PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[A3-1A] Troisième Mission. [Arrivée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Mer 16 Juil 2008, 09:05

hrp 1 : Le haut et le bas sont deux pièces séparées. Regarde Kazuo...

hrp 2 : Pour éclairer un peu vos lanternes, vis à vis de mon comportement : Lors de ma précédente mission, la première, la boule ne s'était pas ouverte...

hrp 3 : Va falloir que tu joue d'autres personnages, sinon les gantzers n'auront pas de combis...


Akira scrutait la porte de l'arrière salle, quand la boule se mit à vibrer, faisant un boucan à réveiller les morts.

* Putain, qu'est-ce qui se passe *

Soudain, celle-ci s'ouvrit, revelant bien plus qu'un appareil de communication. Les valises, ainsi que de nouvelles armes étaient entreposés, ainsi qu'un homme totalement livide, qui semblait respirer artificiellement.

* Un vampire ! ! ! *

Pendant qu'akira restait ébahit par cette découverte, Onizuka, qui ne paraissaient pas surpris outre mesure, et Antonio, dont la curiosité ne lui attirait pas que des ennuies, lui avaient déjà emboité le pas....



Alors que quelques gantzeurs se servaient, Akira ouvrit seulement sa malette, qui était vide.

* Evidement...Et dire que j'ai énervé le gros pour ça...*

Discrêtement, Akira ramassa deux petits flingues, qui bien que légèrement flashy, pouvaient aisément rentrer dans ses poches. D'après le site de Nishi, il s'agissaient d'un X-Gun, pour "tuer" et d'un Y-gun, pour "capturer". Akira ne voulait pas s'attarder dans la récupération de son matériel, il avait autre chose à faire.

A ses pieds, l'allemand faisait mumuse avec les valises, qui trainaient dans toutes la pièce.

* Pas mal, pour un échappé de l'asile...*

"- Servez-vous, si vous voulez vivre"

Joignant les gestes à la paroles, Akira pris plusieurs armes et les jeta pèle-mèle, dans la salle, continuant, jusqu'à que rien ne reste sur le ratelier ( vous pouvez m'empêcher de toutes les jeter, si vous voulez )

"- Servez-vous. Vous trierez plus tard..."

* Dépéchez vous*




Dernière édition par Akira Muto le Mer 16 Juil 2008, 12:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Mer 16 Juil 2008, 12:18



Kyou fut abordé une nouvelle fois par leur ancien informateur qui le prévint de rester sur ses gardes, chose assez surprenante du fait qu'il vienne lui dire cela ainsi. Immédiatement, les paroles inquiétantes de l'autre fille non loin de là le laissèrent douter un instant, mais très vite ses doutes se dissipèrent comme ils étaient apparus. Après tout, si ce type avait le béguin pour lui ou une quelconque vue sur sa personne, il s'en contrefichait, en revanche cela ne serait assurément pas réciproque et de toute façon, si il tentait quoi que ce soit, l'adolescent lui ferait comprendre qu'il n'est pas de ce genre, même en arrivant ainsi à poil dans cette chambre. Maudite arrivée toutefois...

Subitement, la drôle de sphère émit un drôle de vrombissement avant de se révéler en déployant des ouvertures latérales à une vitesse hallucinante. Sursautant de peur, il camoufla un petit cri de surprise en se décalant légèrement au fond de la pièce afin d'éviter de se manger la partie ouverture de la sphère. Très rapidement, il détailla les objets face et à côté de lui, des armes futuristes bien étranges et des valises en métal. Aussitôt eut-il fait ce constant qu'Onizuka se rua comme un affamé sur une mallette, s'emparant de tout ce qui semblait être à sa portée. Ce fut au tour du fou à lier de cherchant avec frénésie une malle, il se mit à les balancer n'importe quand à tord et à travers, deux d'entre elles manquant de percuter Kyou qui esquiva comme il put dans cette veste immense. Finalement, il sembla trouver chaussure à son pied et s'empressa de se déshabiller sans grande retenue pour sortir de sa valise un costume très étrange, semblant fait de latex ou d'un costume en cuir pour les SM. Le jeune homme déglutit, c'était d'un mauvais goût... ces fringues étaient faites à l'effigie du personnage ou il s'agissait d'une combinaison universelle pour ce foutu jeu. Il préférait de loin la première option. Voyant Que tout le monde saisissait des valises avec de drôles d'inscriptions dessus, il décida de s'y intéresser en regardant les surnoms inscrits sur les deux valises à ses pieds. L'un indiqué le pseudonyme de "Superman" et l'autre portait le nom de "Nudiste".

Arquant un sourcil méchamment, l'air désabusé, il fixa anxieusement cette boîte et donna un coup de pied léger dedans, rageant du sens de l'humour moisi des commanditaires de toute cette belle connerie. Afin de vérifier qu'elle était bien à lui, il l'ouvrit et en tira ce fameux costume étrangement léger, ressemblant de plus près à du tissu mais avec une drôle d'élasticité, dans la même boîte étaient entreposées une sorte de holster et des baskets futuristes assorties, limite au look de Punk. Fronçant cette fois les sourcils en restant accroupis, il poussa un long soupire exaspéré et referma cette valise. Qu'est-ce qu'il pouvait bien foutre avec ça sérieusement ? Il leva les yeux vers les autres protagonistes pour les voir s'agiter et s'emparer frénétiquement du matériel. Ce fut les paroles du rouquin dénommé Akira qui finit par le convaincre d'aller jeter un oeil sur cette combinaison plus sérieusement lorsqu'il parla de survie vis à vis de ces valises. Elles devaient être vraiment importantes, Onizuka s'était rué dessus en y repensant, soit il adorait ce jeu, soit Akira disait vrai. Dans tous les cas, Kyou se sentait toujours aussi perdu dans ses choix.

Prenant finalement une décision, il s'empara de sa valise fermement et se dirigea sans difficulté jusque dans pièce en face qui était inoccupée et qui ressemblait vaguement à une cuisine. Se camouflant dans l'ombre pour se changer, il tenta simplement d'enfiler le bras. Il remarqua bien vite que ce truc était très serré, voir moulant.

* Ah, putain, c'est limite collant ce truc... on dirait du sur-mesure... j'suis sûr que c'est ces enfoirés de riches qui m'ont foutus à poil pour prendre mes mesures... si ça se trouve, des vieilles harpies ont même abusé de moi... eurk, je vais gerber, arrête de penser à ça merde... *

Cependant, sa pensée se transforma soudainement alors qu'il voyait la fille indécise parmi tant d'autres. Son côté pervers prit irrémédiablement le dessus, elle avait de bien jolies formes et ce truc semblait carrément moulant, il se prit à imaginer cette fille-là dans un costume pareil, le fantasme de gros otakus en somme. Mais qu'est-ce que c'était plaisant... un sourire naquit alors sur ses lèvres, le genre de sourire vicieux qui cache forcément quelque chose. Sale gosse va. Finissant d'enfiler avec un petit peu de mal cette fichue combinaison, il se pressa et décida de s'habiller avec le haut. Il mit un certain temps avant de comprendre le fonctionnement des clips, par contre il ne voyait pas à quoi servaient les genres de pastilles aux allures de capteurs posés sur l'habit... il se rappela alors les dires d'Onizuka. Ce monstre, c'était en fait un homme qui serait matérialisait en bête ? Un peu farfelue comme idée mais après tout ce qu'il venait de vivre, il se dit pourquoi pas.

Au final, sapé comme un pompier du futur, Kyou n'osa même pas se regarder dans le reflet des fenêtres, il se sentait déjà mal à l'aise, peut-être même bien plus que lorsqu'il était nu. C'est pour cela qu'il décida de se revêtir de la veste pourtant trop grande d'Onizuka avant de mettre son plan à exécution.

Calmement, il s'approcha de la demoiselle et la prit à partie pour essayer de la convaincre d'enfiler la combinaison, ainsi, à lui le spectacle ! Il commença par dialoguer avec elle. Il s'était dit qu'en portait lui-même la combinaison, elle serait moins suspicieuse et accepterait plus facilement, étant donné qu'elle avait déjà essayé de prendre contact avec lui par le passé. Cependant il vit bien qu'elle camoufla un fou-rire lorsqu'elle le vit sapé ainsi. Sur un ton poussé, il déclara à sa proie ce qu'il pensait sans s'embarquer dans le compliqué.

" Eh, dis, ça a l'air d'être plutôt sérieux cette histoire de combinaison... je te conseille d'aller l'enfiler, on sait jamais, j'ai l'impression qu'on nous a pas tout dit alors... enfin voilà quoi, si tu veux aller te changer, je veux bien surveiller l'entrée du couloir... mais grouille-toi hein ! "

Après quelques échanges discrets, il parvint à la dissuader et la suivit sans mot-dire, cachant comme il le pouvait son excitation grandissante. Une fois qu'elle fut entrée dans le couloir, suivant la démarche d'Onizuka qui semblait ne s'être pas muni de la combinaison, il fit mine de l'attendre à l'entrée en jouant le gardien et attendit quelques secondes, durant lesquelles il en profita pour observer les hommes. L'homme jeune type bavard et impétueux avait disparu, tout comme l'autre gamin... un instant, il se demanda si il n'était pas dans le couloir avec l'autre fille. Cette pensée lui somma d'aller jeter un oeil pour de bon mais il fut retenu par l'observation plus poussée d'Onizuka. Pourquoi s'être rué sur la valise si il n'avait pas enfilé la combinaison ? Il devait l'avoir sous ses habits, ou alors l'autre roux avait encore berné tout le monde. Si c'était le cas, il rageait à l'avance, rien que l'idée d'avoir porter cette saloperie pour rien le fâcha. C'était le moment pour se rincer l'oeil comme il faut songea-t-il, cela ne pourrait que le détendre et faire détendre le stress grimpant, à l'instar de l'excitation qui naissait dans sa petite combi". Le spectacle fut à la hauteur de ses espérances, même un cran au dessus...



[Je tiens à rappeler que ce que je viens de faire en fin de partie est exceptionnel, c'est un cas de force majeure et j'ai l'autorisation de la joueuse pour se faire, ne pas reproduire à l'avenir par conséquent]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Mer 16 Juil 2008, 16:36

Antonio avait finit d'enfiler la combinaison, a sa grande surprise elle sembait faite sur mesure et sa souplesse était incroyable. Même s'il ne savait pas encore à quoi elle servirait elle était toujours plus adaptée que ses vêtements de soirée s'il devait se battre...

Regardant discrêtement à travers les petits carreaux vitrés de la porte il vit le cinglé bazarder les malettes dans toute la pièce avant d'aller se caller dans un coin avec la sienne et de commencer à l'enfiler. Juste après cela Akira prit brusquement la parole :
Citation :
"- Servez-vous, si vous voulez vivre"


Cela confirmait les sentiments d'Antonio, ici on ne rigolait pas et l'équipement n'était pas là pour le decorum.
Ses yeux s'habituants à l'obscurité de la pièce il distingua des véhicules semblables à des motos.
Il s'approcha et vit sur le sol des objets ayant la forme de manches d'épées ou de sabres munies de garde sans pour autant avoir de lame, les manipulant légérement il vit la lame commencer à sortir du manche...
*Incroyable... Dire que de telles lames existent, il m'en faudrait une comme ça...*

*Mais limitons nous au fusil pour le moment. J'ai déjà suffisement attiré l'attention sur moi, si je sortait d'ici les mains pleines de nouveaux gadgets ça pourrait mal tourner...*

Antonio reposa délicatement le sabre sur le sol sans faire de bruit, et sortit discrêtement de la pièce prenant soin de refermer la porte derrière lui.
Akira finissait d'éparpiller des armes à feu sur le sol de la pièce invitant les gens à se servir...
Juste après cela Onizuka était revint dans la pièce, portant toujours ses vêtement normaux sur lui. A proximité l'adolescent nudiste avait revêti lui aussi la combinaison, il sembla marquer un arrêt puis sorti de la pièce. De l'autre côté le fou était étonnament calme et finissait d'ajuster son ensemble noir.

*Finalement Akira ne semble pas si mauvais bougre que ça. Il semble soucieux des gens qui comme moi viennent de débarquer, mais il ne tient pas à trop en dire sur la situation... Y aurait-il quelque chose qui l'en empêcherait ? Va savoir, mais il faut que j'entre aussi en contacte avec lui dés que le débile musclé et Onizuka seront hors de vue. Je suis sûr qu'il pourrait m'aider.*

Après avoir regardé une minute ce qu'il se passait dans la pièce principale, Antonio retourna s'asseoir dans un coin de la pièce, fixant son fusil au holster qu'il y avait sur sa combinaison et observant attentivement les faits et gestes de chacuns.

*C'est le moment de vérité. On va enfin savoir en quoi consiste ce manège... Une chose est certaine, je suis déjà mort une fois et ça n'arrivera pas deux fois.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Momotaros Nogami

Nombre de messages : 15
Pseudo : Rider
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement:

Mer 16 Juil 2008, 19:46

Armement, c'était bon: tout le monde prenait les armes contenues dans la boule noir, que Akira éparpillait dans la piece pour aider les nouveaux. Un bon point pour lui, mais ce que Momotaros ne comprenait pas, c'était cette tenue de cosplay minable. Il n'oserait jamais sortir avec sa dans la rue, il avait sa réputation de gros dur quand meme!

Voyant que l'une des mallettes portait l'inscription "Rider Voyou", il en déduisait que cette boule noir connaissait sa vie. En effet Momotaros n'aimait pas son prénom, et se faisait souvent appelé Rider par ses amis. Observant autour de lui, il vit que tout le monde mettait ce tissu tres moulant, meme le fou allemand. Momotaros pensa alors a la jeune fille dans ce vetement pendant quelques secondes. Mais ou était-elle passée???

D'ailleurs le beau gosse aussi avait disparu, ainsi que le nouveau au sang chaud. Momotaros se tourna ensuite vers les armes, il observa quelques secondes le petit pistolet en forme de X, et son grand frere juste a coté. Un sourire illumina son visage.

S'armant donc d'un fusil, et d'un autre pistolet a trois canons, qu'il rangea dans sa poche, Momotaros prit sa mallette et se mit a chercher les membres "alliés". La fille était du genre indépendante, et ne se laisserait pas proteger, mais il devait quand meme faire son possible. Le petit beau gosse s'était fait mettre le grappin dessus par le dénommé Onizuka; il serait donc dangereux de le faire rejoindre le clan des petits nouveaux.

Momotaros verrait plus tard, le plus important était de recruter le dernier arrivé. Assez vantard et beaucoup trop sur de lui, il plaisait énormément a Momotaros qui le voyait comme une sorte de double de lui meme. Mais sans son statut de légende évidemment.

Momotaros le vit sortir d'une piece, habillé de sa tenue hyper moulante et deja armé. Intrigué, il entra dans la piece et vit des sortes de pneus géants, des motos certainements. Mais beaucoup trop high-tech pour lui, et de toute façon ce n'était pas le moment.

Par contre, quand son pied buta sur ce manche, Momotaros était aux anges. Car c'était manifestement un manche de sabre japnais, identique a ceux qu'il
avait cotoyé toute son enfance. Prenant le manche en main (qui d'ailleurs s'adaptait parfaitement), Momotaros appuya sur le bouton de derriere avec son index. Rien ne se passait.

Il rangea quand meme le manche dans la poche intérieure de son blouson, prit sa mallette et son fusil et ressortit. Il avait maintenant un sujet pour démarrer la conversation.
Se dirigeant vers le nouveau, il lui dit calmement:
_C'étaient des motos a l'intérieur tu crois pas???

Calmement, Momotaros entreprit de se présenter et de bien faire comprendre au nouveau que lui non plus ne se laisserait pas marcher sur les pieds, tout en essayant de devenir son allié...


(HRP: les riders sont des motards au japon, ou une série télé parle de leurs aventures ou ils combattent de gros monstres, Kamen Rider, mon personnage est l'un des héros de cette série.)


Ore Sanjou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Mer 16 Juil 2008, 20:35

HRP : @Momotaros : suite à mon entrée dans la pièce aux motos Kyou et moi avons eus une petite discussion. En effet il n'avait pas prévut que quelqu'un entre de si tôt dedans et découvre le contenu de cette pièce, et il préfère qu'on l'oublie pour le moment. C'est pourquoi mon personnage n'a rien prit. Et il serait souhaitable pour ne pas créer un bazard général que personne d'autre ne rentre dans cette pièce pour cette mission, ceci à la demande d'Hanaki.

Un calme apparent semblait règner dans la pièce.
La pluspart des gens présents s'affairaient à s'équiper, malgré le contexte étrange et le matériel aux allures futuristes les gens présents ne se posaient pas trop de questions et suivaient l'exemple...

L'adolescent qui était resté jusque là relativement calme et immobile se mit à se charger de matériel en tout genre (un pistolet avec une forme étrange, un fusil identique à celui d'Antonio et une mallette). Puis il fit un rapide détour dans la pièce que venait de visiter qu'Antonio avant de venir vers lui et de lui demander :
Citation :
C'étaient des motos a l'intérieur tu crois pas???


Juste après cela il se présenta, il s'appelait Momotaros, son surnom était Rider et il approuvait l'attitude de Tonio face aux types patibulaires.
Après avoir écouté ce que lui disait Momotaros il prit la parole à voix basse de façon à ce que seul Momotaros puisse l'entendre...

*Tiens voici un type plutôt cool, je pensais attendre que les autres soient loin avant d'aborder les paumés comme moi mais c'est arrivé plus tôt que prévut, tant pis mieux battre le fer tant qu'il est chaud...*

"Oui ça m'avait tout l'air d'être des motos sorties du même moule que ces armes à feu. Excuse mon accent, comme tu l'as remarqué je ne suis pas Japonais, appelle moi Antonio ou Tonio si tu préfère."

"Maintenant écoute moi attentivement s'il te plait. On a pas beaucoup de temps...
Tout d'abord je vais te dire ce que j'ai déduis sur ce qu'il se trame en ce moment, nous sommes enfermés ici et nous allons participer à une chasse. On risque notre vie, et cet équipement serait notre moyen premier de survie... Une partie des gens qui sont présents sont déjà venus là, c'est le cas du black, du balourd qui ressemble à un militaire et d'Akira le type aux cheveux roux. Akira me semble plus digne de confiance que les deux autres, eux d'ailleurs il faut s'en méfier car ils ont pas l'air amicaux et me semblent bien appartenir au genre d'individus qui te tirent dans le dos... Pour ce qui est de l'ado avec un visage de fille, de la fille justement, de l'autre nudiste et du cinglé ils m'ont pas vraiment l'air dangereux mais j'ai l'impression qu'ils sont assez stressés par tout ce cirque."

"Ensuite même si c'est pas super design je te conseille d'enfiler cette combinaison, Akira la porte sous son manteau et il a bien insisté sur son importance, je crois pas qu'il mente. Retourne dans la pièce à côté te changer, c'est un conseil, et au passage reposes-y l'arme que tu as prise. Je t'ai vu ranger quelque chose dans ta veste au moment où tu sortait, je suis d'accord que ça a l'air sympa mais mieux vaut en rester aux fusils pour pas trop attirer l'attention. On prendra le temps de regarder ça en détails plus tard. Une fois que tu seras sortit de la pièce assis toi devant la porte s'il te plait. Ca évitera des ennuis supplémentaires."

"Enfin j'espère que tu comprendras ce que je veux te dire, ces deux types nous observent et je préfère pas parler trop longtemps avec toi pour pas éveiller leurs soupçons. On rediscutera plus en détail quand ils seront pas là, d'ici fais profil bas et observe bien, c'est important car cette histoire sent pas bon du tout..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Momotaros Nogami

Nombre de messages : 15
Pseudo : Rider
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement:

Mer 16 Juil 2008, 21:03

(HRP ok pas de prob pour le sabre, je l'oublierais pendant ma téléportation)

Momotaros était enchanté, Antonio était beaucoup plus calme et réfléchi que ce qu'il avait deja vu de lui. Ils se mirent d'accord sur le fait de rester discret car les anciens étaient tout a fait du genre a faire des coups bas:

_Tu sais Antonio, meme si Akira est sympa et représente notre meilleure chance de survie, ne lui adresse pas la parole devant les autres. Ils essaient de l'isoler en le prétendant fou, tu n'étais pas encore arrivé. Et s'ils pensent qu'on va se laisser faire, il nous laisserons tranquille. Préviens le fou et le nudiste, moi je m'occupe de la fille et du beau gosse. On se retrouve tous dehors discretement et on agira ensemble.

Puis, sans un autre mot, il se leva et se mit a la recherche de la jeune fille. Elle venait de finir de se changer dans un couloir, surveillé par le beau gosse. Surveillé hein??? Enfin, cela ne le regardait pas.
Momotaros se mit alors a leur parler vite et tout bas:
_Bon, nous on est les nouveaux venus, et les anciens comme ce Onizuka et l'autre militaire ne sont pas dignes de confiance. Encore moins le gamin soi-disant surhomme.

Disant cela, Momotaros se tourna vers la jeune fille, qui avait subi l'attaque de ce collegien débile. Il continua, sentant que leur patience arrivait a terme.

_Bref, moi et le nouveau qui s'est brouillé avec le militaire, avons décidés de faire front ensemble. On sait pas trop ce qui nous attend dehors, et mieux vaut être nombreux. En attendant, restez discret et faites attention auc autres. Surtout toi, dit il en se tournant vers le beau gosse. Il me semble que ce Onizuka t'as pris comme animal de compagnie, et tu devrais faire gaffe.

D'un naturel solitaire, il en coutait a Momotaros d'organiser cette "résistance" et cela se sentait dans son discours baclé. Mais il ne les connaissait pas tres bien, et ne leur ressemblait pas du tout. Avec Antonio, c'était différent: tous les deux savaient se défendre et n'avait pas peur de le montrer. Momotaros esperait simplement que ces deux la se révéleraient des alliés, et n'allaient pas lui rire au nez.

Il se sentait honteux de venir quémander une alliance, mais c'était surtout pour eux en fin de compte. Une jeune fille toute seule avec de gros malades, et un jeune tout fin qui ne semblait pas pouvoir se défendre. Momotaros essayait de se convaincre que lui le pouvait...


Ore Sanjou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Mer 16 Juil 2008, 21:46



Se fier aux apparences n'est jamais bon, voici la morale qu'il fallait retenir devant un gars comme Kyou. D'apparence chétive, les traits fins et le corps svelte, il paraissait aussi inoffensif et docile qu'il était efféminé, c'est ce qui faisait sa faiblesse et en contrepartie sa force, ce qui était assez spécial il fallait l'avouer. En effet, ce jeune homme était du genre fougueux et imprévisible, quoique parfois réfléchis, il pouvait se révéler aussi manipulateur et mauvais que certains dans cet appartement si il désirait parvenir à ses fins. Malin comme il était, Kyou avait commencé à cerner plus ou moins bien le jeu des anciens, en particulier Onizuka, vis à vis de sa personne. Comme il avait déjà de cela auparavant, il préférait se le répéter, il se fichait des préférences sexuelles de ce grand baraqué, aussi impressionnant pouvait-il être, tant qu'il gardait ses distances, tout irait relativement bien entre eux. Le fait que les uns et les autres tentaient de se duper mensonge sur mensonge ne le dérangeait pas, il ne se sentait vraisemblablement pas concerné, bien qu'il soit explicitement enrôlé dans ce beau merdier comme tous ses petits camarades sur les nerfs. Non, si Kyou avait une dent envers quelqu'un, c'était bien à l'encontre des véritables commanditaires de cette affreuse mascarade, il y avait forcément quelqu'un qui tirait les ficelles, que ce soit des milliardaires internationaux ou des scientifiques complètement déglingués, il s'en torchait, il voulait des noms, des visages, de quoi se venger. Rancunier ? Visiblement, disons qu'il n'avait vraiment pas apprécier une téléportation à l'improviste alors qu'il s'éclatait comme un dingue au milieu de déesses du soleil levant, toutes émoustillées et haletantes.

Enfin, il avait au moins devant ses mirettes de jade un joli petit lot de consolation, et quel lot ! Voir cette fille se démener pour enfiler sa combinaison en poussant quelques gémissements plaintifs, c'était terriblement excitant, elle se dévoilait sans le savoir pour ses beaux yeux, un vrai délice, mieux qu'un film de Bondage ou autre truc salace. Envoûté par les formes fermes et reluisantes de cette jeune femme dont il ne connaissait finalement pas le nom, il se mit à rêvasser. Elle accepterait peut-être de participer à sa prochaine orgie, qui sait. Cette pensée en engendra immédiatement une autre, celle de ses "amis". Qu'en était-il d'eux ? Et les femmes ? L'avaient-elles vu ? Tout ça était-ce bien réel ? C'était tout de même incroyable qu'une I.A puisse reproduire avec une telle perfection les sensations fantasmagoriques d'une dizaine de femelles ronronnantes se collant au corps d'un seul et unique mâle. Impossible ne semblait pas avoir sa place dans le dictionnaire de ce monde, ces combinaisons à la con, ces armes, ces types et cette boule semblaient le prouvaient efficacement.

Une fois qu'elle eut terminée, la demoiselle parée pour le grand show (et sûrement les sifflements intempestifs des plus grossiers le barreau transgressant les lois de l'apesanteur) il fit simplement mine de revenir à son poste en croisant les bras, l'air médusé, afin de n'éveiller aucun soupçon. Elle ne tarda pas à arriver à sa hauteur, c'est alors que le jeune adolescent aux cheveux bruns débarqua un peu à l'incruste et s'imposa le plus discrètement possible, les emmenant limite à la moitié du couloir pour parler "affaires". Cette réaction éveilla en Kyou un curieux mélange d'émotions, entre frustration, excitation et contentement intérieur. D'une part, il était heureux de voir que plusieurs clans se formaient et qu'il ne finirait peut-être pas dans ceux des barges de service, à savoir si ce n'était pas plus prudent vu l'ignorance des nouvelles têtes, il verrait bien. En tous les cas, il comprit parfaitement le message, une sorte de traité, temporaire ou pas, une alliance qui voulait symboliquement dire : il faut se serrer les coudes. Quelque chose le saoulant en revanche depuis le début, tout le monde semblaient douter de ses capacités. Ils ignoraient tous qu'il était loin de l'adolescent chétif complètement otaku qui est trop facilement représenté dans les mangas... mais il n'allait pas se dandiner pour leur montrer qu'ils avaient torts de le traiter de la sorte. Le chouchoutage, très peu pour lui, il le fit comprendre à son interlocuteur quoiqu'avenant sans y mettre un degré de méchanceté dans le ton employé, quoique prévenant.

" Tss, t'inquiète pas, c'est pas un mastodonte un peu poule qui m'effraie, au contraire, si je l'ai dans la poche, ça me fera un sacré as... " avoua-t-il à voix basse, bras croisés, l'air détendu, accolé au mur.

Il poursuivit.

" Bref, je sais pas ce qui va se passer, mais plus y'a de fous, moins y'a de riz... hé. Par contre, tu ferais mieux de te fringuer, si on se retrouve à jouer les Sentinel, autant qu'on soit paré, ce serait emmerdant de perdre un allié dès le début pour un souci de pudeur, hein ? "

C'est vrai, ils avaient l'air terriblement cons sapés comme ça, lui encore plus avec ses manches trop longues et sa veste descendant aux genoux, on aurait limite dit une Girl parée pour un scène Hentai SM dans un Seïnen, ou un truc pas très sain. Kyou reprit en chassant cette pensée désagréable de sa tête.

" Moi, c'est Kyo, et elle... " finit-il en hésitant.

Il se tourna vers la jeune fille qui se présenta brièvement par son prénom. Saki.

On pouvait voir que la donzelle comme lui faisaient la paire, tous deux munis d'un tempérament bien cinglant, sauf que l'un et l'autre se différenciaient parfaitement. L'un était plus redoutable de part sa chétivité naturelle, l'autre était efficace par sa franchise et son caractère "tête-brûlée" qui était un atout considérable. En tous les cas, ils feraient sans doute des alliés plus précieux que des fardeaux, à contrario de ce que pensaient les deux jeunes insouciants fondateur de cette alliance furtive.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Mer 16 Juil 2008, 22:33

Le fou avait fini de s'habiller et avait rangé ses affaires dans la valise.
La scène contrastait furieusement avec l'agitation qui avait caractérisé son comportement précédent.
Le calme et la concentration qu'il affichait étaient rassurants, jusqu'au moment où l'on croisait son regard.
Ses yeux étaient d'un noir profond et on lisait au fond de ses pupilles dilatées un désespoir et une résignation sans borne.
Si l'enfer existait, son esprit devait s'y trouver.
Le fou se déplaça, aussi silencieux qu'un fantôme, ceux qui voyaient ses yeux croyaient lire leur faible espérance de vie.
Il regarda chacun droit dans les yeux, les soumettant à une pression inimaginable par son regard où régnait la certitude que personne n'allait survivre.
Même Nishi en eût un aperçu lorsque leurs regards se croisèrent furtivement, sans que l'aliéné s'en rendit compte.
Il passa dans le couloir, ouvrant chaque porte qui pouvait l'être afin d'éprouver chaque personne avec son désespoir.
Lorsqu'il eût fini, il s'assit à côté de la fille, de nouveau sourd et aveugle au reste de l'humanité. Son regard n'exprimait plus le désespoir, mais la peur et l'incertitude. Il baissa la tête, s'enfermant à nouveau dans ses bras.

Leute will sterben. Ich will nicht.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Jeu 17 Juil 2008, 08:04

Antonio suivit Rider du regard, celui-ci fila en quatrième vitesse parler au l'adolescent efféminé et à la fille.

*Merde il est trop pressé ! Ca va méchament éveiller les soupçons de l'autre Onizuka... Enfin maintenant ce qui est fait est fait, autant aller les saluer de toute façon on est grillés maintenant.*

Le fou passa dans la pièce regardant fixement dans les yeux chaque personnes.
*... Ma foi difficile de savoir s'il est récupérable ou non... On verra bien comment il évolue... J'irai le voir plustard, avec de la chance il comprend peut-être le français ou l'italien...*
Il se leva et d'un pas calme et régulier traversa la pièce pour s'arrêter à côté de Momotaros, face à l'autre garçon et à la fille. Ils avaient l'air tendus, le jeune semblait exaspéré mais tentait de se la jouer cool, et la fille restait muette affichant un regard méfiant limite aggressif.
Puis il afficha un léger sourire et prit la parole.

"Je suis Antonio, Momotaros a déjà du vous parler de moi."

"J'ai pas grand chose à raconter mise à part qu'on est pas dans une situation avantageuse. Va falloir se serrer les coudes, si ça vous branche on peut joindre nos efforts, sinon ben tant pis, chacun est libre de faire ce qu'il veut... La seule chose qui m'importe actuellement c'est de pas canner une deuxième fois dans la même soirée."


Dernière édition par Antonio Rossa le Jeu 17 Juil 2008, 08:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Jeu 17 Juil 2008, 08:11

hrp 1 : Gray, il faut que tu tienne compte des autres messages. Les valises sont éparpillées au sol, ainsi que les armes. La plupart des joueurs sont déjà bien équipé. A la limité, tu peux dire que c'est un rêve de Gray...

hrp 2 : Faudrait que t'édite assez vite, sinon ton post risque de partir à la poubelle. 9 chances sur 10...


Quand il eut finit de vider le ratelier d'arme, Akira Muto balaya du pieds le fusil le plus proche. Et s'éloigna en direction du chien, qu'il saisit d'une main, tenant sa nuque comme l'on tient une valise. De toutes manière, la combinaison aurait protégé Akira si l'animal aurait eut envie de le mordre, mais la façon dont il le tenait suspendu, si on en croit ce que ui avait dit son instructeur, devait prémunir l'agent contre tout types de menace.

* Ce que c'est léger. J'aurais dù y penser plus tôt...*

Akira remarqua alors que les nouveaux arrivants commençèrent à se fédérer autour du grand curieux, aux traits européens. Ce fait fit se réjouir l'homme, dit de loi.

* Si, au moins trois d'entre eux survivent à cette mission, les trois anciens se sentiront peut-être moins obligés de foutre le bordel, à chaque fois. Mais trois survivants d'un coup, ça me parait bien exagéré. Au moins un, ce serait déjà acceptable, pour le moment... *

Klaus Nochenmahl a écrit:


Leute will sterben. Ich will nicht.
* Tu l'as dit Barbie...*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Jeu 17 Juil 2008, 13:37

HRP : ça a gratté dis donc.
Akira Muto a écrit:
* Tu l'as dit Barbie...*
Laughing Klaus Barbie ?

________________________________________________________

Onizuka revint dans la pièce principale, vêtu de ses vêtements par dessus la combinaison, espérant ainsi ne pas attirer l'attention sur elle, afin que personne ne la mette. Mais c'est à sa grande surprise qu'il vit pratiquement tout le monde paré pour le combat. Son plan était encore une fois tombé à l'eau... Il en lacha sa cigarette.

*Mais... Y's passe quoi là ? C'est la réunion des otakus de la Japan Expo ou quoi ? Même le soit disant petit dur de pacotille, la blondasse européenne la porte. Nishi qu'est ce t'as foutu... !*

Onizuka se dirigea vers Gray.

- "Il se passe quoi là ? Pourquoi tout le monde est habillé ? Ils ont même l'air de joyeux petits lurons à discuter tous ensemble ?!"

Pris de nerfs, Onizuka se dirigea vers le tas de matériel situé au sol et ramassa un fusil.

*Putain, ça commence à me gonfler cette situation de merde !*

Il pris la valise de Gray ainsi que deux armes puis se dirigea vers son ancien acolyte et les lui tendis violemment.

- "Tiens, perds pas de temps ! On est seul sur ce coup ! Je sais pas ce qui est arrivé à l'autre mais ça sent pas bon tout ça."

Onizuka sorti un contacteur de sa poche et la glissa discrètement à l'intérieur de la veste de Gray.

- "Grouille toi !"

Onizuka se tourna, l'air soucieux.

*Merde Nishi, t'as tout fait foiré, Nishi...*

- "Nishi bordel ! Tu fous quoi ?! Il te faut 2 heures pour aller pisser ?" cria t il dans la salle.

Son regard se termina sur Akira.

*C'est toi qui a tout fait foiré enflure, cette fois ci, j'vais pas t'rater...*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Jeu 17 Juil 2008, 15:28

Hj: Qui à poster à ma place? Je n'est laisser aucun message sur le forum... ShockedShocked Shocked Edit: Mon frère à répondu à ma place ce matin (Martirisation et bloquage de session pc Very Happy )

DJ:


Gray ne bougea pas restant impatient au début de ce foutue jeu, mais voila que la mélodie toute aussi abasourdie que les autres fois. Gray laisse s'échapper un petit sourire en coin et se tourne vers la sphère afin d'y lire sa mission. Le but était d'éliminer une sorte de créatures extraterrestre assez coriace.

*Enfin de l'action*

Tandis que chacun s'inquiétait et se demandait ce qui se passait Gray écrasa sa cigarette. La sphère s'ouvrit et chacun se jeta sur le parquetage.


*Bordel tous à foiré...Et merde...Tampis je me servirait d'eux comme bouclier*

Gray ne bougea pas et onizuka arriva, le plan était tomber à l'eau. Onizuka sous les nerf alla chercher la valise à Gray et lui envoya avec colère.


Code:
- "Tiens, perds pas de temps ! On est seul sur ce coup ! Je sais pas ce qui est arrivé à l'autre mais ça sent pas bon tout ça."

Il lui donna ensuite un contacteur qu'il glissa dans la porte pour ensuite lui dire de se grouiller. Gray se leva sans rien dire et prit un X-Gun qui ne lui était pas destiné.
Il en avait rien à faire qu'une personne soit désarmé à vrai dire cela le réjouissait car sa fera une première victime. Il se mit dans le couloir ou la porte de la salle de bain se trouvait. Gray se mit nue et enfila la combinaison, toujours aussi confortable et accoler au corps. Il mit son X-Gun dans les holsters et testa la combinaison qui se gonfla.

"Hum"

Gray regarde les nouveaux s'équiper, il ne cessait de se calmer mentalement. Il enfila tous de même ses vêtement comme ça on ne pensera pas qu'il aura mit cette merde semblant de cosplay. Il sorti une cigarette de son paquet pour se calmer. Il la mit à la bouche et l'alluma.

*Heureusement que je suis déjà mort ou cette saloperie aura ma peau un jour*

Il recracha la fumée du bâton de nicotine et entra dans la pièces avec tous les abrutis de service. Il se dirigea vers Onizuka qui était nerveux en regardant le filc. Il mit la main sur l'épaule du boxeur.

"Ne tend fait pas on va trouver un moyen, de toute manière il crèverons tous un à un..."


Gray regarda le flic aussi à son tour, il ne pouvait pas comprendre...

*Ce con de poulet ne se rend pas compte des points...Si personne meurt cela veut dire que on aura moins de point*


Gray ferma les poing par les nerfs mais ne fit rien et s'installa de nouveau au sol.

"Putain commence barrons nous d'ici et finissons en vite et que tous ses mioches crève..."


Gray perdait son sang froid, il en avait marre. Il était à bout et son regard se tourna vers Onizuka qui l'était aussi. Maintenant il fallait attendre le transfert et agir rapidement avec son camarade.


*Je jure que si je peu flinguer ce policier et ce sale con de ritale je le fait...*




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Dim 20 Juil 2008, 12:25

hrp 1 : J'aimerais savoir si Rice est soumis au régime des nouveaux pnj ou si on peut continuer à décrire ses réactions. C'est le personnage qui réagit le moins. J'aimerais l'utiliser un peu, et je voudrais savoir s'il est docile ou refractaire, quand il aboit, pleure ou s'endort. Ca pourrait faire un détecteur de monstre, ou un projectile, ou, au contraire, une gène...

hrp 2 : Oui, Klaus Barbie. Le perso est allemand et s'appelle Klaus.

hrp 3 : Arrivé après, je pense que Kazuo est invisible.


Sans tenter de lire sur les lèvres de ses deux compagnons d'infortune, Akira se doutait que ceux-ci devaient l'avoir pris en grippe. Reste à savoir à quel niveau s'étendrait la nuisance. Devait-il craindre pour sa vie ? Pour sa réputation ? Fallait-il les abatre, ou simplement les intimider ? La première option n'était déjà plus envisageable, pour Joichiro Nishi, qui avait éliminé des dizaines de yakuzas, à lui tout seul. Quant aux vampires, il était impossible de savoir quant ils frapperaient de nouveau, s'ils étaient en mesure de vaincre le collégien, même à plusieurs. De toutes façon, son colloque ne lui avait apris rien de concluant, si ce n'est que leur corps ne se décompose pas naturellement. Apparement, Nishi avait déja pris des précautions, de même que Kazuo. Il n'était possible de les éliminer dans cette mission. Sa seule préoccupation réaliste était le duo Gray et Oni, qui étaient toujours dans son champs de vision. Tant qu'ils restaient visibles, Akira ne pouvait pas se permettre de trop approcher le groupe de nouveau. Maintenant son chien à bout de bras, il lança un regard vers l'européen, puis pointa le duo perturbateur.

* Reste cet énérgumène *

N'ayant d'autres choix, Akira Muto resta à proximité immédiate, de l'allemand, à l'esprit dérangé.

* Je me demande comment ce simple d'esprit a pu avoir tant d'aisance face à cette boule noire et à son équipement, alors que je n'en connaissais rien ? En plus il l'appelle Gantz et parle allemand... Est-ce un humain, une créature de Gantz, ou une de ses manifestations ? Surtout comment déméler tout ça ? Est-ce que ça a un rapport avec ces foutus vampires, ces être livides qui n'attaquent que la nuit et on des pouvoirs étranges ? Sont-ils ceux qui ont conçu la boule ? Viennent-il d'Allemagne ? Plus j'en apprends et moins j'en sais...*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Lun 28 Juil 2008, 16:14



Fini la rigolade, les asperges. Vous avez déjà assez glandouillé comme ça, il est temps pour vous de faire vos preuves.

Grandes gueules, poules mouillées, caïds, à vos armes, l'échiquier vient de prendre forme, vous, mes pions, il est temps de partir combattre pour la cause de votre roi. J'espère que vous vous êtes convenablement équipés, je constate tout de même que pour une fois, la majorité d'entre vous s'est décidée à enfiler la tenue. Peut-être pourrais-je bientôt organiser une parade avec vous, qui sait.

Allez, serrez bien votre équipement...

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~

Inquiets ou anxieux, chacun se présente avec un état d'esprit différent, des caractères bien démarqués, un point de vu singulier pour l'un et l'autre. Une chose est sûre, malgré vos différences, vous devrez coopérer un maximum pour pouvoir espérer vous en sortir dans cette mission. L'avatar de ce monstre qui glace votre sang ne fait que confirmer l'impression de malaise déjà présente dans la pièce. Puissance, c'est tout ce qu'inspire ce lion bestial. C'est ensemble que vous devrez l'affronter. C'est ensemble qu'il vous faudra revenir. Beaucoup ignorent ce qui les attendent et pourtant, même ceux qui sont déjà venus auparavant savent pertinemment que cette fois, le bilan ne sera pas le même que les autres fois.

Appréhendez l'impuissance et vivez une nouvelle émotion. Celle de Gantz.

En un clin d'oeil, devant vos airs estomaqués, l'un d'entre vous se retrouve coupé par le rayon téléporteur et disparaît de haut en bas. Il s'agit de Gray Edwards. Les autres suivent, les vétérans partent les premiers et les nouveaux se retrouvent dans la même posture. Once de peur et incompréhension, le jeu a commencé.

Sur la Sphère, certains ont le temps de lire ce message retranscrit par la boule noire qui indique clairement que les festivités sont lancées.

LA PARTIE COMMENCE...
S'IOU PLAÎT, M'SIEURS DAMES.


Le décompte s'affiche, une limite. Même le temps ne sera pas votre allié. Une heure, une heure pour tuer ? Une heure pour agir ? Une seule petite heure pour vous débrouiller.

La fin est proche, la mission, elle, ne l'est pas.

Bonne chance.

[Vous pouvez poster vos impressions etc... pour les retardataires mais n'annoncez pas votre arrivée à l'extérieur, juste le transfert. Le topic sera clos demain matin et le nouveau sera crée subséquemment]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Lun 28 Juil 2008, 17:36

Ceux qui ne sont pas encore partis peuvent assister à l'étrange spectacle, reflet de celui qui a suivi leur arrivée dans la chambre.
Cela commence imperceptiblement, d'abord, les mouvements sont entravés par les membres en train de disparaitre.
Chez l'allemand, cela se traduit par un arrêt du balancement qu'il affectait depuis un certain temps déjà, que l'on pourrait prendre pour le début d'une nouvelle crise si l'on omettait la nouvelle absence de genous.
Son torse se scinde en deux, prévenant par la même occasion toute possibilité de se recroqueviller encore plus.
Tout au plus peut-il pencher la tête, jusqu'à ce que celle-ci soit elle aussi prise par le phénomène de disparition.
Le fou se retrouve donc bloqué dans une position de gargouille médiévale, arcbouté vers l'avant, le regard fixe devant lui.
Puis le processus s'achève, emportant avec lui l'étrange sculpture de chair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Lun 28 Juil 2008, 22:34

Enfin la sphère avait décider de les faires partir, un sourire se decina sur Gray qui fixa tout le monde. Sa semblait être lui le premier à partir de la chambre, il les regarda tous.

"Sa y'est les amis le jeu commence pour moi on se voi tout de suite!"

Gray regarda Oni et lui fit un clin d'oeil. Ses membres s'engourdisse et se fixe d'un seul coup le transfert se lance et sa tête disparait ainsi que tout son corps.




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Civil

Civil
avatar
Musashi Miyamoto

Nombre de messages : 191

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement:

Mar 29 Juil 2008, 09:24

Nishi quand a lui était toujours dans sont camouflage!Il regardé de haut en bas a peu pres tout les nouveau,s'interogant sur leur futur sort.Puis sont regard se tournas une fois de plus vairs Akira:

Pensés:a cause de toi notre plan a échoué,mise a par nous tu es le seul qui conné l'existance de mon camouflage...Tu nous auré surment mis dans la merde si j'avais comancé mon oeuvre!

La plus par des membre se mire alors a étre transferé vairs l'ecterieurs,Puis Nishi santit a sont tours un frisson le parcourant.

Pensés:c'est a moi...On se retrouve dehors les enfant

Pensas t'il en regardant les nouveau avant d'etre transféré...

hrp:désolé si ya beaucoups de faute mes j'ai pas accés a un correcteurs puisque je suis pas chez moi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[A3-1A] Troisième Mission. [Arrivée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Arrivée de Houille
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: Contexte :: Archives :: Mission A3-