assurer qu'on est bien vivant. Seulement, ça risque de pas durer, si vous vous laissez tous contrôler par vos émotions.
- Pour être honnête, j'avoue avoir passé trop peu de temps ici pour connaître parfaitement le fonctionnement de cette structure, mais je peux vous assurer que si vous suivez à la lettre les instructions de cette boule noire, que vous utilisez intelligement le matériel mis à votre disposition et que vous agissez prudement face au choses que vous pensez dangereuses. Si vous faîtes tout ceci, vos chances de survie et les miennes seront optimales. Toutefois...
- Toutefois, je suis au regret de ne pouvoir vous en dire plus. Ce... Ce qui se passe ici peut paraître étrange, je le conçoit. Par conséquent, ce que je pourrais vous dire de plus prendrait reellement de sens que lorsque les évênements en question prendront effectivement actes... Et...Heu... Bonne chance...


Antonio prit deux minutes pour réfléchir à ce que venait de dire le rouquin.
*Moi pas mort ? C'est difficile à croire, je me souviens aisément de la raclée que j'ai mis aux yakuzas, pour finir avec deux balles dans le dos...*

*En plus le poignard à cran-d'arrêt que j'ai ramassé est toujours dans ma poche... Si ça c'est pas une preuve de ce qu'il s'est passé... Enfin d'un autre côté je suis là à papoter dans un appartement rempli de personne qui semblent être bien vivantes elles aussi et dans la même situation que moi.*

*Que faire ?*

Antonio perdait patience, pourquoi était-il ici ? Que devait-il faire ? Qui étaient ce gens et ce gars qui semblait en savoir plus que tout le monde ? Il fallait qu'il tire cela au clair rapidement, cette situation commençait à lui mettre la pression et il n'appréciait pas du tout de ne pas contrôler les événements.

Il repris la parole s'adressant au type à la chevelure rousse qui venait de parler.
" Excuse-moi le rouquin mais tu semble en savoir déjà un rayon sur la situation..."

" Si je reprends ce que tu as dis juste avant, alors on ne seraient pas morts et ça ferait déjà plusieurs fois que tu viendrais ici, comme par magie... Je dois avouer que c'est pas évident à suivre comme histoire, dans d'autres circonstances je t'aurai demandé ce que tu prenais comme drogue. Mais d'après ce que viens de dire le nudiste en serviette quelqu'un d'autre aurait fait un speach semblable au tiens..."

" J'aime pas perdre mon temps à vrai dire, je compte pas te tirer les vers du nez bien longtemps... Je te fais pas spécialement confiance, mais toute info est bonne à prendre. Alors dis moi c'est quoi ces histoires de choses dangereuses ? De matériel ? Et en quoi ça a à voir avec notre survie ? J'ajouterai que tu as aussi parlé de ta propre survie au passage, donc si c'est si important que ça qu'on sache tu ferai bien de nous mettre au courant ne serait-ce que pour sauver tes fesses..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Jeu 10 Juil 2008, 18:20

Le fou semblait s'être calmé.
Il avait rampé à quatre pattes dans le coin côté fenêtre et à l'opposé de la sphère.
Il se tenait assis contre le mur, ses genoux ramenés contre sa poitrine.
Il se balançait légèrement en marmonnant.
Dans le charabia qui s'échappait de ses lèvres, on pouvait entendre quelques mots.

............................................Leute der gestorben war sterbenwird................................
...............................Hundert Punkte und nach die frei...............................
...............................Warum bin ich nicht frei?
Die ganze Haufen war gestorben...............................................................
Ich war allein...............................................................
kein mehr Ungeheur zu töten..............................................................
ich Gefreudet mich..............................................................
Die Ungeheuren bleiben...............................................................
Die licht beshutze mich...............................................................

Il s'agita à nouveau, griffant son crâne sous ses cheveux épars.
Nun konnen sie finden mich!
Das Sprengimplantat wird mich melden

Il se releva soudain, fonçant sur la sphère.
Il abattit ses poings sur elle, qui rendit un son creux, mais resta en place.

Lügner,LUGNER!
Il continua à frapper la sphère en répétant ce mot, S'arrétant de temps en temps pour pleurer la tête dans les bras.

[hrp]Si nishi ne bouge pas, comment on fait pour continuer? Il est sensé se montrer violent si on prend nos valises. A moins qu'il ne se pense plus intelligent que son conseiller, bien sûr. Enfin, je suppose que le MJ va le piloter.[/hrp]


Dernière édition par Klaus Nochenmahl le Sam 12 Juil 2008, 14:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Ven 11 Juil 2008, 11:51

hrp 1 : Si Nishi est passé en invisibilité, c'est qu'il est absent pendant plusieurs semaines, donc dans l'impossibilité d'interreagir avec toi.

hrp 2 : Je rappelle que je suis aussi absent pendant 4 jours, alors inutile de rester suspendu à mes lèvres...

hrp 3 : Je rappelle aux nouveaux qu'ils ne sont pas censé connaître mes pensées, ainsi que mon passé...


Akira avait déjà eut à prononcer des discours pour motiver les troupes d'assaut, en de rares occasions, mais il s'agissait davantage de briefing à l'attention d'hommes déjà au fait des situation qu'ils devaient affronter. Par ailleurs, il n'avait jamais eut à aborder une histoire aussi absurde devant de simples quidam. S'il en disait trop, Akira passerait pour un fou, et il voulait éviter ça à tout prix, souci de crédibilité oblige. Au bout de quelques minutes, un des nouveaux pris enfin la parole...

Awayashi Limus a écrit:


-Alors, ce que Onizuka-san à dit est vrai? Nous devons affronté d'autre personne? J'étais en prison si c'est bien des riches qui nous ont amenés ici pour ce divertir ou une quelconque connerie de ce genre, ce ne peut être qu'illégal, sinon on auraient signé un truc, de plus j'ai mon procès dans quelque heures ou jours on ne m'aurait jamais laissé sortir pour participer à cela. Tu dis que nos vies sont en danger? Putain je pige rien, j'ai du prendre une drogue et je suis en plein trip..je suis encore en taule et j'ai enfin perdu l'esprit.....


- Onizuka-san ?

Akira jeta un regard vers Onizuka, qui ne le quittait pas des yeux, avec son air bougon.

* Des hommes à affronter ? Des riches commanditaire ? J'aimerai bien savoir ce que ce con de boxeur a pu leur dire... Quoiqu'il en soit, si mon histoire discorde trop de la leur, ça peut finir très mal...*

Après un temps d'hésitation, Akira se tourne de nouveau vers les autres, rangeant son arme dans son holster. Sa veste ouverte, laissant apercevoir sa combinaison, à quiconque le souhaitait, bien qu'il s'agisse davantage d'une arme de dissuasion face à Onizuka et Gray, qui ne pourraient guère s'en prendre à lui à la légère. Mais Akira ne voulait négliger aucunes protection...

- Je ne connais pas les détail d'une pareille organisation. Pour ma part, la première fois que je suis arrivé ici, j'était tranquillement en train de tourner le contact de ma Lexus. Pour ce qui est d'aujourd'hui, je pense que vous avez compris ce que j'était en train de faire...

Antonio Rossa a écrit:
" Excuse-moi le rouquin mais tu semble en savoir déjà un rayon sur la situation..."..."


- Appelle-moi Akira


Antonio Rossa a écrit:
" Si je reprends ce que tu as dis juste avant, alors on ne seraient pas morts et ça ferait déjà plusieurs fois que tu viendrais ici, comme par magie... Je dois avouer que c'est pas évident à suivre comme histoire, dans d'autres circonstances je t'aurai demandé ce que tu prenais comme drogue. Mais d'après ce que viens de dire le nudiste en serviette quelqu'un d'autre aurait fait un speach semblable au tiens..."..."

- Probablement. Vous n'etes certainement pas les premiers à venir ici...


Antonio Rossa a écrit:
" J'aime pas perdre mon temps à vrai dire, je compte pas te tirer les vers du nez bien longtemps... Je te fais pas spécialement confiance, mais toute info est bonne à prendre. Alors dis moi c'est quoi ces histoires de choses dangereuses ? De matériel ? Et en quoi ça a à voir avec notre survie ? J'ajouterai que tu as aussi parlé de ta propre survie au passage, donc si c'est si important que ça qu'on sache tu ferai bien de nous mettre au courant ne serait-ce que pour sauver tes fesses..."

- Pour commencer, j'ignore combien de personnes arriveront encore ici, mais dès que les transferts seront terminés, un dispositif présent dans cette boule noire...

Tandis qu'Akira parlait au jeune homme, le dernier arrivant continuer de scruter la boule noire, devenant de plus en plus locace...

* De l'Allemand, ça me dit quelque chose...*

- Un dispositif vous donnera des instructions...

Akira Muto détourne son regard de Rossa pour s'approcher de Klaus, fasciné par le nouvel arrivant.

* De l'allemand, Gantz... Ou est-ce que j'ai pu entendre ça ?*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Sam 12 Juil 2008, 02:58

Gray ne fit rien et ne dit rien de plus, tandis que Nishi executait son plan voila que ce con de flic arrive.

*J'aurait préféré le creuver plus tôt cette enflure...*


Il allait tous gacher au plan, et voila qu'il amene tous le monde à la confusion. D'autres personnes arrivère mais l'un d'entre eux semblait peter un cable en criant le nom de la sphère.

*Comment connais t'il Gantz? Il doit déja être venue mais à dut s'échapper pour y revenir...La merde...heureusement qu'il parle Allemand ce con!*


Les parole d'Akira ne fesait que questionner encore plus les nouveau se qui mit en rogne Gray qui s'énerva sous la réplique de Antonio.


Citation :

" J'aime pas perdre mon temps
à vrai dire, je compte pas te tirer les vers du nez bien longtemps...
Je te fais pas spécialement confiance, mais toute info est bonne à
prendre. Alors dis moi c'est quoi ces histoires de choses dangereuses ?
De matériel ? Et en quoi ça a à voir avec notre survie ? J'ajouterai
que tu as aussi parlé de ta propre survie au passage, donc si c'est si
important que ça qu'on sache tu ferai bien de nous mettre au courant ne
serait-ce que pour sauver tes fesses..."

Gray bougea vers le jeunes homme et le leva par le cole, en le collant contre le mur.


"Tu va fermé ta geule et attendre...Ou ta survie ne sera que courte par mes mains..."

Il relacha violament le gosse au sol et se tourna vers les autres.


"C'est de même pour tous fermer la et attendez...On vous à déja tous dit donc vos geule"


Gray regarda le fou qui semblait connaitre Gantz qui s'agitait sur la boule. Gray s'approcha de lui et lui mit la main sur l'épaule.


"T'en fait pas mon gard...A ce que je vois tu as connus cette enfer et il recommence...Mais calme toi et survie de nouveau."

Gray ressortit une cigarette et en tandis une à Onizuka.

"Tien mon gard..."

Il l'alluma et dit dans l'oreille à Onizuka, personne ne pouvait entendre.

"Ce con de flic va tous nous entuber...Et ce nouveau me réjoui pas...Putain je sent que l'on va se faire baiser...trop nombreux comparer au autres fois...Sa sent la merde ou la mission limite suicidaire on va devoir assuré."


Gray se remit à sa position initial et cracha la fumé de sa bouche en regardant les autres étonner par sa réaction avec Antonio. Il perdait patience de plus en plus.

*Putain gantz grouille toi!*




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Sam 12 Juil 2008, 13:50

HRP : " Gray bougea vers le jeunes homme et le leva par le cole, en le collant contre le mur ". Sauf que tu ne peux pas être certain que je me laisse soulever Wink n'oublie pas que tu ne peux que donner le départ de tes actions, c'est pas courru d'avance que je me laisse soulever et malmener ^^ chose d'ailleurs que je ne ferai pas de part mon personnage. Donc je rectifie de la façon suivante :
Citation :
Gray bougea vers le jeunes homme et lui attrapa le col.
"Tu va fermé ta geule et attendre...Ou ta survie ne sera que courte par mes mains..."


Antonio lui saisit fermement les poignés, et s'approcha de lui pour lui chuchoter à l'oreille...
" Calme toi gros balourd, je suis pas ton collègue, et ce n'est pas un pauvre type lambda comme toi qui pourra me tenir tenir tête... "
" Je te le dis donc calmement et je ne le répetterai pas : si tu t'avise de recommencer ce genre de débordements avec moi je te brise les bras et les genoux tocard. Et crois moi c'est douloureux..."

Citation :
Il relacha Antonio et se tourna vers les autres.
"C'est de même pour tous fermer la et attendez...On vous à déja tous dit donc vos geule"


* Un tigre de papier, tout dans la gueule rien dans les c******, qu'il commence pas à me gonfler ce débile...*

Antonio alla s'adosser à un mur regardant le psychotique s'exciter sur la boule noire. Il semblait pressé que ce qu'avait annoncer Akira se produise.

*Y a plus à attendre que ça se passe maintenant...*




Dernière édition par Antonio Rossa le Lun 14 Juil 2008, 08:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Lun 14 Juil 2008, 08:37

Akira apparu.

*Le voilà... Mais... ? Il pisse ? Le con.*

Onizuka fut pris d'un petit rire intérieur.

*Biiien, très biien. ça colle au personnage que j'ai décris.*
Akira a écrit:
- Hey, les homos, vous vous croyez au peep-show ? Allez-vous changer au lieux de mater mes couilles.
*Le con !! Je vais pouvoir faire attirer les tensions entre ces deux là et notre bon vieux flic.*

Nishi interpela Onizuka. Celui détacha son regard d'Akira, qui ne l'avais pas encore remarqué.
Nishi a écrit:
Bon mec je vais passé en mode : Holow-Man !!On se vois plus tard, a plus !
Onizuka lui fit un signe de tête pour lui faire comprendre qu'il avait compris ses intentions.
Nishi a écrit:
Je reviens, je vais pisser…
Klaus apparu.

*Putain, c'est qui ce guignol ? Un déchet. Mieux vaut pas l'approcher, il risquerai de mordre*

Antonio apparu.
Antonio a écrit:
"AIIIEEE !!!"

"Ca fait mal nom de Dieu !"
*Encore un nouveau ? ça va pas s'arrêter ou quoi ? Et que fout Kuwabara ? Il se serai pas fait descendre entre temps ?*
Antonio a écrit:
"Mais bordel qu'est ce que je fou là ????!!!!!"
"Euh... Qu'est ce qu'il se passe ici ? J'étais dans une ruelle en train de mourrir et je suis là maintenant. Il vous est arrivé la même chose ?"
*Ta gueule putain ! pensa t il en détachant le regard du nouvel arrivant.
Merde, le flic... Faut pas qu'il foire tout. Je pense qu'en...*


Akira troubla les pensées d'Onizuka en répondant aussi rapidement à Antonio.
Akira a écrit:
- Mort ? Tu crois sincérement qu'on serait là à poireauter si on avait cassé notre pipe ? Non mais vraiment, je vous accorde que la situation n'est pas franchement des plus ordinaire, mais je peux vous assurer qu'on est bien vivant. Seulement, ça risque de pas durer, si vous vous laissez tous contrôler par vos émotions.

- Pour être honnête, j'avoue avoir passé trop peu de temps ici pour connaître parfaitement le fonctionnement de cette structure, mais je peux vous assurer que si vous suivez à la lettre les instructions de cette boule noire, que vous utilisez intelligement le matériel mis à votre disposition et que vous agissez prudement face au choses que vous pensez dangereuses. Si vous faîtes tout ceci, vos chances de survie et les miennes seront optimales. Toutefois...

- Toutefois, je suis au regret de ne pouvoir vous en dire plus. Ce... Ce qui se passe ici peut paraître étrange, je le conçoit. Par conséquent, ce que je pourrais vous dire de plus prendrait reellement de sens que lorsque les évênements en question prendront effectivement actes... Et...Heu... Bonne chance...

Onizuka esquissa un sourire.

*Biiiiien... Pour le moment ça va dans mon sens. Va falloir que je le mette hors circuit en le provocant. ça irai à l'encontre de toute ses propositions s'il réagissait violemment. Ce salopard doit avoir l'armure, s'il s'en sert je pourrai rien contre lui, mais ça pourrait jouer pour moi.*

Limus questionna Akira dans la foulée.

*Merde, ils n'arrêtent pas avec leurs questions de merde. Je dois intervenir avant qu'il ne révêle des conneries*

Limus a écrit:
-Alors, ce que Onizuka-san à dit est vrai? Nous devons affronté d'autre personne? J'étais en prison si c'est bien des riches qui nous ont amenés ici pour ce divertir ou une quelconque connerie de ce genre, ce ne peut être qu'illégal, sinon on auraient signé un truc, de plus j'ai mon procès dans quelque heures ou jours on ne m'aurait jamais laissé sortir pour participer à cela. Tu dis que nos vies sont en danger? Putain je pige rien, j'ai du prendre une drogue et je suis en plein trip..je suis encore en taule et j'ai enfin perdu l'esprit.....
Akira a écrit:
- Onizuka-san ?
Akira se tourna vers Onizuka.

*Meeerde ! Il m'avait grillé ! L'enflure, ferme la ! Ne prononce plus rien.* pensa t il en fronçant les sourcils en direction du policier pour l'intimider.

Ce dernier ouvra sa veste, geste banal pour les autres. Mais Onizuka compris de cette façon qu'Akira voulait lui faire paser le message, il la portait.

*Cet enfoiré cache quelque chose. Sinon il ne l'aurait pas ouverte si précipitamment.*
Antonio enchaina de suite avec des questions.
Antonio a écrit:
" Excuse-moi le rouquin mais tu semble en savoir déjà un rayon sur la situation..."
Akira a écrit:
- Appelle-moi Akira
Antonio a écrit:
" Si je reprends ce que tu as dis juste avant, alors on ne seraient pas morts et ça ferait déjà plusieurs fois que tu viendrais ici, comme par magie... Je dois avouer que c'est pas évident à suivre comme histoire, dans d'autres circonstances je t'aurai demandé ce que tu prenais comme drogue. Mais d'après ce que viens de dire le nudiste en serviette quelqu'un d'autre aurait fait un speach semblable au tiens..."
Akira a écrit:
- Probablement. Vous n'etes certainement pas les premiers à venir ici...
Antonio a écrit:
" J'aime pas perdre mon temps à vrai dire, je compte pas te tirer les vers du nez bien longtemps... Je te fais pas spécialement confiance, mais toute info est bonne à prendre. Alors dis moi c'est quoi ces histoires de choses dangereuses ? De matériel ? Et en quoi ça a à voir avec notre survie ? J'ajouterai que tu as aussi parlé de ta propre survie au passage, donc si c'est si important que ça qu'on sache tu ferai bien de nous mettre au courant ne serait-ce que pour sauver tes fesses..."
Akira a écrit:
- Pour commencer, j'ignore combien de personnes arriveront encore ici, mais dès que les transferts seront terminés, un dispositif présent dans cette boule noire...
- Un dispositif vous donnera des instructions...
Akira Muto détourne son regard de Rossa pour s'approcher de Klaus, fasciné par le nouvel arrivant.

*L'enfoiré !! Il a endommagé mes plans. Pas suffisemment pour me faire passer pour un con mais va falloir que je rattrape le coup.*

Gray se rapprocha d'Antonio pour le remettre à sa place.

*Bien vu ! Essaie de calmer les nouveaux, qu'ils arrêtent de trouner autour du keuf.*

Gray a écrit:
"Tu va fermé ta geule et attendre...Ou ta survie ne sera que courte par mes mains..."
Antonio a écrit:
" Calme toi gros balourd, je suis pas ton collègue, et ce n'est pas un pauvre type lambda comme toi qui pourra me tenir tenir tête... "
" Je te le dis donc calmement et je ne le répetterai pas : si tu t'avise de recommencer ce genre de débordements avec moi je te brise les bras et les genoux tocard. Et crois moi c'est douloureux..."
Gray se tourna vers le reste de la salle.
Gray a écrit:
"C'est de même pour tous fermer la et attendez...On vous à déja tous dit donc vos geule"
Puis, il se rapprocha du fou.
Gray a écrit:
"T'en fait pas mon gard...A ce que je vois tu as connus cette enfer et il recommence...Mais calme toi et survie de nouveau."
Gray ressortit une cigarette et en tendit une à Onizuka.
Gray a écrit:
"Tien mon gard..."
Puis il baissa le ton afin de rester le plus discret posible.
Gray a écrit:
"Ce con de flic va tous nous entuber...Et ce nouveau me réjoui pas...Putain je sent que l'on va se faire baiser...trop nombreux comparer au autres fois...Sa sent la merde ou la mission limite suicidaire on va devoir assuré."
- "Ne t'inquietes pas. Akira a l'air d'avoir compris et a stoppé ses explications, je vais rattraper le coup avec lui. Finalement, il n'a rien contredis de ce que j'avais dit. Si j'avais stoppé ses explications ça aurait été suspect."

Onizuka se tourna vers le fou.

- "Le fou n'est pas dangereux, il ne parle pas la langue. Par contre, celui que t'as essayé de secouer, celui là, peut s'avérer dangereux pour le plan avec ses questions. Par contre, évite la manière forte. C'est pas bon pour notre image, ici, dans la chambre. Dehors, tu pourras faire ce que bon te semble, mais mieux vaut appliquer le plan de Nishi, les laisser appâter les cibles, et rafler les points."

Onizuka se rapprocha d'Akira.

- "Akiraaa !" dit il d'un air joyeux. "Je me demandais quand est ce que tu allais venir. Bravo pour l'entrée, très soignée. Raffinée même. Ne t'inquietes pas, j'ai déjà tout expliqué pour les nouveaux, ils connaissent à peu près tout ce que je sais. Alors, toujours en cosplay pour une nouvelle aventure ? Tu changeras jamais."

Il lui glissa à l'oreille.

- "Ne bousilles pas mes plans, sinon ça pourrait mal tourner, et ça affectera tes chances de survie. Je sais Ô combien tu veux revenir en vie. Créer des tensions au sein même du groupe pourrait s'avérer dangereux."

Il repris un ton audible et compréhensible pour tout autre.

- "Okay ? On n'est pas dans un film ici, c'est la réalité ! La dure réalité. Donc va falloir s'entraider."

Onizuka se tourna vers Antonio.

- "En ce qui concerne le nouveau héros, ne t'inquiètes pas. Dans peu de temps tu comprendras de quoi il s'agit. Et excuse le comportement de notre ami, mais, comme tu l'a remarqué, on n'est pas dans une situation normale. ça crée des tensions."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Lun 14 Juil 2008, 12:13



Allez les majorettes, il est temps de se bouger un peu les miches, vu comment vous êtes mous et agressifs, vous risquez pas d'aller bien loin... Sacré spectacle tout de même ce soir, on s'était habitué à voir les manipulateurs crétins, avec en première place Nishi le fourbe et maintenant, nous avons le droit à deux nudistes passés pro depuis cette soirée, deux adolescents héroïques, un autre taré bien assorti au lot... une garce au caractère bien trempé et un chien. Quelle équipe. Si un seul d'entre vous survit après la mission que je vous ait réservée, ce sera digne du miracle vu votre mental de crevette. Enfin bref, voici le moment tant attendu, seulement pour les anciens, celui de la... MUSIQUE DE LANCEMENT !

[ Atarashii asa... ]

Comme d'habitude, vous avez tous les clampins qui sursautent, il n'est même pas étonnant de voir les lavettes habituées hoqueter un bon coup tant ils semblaient avoir oublier à quel point ce doux volume était puissant et saisissant, à un tel point qu'il vaut mieux passer aux petits coins avant si on veut garder son pantalon sec. Seulement, y'en a un qui s'était déjà vidé et les deux nudistes étaient immunisés les gambettes à l'air. Soit, j'espère que cette interlude musicale chantée somptueusement vous a permit de vous remettre les idées en place et de vous faire prendre conscience d'où vous êtes. Toujours pas ? Ce n'est pas grave, je poursuis dans ma lancée.

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Devant vos yeux ébahis, un message apparaît au devant de cette étrange sphère noire, des lettrines singulières, des "s" retournés, une couleur verdâtre et surtout une phrase éloquente.


VOTRE MINABLE
VIE EST TERMINÉE...

CE QUE VOUS FEREZ
DANS LA SUIVANTE
NE REGARDE QUE MOI

CAR TELLE EST
MA LOGIQUE.


Votre surprise n'est que plus grande, les nouveaux déjà douteux ne peuvent que s'interroger d'avantage sur les dires de personnes mal intentionnées ici présentes. Entre colère et incompréhension, nouveaux arrivants que vous êtes fixent sans relâche cette phrase inquiétante. Peu à peu, le texte finit par disparaître dans l'obscurité de la boule ténébreuse pour finalement laisser place à une apparition qui vous laisse pantois.


CETTE FOIS, BANDE DE LARVES,
VOUS DEVEZ FAIRE LA PEAU À CE TYPE.
S'IOU PLAÎT.


Cette façon de parler si arrogante et singulière vous énerve, qui est-il, pour qui se prend-t-il, tant de questions sans réponses. C'est alors qu'en dessous de ce texte apparaît une fiche type présentant une forme bestiale terrifiante.



Bonne chance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Lun 14 Juil 2008, 14:17

Intrigué par le nouveau, Akira pris son bloc-note et nota phonétiquement les derniers mots prononcés par Klaus, dans l'espoir de pouvoir les faire traduire ultérieurement.

* Si seulement, je connaissais un seul mot d'allemand*


Le discours de cette loque humaine fut trés vite interrompu par Gray, qui semlbait pensait qu'on pouvait quitter la chambre et revenir. Akira n'eut guère le temps d'y penser quand Onizuka vint à sa rencontre.


Citation :
Onizuka se rapprocha d'Akira.

-
"Akiraaa !" dit il d'un air joyeux. "Je me demandais quand est ce que
tu allais venir. Bravo pour l'entrée, très soignée. Raffinée même. Ne
t'inquietes pas, j'ai déjà tout expliqué pour les nouveaux, ils
connaissent à peu près tout ce que je sais. Alors, toujours en cosplay
pour une nouvelle aventure ? Tu changeras jamais."


Il lui glissa à l'oreille.

-
"Ne bousilles pas mes plans, sinon ça pourrait mal tourner, et ça
affectera tes chances de survie. Je sais Ô combien tu veux revenir en
vie. Créer des tensions au sein même du groupe pourrait s'avérer
dangereux."


Il repris un ton audible et compréhensible pour tout autre.

- "Okay ? On n'est pas dans un film ici, c'est la réalité ! La dure réalité. Donc va falloir s'entraider."

* A chaque fois que ce mec souri, c'est qu'il prépare un coup. J'admet que son aide me serait utile, mais je peux pas le laisser m'intimider comme il l'a fait*

Akira pose une main sur l'épaule d'Onizuka en guise de signe d'apaisement.

- " Tu t'es enfin décidé a informer les nouveaux. On aura peut-être tous un score équitable cette fois "


Sourire lui demandant trop d'effort, il réussi néanmoins à faire transparaître un sentiment d'apaisement vis à vis des autre, qui commencèrent à paniquer à l'écoute de la musique de Gantz.

Akira en profita pour faire une forte pression, avec sa main, sur l'épaule d'Onizuka, en lui chuchotant à l'oreille.

- Interpose-toi ne serait-ce qu'une seconde entre moi et les valises, et c'est un homme-tronc qui sera transferé dehors.

Apparait alors le visage du monstre.

- Pas de chance, parait que les lions s'attaquent d'abords au plus faible.

Akira reprend alors la parole devant le groupe, et s'éloigne d'Onizuka.

- Si vous avez la moindre question, adressez-vous à l'ami Onizuka-san. Le pauvre serait déçu que vous l'ignorez. C'est qu'il a besoin d'attention ce vieux bougre.

*Surtout, ne le lachez pas du regard...*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
Momotaros Nogami

Nombre de messages : 15
Pseudo : Rider
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement:

Lun 14 Juil 2008, 16:57

Momotaros en avait assez de réfléchir: Depuis son arrivée, plusieurs personnes étaient apparus, et les têtes étaient toutes trop chaudes. Le collégien bizarre (tiens, il semblait avoir disparu) avait refait des siennes, en plus du militaire qui agressait le nouveau. Le rouquin semblait calme, mais semblait en savoir autant que cet Onizuka. Il avait l'air plus digne de confiance, mais il ne leur apprit rien de bien concluant. En gros, un équipement serait a leur disposition, et leur mission était de survivre.

Momotaros ne savait plus s'il devait faire confiance aux autres ou agir en solo. Le mieux était de trier ceux qui n'essairaient pas de le tuer, de lui donner des ordres et de l'insulter parmi ce ramassis de dégénérés.

Au moment ou il venait de se faire cette reflexion, la boule noire "s'activa" laissant deviner que la suite des événements se dérouleraient comme l'avait prédit Onizuka.
Momotaros se tourna vers la boule et vit l'objectif de leur "mission", un monstre ressemblant a un lion.
*Assez flippant, esperons que ce jeu est fourni avec une notice. J'espere surtout qu'il n'y aura pas de vrai GAME OVER*


Ore Sanjou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Lun 14 Juil 2008, 17:57

Le type noir semblait se nommer Onizuka d'après les paroles du rouquin qui pour sa part portait Akira comme prénom. Onizuka se mit à parler à voix basse à Akira pour enfin lancer 2 / 3 mots à l'attention des gens présents ici. A voir comment les choses évoluaient on pouvait ranger les gens présents dans la pièce en deux groupes : ceux qui savaient ce qu'il était sensé se passer, et ça comprenait Akira, Onizuka et le balourd occidental. De l'autre côté parmis les paumés dont Antonio faisait partie on pouvait aussi compter les deux nudistes, la fille, et le lycéen. Restait un dernier gars qui semblait allemand de part son jargon, le pauvre semblait plus ou moins fou ou instable mentalement, de plus il était difficile de le ranger à cause de cette impression de familiarité qu'il montrait envers cet appartement et cette boule bizarre.

Tout à coup une musique retentie et la boule noire se mit en marche, affichant la photo d'un monstre à forme de lion et l'indiquant comme étant une cible à abattre.
Akira prit soudainnement la parole pour lancer quelques paroles assez vagues sur la situation.
*Ainsi donc il semblerait que ce combat dont ils parlaient serait une chasse ayant pour cible cette chose à tête de lion.*

*Ca me parait tellement tordu cette affaire que j'ai du mal à le croire. Mais une chose est sûre, il faut se méfier de ces types qui en savent plus que nous. Ce débile qui a joué au costaud avec moi n'est pas vraiment une menace, à part jouer les durs il fait pas grand chose... Par contre Akira et Onizuka pour le coup en savent beaucoup et ne veulent pas tout nous dire... Va falloir que je reste sur mes gardes, je vais me tenir à distance d'eux et surveiller leurs actions. J'en apprendrai peut-être plus ainsi sur ce merdier dans lequel on se trouve.*

*Hum... Toutefois je préfére mettre les choses au clair dés maintenant.*
Antonio s'approcha tranquillement d'Onizuka et s'arrêta à sa hauteur pour lui chuchoter à voie basse...

" Tu t'appelle Onizuka si je ne me trompe pas, tu semble en savoir un rayon sur ce qu'il se passe ici, et tu m'as l'air plus avisé et malin."

"Alors de deux choses l'une, pour ma part là seule chose qui m'importe dans l'état actuel des choses c'est de comprendre ce que je foue là."

Antonio continua à parler à Onizuka calmement adoptant une voix plus froide et détachée...
"Je me contrefiche de toi et de tes deux comparses si tant est qu'il le soient, mais je vous fais pas confiance, alors je vais vous regarder de loin faire ce que vous avez à faire. Ainsi j'en apprendrai peut-être plus. Tant que vous fouttez pas la merde ça ne me gène en rien. Mais garde garde à l'esprit une chose : si jamais ton guignol de collègue simiesque reviens jouer les durs avec moi je lui casse les vertèbres, et j'en ferai de même avec tous ceux qui me mettrons des batons dans les roues et qui essayeront de jouer aux plus malins avec moi. Sur ce bonne chasse."


Après avoir dis ces paroles à Onizuka Antonio alla s'asseoir sur la petite marche à côté de la boule, la fixant d'un air absent tout en réfléchissant...
*J'espère qu'il a compris ce que je lui ai dis... Je vais garder mes distances avec eux, peut importe ce qui peut leur arriver tant qu'ils m'emmerdent pas.*

*En tout cas ils sont pas nets, et aux vues de réactions de mister gros dur tout à l'heure, on peut s'attendre à des débordements à la moindre occasion... Je devrais peut-être tenter de sympatiser avec ceux qui sont paumés comme moi, même si je suis pas sûr de leur bonne foi et sont toujours plus fiable que ces autres magouilleurs, et au moins ça me fera moins d'ennemis potentiels...*

*Je verrai pour leur toucher deux mots quand les autres seront à bonne distance...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Lun 14 Juil 2008, 22:45



Des gars fument, un type est fou, les gens se chauffent, c'est un jeu, après tout. Perdu dans ses raisonnements, Kyou sursauta un bon coup lorsque la musique retentit dans tout l'appartement. Pas de haut-parleur, le saut semble provenir de la boule. Comment ? Il n'en savait rien, le fait est qu'elle ne supportait aucune enceinte. Et la chanson était affreuse pour couronner le tout, l'adolescent avait l'impression de saigner des tympans, une horreur pour les oreilles. Une fois que cette affreuse interlude fut passée, il constata que les nouveaux comme quelques anciens se réfugiaient en face de l'étrange boule, l'air attentif. Qu'est-ce qui pouvait bien tous les calmer dans un moment pareil, ou au moins capter leur attention de la sorte ? Afin de voir par lui-même, il contourna la sphère par sa gauche et se pencha pour voir un mince aperçu d'une gueule hideuse très ressemblante à un lion démoniaque et enragé qu'on trouve dans les mauvais romans. Intrigué et peu rassuré par cette découverte, il s'approcha d'avantage pour voir le petit texte vert inscrit au dessus de cette étrange fiche. Un type à buter... il parlait de cette chose ? C'était vraiment une sorte de chewbaka déguisé ?! Impensable. Quoique, après toutes ces joyeuses péripéties, Kyou avait bien du mal à différencier le vrai du faux ou la vérité du mensonge. Un véritable merdier.

Il s'empressa de jeter un coup d'oeil autour de lui, afin de voir les réactions de chacun. Les nouveaux étaient tous dans le même état approximativement et les anciens eux, il n'y avait pas de commentaire à faire sur eux. Cependant, Onizuka avait parlé d'être humains adverses à dégommer, pas des monstres ignobles et sanguinaires, le tout soigneusement accompagné d'une fiche type à l'humour très douteux. Surtout la phrase préférée, une citation de sage aux airs pacifiques qu'un lion à cornes déballe alors qu'il n'a rien de Jean le Rigolo. De quoi faire ravaler la fierté des plus téméraires en tout cas. Kyou en avala sa salive, il avait un mauvais pré-sentiment, déjà au début mais là, ce foutu sentiment de malaise ne faisait que s'intensifier, surplombé par un curieux mélange d'excitation à la recherche de ce fameux inconnu qui les troublait tant.

Et ensuite ? Quelles seraient les fameuses instructions qui suivraient ? Où étaient les armes et l'équipement ? Il jeta un oeil aux portes sur le mur d'en face. Était-ce là que l'armement était entreposé ? Il avait envie d'aller vérifier mais préféra ne pas agir imprudemment, vu le tempérament des habitués, il se doutait bien qu'une curiosité trop excessive pourrait lui coûter cher, étant donné qu'eux non plus ne semblait pas du tout rigoler. Il avait été fourré dans une situation bien délicate et surtout très chiante. Fixant le plafond, il jura sur la tête des fameux riches qui l'avaient emprisonnés dans ce maudit appartement avec tous ces tarés. Observant les divisions de groupe, il constata sans peine trois factions distinctes, le jeune asiatique, la fille au tempérament particulier... le chien ? Peut-être le dernier arrivant et lui-même. De l'autre côté, Onizuka, le gars brutal, l'adolescent qui avait disparu par ailleurs ainsi que le supposé flic. Au centre, les types neutres, à savoir le barge et le nudiste. Une belle troupe de dégénérés quand même.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Mar 15 Juil 2008, 09:16

Le fou continuait à se balancer jusqu'au moment où la musique rententit.
Il leva la tête, tendant l'oreille malgrès le volume.
Il parut intrigué, comme s'il s'attendait à autrechose.
Il tourna la tête vers la sphère et courru vers elle lorsque les inscriptions s'affichèrent.
Il semblait encore plus désorienté qu'avant.

Welche sprechung? japanig?
Puis son visage s'éclaira et il sautilla en direction de la fenêtre.
Nicht im Berlin, kein Tepes zu mich anfeuern.
Nicht frei aber sicher.

Il s'arrêta soudainement de sautiller, son sourire s'évanouissant.
Sicher, sicher....
Il couru derrière la sphère, dans le coin opposé aux fenêtres.
Il tapa à nouveau sur la sphère, mais cette fois, on y sentait plus de peur que de colère.

Offnet dir, Gantz!
Ich brauche mein uberFührung.

Il parcouru fébrilement de ses doigts la surface de la sphère.
Puis il resta dans le coin, attendant visiblement quelquechose.
Il reprit sa position fermée, s'entourant de ses bras et recommençant à se balancer.
Un murmure s'échappa de ses lèvres.

Offnet dir. Ich will nicht noch sterben.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Mar 15 Juil 2008, 10:39

Akira ne resta pas indifférent face aux simagrées de l'allemand chahuteur, mais, comprenand l'imminence de l'ouverture des accès au précieux matériel, il rangea son bloc-note, ainsi que son arme de service, se contentant se laisser sa veste bien ouverte, avec une main proche de chacune de ses armes ( son arme de service et son katana ). Il ne quittait des yeux, Gray, qui perdait son calme face à l'afflue d'arrivants, et Onizuka, qui, l'espérait Akira, devait être relativement calmé par les propos qu'il avait tenu.

Bien qu'il souhaitait fortement que ces deux types échouent dans leur tentatives de subtiliser le précieux matériel, aux nouveaux, qui ne seraient alors d'aucune utilité, il ne pouvait se permettre de trop défier les vétéran, jusqu'à l'instant fatidique. Déjà qu'il avait perdu tout effet de suprise, dès sa première mission, il ne fallait pas, par dessus le marché, qu'il épuise toutes ses astuces trop tôt.

Akira se tenait simplement prêt à saisir la moindre ouverture, et n'hésitait pas à le faire savoir aux deux lascars.

* Plus que quelques secondes...*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Mar 15 Juil 2008, 17:22

HRP : Nao>> Il ma saoule ton perso ! lol! Je croyais que t'étais absent jusqu'au 16. Tu m'a donné de faux espoirs de tranquillité là. D'ailleurs comment il a fait pour pisser sans enlever sa combi en entier ? Il a aménagé une braguette dans le cuir ? rabbit
Le plan risque encore une fois de tomber à l'eau avec l'absence de Nishi censé s'occuper de ça. :/

____________________________________________________

Akira a écrit:
- " Tu t'es enfin décidé a informer les nouveaux. On aura peut-être tous un score équitable cette fois "
- Interpose-toi ne serait-ce qu'une seconde entre moi et les valises, et c'est un homme-tronc qui sera transferé dehors
La musique retentit et laissa apparaitre la cible à abattre.

*Il a pas l'air de rigoler celui là.*
Akira a écrit:
- Pas de chance, parait que les lions s'attaquent d'abords au plus faible.
*Cause toujours ducon. C'est pas toi qui feras échouer mes plans*

- "Par contre, avec ta tignasse, essaie de ne pas trop tortiller du cul, il te prendrait pour une lionne."

Akira se tourna vers le reste de la foule.
Akira a écrit:
- Si vous avez la moindre question, adressez-vous à l'ami Onizuka-san. Le pauvre serait déçu que vous l'ignorez. C'est qu'il a besoin d'attention ce vieux bougre.
Antonio s'approcha d'Onizuka pour lui parler.
Antonio a écrit:
" Tu t'appelle Onizuka si je ne me trompe pas, tu semble en savoir un rayon sur ce qu'il se passe ici, et tu m'as l'air plus avisé et malin."

"Alors de deux choses l'une, pour ma part là seule chose qui m'importe dans l'état actuel des choses c'est de comprendre ce que je foue là."
"Je me contrefiche de toi et de tes deux comparses si tant est qu'il le soient, mais je vous fais pas confiance, alors je vais vous regarder de loin faire ce que vous avez à faire. Ainsi j'en apprendrai peut-être plus. Tant que vous fouttez pas la merde ça ne me gène en rien. Mais garde garde à l'esprit une chose : si jamais ton guignol de collègue simiesque reviens jouer les durs avec moi je lui casse les vertèbres, et j'en ferai de même avec tous ceux qui me mettrons des batons dans les roues et qui essayeront de jouer aux plus malins avec moi. Sur ce bonne chasse."
Onizuka se contenta de le regarder et de cracher la fumée de sa cigarette.

- "Encore un qui pète plus haut que son cul" marmona t il.

Onizuka se dirigea vers Kyou.

- "Prépares toi, c'est maintenant que le vrai jeu commence."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Mar 15 Juil 2008, 19:15



Que d'agitations et de complots, les conflits sont naissants, que c'est beau ! Ah la la, l'égoïsme de l'homme n'a d'égale que sa stupidité. Malheureusement, nous n'avons pas le temps de s'attarder sur les futilités de la vie terrienne, il est temps de vous armer, bande de mous du gland ! C'est le moment de vous démarquer, montrez un peu qui sont les vrais forts et les faiblards !

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Soudainement, un vrombissement semble s'emparer de la boule, cette sensation peut en faire frémir certains, chacun pour une raison différente. Les anciens savent que la boule va s'ouvrir et que les armes vont être données, l'excitation les envahis, pour les nouveaux, c'est toujours la même chose, la même sensation d'inconnu, à mi-chemin entre la peur et l'excitation fleurissante, comme le disait si bien la chanson précédente, vers un nouveau jour. Sans plus attendre, la sombre Sphère s'ouvre devant vous, déployant tel l'archange ses trois ailes démoniaques qui comportement chacune un élément indispensable qui vous est réservé, constituant votre seule chance de survie en ce bas monde. Certains reculent de surprise devant la vivacité des valves qui s'ouvrent sans prévenir, quelques uns manquent de trébucher et le jeune adolescent nudiste manque de se faire percuter par le côté gauche de la boule.

L'émerveillement pour certains, la même incompréhension pour d'autres, on se hâte, comme aux soldes, on s'empresse, on examine, on est prudents, étrangement, ceci ne vous étonne pas plus que votre arrivée, vous semblez presque tous rodés sur le sujet, nouveaux soldats. Peut-être l'instinct... ?

Face à vous, ce même portrait monstrueux, que représente-t-il exactement, lui et ses informations tordues ? Les vétérans le savent, toutefois les nouveaux auront-ils le cran de s'adresser une nouvelle fois à eux sous peine de représailles vu leur état ? Une chose est sûre, les affinités sont faites mais les dés ne sont que jetés, ils n'ont pas encore atterris. Plus aucune indication ne vous est fournie pas la boule, vous êtes délaissé à votre triste sort, vous êtes obligé de découvrir par vous même que sont ces armes. À votre droite, comme à votre gauche, sont exposés des sortes de fusils, dignes des jouets pour des jeux vidéos d'adultes les plus sophistiqués. À côté de ces armes singulières se trouvent d'autres armes de poing, également à l'allure de jouets. Laquelle choisirez-vous ? Peut-être bien les deux.

À l'arrière de la boule, le psychotique est cerné par les ouvertures, il est aussi le premier à pouvoir observer ce que cache la dernière valve. Il s'agit de boîtes, comme celles que l'on peut voir dans les BD futuristes appartenant aux hommes d'affaires. Sur chacune de ces boîte est inscrit un nom, le vôtre est quelque part dedans, trouvez celle qui vous appartient, il ne tient qu'à vous de découvrir ce que cache cette mallette. Qui acceptera de porter le costume ? Sûrement très peu, comme d'habitude, à moins que les habitués ne décident de faire partager leur savoir à quelques privilégiés, rien n'est moins sûr.

Faites votre choix, faites-le bien, vous n'avez plus beaucoup de temps...

[Voici l'équipement pour cette mission, merci à vous de respecter votre personnage, donc évitez de tous prendre la combinaison comme les contrôleurs]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Mar 15 Juil 2008, 20:12

HRP : MJ> Tu ferais mieux de dire combien de matos il y a de dispo.
Si mon post est incorrect dans le sens où j'ai pris tous les contrôleurs sans que les autres ai pu réagir, préviens moi et je refais tout ça. Il n'y a pas eu de précisions spéciale concernant le matériel il me semble.

_______________________________________________________________

Onizuka esquissa un sourire.

*A moi les contrôleurs*

- "Nishi, si tu m'entends, pique toutes les combis et détruits les. A part celles de ceux dont on a prévu de laisser..." marmona t il discretement.

Puis il se mit à claquer des doigts comme pour attirer l'attention que quelque chose. Onizuka se dirigea vers la boule ouverte et pris tous les contrôleurs dispo, un XGun ainsi que sa combinaison. Puis il se dirigea vers les chiottes pour s'habiller.

Sans attendre il revêtit la combinaison, puis se recouvra avec ses vêtements pour passer inaperçu. Attirer le moins d'attention sur le fait qu'il l'ai porté. Pour une fois qu'il pouvait le faire, d'habitude il était nu.

*Cette fois ci on va bien s'amuser. Hin hin hin. Oui... ça va être l'éclate !*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Mar 15 Juil 2008, 20:46

La grosse boule noire s'ouvrit d'un seul coup. Laisant apparaître trois rateliers distincts : un de chaque côté de l'écran et un derrière.
On pouvait voir à l'intérieur de ceux-ci des armes au design futuristes comme sorties tout droit d'un jeu vidéo...

Antonio étant assis juste devant la boule se mit à réfléchir rapidement se remmémorant les parole d'Akira... Tout en voyant Onizuka se ruer vers le contenu des rateliers...
*Akira a dit que la boule nous donnerait du matériel que l'on devait prendre, l'autre type connait lui aussi cet endroit et est déjà venu... A la vitesse à laquelle il se précipite sur le matériel cela veut dire qu'il a son importance, je dois me dépécher de prendre de l'équipement pour pas me faire avoir. Puis si ces armes sont bien réelles au moins je serai sur le même pied d'égalité que les 3 types louches...*

Il se leva d'un bond, s'avança d'un pas, regarda la rangée devant lui, et commença à se servir rapidement...
*Hop ça c'est un fusil on dirait, j'en prend un*

Prit un X-rifle dans sa main gauche...
*Onizuka a prit une mallette dans le tirroir arrière, je vais faire comme lui...*

Puis contourna le ratelier et imitant Onizuka prit aussi une malette, il y avait un nom dessus : "Akira le poulet rôti" (c'était visiblement pas destiné à Antonio), il la reposa et en saisi une sur laquelle son nom était écrit : "Antonio le frenchy fighter". En lisant un deuxième surnom ridicule il se surprit à penser...
*Pfff et c'est sensé être drôle...*

*C'est bon j'ai pris l'essentiel on dirait, ce fusil fera l'affaire.*

Il fini par se diriger vers l'angle de la salle le plus proche. Il s'assit dos à celui-ci et ouvrit la malette, il y avait dedans il combinaison noire, et une paire de chaussures...
*C'est la même que le "déguisement de cosplay" d'Akira !*

Pendant ce temps Onizuka était sortit de la pièce son bazard à la main, sans hésitations et sans se préocuper du reste.

*Nom de Dieu c'est tout un arsenal ! Bon gardons la tête froide, ces types savent où nous sommes, ils savent quoi faire de ce matériel et à la façon dont ils s'adressent à nous ils doivent nous cacher quelque chose... Je vais les imiter et enfiler tout ce bordel, ça doit avoir son utilité sinon ils ne le prendraient pas avec autant d'empressement... Surtout ne pas paniquer...*

*Y a une porte sur ma droite je vais aller là dedans m'isoler, ça va ma donner le temps d'enfiler ça et de réfléchir. Au moins le black me verra pas, c'est lui le plus louche...*

Antonio ouvrit la porte à côté de lui s'engouffra dedans, la referma derrière lui sadossant à elle. Il retira ses vêtements en quatrième vitesse et se mit à enfiler la combinaison noire... Dans l'obscurité ambiante il put distinguer des formes d'objets pendant qui enfilait le pantalon noir...


Dernière édition par Antonio Rossa le Dim 20 Juil 2008, 14:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Mar 15 Juil 2008, 21:21

[hrp]ça risque de devenir difficile de garder le contrôle, là^^[/hrp]
Le fou mit un petit moment à réagir, laissant le temps à onizuka et à tonio de se servir.
Puis il releva la tête en direction de la sphère.
Immédiatement, il se jeta sur le compartiment contenant les valises.
Il les sortit toutes, les éparpillant à travers la pièce à l'exception d'une seule, qui comportait des lettres latines En plus d'un mot incompréhensible, il comprenait un nom : Klaus.
Celui qui s'appelait Klaus, ainsi que l'attestait cette valise, retourna dans son coin et se déshabilla, apparemment inconscient des regards qui pouvaient se poser sur lui.
Une fois entièrement nu, il ouvrit sa valise: Elle contenait une combinaison identique à celle de Tonio.

Danke gantz.
Il commença tout de suite à l'enfiler avec un calme surprenant pour ceux qui l'avait côtoyé ces dernières minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[A3-1A] Troisième Mission. [Arrivée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Arrivée de Houille
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: Contexte :: Archives :: Mission A3-