PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[A3-2A] Troisième Mission. [Belle boucherie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Mer 17 Sep 2008, 14:57

Alors que l'agent évoluait avec nonchalence dans les escalier du bâtiment, il fut sorti de sa torpeur, par un choc, d'une grand intensité. Son coeur faillit, une fois encore l'abandonner. L'agent Muto se senti happé au sol par une force invisible, agissant à une vitesse foudroyante. De sa stupefaction et de son incompréhension émergèrent de ses cordes vocales un cri que l'inspecteur ne chercha pas à réprimer, à peine eut-il conscience que ce cri venait de lui. Tout autour, des pans entiers de bâtiment semblaient s'éffrondrer. Bientôt, d'autres cri faisait choeur au sien, dans une symphonie qui semblait de plus en plus lointaine. S'efforçant de ne pas de tomber dans les vappes, il secoua sa tête, remuant poussière et gravas. Au bout d'une ou deux minutes, le temps de reprendre possession de ses sens, de s'acclimater au chaos ambient, Akira constata que son corps souffrait de certaines gène dans sa partie postérieur. Ses jambes étaient littérallement enfoies sous le béton, notament son genou droit, totalement bloqué. Non loin de là, une autre créature se mit à hurler. Akira voulu alors prendre l'une de ces armes, mais ces dernières, dans le bas de sa veste, étaient innaccessible. Le X-Shotgun était posé à quelques mètres, si proche, et si difficile d'accès.

- A l'aide ! ! ! Au secour ! ! ! Quelqu'un m'entends ! ! !

A quelques mètres de là, une porte s'ouvri, un couple se disputait. Akira renouvella ses plaintes, quand les propos du couple l'interpelèrent.

- Magne-toi, on laisse tout. C'est un Temblement de Terre ! ! !

- Un Temblement de terre ?

- Mais, à la TV, ils disent une fuite de gaz...

- Fuite de gaz, tremblement de Terre, ça change rien. Faut partir, et partir maintenant.

- Mais, on peut pas laisser Yuka. Elle peut pas marcher...

- Laisse cette tarée. Va nous ralentir , bouge...

Il semblait clair que les résidents de l'immeuble étaient pris d'une panique collective. Prêt à abandonner l'un des l'un, de crainte d'être happé à leur tour. Ses deux là ne l'aideraient certainement pas... Quoique, le gantzer essaya d'attirer leur attention, en leur jetant quelques debris à la figure. L'homme se retourna, mais semblait désorienté, ne prêtant aucune attention à celui qui, enseveli à quelques mètres de là, le suppliait d'intervenir... Sa femme s'empressa de rentrer, quand son compagnon, l'aggrippa violement par le bras. Il avança alors, sans ménager aucunement sa moitiée.

- Cette fois, on y va... On commence déjà à recevoir des débris. Tu viens peut-être de nous condamner là... Survivons d'abords, avant de penser au reste. Allez avance.

Exténué, l'homme jeta sa compagne dans les escaliers, avant de poursuivre sa descente. De toute évidence, ces derniers avaient un comportement étrange, qui était en parfaite adéquation avec le chaos ambient...

Après deux ou trois tentative infructueuses, Akira ne parvenait toujours pas à avancer d'un pouce, d'une larme, d'un millimètre, vers le haut. Sa combinaison ne lui était d'aucun secours. Sous ses pieds, le vide planait. De la même façon que certains suspects parviennet à se délier de leur menotte, il restait une alternative à l'agent Muto, celle de se déboiter le genou. Cependant, la visibilité était quasi-nulle, et l'inspecteur était considérablement affaiblie. Il devait mettre toute ses forces dans son unique tentative. Mettre tout son poids du côté gauche, afin de faire dévier son genou droit, qui était coincé, entre deux parois apbrutes, dans un corridor où même les rats seraient malaisés. La douleur serait probablement immense, mais il parviendrait surement à saisir le morceau de metal, planté aussi, à quelques décimètres de là... Serrant les dents, de toutes, ses forces, Akira entrepris le geste probablement salvateur, certainement douloureux...

hrp 1 : J'enchaîne dès que je connais l'issue de mon geste.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Ven 19 Sep 2008, 11:58

Un tremblement de terre se fit sentir, déstabilisant tous les Gantzeurs qu'il avait en face de lui. Peu de temps après, un cri énorme se fit entendre.

- Akira...

*Finalement personne n'aura eu à te tuer, c'est la mission qui s'en est chargé*

Les pensées d'Onizuka furent coupée par un événement effroyable. Un main surgissant du sol balaya Antonio et le fit voler au loin.

*Merde...* pensa t il, tapis derrière son rocher.

La main revenue à la charge percuta violemment Saki et Limus, puis dans sa continuation, s'abat sur le sol faisant tomber Onizuka et Kyou.

*Merde, chuis tout seul face au truc maintenant...*

Il regarda autour de lui en se relevant et aperçu Kyou.

*Nan, il reste quand même ce gars là.*

Le bruit et les mouvements provenant du sol se firent de plus en plus fort. En effet, l'alien s'extirpait de ce dernier avec rage, laissant apparaitre la créature la plus ignoble qu'Onizuka ait été témoin. Son sang ne fit plus qu'un tour et il lui était difficile d'avaler sa salive. Mais il savait que cette fois ci, il devait agir pour survivre. Faire le fanfaron ne suffirait plus, d'autant plus que sa combinaison était HS.
Il empoigna donc ses deux armes bien en main, et tira au X-Gun sur un amas de pierres non loin de l'alien pour attirer son attention. Attendant la détonation retardée, il visa la bête avec son Y-Gun et attendit la détonation pour tirer avec celui ci.

*Là... Allez, allez !*

Il tira pressa donc la détente au moment où les pierres volèrent en éclat.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Sam 20 Sep 2008, 12:15



Kyou eut beaucoup de mal à assimiler la suite des événements. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, la quasi-totalité de l'équipe se retrouva dissoute après qu'un hurlement humain ne retentisse au loin, comme le glas qui annonce l'arrivée de la Mort. Ici, la métaphore était relativement bien choisie lorsque l'on voyait l'animal qu'il y avait à combattre. Autre que la Mort en personne, on pouvait comparer cette apparition comme le Diable. Cette créature était sortie des ténèbres de la terre, comme le démon des abysses jaillit de l'Enfer pour se nourrir, sauf qu'ici, son ambition n'était pas celle prétendue, sa motivation n'était autre que la vengeance.

" Oh merde... "

C'est tout ce qui sortit de la bouche de l'adolescent incrédule dans un murmure qui s'éteignit dans ce grondement caverneux des pierres qui se déplacent et chutent au sol alors que le monstre s'élève face à eux, genoux fléchis. Le Martien Rugissant était déjà effrayant lorsqu'il ne bougeait pas mais celui-là, rien qu'à respirer, inspirer une frayeur sans pareille à quiconque osait le regarder. Cette mission était déjà épouvantable en elle-même mais là, elle prenait exemplairement une tournure cauchemardesque dépassant de loin l'imagination humaine pourtant déjà bien saugrenue à l'origine.

Terrorisé, Kyou l'était, d'autant plus lorsqu'il se rendit compte qu'Antonio était au tapis, que Saki et le nudiste avaient disparus du périmètre en un clin d'oeil et que pour couronner le tout, il était seul face à cette immonde chose indescriptible. Le terme qui la qualifier le mieux était encore " Horreur ", c'est en tout cas ce qu'elle représentait un peu plus à chaque seconde qui passait. L'adolescent tremblait, chacun de ses membres étaient devenus flasques, il sentait toute son assurance, pour le peu qu'il en avait conservé, s'envoler comme l'image d'une âme qui quitte son enveloppe charnelle. Les yeux écarquillés, à la limite d'avoir les yeux vitreux et de tomber dans les vapes, ses genoux tendant dangereusement à flancher au moindre mouvement indélicat cédant à la panique, il se retrouvait seul face à ce monstre gigantesque.

Ses yeux fuyants ne firent alors que chercher une mince issue, en vain, rien ne paraissait inaccessible pour cette bête de muscles et de cruauté naissante dans son regard assassin et vengeur. Rien ne pourrait arrêter cette chose, Kyou le percevait ainsi. C'est en cherchant une issue qu'il aperçut Onizuka, le grand type qui avait essayé de les enrouler à leur arrivée. Lui-même, qu'ils qualifiaient il y a encore quelques minutes de cela comme Vétéran, se retrouvait exactement dans la même situation que les faibles nouveaux et d'autant plus mal qu'eux psychologiquement. Mais le pauvre n'avait pas de combinaison. Kyou se remémora bien vite l'image du Martien Rugissant lui fonçant dessus, dans un excès de rage débordant. En temps normal, un impact aussi violent et incroyable que celui-ci lui aurait coûté la vie, avec ce Lucifer là, une pichenette suffirait sûrement à la décapiter. Cette pensée le fit déglutir, aussi se rappela-t-il brusquement que sa combinaison avait ses limites et qu'elle ne le protégerait en rien, mais lui offrirait sa dernière chance de survie. Il ne savait pas ce qui l'attendait, si il survivait, il n'y comptait plus vraiment vu leur cas à tous, mais il pensait à ce qu'il y avait réellement après, espérant de tout coeur qu'il ne s'agissait pas d'une autre chambre infernale de ce genre...

" Fuu... calme-toi... fuu... c'est comme dans un jeu... c'est... ha... comme dans ces jeux... ouais... " souffla-t-il pour lui-même.

Il tentait de se rassurer, son sang lui paraissait aussi froid que la glace et sa vision se troublait de temps à autre. La tension était trop forte. C'était sa vie dont il était question, une bonne fois pour toutes, il allait vivre ou mourir. C'était ce qu'il avait en tête, le front dégoulinant de sueur, le regard devenu livide, il sentait ses forces revenir brièvement, il fallait se servir de cela mais comment bien l'utiliser ? Onizuka servit parfaitement d'embrayage, rien que pour son courage frôlant la folie dérisoire, Kyou l'admira profondément à cet instant lorsqu'il le vit tirer dans un élan de désespoir. Il n'attendit aucunement la finalité des choses, il ne voulait pas crever, pas là, pas aujourd'hui, jamais... il se rua sur le monstre en le contournant, visant avec son précieux fusil la tête de la créature, cherchant désespérément un point faible, il canarda la créature une cinquantaine de fois en l'espace de quelques secondes, sans attendre l'impact.

Son cri gargantuesque bouscula Kyou, qui eut le temps de voir un mince instant ce qui semblait être une liane géante, tel un câble repeint du Washington Bridge s'abattant à toute vitesse sur lui et semblant former un axe pré-défini destiné à les mettre hors-jeu, comme pour les autres. Hurlant à Onizuka le danger les menaçant, il pria pour sauter assez haut pour éviter cet assaut meurtrier... Son cri de prévention arriva jusqu'aux oreilles du boxeur, espérant pour lui à cet instant qu'il saurait réagir et qu'il ne serait pas le dernier à combattre la Mort en face.

" SAUTE !!!!! "

Il s'exécuta aveuglément en hurlant continuellement cela à son seul camarade...



[ Post MJ juste après ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Dim 28 Sep 2008, 09:41




http://shm.silenthillfever.com/sh3/audio/cs/SH3-Disc2-09-DistantAdvocates.mp3

• À Gray •

Te voilà dans cet endroit mystérieux...
Bien vite une odeur épouvantable maltraite ton odorat, surpassant de loin la matière graisseuse dont tu t'es enduis. Ce souffle nauséabond provoque un énorme haut-le-coeur chez toi. Malgré la puanteur atroce, tu cherches à savoir la cause de cette infamie. Avançant dans l'obscurité, tu découvres alors un carnage indescriptible. Ici sont entreposés plus d'une vingtaine de personnes, du moins, des parties de ce qu'il en reste. Dans une affreuse bouillie rougeâtre en putréfaction, tu parviens à distinguer des visages déformés par la peur... et plus troublant : ces cadavres arborent des morceaux de la combinaison que tu portes. Tu comprends alors qu'il s'agit d'anciens combattants de la chambre.

Ceci est un amas de victimes, les chasseurs dont parlaient le Martien Rugissant étaient toutes là, dévorées, comme si un abominable monstre avait cherché à les grignoter comme de vulgaires apéritifs. La nausée te vient, ce spectacle te fait vomir.

Alors que tu finis de dégurgiter sur le bitume sali par un sang bruni et séché, tu aperçois en face de toi un objet brillant. En t'approchant lentement de ce point, tu découvres alors une grande rangée de dix caisses remplies à rebords de feux d'artifices, plus énormes les uns que les autres....

-

• À Akira •

Tu es désespérément seul. Il serait temps pour toi de comprendre que personne ne vous voit. Tu tentes l'impossible.

En essayant de déboîter ton genou, tu parviens à obtenir l'effet escompté, malheureusement, tu n'avais pas prévu les conséquences de ce mouvement. Ton genou retenait un minimum la paroi du sol qui t'écrabouillait. La douleur à laquelle tu t'attendais est encore bien pire que prévue, car c'est ta jambe qui se fait violemment arracher et se fait emporter sous les décombres glissantes. Pas le temps de hurler ta douleur, fais vite !

- Courageusement, hurlant ta douleur, tu te hisses par dessus les décombres formant le trou... tu es sauf, mais la souffrance est intense, telle que petit à petit, ta vue se brouille. Si tu ne sors pas de l'immeuble, il risque de s'écrouler en t'emportant avec toi. Alors, toute ta souffrance et tes efforts seront vains.

- C'en est trop. Tu décides de te laisser happer par les plaques du sol... la souffrance finira enfin.

-

Choisis vite et bien.

• À Klaus •

Un morceau de plâtre te tombe sur le torse, le choc désagréable te réveille et t'effraie... bien vite, tu comprends aux tremblements dont est sujette la bâtisse qu'elle risque à tout moment de s'effondrer. Mais, comment descendre sans risquer de se tuer ?

- La brèche face à la rue te laisse le loisir d'admirer le spectacle cauchemardesque que vivent tous les Gantzers devant l'insouciance du public dépassé par les événements. Sans réfléchir, tu sautes, terrorisé, par le trou, sans même songer à la réception de la chute.

- La brèche face à la rue te laisse le loisir d'admirer le spectacle cauchemardesque que vivent tous les Gantzers devant l'insouciance du public dépassé par les événements. Malgré tout, tu cherches une issue de secours fiable et sécurisée, qui te permettrait de te cacher. Tu trouves derrière une fenêtre brisée une rue sombre et infiniment étroite qui laisse entrevoir de très haut un amas considérable de déchets...

-

Choisis vite et bien.

[ J'attend la tentative d'Onizuka pour aller plus loin. ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Dim 28 Sep 2008, 13:49

Klaus toussa en recevant le morceau sur la poitrine.
Il se releva, semblant plus déphasé qu'avant.
Les tremblements du bâtiment le firent trébucher et un coup d'œil circulaire lui fit prendre conscience de la brèche dans le mur.
Voyant la créature trônant dans la place, Klaus ne réfléchit pas : il fonça vers la porte et, constatant qu'un éboulement l'avait bloquée, couru vers la fenêtre.

Soudain, le sol se déroba sous ses pieds : Les fissures avaient libéré une partie du béton qui s'affaissa à la rencontre de l'étage en dessous. Et Klaus se retrouvait dessus, tentant de garder son équilibre sur la plaque.
L'impact le mit à terre.

Lorsqu'il crût la chose finie, il se releva.

Mal lui en prit, car le sol bascula vers l'intérieur du bâtiment.
L'allemand roula sur ce toboggan improvisé jusqu'à l'étage suivant.

Il se remit d'aplomb et avisant une porte, tenta de l'ouvrir.
Celle-ci ne résista pas, donnant sur un couloir sombre.
Klaus le parcouru au pas de course et, voyant les escaliers, les dégringola plus qu'il ne les descendit.
Cinq étages plus bas, un éboulement bloquait l'accès aux niveaux inférieurs.
Sentant les nouveaux tremblements de l'immeuble, Klaus s'engouffra dans le couloir et vit au fond de celui un trou béant : Une partie du mur était tombée dans la ruelle.
Mais Klaus ne s'embarassa de telles considérations : il voyait une issue.
Il courut, accumulant de la vitesse, puis sauta, jaillissant de l'antre en direction du toit voisin deux étages plus bas.
La chute semblait interminable.
Malgré l'étroitesse de la rue, l'immeuble semblait démesurément loin.
Il tendit les bras, essayant d'agripper le rebord.
Seuls deux doigts se posèrent sur le béton, le temps d'imprimer une légère rotation à son corps.
Et Klaus, maintenant à la verticale, continua sa chute dans la ruelle
Soudain, un choc sous ses pieds.
Puis un autre, sur ses genoux.
Et encore un sous ses cuisses.
Le propriétaire de cet immeuble avait opté pour des climatiseurs individuels, qui avaient été fixés en colonnes dans cette ruelle.
Cette initiative valut à Klaus une douloureuse, mais lente chute rythmée par les impacts sur tout son corps.
Il parvenait toutefois à protéger sa tête, ce qui lui permit d'arriver en vie sur un tas d'ordure pestilentielles.
Tuméfié et pestilent, il parvint à s'extraire de la masse putrescente.
Il commença à claudiquer en direction du bâtiment d'Upper à l'opposé de la créature.


Dernière édition par Klaus Nochenmahl le Sam 11 Oct 2008, 09:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Lun 29 Sep 2008, 23:46

Cette odeur...Pourquoi ne pas y pensez avant malgré toute les chose atroce que la guerre du passé donnait. Ce n'est que lors de la vision macabre que Gray comprend enfin, des tonnes de cadavres tous éparpillé en morceau. La mort à déja été vu autrefois mais pas comme cela , la vision est encore plus horrible que jamais. Gray se penche et vomi sur le sol dégouter par la situation, des larmes viennent couler le long de sa joue.

"Mais bordel qu'est ce qui à put faire cela...C'est personne en tenue de la chambre....Mais bordel on doit tous finir ainsi...Mort cadavreux et déchiqueter comme jamais..."

Gray regarde les corps enfin ce qui en reste, il s'abitue à cette vision petit à petit mais commence à avoir en lui une haine monter. Ce petit morceau de pousser d'adrénaline que beaucoup peuvent ressentir commme si quelqu'un de proche venait de partir. Il se relever et s'apprète à sortir quand quelque chose le pousse à voir ce petit scintillement. Il s'approche s'attendant encore à quelque chose de pire, mais lorsqu'il retire le plastique en poliane des caisse en bois avec des dessin de feux d'artifice. La lui vien une idée de folie, il regarde ses mains tremblante encore par sa vision et s'exclame à voix haute.

"Vous allez payer sale alien de merde..."

Il regarde tous de même si la caisse contient une notice d'utilisation, mais ce n'était pas le cas car ceux qui sont censer utiliser ce genre de jouet son des spécialiste. Mais faut pas être con pour savoir que une explosion ferait tout peter et surtout tracerai de belle ligne droite dans la direction souhaité.

"Ok mais jolie on va s'amuser"

Il se retourna et ouvrit la porte du hangar prenant une bonne bouffé d'air frais, il se retourne et retourne dans les caisses de fusée, il les prends et les sorts dehors une à une. Il regarde comment se joue les rues, un peu de magie nupital fera du bien. Il regarda la situation comme à la guerre, c'est pareil strategie et surtout on se demerde sur place. Gray se débrouilla pour prendre la seul rue d'acces de face de la créature. Il commenca à deposer les fusées aux sol en fonction qu'elle pointe le ciel. Il en prit aussi une petite dizaine qu'il dispersa un peu partout pour faire partie les coups dans tous les sens, en l'air et sur les cotés. Il réunit chacun des fils et les connect l'un à l'autres. Rien de moin con c'est comme de la dinamite et à l'armée on aprend cela presque automatiquement. Gray prit avec lui une des dernière fusée et commenca à monter sur le toit voisin par un escalier de secour.




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie


Dernière édition par Gray Edwards le Sam 04 Oct 2008, 00:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Mer 01 Oct 2008, 17:56

Son tir n'avait pas atteint la cible. ça aurait été trop facile si ça avait été le cas. Onizuka se plaça donc dos au rocher qui lui servait de couverture, tenant ses armes fermement.
Son cœur battait à toute vitesse, cette mission pouvait être la dernière. Lui qui ne les prenaient jamais au sérieux, il senti comme un gout amer au fond de sa gorge. Sa vie pouvait s'éteindre dans les minutes qui suivaient.

*Naan... Pas maintenant, pas comme ça...*

Ses pensées furent interrompues par Kyou qui se lança à la chasse de l'énorme bête. Onizuka l'observa tout en restant caché derrière ce morceau de bâtisse.
Le jeune adolescent tira à plusieurs reprises sur la tête à l'aide de son fusil, mais aucuns tirs ne semblaient l'atteindre efficacement.

- " 'Tain, même lui se bouge plus le cul que moi à ma première mission" grinça t il entre ses dents.

C'est alors que l'alien répliqua d'une façon inattendue, une sorte de tentacule lancée à pleine vitesse semblait raser tout sur son passage, avec comme cible finale, les deux joueurs encore en course.
Kyou n'eut pas de mal à esquiver l'attaque sournoise à l'aide de la propulsion que lui a fournit sa combinaison, mais Onizuka n'avait pas cette chance.

Malgré la rapidité extrême de l'attaque, le temps semblait se ralentir pour Onizuka. Il ne pouvait pas sauter comme le lui cria son camarade, il pourrait s'aplatir sur le sol, mais il pourrait y perdre la vie s'il ne le faisait pas rapidement.
La liane se rapprochait de plus en plus quand Onizuka tendis ses deux armes à la base la plus proche qu'il pouvait apercevoir devant lui et tira à plusieurs reprises, espérant qu'il arrive à la couper avec son Xgun, ou à l'enchevêtrer avec le Ygun.

Il se lança dans un pari risqué, mais c'était son seul moyen de s'en sortir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Jeu 02 Oct 2008, 15:18

* 1....2.........3....*


- Aaaaarghhhh ! ! ! ahau ! ! ! ha ! ha ! Haaaaaa ! ! !

Akira s'élança alors de toutes ses forces, bravant une douleur insupportable, s'appuya de toutes ses forces pour s'extirper du trou béant, sentant la fatigue l'envahir, de concert avec une douleur qui ne cessa pas, malgrès la baisse de pression. Un bref coup d'oeil autour de lui l'informa de la teneur apocalyptique des évênements. Le résident n'avait pas menti. Des débris commençaient à tomber de tout les côtés. Les câbles et fils électriques évoluaient au grès des secousses. Bientôt des incendies commençeraient à se déclancher d'eux mêmes, si Akira n'évacuait pas vite les lieux. Mais sa jambe refusait de répondre, comme si elle était déconnectée du reste de son corps. D'un trait, Akira se redressa et vit, à la place de sa jambe droite, un moignon, dont l'hémoragie le vidait de son sang, à chaque seconde qui s'écoulait...

- Putain, non ! ! ! Pas maintenant ! ! ! Putain ! ! ! Fils de pute ! ! ! SSSeee... Lame... Press....

Les larmes aux yeux, le front glacé par l'horreur, le coeur en proie à des ondes sismiques à nulle autre pareil, les doigtes tremblants, l'agent Muto ouvrit sa poches et ses saisit de son petit canif, le même couteau qu'il avait prêté au geek incontinent de la précédente mission, et, sans perdre une seconde, découpa la manche droite de sa veste, se créant quelques entailles, que sa douleur à la jambe l'empêchait d'évaluer. Perdant patience, il finit par en arracher les derniers lambeaux, afin de se fabriquer un garrot de fortune, enroulant le bout de tissus humide autour de sa plaie béante, jurant, criant, hurlant toutes les insanités que la rue lui avait apris, afin de rester lucide, le plus longtemps possible. Mais, tandis qu'il serrait le garrot de toutes ses forces, Akira perdit le fil de ses propres parole, se sentant de plus en plus faible, de moins en moins conscient. Les objets et formes autour de lui semblaient de plus en plus confus, troubles et sombre... Mais, l'agent Muto etait determiné à s'en sortir, quitte à vendre son âme au diable, une fois encore...

* T'endors pas... T'endors pas, Akira... Pense à la Thaïlande, me fais pas ça maintenant...*

- "...espire plus... Trop serré...Mmmmeeee.....*

- Hein ? ! ! !

Akira était tetanisé par ce qu'il voyait et entendait. Etait-il en enfer ? En tout cas, celui qui lui faisait face n'avait rien à faire dans le monde des mortels...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
Manatami Mariko

Nombre de messages : 295
Pseudo : Limus
Surnom : Appât à viol
Âge du personnage : 13

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: combinaison/ y-gun/ X-gun

Sam 04 Oct 2008, 17:39

Une main gigantesque percuta un Limus au bord de la folie, ainsi que la jeune Saki, tout deux furent balayé comme des fétus de pailles. Les deux gantzers traversèrent un mur et s'écrasèrent deux rues plus loin. En plus du sang d'un martien Limus était maintenant recouvert de plâtre, ses lunettes fêlée ne faisaient plus que la moité de leurs travail. L'ex détenus restait étendu de tout son long, le coups l'avait sonné, mais au moins il était un peu plus calme, ou plutôt résigné.

*.....on est foutu..o..n..peut.rien..faire..co.n.tr...eee..ce..tte..chooosee! Crevés c'est tout ce que l'on peut faire...*

Les yeux de Limus ne montraient que terreur, jamais dans sa vie il n'avait vécu une situation pareil. Pourtant il avait vu les yakusas torturé des gens de façon toutes plus horrible les une que les autres. Il avait aussi vu des viols, des meurtres, de l'esclavagisme. Sans jamais n'avoir rien fait, même si chaque jour il essayer de trouver la force de réagir. Et la pour la première fois dans ça vie, on lui avait donnés devenir ce qu'il avait toujours voulu etre, un héros. Et encore une fois il ne pouvait rien faire, si ce n'est regarder les gens autour de lui souffrir et tombés comme des mouches.

*Un bon à rien, voila ce que je suis, un incapable qui aurait du ce vider de son sang en prison.*

Limus releva son buste et posa ses mains au sol afin de pouvoir ce relever, mais sous sa main droite, ce ne fut pas le contact froid et humide du sol, mais quelque chose de doux et chaud. La main de saki, Limus regarda la jeune fille, puis son regard ce tourna vers le monstre, il ce releva et marcha droit vers le monstre. Les gravats du mur fracassé crissé sous son poids et maladroitement Limus arriva face au monstre, en regardant son visage, personne ne pouvait deviner à quoi il pensé, à vrai dire lui même ne le savait pas non plus, il avancait juste sans but aucun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Sam 11 Oct 2008, 09:56

Klaus claudiquait lorsqu'il entendit un hurlement provenant d'une porte maintenue ouverte par des gravats.
Jetant un coup d'œil apeuré en direction du cri, il aperçu une silhouette qui semblait humaine rampant dans un couloir éclairé par quelques court-circuits.
Mu par une curiosité malsaine, une empathie déphasée ou la perspective de dépouiller un infirme, l'allemand s'avança dans le couloir, à demi accroupi.
Il fût enfin assez prêt pour reconnaitre un gantzer blond à qui il manquait une jambe et qui semblait délirer dans un état proche de l'inconscience.
La suite permettait de trancher entre les trois précédentes possibilités car après quelques hésitations réprimés par des grondements architecturaux, Klaus saisit les bras du gantzer et entrepris de le tracter vers la sortie.
Ce geste plein d'humanité ne pouvait avoir que deux issues, la mort ou la survie des deux compagnons d'infortune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Sam 11 Oct 2008, 22:21

Il ne s'étais pas passé 2 minute depuis que le petit alien était mort qu'une main géante, griffue au pelage vert sortie du sol empoignant Antonio et le soulevant à une vingtaine de mètres du sol.
Sous la puissance de la poigne notre français eut le souffle coupé net.

" Hmmmphhh !!! ................ "

Et comme cela ne suffisait pas l'opposant à la main verdâtre le balança violamment à plusieurs mètres de là en plein sur le flanc d'un camion de pompier qui bascula sur la côté sous la force de l'impact. Laissant dans la carrosserie une profonde déformation.

Antonio affalé sur le sol reprit vite ses esprits, la combinaison ayant puisée dans ses dernières ressources pour amortir un ultime choc. Et la première chose qu'il remarqua fut l'état déplorable de sa la dite combinaison dont un liquide foncé s'échappait par les oriffices des capteurs argentés.

" Merde ! Elle se vide sur le sol cette saloperie ! Bordel pourquoi ça arrive si tôt... "

Avant qu'il ait eu le temps de se relever une violente masse d'air (provenant d'une attaque du monstre destinée à Saki et Limus) vient le percuter de nouveau et l'envoya voler sur la foule aglutinée à proximité.
Antonio renversa plusieurs personnes sur sa trajectoire alors qu'il tournoyait en arrière. Pour enfin atterir lourdement sur le goudron à moitié assomé.
Sa tête le lançait violament, il a reçut un sacré choc qui lui laissait une vilaine blessure au crâne, de plus son arcade gauche était ouverte et le sang commençait à couler sur son visage tuméffié.

Pendant plusieurs minutes il resta là allongé jusqu'à ce qu'il reprenne conscience. Et à ce moment là lorsque dans un effort incroyable il releva sa tête meurtrie ce fut pour constater qu'il avait perdu son arme.

* Décidément c'est de pire à en pire... *

Il se recoucha sur le sol prit quelques boufées d'air pour se détendre, puis releva une seconde fois la tête, regardant dans la direction de son agresseur.
Sa vue était redevenue claire et il pu apercevoir une créature semblable au premier fauve mais en bien plus grand et au pelage vert.
Ainsi que le nudiste (Limus) qui remit de ses émotions avançait pour faire face à la gigantesque bestiole.

* Bordel mais il espère quoi !!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Ven 17 Oct 2008, 17:26




Pour chacun, la situation paraît critique. Elle l'est, même si vous parvenez à vous en sortir. Combien de temps cela durera-t-il encore ?

• À Onizuka •

Tu as été prévenu, seulement, as-tu fais le bon choix ?

- Si le X-Gun touche bien la cible, tu n'es pas sauf pour autant. Aurais-tu oublié le temps de latence de ton arme ? Tu as simplement perdu la notion de temps. Incapable d'esquiver la queue titanesque de la créature, tu n'as d'autre choix que de subir. La mort t'attend sûrement au tournant mais tu auras au moins supprimé une des armes fétiches du monstre. (avec ce choix, selon la qualité de ton post, ta chute pourrait être fatale ou non)

- Si le Y-Gun parvient à enlacer la queue, le filet ne fera pas grand chose pour stopper la puissance du coup. Du moins, il est trop tard pour te sauver la mise et la queue bien que légèrement retenue te frappe de plein fouet te brise littéralement toute la partie avant de ton ossature. Tu voles comme un vulgaire sac plus loin, inerte, à l'agonie... Cette action pourrait bien faire rentrer tout le monde vivant... ou pas.

Choisis vite et bien.

- - - -

• À Akira •

Tu perds définitivement conscience à cause de la perte de sang trop importante et des souffrances occasionnées par ta plaie. La douleur t'ayant anéantie, tu ne peux pas voir ton sauveur... peut-être est-ce tes dernières minutes de repos, profites-en bien.

(selon les événements, tu pourras reprendre conscience avant la fin de la mission, pour l'instant, tu es extérieur au récit)

- - - -

• À Klaus •

Chacun de tes pas est devenu un vrai calvaire, tes muscles te front souffrir le martyr à chaque fois que tu effectues un bref mouvement et tes os semblent se fissurer un peu plus chaque secondes. Le front ensanglanté, un mal de crâne horrible t'emprisonne. Tu n'es plus qu'à quelques pas de l'issue de secours mais tu te sens incapable de bouger, même de traîner d'avantage l'homme inconscient...

- Tu décides de te jeter en arrière pour vous sortir de là tous les deux, avant que le bâtiment ne s'effondre. Cette action fait lâcher plusieurs muscles de tes jambes bien trop utilisées en l'espace d'une petite demi-heure, en te réceptionnant au sol, tu te brises un bras. Mais tu es encore en vie, Akira aussi.

- Dois-tu laisser Akira seul, délaissé de tous et l'obliger à affronter la mort pour pouvoir survivre ? Ta position est délicate, c'est toi ou lui, ou bien les deux ! Tu préfères vivre, laissant ainsi l'agent Muto là où il est et décidant de foncer à l'extérieur aussi vite que tu peux afin d'éviter de recevoir des morceaux de plafond sur toi. Au moins... tu restes en vie et encore en état de te battre.

Choisis vite et bien.

- - - -

Dans le coeur même de la bataille, un Limus détruit s'avance furtivement mais avec détermination dans le dos du monstre. Mourir en héros était sa décision ? Peut-être survivrait-il à cette mission, le pleurnichard ? Que comptait-il faire en tout cas ?

Non loin de là, Antonio remarque le camion de pompier qu'il avait précédemment heurté, ainsi que le tuyau d'une longueur admirable se répandant au sol, déjà branché à une borne d'incendie... Une idée, petit européen ? Ou bien t'es trop lent d'esprit pour penser à sauver ta peau. Ou alors t'es hypocrite et tu veux voir les autres crever en espérant de faire oublier du Big Boss mécontent... Après tout, t'as tué un de ses fils.


Kyou, évitant de justesse la queue monstrueuse du monstre ne parvient pas à se rétablir et chute à la réception. Déjà, les effets de ses derniers tirs se manifestent... D'une façon ridicule cependant : des petites explosions par trentaines se déclenchent au niveau de la gueule du monstre ainsi que sur son torse, n'entraînant qu'un élan de rage fulgurant renouvelé qui ne serait pas facile à esqyuver, cette fois...

TEMPS RESTANT : 00 H 15 MINUTES.

Dépêchez-vous, bande de larves... Tic, Tac.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Sam 18 Oct 2008, 08:43

Klaus tirait l'agent, apparemment sourd aux supplications de son corps.
Il arriva enfin au niveau de la porte, sentant l'air qui fuyait lui aussi le bâtiment.
Il tourna la tête pour voir la rue et s'arrêta une seconde, en proie au soulagement.

Son corps en profita pour reprendre ses droits.

Lorsque Klaus tenta de recommencer à trainer son fardeau, ses jambes refusèrent de bouger.
Il avait finalement atteint ses limites.
Incapable de faire un pas de plus ou de desserrer ses mains, il se contenta de s'arcbouter pour un ultime effort.
Le plafond acheva de le motiver en s'écroulant.
Finalement, klaus fit un bond prodigieux qui le propulsa, lui et son fardeau, dans la rue.

La réception fut rude, Klaus servant d'amortisseur à Akira.

Le choc eût toutefois comme effet de faire enfin lâcher prise à Klaus, qui tenta de se relever, probablement pour s'enfuir.
Il resta assit, apparemment incapable de se mettre debout.
Il jeta un regard éteint à son compagnon, n'ayant visiblement pas pris conscience de la nouvelle articulation qu'arborait son bras gauche plié en Z.

Des grondements se faisaient entendre dans le bâtiment, signe que les étages se rendaient visite morceau par morceau.
Combien de temps restait-il avant que ces chocs successifs n'achèvent les murs porteurs?
Klaus ne s'en souciait guère, perdu dans des pensées que nul, même pas lui, ne pouvait comprendre.

Soudain, une forme noire jaillit d'une fenêtre et entama une partie de flipper avant d'atterrir entre les deux Gantzers.
Il s'agissait d'un X-shotGun, vraisemblablement celui qu'akira avait perdu et qu'un éboulement avait éjecté.
Klaus ne bougeait pas, fixant l'objet d'un oeil éteint.

Il avait outrepassé ses limites et en avait payé le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Jeu 23 Oct 2008, 02:25

Gray monte sur le toit et voix la scène, c'est le KO totale...La créature est toujours effondrant tout sur son passage, les autres sont peut être mort? Non de toute manière la créature ne resterai pas la. Il faut agir vite, Gray pose la fusée sur le bord du toit et pointe la créature au loin... Il commence à ressentir ses muscles se contracter et se serrer mais son endurence de militaire le maintienne encore assez. Il prépare sa descente à l'aide du cable qu'il à précédament utiliser pour atteindre le hangar. Gray à le visage remplit de noir, on aurai dit un guerrilla sortie de la jungle. Sa combinaison dechirer au bras et sa masse musculaire apparente et sculpté par le cuir de la tenue. Il prend son X-Gun et tire sur l'arriere de la fusée, il se précipite derrière un petit silo d'aération afin de ne pas recevoir les eclats de la fusée. Celle ci part directement vers le monstre et lors de son explosion laisse une lumière bleu eclater. Gray sourit et lève les mains en hurlant.

"AHAHAHAHAHAHA!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! VIENS ME VOIR ESPECE DE CHIMERE BAVEUSE....VIENS TE BATTRE CONTRE GRAY..."

Ceux qui avait une vision sur le toit, pouvait voir un Gray presque changer de d'habitude. Entourer de fumée et fixant le monstre qui à peu être déja été toucher. Mais ce qui lui importe est juste l'attirer. Il se précipite sans comprendre vers le cable et descend jusqu'en bas de l'entrepot. Il prend en main le lanceur, une simple pression ferait envoyer des centaines de fusée dans la rue.

"Je suis déja mort une fois....Je ne me laisserai pas creuver une seconde...Allez approche créature de mes c***lle."

Dit il en parlant à voix hautes, une chose est sur maintenant tous va se jouer. La créature ne peu pas être tuer par des X-gun alors voyons ce que des fusée de feu d'artifice lui feront à courte porté. Brulure, explosion, mort... Gray n'avait pas prévus d'issue pour lui lors de l'explosion mais il sait qu'il peu improviser... Il sort son X-gun et tire sur un mur d'un bâtiments, ce qui laissera une breche pour s'échaper et se proteger. La respiration de Gray es forte maintenant il attent le monstre de pied ferme.

HJ: Vous pouvez interargir en focntion de ce que j'ai fait...Ou alors Gantz peu faire un bilan de ma situation.




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie


Dernière édition par Gray Edwards le Ven 07 Nov 2008, 05:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Ven 31 Oct 2008, 20:43

{Choix numéro 2, Y-Gun, c'est ce qui me semblait le plus probable en proposant mes tirs.}

La queue se rapproche dangereusement vite. Trop vite pour permettre à Onizuka d'évaluer efficacement ses actions.
Sachant que le temps d'action lui était défavorable, c'était plutôt par réflexe qu'il tira simultanément à l'aide de ses deux armes sur le projectile qui lui faisait face.

Malheureusement, les coups portés au X-Gun s'abattirent de part et d'autres de la queue de l'alien, trop rapide pour pouvoir l'attendre avec une si petite arme.

Cependant, le projectile lancé par le Y-Gun, couvrant un plus grand diamètre eut atteint sa cible.

Le sang d'Onizuka ne fit qu'un tour, peut être allait il être sauvé ? Peut être allait il même pouvoir abattre le monstre, ce qui pourrait redonner confiance au boxeur qui n'avait pas brillé depuis le début de la mission, subissant coup pour coup les attaques de la bête.

Malheureusement, la queue était lancé à une telle vitesse, que sa course finit par s'écraser contre le solide gaillard, le projetant au loin. La façon dont Onizuka était lancé, lui fit penser à la poire qu'il était habitué à frapper dans son club.

Malgré cela, l'extrémité de la queue de l'alien était fixée au sol. Quelqu'un aurait il la force ou le courage de profiter de cette faille fraichement crée ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Manatami Mariko

Nombre de messages : 295
Pseudo : Limus
Surnom : Appât à viol
Âge du personnage : 13

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: combinaison/ y-gun/ X-gun

Mer 19 Nov 2008, 17:54

Limus regarder le dos du monstre, l'esprit vide, l'envie de vivre étant partie, mourir, mourir c'est tout ce qui l'intéréssait, le monstre s'acharner a essayer de détruire les compagnons d'infortune d'un Limus anéantit. Tout sembler tourner au ralentit autour de lui, les passants hurlaient de terreur devant les choses inexpliquées qui ce passaient autour d'eux, les morts s'accumuler. L'ex detenus prit un debris au sol et le lanca de toutes ses forces sur la forme monstrueuse.

-Ici bordel, c'est moi qui est tirés sur ta progeniture attardé, il a hurlé, ahahahaha sa cervelle m'aspergeant j'ai adoré, tu comprend ce que je dis débile

Que faisait il? Son action avait elle un sens? Espérait il attiré le monstre vers lui pour sauver les autres? Non crever, pour le moment s'était cette pensée qui omnubilé notre ex détenus perturbé. Il en avait assez de ce massacre.

-AHHHHHHHHHHHHhh avale moi bordel!!!!!!!

Le monstre allait il ce retourner? Mais bizzarement un coin de l'esprit torturé d'un Limus bon pour la camisole de force, lui insuflé une nouvelle envie, la vie, la liberté, mort que pourrait il faire? Connaiterait-il une femme un jour, aurait t-il une famille?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Ven 21 Nov 2008, 20:56

L'allemand lunatique n'était, ce soir, pas le seul a avoir dépassé ses limites.

Pour Akira Muto, son corps avait désormais été tant sollicité que c'était son esprit, qui commençait à sombrer peu à peu. Dans un état semi-comateux, l'agent marmonnait dans sa barbes des propos discontinues et chargés d'incohérence. On pouvait y entendre pêle-mèle des "je t'aime, moi non plus, lache-moi sale mioche, retourne outretombes" et autres balivernes sans fins.

Son corps pâle continuait à transpirer à torrents, inconscient de la proximité du danger. Tant que durerait son comas, sa seule planche de salut reposerait entre les mains du hasard, saupoudré d'un soupçon de folie germanique...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Mar 03 Fév 2009, 22:29



Une vermine de moins. Combien en restait-il, au juste ? La rage l'empêchait de se concentrer, c'est ce qui lui fit défaut. Le dernier des martiens fixait désormais l'ultime moucheron encore sur pieds.

Soudain, une chose le chatouilla, puis une voix retentit. Qui osait ? Il n'eut pas de mal à trouver le chahuteur, une petite énergumène surexcitée qui demandait sa mise à mort. Un élément gênant à éliminer, rien de plus. Bien qu'il ne représentait aucun danger potentiel, il était tâché du sang de ses fils, il était coupable. Cela suffisait. Accédant à sa requête, ignorant de ce fait la présence des combattants encore valides, sa main gigantesque s'empara rapidement du corps chétif de l'humain suicidaire pour le porter au niveau de sa gueule béante. Une rangée de dents acérées se présentèrent aux yeux de Limus, un couloir bien pire que l'enfer semblait l'attendre en dessous.

C'est à ce moment fatidique que Gray décida d'intervenir en balançant une fusée explosive qui atteignit la face du félin titanesque. Emporté dans son désir insatiable de vengeance, il était devenu vulnérable. L'explosion bleutée détonna dans les cieux, laissant les spectateurs de ce désastre invisible complètement pantois tandis que les Gantzers encore vivants pouvaient interpréter ça comme une maigre lueur d'espoir. L'artifice brûla la moitié de la gueule du fauve qui commençait à prendre feu alors que sa queue disparaissait lentement grâce à l'action antérieure d'Onizuka. Ce combo l'avait déstabilisé, il était pris dans un étau. Lâchant Limus en entendant la voix de son agresseur, il se dirigea vers la source de ses nouveaux ennuis. De toute manière, tous périraient de ses mains, peu importe le temps que cela prendrait.

Il brûlait, il disparaissait, mais peu importait. Il ignorait la douleur maintenant. D'un geste brutal, il arracha son membre empêtré et fonça vers l'artificier en question, détruisant tout ce qui se trouvait devant lui jusqu'à temps d'arriver en face de Gray.



• Limus •


Tu atterris violemment sur le sol, anéantissant les dernières ressources de ta combinaison. À tes côtés, deux corps inertes. Deux Gantzers. À côté de l'un deux, une arme. En face de toi, le monstre.

- Même si les forces te manquent et que tu es vulnérable, tu peux encore aider et espérer t'en sortir. Prends ce X-Shotgun et va aider les deux hommes encore debout.

- C'est fini, la fatigue te paralyse, tu te laisses sombrer. Cela pourrait t'être fatal.

- Un petit suicide ?


Choisis vite et bien.

- - -

~ Bilan :

- Gray & Kyou, survivants.
- Limus & Antonio semi-conscient.
- Klaus, Akira & Onizuka, inconscients à l'agonie.
- Nishi, Rice & Saki, disparus...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Mar 03 Fév 2009, 22:45

C'était de la folie. Onizuka était tombé comme une mouche, il avait quand même réussis à amortir l'impact de la queue à l'aide d'un étrange filet vert luisant, comme dans un jeu vidéo. Perplexe, Kyou fut vite dépassé par les événements de son côté.

D'abord, le nudiste devint fou et tenta d'attirer la colère du monstre pour en finir. Il avait littéralement pété un câble. Ensuite à deux doigts d'être dévoré, Limus fut sauvé par une aide extérieure assez musclée et imprévisible. L'adolescent ne tarda pas à trouver en haut d'un toit le bruyant militaire en crise d'héroïsme. Il se rendit subséquemment compte que la queue du monstre emprisonnée commençait à disparaître mystérieusement. C'était une arme incroyable ! L'alien s'en défit sans mal dans sa rage exacerbée alors qu'il se jetait sur sa prochaine victime.

Kyou eut un éclair de génie : utiliser cette arme après avoir affaibli la créature ! Si toutefois ils arrivaient aussi loin... Enfin, il se doutait que le militaire avait un plan... du moins il espérait, ce serait malchanceux de tomber sur un timbré trop téméraire. Dès que le martien fut assez loin, l'androgyne se jeta fiévreusement à la recherche de l'arme, remontant jusqu'au corps d'Onizuka, visiblement très mal en point mais encore vivant. Plus pour longtemps toutefois. Il remarqua tout de suite le Y-Gun différent des autres armes et s'en empara en s'approchant vivement du mourant.

" Oh ! T'entends ?! Tiens bon, ok ?!! On va en finir... C'est cette arme, qui peut le faire disparaître, pas vrai ?!! Hein ?! "

Une simple réponse suffirait pour lancer Kyou, plus déterminé que jamais à sauver sa peau.


Dernière édition par Hanaki Kyou le Mar 03 Fév 2009, 22:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Mar 03 Fév 2009, 22:47

Qu'elle beau spéctacle dans les yeux de Gray, cette homme remplit de sang humain. Ses muslces forgé par ses année de militaire se laissait voir sur sa combinaison déchirer et laisser en pantalon. Elle était Hs de toute manière le seul moyen maintenant est de lui apprendre le sens de l'hospitalité. Le monstre se reçut correctement la fusée et son visage crama comme un morceau de papier. Gray eu bien le temps de déscendre avec les tremblement et les cris de fureur de la bête. Elle était donc la maintenant face à lui, Gray la regarda sans peur maintenant... Si la mort doit venir sa le sera mais pour cela faut pas compter à une facilité. Le corps sale mélanger d'un noir de crasse et de rouge de sang. Il était face à la bête comme un duel de cow boys et c'est à celui qui tire le premier qui gagne. Dans le regard démoniaque de Gray se glisse un sourire, le sourire que même la mort ne cracherais pas.

"Coucou mon mignon, tes gosses on déja été mon petit divertissement et maintenant à toi de creuver...Tu veux nous montrer l'enfer bas tu nous rejoindra aussi..."


Gray souleva une bache qu'il avait mit sur le kit d'amorcage du feux d'artifice. Il esquissa un sourire encore plus cruel et prononca encore quelque mot.


"Voila mon enfer enfoiré"

Il appuya sur le bouton, maintenant tous était lancer... La vitesse il en avait plus toute ses forces était presque partie. Mais par chance il à de l'endurence et du mental pour son cursus militaire. Les fusées installer dans la rue commence à eclater et à s'élancer sur la créature. Gray fonce et saute dans la breche qu'il à faite dans le mur... L'une des fusés partie lui à bruler le coté de son corps lors de son éjection, la douleur atroce monte dans son corps pas ses nerfs. Il aimerai crié mais non il veu voir cette ordure mourir en hurlant de douleur. C'était le cas il l'avait au moins affaiblie un maximum l'état de la bête allait etre critique. Son X-gun toujours en main il se releva le corps tremblant et son autres main appliquant la combinaison sur la brulure... Infection on s'en fou la bête crève et basta il rentre... Il monte les marche du bâtiment afin de monter sur le toit. Les cries de la bête et les explosion du feux d'artifice animé de lumière de toutes les couleurs motivait Grayà dévaller les marches pour la regarder et l'abbatre au final. Les feux se stoppèrent plus aucun crie de la créature était elle morte? Gray allait vite le savoir... Il monte sur le toit par l'échelle d'acces et marche sur le rebord pour avoir une vue sur la créature ou de la fumée se dégageait. Il se tiens prêt à tirer ou bondir en cas de besoin car on ne sait ce que réserve la suite...




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Civil

Civil
avatar
Manatami Mariko

Nombre de messages : 295
Pseudo : Limus
Surnom : Appât à viol
Âge du personnage : 13

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: combinaison/ y-gun/ X-gun

Jeu 05 Fév 2009, 21:44

Le hurlement qui sortit de la bouche de Limus quand le monstre l'attrapa, fut déchirant de douleur et empreint de soulagement. Sa pauvre vie minable défila devant ses yeux, les larmes coulèrent à flot. Alors que la délivrance semblait enfin arrivée, malgré l'haleine putride et la vue de l'immense dentition de la bête, quelque chose toucha le monstre en plein visage, brulant cet être. Limus ressentit le souffle et la chaleur sur son visage, la lumière de l'explosion l'aveugla à moitié , ses tympans bouché par le bruit combiné de l'explosion et des hurlements du monstre. Celui-ci relâcha son étreinte, le sol ce rapprocha à vitesse grand-v de l'ex détenus encore sous le choc. Sans la combinaison la chute aurait tué notre jeune dérangé, un bruit sortit de l'habit, et un liquide s'échappa.

Limus mit un peu de temps à reprendre ses esprits, puis ce releva, hagard et titubant, vomissant une bile jaunâtre. Il tomba de nouveau en heurtant deux corps étendu la, inerte. L'un des deux tenait quelque chose, une arme, Limus ce releva et s'efforça tant bien que mal à l'enlever de son propriétaire. Le poids de l'engin lui rappela qu'il était toujours en vie.

Il ce déplaça à nouveau vers le monstre, bien que sa vue soit trouble et que son équilibre était toujours précaire. Une cible, un but à atteindre, un fanal, un phare, c'est à peut de chose prés la façon dont Limus voyait le monstre, la lumière au bout d'un long tunnel de plus de vingt années. L'ex détenus pointa son arme, et appuya sur les deux gachettes, comme il avait vu d'autre le faire, il sentit le recul de l'arme, et recommença, cette fois sa vision devenait plus claire et ses pas plus assuré. Il tira encore et encore visant la tête du monstre, et hurlant comme un possédé.


- Reviens!!! Tu m'a oublié saleté, achève moi, finis ce que tu à commencé, j'ai tué ta sale engeance putride, ces ramassis d'égouts!!


Toutes les insultes qu'il connaissait rejaillissait, malheureusement la bienséance m'interdis de les citées, il tira jusqu'a ce qu'il ne puisse plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Sam 07 Fév 2009, 16:58




Découvrez E.S. Posthumus!


L'assaut du militaire venait de mettre à mal l'ennemi. La créature se retrouva impuissante devant cette mitraille de feux d'artifices qui foncèrent simultanément en sa direction. L'impact fut d'une violence inouïe. Du vert de son pelage, l'alien vira aux couleurs de l'arc-en-ciel avant d'être presque totalement submergé par les flammes.


Au loin, les secours fixaient avec un mélange d'anxiété et d'émerveillement ce brasier ardent qui semblait grimper jusqu'au ciel d'une façon inexpliquée.

Sendô : Qu'est-ce que c'est que... ?

L'inspecteur croyait voir des formes distinctes à travers les flammes, apercevant comme la silhouette d'un diable gigantesque. Les civils dispersés et affolés finirent par définitivement fuir cet endroit devenu trop dangereux. En quelques secondes, Antonio se retrouva seul, allongé sur le sol.
La seule source de lumière active était devenue le monstre de feu, véritable torche vivante se débattant contre cette immolation infernale au coeur de cette nuit noire.


Gray venait d'atteindre le toit à temps pour contempler le spectacle. La bête était à l'agonie, ne parvenant pas à éteindre le feu ardent qui le recouvrait un peu plus chaque secondes, elle finit par s'effondrer de douleur, basculant brutalement dos au sol. Dans sa chute, elle emporta brusquement l'un de ses meurtriers d'un revers de main, brisant son bras et sa jambe gauche. Pris au dépourvu, Gray fut violemment projeté sur le côté.



• Gray •

Tu roules intensément contre ton gré jusqu'aux extrémités du toit, il faut que tu te rattrapes !
Cette fois, ce n'est pas toi qui choisit ton sort... c'est le destin. À toi de le lancer le dé. (un seul lancé)


Si tu obtiens un nombre entre 1 et 4 : Tu chutes, c'est la mort.

Si tu obtiens un nombre entre 5 et 8 : Tu parviens à te rattraper de justesse. La douleur te permettra-t-elle de te hisser sur le toit ? (tentative, si ton post est bon, elle sera fructueuse)

Si tu obtiens un nombre entre 9 et 12 : Tu arrives brillamment à stopper ta course à l'aide de tes membres encore valides. Il te faut cependant récupérer. Tu restes immobile pendant un tour, la douleur est intense.



Quel que soit le résultat, il te faudra répondre.

Bonne chance.

- - -


La créature percute le sol ravagé, provoquant un nouveau séisme sur le champ de bataille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Sam 07 Fév 2009, 17:02

Le membre 'Gray Edwards' a effectué l'action suivante : Destin

'Destin' : 9, 10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Sam 07 Fév 2009, 17:15

HJ: Oups j'en est fait 2, je prend le 9 qui est le plus faible... Mais bon le destin est avec Gray Very Happy

Qu'elle beauté de voir de la haut se spéctacle, entre les feux de l'enfer et toute cette splendeur de flammes. Gray prend se plaisir de ses yeux démoniaque maintenant. Finit l'aire de l'homme pure qui essaie de passer pour un dure mais qui garde un coeur au fond. La nouvelle air du tueur d'alien est venue. Le monstre dans ses cris tomba, dans sa chute il frappa violament Gray, le son entendue n'était pas rassurant. Son bras et sa jambes gauche se brisa sous l'impacte de la main. Mais voila que le corps de Gray se fait envoyer de revers, il y met un crie de colère.


"SALE FILS DE ****"

Gray se rattrapa à une cheminé à temps de son rbas droit. Il percuta le sol violament, le bras et la jambes presque inerte. Il sent sa respiration saturé tous ce trouble neurologique le mets dans une phase de transe...


"Tu ma pas eux ordure, je vai te creuver...."

Gray regarda de droite à gauche afin de trouver quelque chose, il faut qu'il se lève... Il doit achever cette créature et la tuer pour rentrer. Il ne va pas quitter ce monde ainsi. Son X-gun n'est pas à porter et la créature est peut être encore en vie... Il faut faire vite. Gray trouve sur le toit une barre de métal surement un détacher de tous ce carnage. Il la prit avec sa main droite... priorité est se relever, il le fait mais parcour dix mètres à peine pour s'écrouler au sol. Tombant à coté de son arme il la prend et se met en position assise...


"Sale créature de merde....hAHAHAH Putain mon bras...."

La douleur devenait insoutenable, même en mourrant il n'avait pas souffert autant. Avec la barre il déchira la manche restant encore accrocher à la combinaison. il se fait un support pour son bras. Maintenant il sera que un guerier à un bras le changement est enorme mais il faut qu'il parcourt. Il se repose un peu essayant de ralentir cette douleur et pret à se redresser rapidement avec l'aide de cette barre en fer. Si il doit être à cloche pied pour finir la créature il le fera.... Il semble etre le seul maintenant il lui resta un espoir tout de même mais les jeunes devait se planquer et ne foncerai pas pour achever le monstre. L'espoir fait encore tenir Gray et puis si il doit eliminer ce monstre de lui même il le fera.




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Sam 07 Fév 2009, 22:39

Pas de réponse, Onizuka semblait complètement hors-service ou pire encore... Quelques secondes passèrent avant qu'un nouveau feu d'artifices très musclé ne se déclare non loin de là. Visiblement, le dernier des vétérans venait de porter un assaut concluant sur la bête. Armes en mains, Kyou se dirigea à grands pas vers la ruelle principale.

En quelques mouvements de tête, il appréhenda la panique devenue totale du côté des civils. À l'inverse de la ruelle, il aperçut la silhouette du nudiste, aucune trace de Antonio, de la garce ou du chien en revanche. L'événement suivant ne lui donna pas l'opportunité de se questionner sur leur sort.
La masse ardente du démon vert s'écrasa violemment sur le sol, juste au milieu du trou béant formé durant la bataille, entre Limus et lui, soulevant un important nuage de poussière et de gravats. D'abord désarçonné par la vue et l'odeur de ce morceau de chair carbonisé qui tentait encore de se mouvoir malgré sa chute, l'adolescent finit par prendre l'initiative de coincer cette saloperie une bonne fois pour toutes avec l'arme d'Onizuka.

S'approchant furtivement du martien étalé de tout son long, Kyou se mit subséquemment à chercher un éventuel point faible à la créature tant qu'elle était à portée. C'était maintenant ou jamais.

* Si il arrive à se séparer de sa queue, pourquoi pas d'un bras ? Mieux vaut pas merder sur ce coup... *

Gardant ses distances, suant à grosses gouttes, le nippon visa consciencieusement le milieu de la créature. Il pressa la première gâchette afin de s'assurer de l'avoir dans sa ligne de mire, puis laissa son majeur enclencher la deuxième.

" C'est parti... "



Découvrez Klaus Badelt!




En un instant, les fusées microscopiques semblèrent s'emmêler indéfiniment en se servant du trou sous la bête pour pouvoir la ligoter. Un laser jaillit brusquement du ciel, la taille du monstre étant considérable, elle commença par le bas de son corps en remontant progressivement. Kyou fixa le spectacle les yeux pleins d'étoiles mais l'admiration fut de courte durée...

Dans la terreur, il regarda le diable se redresser lentement et avec beaucoup de mal. Seule la rage semblait alors compter dans le rouge de ses yeux démoniaques.

" Oh putain... "

Pris de panique, Kyou bondit en arrière en s'emparant de son X-Shotgun. Il visa rapidement, ses mains tremblantes l'empêchaient de rester stable. Il pressa ensuite la deuxième détente à plusieurs reprises, sans s'arrêter. Les dents serrées, il espérait que la bête resterait coucher définitivement après s'être mangé une telle salve.
Dans sa hâte, il visa les imposantes cornes du monstre, sans imaginer l'impact que cela aurait. L'une des cornes explosa brutalement, laissant jaillir un flot de liquide verdâtre. Le pire ou le plus jouissif fut le cri de rage ou de douleur que la bête laissa échapper après ce tir. Les yeux écarquillés, persuader d'avoir découvert son point faible, Kyou s'apprêta à viser la deuxième corne, l'excitation lisible sur son visage... mais ce qu'il vit dans son viseur lui donna des sueurs froides. Une main gigantesque fonçait sur lui.

En un instant, il se retrouva désarmé et emporté énergiquement dans les airs, le monstre le tenait entre ses doigts énormes, il ramena Kyou au niveau de sa gueule en le dévisageant avec une haine sans pareille et commença à serrer de toutes ses dernières forces le sale petit humanoïde qui venait de détruire une de ses précieuses cornes. Tentant de se défaire de cette étreinte mortelle, le jeune androgyne chercha quelqu'un capable de le tirer de cette situation meurtrière. Il se souvint alors de Limus et essaya de lui hurler quelque chose...

" Ah... LA CO... LA CORNE !!! .... Aaaah... vite... ah... exploses la... c... "

Il sentait la pression se faire plus insistante, cela devenait insupportable, sa combinaison aussi allait le lâcher, comme les autres... Il allait finir broyer entre les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[A3-2A] Troisième Mission. [Belle boucherie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: Contexte :: Archives :: Mission A3-