PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[A3-2A] Troisième Mission. [Belle boucherie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Mer 06 Aoû 2008, 23:31

Antonio attendait... Il avait tendu la perche aux personnages qui étaient avec lui restait à savoir comment ils réagiraient...

Kyou prit la parole et se mit à s'exciter, difficile de cerner ce gamin qui revendiquait de la reflexion et de la prudence dans ses propos, mais qui perdait très facilement sont sang froid et avait tendance à presque se contredire. Juste après le nudiste lui répondit :

Citation :
Je ne suis pas sur que retrouver les autres soient une bonne idée, ils connaissent cette situation mieux que nous mais aucun n'a l'air vraiment digne de confiance. Le militaire, enfin je crois que s'en est un, m'a l'air d'avoir envie d'abattre cette..cette..chose et de pulvériser ce qui ce mettra en travers de son chemin. Le noir à la carrure de boxeur est plus difficile à cerner, il cache son jeux, mais je pense qu'il est du même calibre que le militaire, mais en plus fourbe. Ce genre de mec j'en ai vu des tonnes et ça ne sait presque jamais bien dérouler pour ceux qui traitent avec. Il nous utilisera à la première occasion, il à l'air de ne pas être attardé, ça risque d'être dur de l'utiliser à notre avantage, je préférerais rester loin de lui. Le rouquin à l'air de ne s'intéressait qu'a sa petite personne, mais je ne pense pas qu'il soit du genre à faire des coups fourré à une personne qu'il ne connait pas du tout. Enfin l'adolescent qui à brutaliser la petite dame est à mon avis le plus dangereux et le plus instable, il est plus difficile de prévoir ses actions, et de plus il à l'air d'être le plus expérimenter.

-Je comprend que tu souhaite les rejoindrent, je suivrais le mouvement tant que l'on reste à distance, mais faudra pas compter sur moi pour me joindre à eux. Enfin bref avant de bouger je suis aussi d'avis que l'on devrait tester ces...ces flingues. Désolé je m'embrouille un peu dans tout ce que j'ai dit, mais je n'ai pas encore les idées bien clair.

Apparement ce type ne semblait pas encore remis de ses émotions, c'était compréhensible d'être en état de choc après tout ce qu'il s'était produit, mais il fallait espérer que ça ne dure pas trop longtemps. Si ce type se mettait à flancher au moment où l'affrontement avec cette bestiole aurait lieu il se pourrait très bien qu'il ne s'en sorte pas.

Soudainnement Kyou perdit patience...
Citation :
" Mais bordel, écoutez un peu ! J'ai bien souligné que ces types étaient des ordures... est-ce que j'ai parlé de m'allier à ces enflures ? Pas une seule seconde !! "

" Le truc, c'est qu'ils savent ce qu'on fout ici et qu'ils hésiteront pas à nous laisser crever ou à nous utiliser, si on peut toutefois réellement y passer dans ce sale bousier ! L'essentiel, c'est de les espionner, d'un endroit sûr, afin de voir ce qui se trame et surtout ce qu'on risque ainsi que ce à quoi on peut s'exposer... c'est tout. "


Puis il tourna à grands pas les talons et avança seul, les mains vides pour bifurquer dans une ruelle perpendiculaire.
Antonio le regarda d'un air impassible s'en aller en trombe.

* Putain mais quel casse couilles ce gamin, pfffiouuu il est pas facile à vivre à s'emporter à tout va, à faire l'autoritaire... Et à agir n'importe comment. Faut juste espèrer qu'il va pas se mettre tout seul dans la merde...*

" Bon trêve de plaisanteries, Kyou vient de se barrer... Alors si vous voulez le suivre et chercher les autres allez-y. Mais moi je continue dans l'allée principale, ces ruelles sont trop sombres, c'est pas génial niveau sécurité. S'il veut aller se mettre dans la merde tout seul grand bien lui en face, moi j'adhère pas."

"On ne sait pas où sont les autres, ils en savent plus que nous, OK GENIAL tant mieux pour eux ! Et bien on a qu'à apprendre par nous même en attendant de les retrouver, on a aucune idée d'où ils peuvent être et si on se met à partir dans tous les sens on risque d'un de se paumer. Et de deux de tomber dans une embuscade. Pour le moment on ne peut compter que sur nous même."

"Alors si vous êtes d'accord nous pourrions aller vers cet immeuble (il designa du doit la tour d'UPPER) il devrait y avoir une esplanade à ses pieds, et si les autres se fixent un objectif architectural ça sera surement le même. De plus il est un peu plus loin si on continue sur ce boulevard et qu'on bifurque à gauche, alors on prend pas de grands risques à continuer dans cette direction..."

Il marqua un temps d'arrêt dans ses mots puis reprit.

"Mais avant toute chose j'ai envie de tester ce machin (il montra la fusil qu'il tenait dans sa main), y a des poubelles à côté de nous, ou pourrait tester dessus..."

Il fit signe de la main au nudiste (Limus), qui était du même avis, puis il s'avança vers les poubelles et commença à étudier le fusil.
On pouvait constater qu'il y avait deux gachettes et une coulisse comme sur les fusils à pompe. Il y avait aussi une sorte de lunette bizarre qui à la place d'avoir une lentille prenait la forme d'un petit écrand vidéo qui donnait une image en noir et blanc.
Il braqua son fusil sur une poubelle, arma la pompe et appuya sur la première détente à plusieurs reprises.

.... rien ne se produisit ....

Il appuya sur la deuxième détente, tout à coup le fusil s'éclaira l'espace d'un instant.

.... l'espace d'une demi-seconde rien ne se produisit de nouveau ....

- BAAAAAAAAMMMMMMMMM !!!!!!!!!!!!!!!!!! -

Dans un fraca assourdissant la poubelle qu'Antonio visait implosa en une gerbe d'ordures et de morceaux métalliques disloqués.
Antonio n'en revenait pas, la poubelle venait d'éclater un court laps de temps après qu'il ait appuyé sur la seconde gachette.

C'était impressionant, aucune arme moderne n'était capable de faire autant de dégats sans pour autant faire de bruit et utiliser des munitions de gros calibre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Jeu 07 Aoû 2008, 01:04

C'était au tour de Mc Kain le poulet de parler...Ses dires ne faisait que entrer et sortir à vrai dire des choses vrai était dites par celui ci mais il ne fallait pas croire que Gray serai amis avec un gard qui à tout fait foirer en voulait faire son malin.

Citation :
- Ben, maintenant que
tu m'en parle, il m'est venu une idée. Déjà, le moins qu'on puisse dire
est que ce détecteur n'est pas des plus éfficace. Je veux dire que sa
portée est quasi-nulle. Toutes cibles ou alliés présent au délà d'un
rayon, de, on va dire 15 mètres, est invisible au radar. Par exemple,
ton ami le boxeur, qui est resté au point d'extraction, on le voit déjà
plus. Le moyen le plus efficace de détecter les forces en présence
serait de parvenir à un point privilégié, on l'on peut, à la fois, être
vu, servir de guide, et pouvoir évaluer le terrain le plus rapidement.
Dans une situation ordinaire, je t'aurais demandé d'aller au magasin le
plus proche, acheter un fusée éclairante ou un pétard relativement
puissant, voire pris un vélo rejoindre la montagne la plus proche,
mais, il faut le reconnaître, notre situation est loin d'être
ordinaire. Tu te demande surement pourquoi j'ai saisi ce chien tout à
l'heure. Cette créature de dieu est condamné à plus ou moins court
terme, vu les danger auxquels nous sommes exposés. En l'utilisant comme
projectile, on aurait pu au moins évaluer les forces et les faiblesses
de nos adversaires. D'un autre côté, d'après ce que j'ai pu voir, toi
et l'allemand, vous avez hérités d'une capacité de saut accrue. Quant à
moi, ma force s'est décuplé, ainsi que la vitesse à la quel je peux
lancer des objets, de plus en plus lourds... Tu saisis le cheminement ?


-
En alliant ma capacité à lancer les objets, et ta faculté à sauter, on
peut à la fois connaître le terrain, et donner un signal à nos alliés à
terre. Si tu place ton pieds sur la pomme de ma main, prêt à sauter et
que je te lance simultanément, nos forces en seraient ainsi décuplés et
tu pourrais soudainement te trouver à plusieurs centaines de mètres
d'altitude. A cette hauteur, tu pourras aisément repérer les créatures
ainsi que les autres membres de l'équipe, voire vérifier, si le terrain
est le même que celui indiqué sur le détecteur. Par ailleurs, comme
nous avons pu le consatater, la protection qu'offre cette combinaison
t'assurera une reception au sol ne comportant aucun risques. Par
ailleurs, je te suivrais à partir du sol.


-
Après, je comprends que tu juge cette petite chorégraphie un poil
risqué. T'as peut-être le vertige ou tu trouve qu'il faut se
synchroniser de façon trop poussé. Ca aussi, je peux le comprendre.
Mais d'un autre côté, on a affaire à un félin. Je sais pas si t'as
beaucoup vu de documentaires animaliers, mais ces ce genre de bestioles
attaquent toujours en traitre, que ce soit en meute ou en solo. Si on
les laisse venir à nous, on sera mort avant même de les voir venir. Il
nous faut soit provoquer la rencontre, soit les surprendre à notre
tour. Pour cela, il faut savoir où ils sont. Par conséquent, je
n'aurais qu'une question à te poser. Tu en es ou pas ?

Gray attrapa d'un seul coup le flic au niveau du coup avec la force de la combinaison. Et le regarde droit dans les yeux, il n'exerce pas de pression car il à quand même besoin de lui afin de survivre un minimum.


"Ecoute bien, déja me prend pas pour ta grand mère apeurer dans le noir...Je suis pas une mauviette, je ne me vante pas mais je pense que l'armé cache tellement de chose que tu ne serai t'imaginer en temps que flic ce que c'est. Et..."

Un bruit se fit entendre sur la toiture au dessus Gray tourna la tête et relacha le flic.


*Oni? Nishi? Il resterons à couvert, je vais les aider et servir d'appat à cette alien*


Gray regarda de nouveau le flic dans les yeux.

"Bon escuses moi pour l'étranglement, sache une chose...On va traquer cette bestiole et la dégommer, la dominer...Apprendre à l'approcher et surtout l'étudier. On sait que c'est un félin donc comme les reportage animalier il attaquera en traitre. Mais si c'est un dominant et si on se dit que c'est un lion...Ce ne sera pas des attaques directe de sa part mais de ses petite lionne. Méfions nous de tout, il nous regarde peu être. Le mieu est de suivre les routes et trouver un endroit assez grand comme un parc ou quelque chose du genre ou on pourra se battre et voir les attaques sans problème. Est tu daccord? Et sache aussi que je ne suis pas ton ami et que tu n'est pas dans mon coeur. Si je suis avec toi, c'est pour mieu vaincre la créature et rien de plus..."


Gray sortie son arme et commença à avancer vers un panneaux. Il pointa du doight un axe vert.


"Bon il y a un petit parc ici, on va y faire un tour...Tu viens?"

Gray attendit une réponse du flic, même si ce qu'il lui avait dit pouvait blesser. Ce n'était que la vérité de ses pensé et sentiments.




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Jeu 07 Aoû 2008, 09:01

Nishi a écrit:
Nous avons cas nous arrêté la, est observé un peu se qu’il se passe !

A oui j'ai cru remarqué que tu dosé trop sur la puissance de ta combinaison entraîne toi en dehors, passé un cap tu seras exactement comment dosé la puissance!

- "Disons qu'à chaque fois, je laisse la combinaison dans l'appart en fin de mission. Mais j'ai remarqué que tu la prenais tout le temps toi. ça te plais, d'avoir les couilles serrées dans un étau à longueur de journée ? Mouarf."

Gray empoigna Akira.

- "Tiens... ça à l'air de chauffer entre ces deux là. Il a toujours pas compris que ça menait à rien de jouer les durs, surtout que l'autre a la combinaison. Et que c'est un pervers comme toi, il l'embarque chez lui. P't'être qu'il s'amuse à faire habiller sa femme."

Onizuka s'assied sur le toit.

- "Et si t'oublies ta combi, t'en a pas à ton retour dans la chambre nan ? Autant dire que t'es dans la merde pour la mission. Et donc tu te douches avec ?"

Son regard se porta sur le groupe d'en dessous.

- "Faudra faire comprendre à Gray qu'on est sur la fréquence 6."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Musashi Miyamoto

Nombre de messages : 191

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement:

Ven 08 Aoû 2008, 02:56

Ce n’est pas vraiment que sa me plait, mes au moins je suis sur de pouvoirs résisté a n’importe quoi, un camion te passe dessus ? Tu te relève sans rien, un mec te tir dessus tu bouge pas d’un poil !

Et vue que je vis, seul est que je n’est pas de boulot normale après tout je n’est que 15ans,est bien cet combinaison me sert a volé pas male de chose !

Exactement si tu l’oublies, tu n’en a pas pour la mission !

Et non je ne me douche pas avec, au fur a mesure des mission tu apprendras a sentir la venus du transfert un frison léger, un cheveux qui se dresse est quelque minute après tu est télé porté, donc en gros tu a le temps de prendre dans tes main ta combinaison, mes je dois avoué qu’il mes déjà arrivé d’apparaître a moitié a poil, comme toi tu le faisait pour les première mission !


Nishi se mis alors a regardé Gray qui commencé a s’existé contre le flic !

Sur sa femme ? Ouai ces vrai que sa fait bien sexy sur une fille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Ven 08 Aoû 2008, 09:59

hrp 1 : Concernant la fréquence N°6, tu l'as péché où. Avant d'inventer du matériel de Gantz, faudrait le signaler, et préciser toutes ces fonction, de sorte qu'on parte tous sur les mêmes bases.

hrp 2 : Pour les matériaux de Gantz, j'ai pas le souvenir que qui que ce soit ait pu en détruire. Peut-être que c'est pas possible, vu l'origine du matériel. Il faudrait éditer un peu et attendre l'avis de l'admin, après la tentative de destruction des détecteurs. ( d'autant que leur importance est cruciale )

hrp 3 : Nishi, il me semble que tu sais déjà qu'il existait des teams étrangères, que tu le mentionne sur ton site. De plus, j'avais trouvé ces information, quand j'ai visité ton site, hors mission. ( Nishi le savait déjà du temps d'Izumi, et savait quelles équipes étaient les meilleures )

hrp 4 : Je suis invisible, car absent une semaine. A la prochaine.


Citation :
"Ecoute bien, déja me prend pas pour ta grand mère apeurer dans le noir...Je suis pas une mauviette, je ne me vante pas mais je pense que l'armé cache tellement de chose que tu ne serai t'imaginer en temps que flic ce que c'est. Et..."


- Des secrets ? Comme les vampires ? Les autres chambres ? Tu peux t'amuser à jouer les indics, mais si j'ai bien compris, ton régiment te croit mort, alors je doute que tes infos soient à jour.

Un bruit se fit entendre sur la toiture au dessus Gray tourna la tête et relacha Akira, qui en profita pour mettre le doigt sur le bouton de fréquence de son détecteur.


Gray regarda de nouveau le flic dans les yeux.

* Putain, ça sent la merde...*


Citation :
"Bon escuses moi pour l'étranglement, sache une chose...On va traquer cette bestiole et la dégommer, la dominer...Apprendre à l'approcher et surtout l'étudier. On sait que c'est un félin donc comme les reportage animalier il attaquera en traitre. Mais si c'est un dominant et si on se dit que c'est un lion...Ce ne sera pas des attaques directe de sa part mais de ses petite lionne. Méfions nous de tout, il nous regarde peu être. Le mieu est de suivre les routes et trouver un endroit assez grand comme un parc ou quelque chose du genre ou on pourra se battre et voir les attaques sans problème. Est tu daccord? Et sache aussi que je ne suis pas ton ami et que tu n'est pas dans mon coeur. Si je suis avec toi, c'est pour mieu vaincre la créature et rien de plus..."


* Putain, ce type ne comprends vraiment rien. A croire que ses parents l'ont finit à la pisse de Chuck Norris...*


Gray sortie son arme et commença à avancer vers un panneaux. Il pointa du doight un axe vert.


Citation :
"Bon il y a un petit parc ici, on va y faire un tour...Tu viens?


( à un niveau que seul Gray peut entendre)
- Désolé, mais, mais si on doit lutter contre un félin, c'est pas en troupeau qu'on y arrivera... Essaye de penser à ce que je t'ai dit, si tu veux en réchapper. T'as l'air moins con que des deux potes, alors gache pas tes seules chance de survie.

Akira s'éloigne à reculons, et enclenche son invisibilité...

* Bon c'est pas tout, faut que j'apprenne à maîtriser ce foutu matos. La combinaison, c'est ok. Le sabre, c'est ok. La détecteur Ok. Restent ces deux petits flingues...*




Dernière édition par Akira Muto le Ven 08 Aoû 2008, 20:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.topic-zone.com/neavides-c1/

Gantzer A
avatar
Saki Ren

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t158-saki-ren-validee#15554
Nombre de messages : 311
Pseudo : Noodle
Surnom : Ushiro
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
3/7  (3/7)
Équipement/Armement: Combinaison, X• Shot GUN, GantzBlade, Wakizashi, Talkie, Masque à Gaz, serviette éponge.

Ven 08 Aoû 2008, 10:20

Alors qu'elle n'attendait pas plus de réponse suite à sa remarque à Kyo, elle finit pas en recevoir deux. L'une, celle d'Antonio, qui lui paraissait maintenant, encore plus prétencieux qu'il ne se montrait déjà. Elle croisa les bras et lui lança d'un air arrogant :

" Au resto ? Okay ... Ca te dérange si mon copain se joindra à nous ? "

Ne s'attardant guère sur des détails de la sorte, elle passa sa route en s'écartant du groupe, ne répondant guère à Kyou, qui lui avait avoué d'un ton goguenard qu'il avait bien matté pendant qu'elle se changeait. Après tout, le contraire l'aurait étonné ... Mais connaissant Saki, elle ne laissera pas cela passer.
La jeune demoiselle resta à l'écart du groupe, tandis que celui-ci était toujours à discuter quant à savoir quoi faire. Et ce, jusqu'à ce que Kyou entreprit de partir tout seul, le regardant s'éloigner, puis regardant le reste du groupe qui avait presque ignoré son départ, Saki intervena.

" Oï, oï ! Vous allez vraiment le laisser partir dans son coin tout seul ? ... C'est pas vous qui insisitait sur l'importance de rester en groupe pour que l'on survive ce truc, là ? "

Un court silence se fut, ce qui agaça Saki qui repris de plus belle.

" Je vois ... Aucun n'a plus de courage qu'il ne montre en avoir hein ... Aucun ne pense vraiment à la survie de tous, c'est chacun pour sa peau en vrai, vous profitez seulement du fait qu'on soit en groupe pour vous sentir en sécurité ? ... Qu'est-ce que je fais à vous parler là ... Entre des gens en qui j'ai pas confiance et qui laisse en partir un, et un autre en qui je n'ai pas autant confiance non plus, le choix est vite vu. Jaa ne. "

Saki reprit alors la même direction que celle que l'autre imbécile avait pris. Il semblait avoir bien avancé, elle accèlera alors le pas, en jurant de buter ce gamin pervers si elle se retrouverait seule ... Elle vit enfin une silhouette au bout de la ruelle, mais quelquechose clochait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Ven 08 Aoû 2008, 12:31

Après avoir explosé la poubelle, Antonio entendit Saki s'adresser à lui.

Saki Ren a écrit:

" Au resto ? Okay ... Ca te dérange si mon copain se joindra à nous ? "


"Non pas du tout s'il mange pas à la même table..." dit-il avec un sourire narquois.

Citation :
" Oï, oï ! Vous allez vraiment le laisser partir dans son coin tout seul ? ... C'est pas vous qui insisitait sur l'importance de rester en groupe pour que l'on survive ce truc, là ? "

" Je vois ... Aucun n'a plus de courage qu'il ne montre en avoir hein ... Aucun ne pense vraiment à la survie de tous, c'est chacun pour sa peau en vrai, vous profitez seulement du fait qu'on soit en groupe pour vous sentir en sécurité ? ... Qu'est-ce que je fais à vous parler là ... Entre des gens en qui j'ai pas confiance et qui laisse en partir un, et un autre en qui je n'ai pas autant confiance non plus, le choix est vite vu. Jaa ne. "


Antonio lança à Saki qui commençait à s'éloigner dans la direction qu'avait pris Kyou.
" Non désolé je veux bien être sympa, mais je suis pas encore prêt à ramasser à cause d'un gamin qui sait pas se controller !!! "

Il se reconcentra sur le fusil.
* Rien à toquer d'eux, s'il veulent se jeter tout seuls dans la merde j'irai pas me joindre gentiment à leur délire masochiste. Avant d'aller jouer les rambos faut déjà savoir comment ça fonctionne ce bazard. *

Il dit à l'attention des deux derniers qui étaient encore là.
" Bon, et bien on peut dire que ces deux là (en parlant de Kyou et Saki) savent parler mais pas mettre en pratique... Je suis pas ingrat alors je vais aller les chercher, mais pas avant de savoir comment fonctionne ce fusil."

Il pressa simutanément les deux gachettes, le même effet se produisit et une deuxième poubelle vola en morceaux... Antonio d'un naturel curieux se mit à réfléchir sur toutes les possibilités qu'offfrait le fusil.
* On va tester toutes les possibilités en faisant les choses une par une bien comme il faut... Soit la première gachette sert à rien, ce qui est peu probable, ça n'agit pas directement sur le tir en question comme l'a dit le nudiste... Ca doit être un truc avec la visée, je vois pas d'autre hypothèse. *

Mine de rien Antonio n'était pas aussi cynique qu'il le laissait paraître, si les deux jeunes venaient à mourrir seuls dans leur coin il savait que ça lui resterait sur l'estomac.

" Bon, si vous voulez tirer appuyez sur la deuxième gachette, la première doit servir pour viser ou un autre truc... Mais pour en revenir aux deux zigotos, même si je les ai pas spécialement en sympathie ça serait dommage qu'ils meurrent bêtement, je file les rejoindre si vous voulez venir aussi c'est le moment. "

Il tourna les talons et sprinta pour essayer de rattraper les autres, en espérant qu'ils ne soient pas déjà trop loin et qu'il n'aient pas encore eut d'ennuis.

Il bifurqua dans la ruelle à gauche qu'ils avaient pris, il faisait sombre, mais il percevait des choses légérement devant lui. Ca devait être les Saki et Kyou, mais son instinct lui siffla que quelque chose d'anormal se produisait, il accéléra le pas espèrant que ça n'était pas déjà trop tard..........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Ven 08 Aoû 2008, 12:53




L'humanité est pitoyable, c'est un fait indéniable. Il suffisait de jeter un oeil aux comportements des uns et des autres pour s'en rendre aisément compte, chacun agissait en fonction de sa personne et surtout de ce qu'il pouvait tirer à son avantage. Perfide, égoïste, instinctive, la race humaine était incorrigible. Cette vision des choses était la plus dure à admettre, sauf pour certaines personnes, ce genre de raisonnement semblait plus proche de la réalité que d'autres idylles improbables. La loi du plus fort régnait en ce bas-monde, elle se faisait respecter de force et non de gré, les faibles mourraient injustement et les puissances les plus corrompues grandissaient jusqu'à leur paroxysme, écrasant sans merci les inférieurs de leurs gros sabots. Quelle loi ? Quelle justice ? Il n'y en avait pas...


En haut du grand toit du restaurant désert du Ginza se dressaient différentes statues aux allures inquiétantes dans la pénombre, une se démarquait toutefois du lot. Elle était grande, impressionnante, inspirant à la fois le respect et la crainte, une entité imprenable, mesurant les trois mètres de muscles dans sa position de méditation assise, bras croisés. Malgré la faible lueur procurée par la douce Lune, la bête siégeait menaçante et tapie dans un coma qui la confondait avec son environnement, de la pierre brute, elle ne bougeait pas d'un poil. Pourtant, le malaise persistait et grandissait de secondes en secondes. Le seul qui s'en aperçut était faible, inoffensif même, apeuré, tel l'animal pris en chasse par le terrifiant prédateur. Jeune il était, sans intérêt il resterait, mais cible il persisterait à être. Il est impossible d'arrêter ce conflit qui traîne depuis des années déjà, depuis trop longtemps. La bête, regard livide, épiait silencieusement. Bientôt, la proie apeurée fut rejoint d'une personnalité plus distante, mais encore sans importance, puis une autre, armée, mais encore trop inoffensive... les plus dangereux étaient loin d'eux, il fallait s'en occuper en premier, mais l'instant n'était pas encore venu pour le monstre d'intervenir. Il agirait prochainement...

Les autres, aussi nombreux soient-ils, n'avaient pas encore remarqués la présence de leur adversaire. Ils se basaient sur la technologie, et non leur instinct. C'était une erreur. Ils en paieraient le prix. Personne ne pouvait deviner que cette statue allait bientôt mettre son plan à exécution, seulement, les quelques hommes s'apercevant de sa présence redoutaient déjà le pire en ressentant eux aussi ce malaise angoissant.

Dans les ruelles, un chien blanc et noir s'affolait en se réfugiant aussi vite qu'il le pouvait vers le groupe des faibles, étrangement...

[ Comme vous l'aurez compris, pour l'instant, vous n'êtes pas en mesure de savoir que la statue est votre cible (seulement l'équipe 1), elle se manifestera d'elle même au moment venu.

Concernant les détecteurs, en effet, afin de respecter l'oeuvre de l'auteur, il est préférable de ne pas avoir recours à ce genre de procédé. À éditer donc. ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Ven 08 Aoû 2008, 13:20

http://www.deezer.com/track/17243


Tétanisé, c'était le mot. Incapable de bouger, Kyou ressentait une peur viscérale devant ce bâtiment, comme une aura meurtrière qui stagnait au dessus de sa tête. C'était bien pire que de visionner un film d'horreur, il en avait des sueurs froides, des gouttes perlant sur son front jusqu'à ses joues. Respirant de plus en plus vite, la panique commençait à l'envahir. Ce n'était pas un jeu, il sentait la mort arriver, il pouvait la sentir imprégner sa peau, ce sentiment était infernal et repoussant mais pourtant il n'était pas imaginaire. Sa peur ne fit que grandir lorsqu'il leva les yeux et qu'il vit cette chose. Une statue, immense, qui avait tout du profil décrit dans la fiche ridicule donnée par cette boule maudite... Un monstre sanguinaire, terrifiant, étrangement calme. Prenant une grande inspiration, il fit un pas en arrière, espérant de tout coeur que ce truc ne se mettre pas à bouger et que ce ne soit qu'une simple statue... La pression était énorme, ses jambes tremblaient pour la première fois de sa vie, cette sensation était horrible. Bientôt, il arriva à la hauteur de Saki sans même lui jeter un regard, fixant avec frayeur cette masse imposante qui semblait les guetter d'un air impartial. Puis il croisa celle de leur courageux "Leader", sans afficher de réaction encore une fois, il le dépassa en marche arrière en tentant de disparaître du champ de vue de cette abomination aussi vite qu'il le pouvait.

Une fois que la pénombre l'ait englouti, il se colla violemment contre un mur crasseux et souffla un bon coup, le regard perdu. C'était de la folie, combattre un truc pareil était impossible. Il devait se faire des idées, ce n'était qu'une statue, les adversaires devaient être déjà en train de se battre contre les vétérans, c'était obligé ainsi. Quelle connerie, il s'était foutu dans un beau merdier, ou plutôt il s'était fait amené dedans de force, cela ne lui plaisait pas, absolument pas. D'une voix faible et tremblante, il déclara à ses pairs quelques mots inquiets.

" J'crois qu'on a un problème... "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Manatami Mariko

Nombre de messages : 295
Pseudo : Limus
Surnom : Appât à viol
Âge du personnage : 13

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: combinaison/ y-gun/ X-gun

Ven 08 Aoû 2008, 19:23

Les yeux de Limus regardèrent Kyou, mais sont cerveaux n'enregistra pas toutes les données, la conversation précédente remuait dans sa tête

- Mais bordel, écoutez un peu ! J'ai bien souligné que ces types étaient des ordures... est-ce que j'ai parlé de m'allier à ces enflures ? Pas une seule seconde !! "
Le truc, c'est qu'ils savent ce qu'on fout ici et qu'ils hésiteront pas à nous laisser crever ou à nous utiliser, si on peut toutefois réellement y passer dans ce sale bousier ! L'essentiel, c'est de les espionner, d'un endroit sûr, afin de voir ce qui se trame et surtout ce qu'on risque ainsi que ce à quoi on peut s'exposer... c'est tout.


*Bordel si je le suis il ne m'arrivera rien de bon c'est sur......Chaque fois..chaque fois que j'ai fait confiance à quelqu'un j'ai fini par être déçus..par prendre des coups..par fiche ma vie minable en l'air...que faut-il que je fasse? ARGHHHH mais est ce que je tient vraiment à ma vie....qu'est ce que..pourquoi j'aurais envie de vivre..rien ne me m'intéresse dans ce monde..peut être connaitre ma mère...est ce si important à mes yeux...*


Limus fut tiré de ses pensées par les paroles de la deuxième grande gueule.

- Bon trêve de plaisanteries, Kyou vient de se barrer... Alors si vous voulez le suivre et chercher les autres allez-y. Mais moi je continue dans l'allée principale, ces ruelles sont trop sombres, c'est pas génial niveau sécurité. S'il veut aller se mettre dans la merde tout seul grand bien lui en face, moi j'adhère pas.

Puis il continua sur sa lancée en expliquant ce qu'il souhaité faire, puis finalement il reporta son attention sur les poubelles et son arme. Enfin ce fut au tour de la troiséme grande gueule de s'exprimer.

- Oï, oï ! Vous allez vraiment le laisser partir dans son coin tout seul ? ... C'est pas vous qui insisitait sur l'importance de rester en groupe pour que l'on survive ce truc, là ? "
Je vois ... Aucun n'a plus de courage qu'il ne montre en avoir hein ... Aucun ne pense vraiment à la survie de tous, c'est chacun pour sa peau en vrai, vous profitez seulement du fait qu'on soit en groupe pour vous sentir en sécurité ? ... Qu'est-ce que je fais à vous parler là ... Entre des gens en qui j'ai pas confiance et qui laisse en partir un, et un autre en qui je n'ai pas autant confiance non plus, le choix est vite vu. Jaa ne.

Limus sortit de son mutisme, et parla pour lui même fixant le sol, il ne remarqua même pas le départ de saki, il n'entendit même pas Antonio lui expliqué comment fonctionnaient les armes. Il ne le vit même pas partir. Antonio et Momotaros pouvait il l'entendre? Il s'en fiché complètement.

- Tu dit que l'on à aucun courage et que l'on pense seulement à sauvé notre peau...tu à sans doute raison sur mon compte, mais crois tu que Kyou soit différent? Si il pensait réellement à autre chose que sauvé sa peau, il ne ce serait pas barré comme cela. Et puis je ne connait aucun de vous, pourquoi je risquerai ma peau pour des personnes qui me trahirons surement, comme à chaque fois....la dernière fois que j'ai fait confiance à quelqu'un je me suis retrouvé en taule pour trafic d'organe, meurtre en série et barbarie...oui ça ne sert à rien de rester la avec eux, je ferais mieux de me tirer d'ici, rien ne me retiens après tout, à part la question de ma présence ici..

Limus s'apprétais à partir quand Kyou réapparut de nouveau marchant à reculons les yeux fixés sur quelque chose. Enfin il parla d'une voix tremblante.

- J'crois qu'on a un problème...

- Quoi encore? Tu à vu quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Ven 08 Aoû 2008, 20:51

Antonio s'approcha d'avantage de Saki et Kyou, petit d'un seul coup celui-ci sembla tétanisé. La fille aussi n'avait pas l'air très à l'aise...

*Ouf... Il ne s'est rien passé de grave, mais pourquoi ils font ces têtes ces deux là ?*

Kyou revint en arrière à reculons, petit à petit. Il dépassa d'abord Saki puis passa à côté d'Antonio, celui-ci pu voir le visage de Kyou, il suait à grosses goûtes et avait le tein livide. Saki semblait aussi subir le même malaise.
Quelque chose allait de travers pourquoi ces deux-là étaient-ils dans cet état, qu'est ce qui avait pu les heurter psychologiquement au point de terrifier Kyou ?

Antonio regarda dans tous les sens mais ne vit rien qui interpella son regard.

Il jeta à nouveau un coup d'oeil vers Kyou qui était finalement sorti de la ruelle et s'était affalé dos au mur à l'angle formé entre la ruelle et l'avenue dont ils venaient. Entre temps Limus avait fait quelques pas dans leur direction.

Kyou dit d'une voix tremblante, peinant à articuler...
Citation :
" J'crois qu'on a un problème... "


Juste après Limus qui semblait avoir lui aussi entendu dit...
Citation :
- Quoi encore? Tu à vu quoi?


Antonio senti la colère bouillonner et monter en lui.
Il prit la parole en s'exclama sur un ton plus qu'agacé à l'attention de Kyou et Saki.

" Bordel vous êtes chiants ! Vous faites des discours à la con en parlant de prudence et compagnie, et deux secondes après vous vous barrez en solo... Et on vous retrouve à trembler comme si vous aviez vu le diable. On se connait pas mais on doit rester soudés quoiqu'il arrive... Alors recommencez pas ce genre de choses, j'aimerai pas qu'on retrouve l'un d'entre vous mort dans un coin. "

Quelque chose les terrifier, qu'est ce que ça pouvait être ? Le nudiste avait posé la question à Kyou...

" Kyou si tu as vu quelque chose c'est le moment de le dire comme notre ami te l'a demandé, si ce truc qu'on est sensés affronter est dans le coin ça va chauffer... Il regarda Limus et lui demanda. D'ailleurs excuse moi de te le demander comme ça mais c'est quoi ton nom ? Personne ne semble le connaître ici."


Dernière édition par Antonio Rossa le Dim 17 Aoû 2008, 21:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Sam 09 Aoû 2008, 01:20

Pendant que Gray cherchait un point d'embuscade le flic en profita pour prendre la fuite. Il disparue grace à l'émetteur et de plus Gray n'en avait plus ens a possecion.

"Et merde qu'elle enculer...."

Il se mit à crier apres le flic car il savait qu'il était encore présent.

"ESPECE DE FILS DE *** TU VA ME LE PAYER APRES CETTE MISSION"

Gray reprit son calme et regarda de nouveau la toiture et fit un sourire.

"Bon les mec, faut se demerder pour entrez en communication...Etant le superman de la bouboule je vais servir d'appat à la bestiole. Ensuite vous intervener et on la zigouille donc allez depecher vous de me communiquer notre moyen ou je me demerde solo..."


*Bordel, je parle dans le vide maintenant...*

Gray regardait partout autour de lui, il ne savait pas ce qui rodait. Il sentait déja que on l'observait et cela lui mettait un peu les nerfs.


*Bon, on va se la jouer strategique...*

Gray ne savait pas vraiment ou regarder, certe il était seul mais la bete était bien la. Des statue au loin se laissait distinquer par la lueur de la nuit, trop grande pour êtres des ouvres d'un humain mais à quoi bon savoir...

*Bordel, c'est quoi ça! Nishi, Oni les gard me laisser par solo*

Gray n'avait pas peur mais redoutait le pire dans cette mission, lors de la première il à déja faillit creuver si le jeune n'était pas venue avant. A vrai dire, qu'elle deception de ne pas l'avoir compris dès le début. Gray regardait au loin les statues et attendait une réponse de ses camarades en éspérant qu'il se manifeste ou dans ce cas il se la jouera solo comme la première mission qui à faillit le tuer.




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Dim 17 Aoû 2008, 14:30



Le regard fuyant de Kyou n'augurait vraiment rien de bon, lui qui paraissait si hautain et confiant il y a encore quelques secondes juste avant son départ, ce changement plus que brutal était troublant pour ceux qui l'entouraient. Les questions fusaient, mais les réponses se faisaient muettes. Le jeune homme était encore transporté par la peur de sa vision, plus par sa sensation de terreur qui était encore là, présente jusque dans son échine, lui faisant manifester involontairement de nombreux tremblements discrets. Forcément, l'horreur que présentait son minois efféminé était communicative et source d'un stress collectif qui pourrait définitivement dissoudre l'unité du groupe si la situation persistait en ce sens...

Mentalement, l'adolescent se débattait comme il le pouvait avec son esprit qui lui hurlait de s'enfuir, de laisser tous ces types là afin de pouvoir s'en tirer, si tant est un échappatoire il y avait quelque part dans ce jeu merdique. Il lui fallut bien une bonne minute pour qu'il parvienne à reprendre conscience de sa position et que la normalité revienne à sa personne. Ainsi, avant toute nouvelle interrogation ou élocution frustrée, il annonça la chose de but en blanc avec beaucoup plus d'humilité et de calme que depuis le début, presque avec sagesse. Mais la sagesse ne pouvait plus vraiment exister dans l'esprit après avoir vécu une émotion telle qu'elle.

" Ne faites plus de bruit, soyez le plus silencieux possible, tous... "

De son regard tremblant, il fixa chacun de ses camarade avant de les informer clairement mais discrètement de leur situation et surtout de la position de l'ennemi commun. Le chasseur.

" Désolé pour tout à l'heure... " dit-il en s'approchant d'Antonio. Il reprit. " Je l'ai vu, ce 'martien'... maintenant, je suis sûr que les autres ont tentés de nous piéger. "

Il entraîna par le bras son premier interlocuteur, afin de lui montrer la bête effrayante qui semblait les fixer, son aura était encore pesante mais moins impressionnante aux yeux du premier concerné. Kyou leva lentement son bras et désigna la chose à Antonio, un frisson inexplicable le parcourant subitement lorsque son index atteignit le point de mire. Avalant sa salive, il s'expliqua d'une voix assez claire en direction de Saki et du nudiste afin que tout le monde prenne bien conscience de leur cas qui se révélait inquiétant.

" Regardez, il est là... j'ai l'impression qu'il est seul... les autres n'ont pas l'air de l'avoir trouvé. "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Lun 18 Aoû 2008, 09:33

- "Merde, il s'est fait avoir le con ! xD ! Chais pas ce qu'il lui ait passé par la tête pour refiler son détecteur au flic, mais il va plus le récupérer là. Il m'en reste 2. Putain, j'lai ait pas pris pour que tout le monde s'en retrouve avec un, et avec les compliments du chef."

Onizuka désactiva son invisibilité.

- "Hé Gray ! Attrape ! Essaie de pas le perdre cette fois ci."

*Je risque de l'envoyer comme un missile avec cette combinaison*

- "Attends, je descend."

Onizuka sauta du toit pour atterrir au sol, pas très loin de Gray.

- "Qu'est ce t'as branlé mec ? Pourquoi tu lui a refilé radar ?" lui dit il en le remettant l'appareil. "Putain, cette mission c'est le gros cafouillage, tout a merdé."

Onizuka pris un temps de repos dans sa parole.

- "Et Nishi qui dit qu'on n'aperçoit pas encore les bêtes sur le radar, ça devient louche. Je crois pas qu'on va pouvoir s'amuser dans cette mission encore une fois, mais j'ai pas envi de crever. Le mieux c'est de rester en hauteur pour avoir une vue d'avance sur les autres au sol. Viens, on rejoint Nishi."


*Putain, j'ai l'impression de m'occuper de bébés.*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Lun 18 Aoû 2008, 10:00



L'angoisse pousse l'homme à faire tout et n'importe quoi pour avoir le contrôle de la situation, ce qu'il a toujours aimé posséder. Selon le type d'homme, l'humain se sent apeuré, énervé, désarmé, la plupart du temps, le résultat est le même pour chacun d'entre eux, il commet à la suite d'énormes erreurs qu'il ne peut bien souvent jamais réparé. Ici, c'était une équipe jeune, qui n'était pas encore soudée, l'amitié ne se lisait pas, la solidarité était aussi faible qu'une brindille balayée par le vent, cette équipe... elle ne tenait pas debout.

Lui, il le savait, il l'avait compris en les observant, il avait compté ses cibles, qu'elles soient puissantes ou non, chacun devait être éliminé, pour sa prospérité et celle de son maître. Il y a quelques mois, à Osaka, il avait déjà été dérangé par des forces hostiles, comme elles, pour une raison qu'il ignorait complètement. L'équipe en question avait montré des signes de solidarité impressionnants qui lui avait presque coûté la vie... malheureusement pour eux, le bilan fut tout de même catastrophique, seuls quelques uns d'entre eux s'en allèrent, avec plusieurs membres en moins, au seuil de la mort. Cette fois, cela ne se finirait pas ainsi. Il connaissait leur matériel, il connaissait leur nombre, il savait comment les tuer un à un. Il s'était déplacé ici pour éviter d'avoir de nouveau affaire à ce genre de guerre, mais il semblait que le destin voulait cela autrement.

De son oeil lugubre, le Martien Rugissant décida d'annoncer sa venue meurtrière en ôtant son champ de retenue d'aura. En un instant, sa présence se manifesta, aussi bien dans le coeur des concernés que sur leurs engins technologiques, seulement brièvement, comme si un sonar représentait son champ d'aura, sa puissance. Si elle était ainsi, elle était véritablement monstrueuse. Le signal suffisait pour localiser approximativement le monstre, malheureusement, il avait de nouveau disparut. Sa proie : Trois cibles, dont une camouflée, un peu plus loin. Deux autres se trouvaient à une distance assez conséquente l'une de l'autre, il serait extrêmement facile de les surveiller malgré cela.

Que la chasse... commence !


Avant qu'Onizuka ait pu faire un seul pas de plus, une silhouette grave, imposante, mesurant les quatre mètres de haut et se tenant pourtant sur ses quatre pattes surgit comme l'éclair face à lui. Sa gueule fermée, une odeur écoeurante de viande pourrie émanait d'entre ses gencives et enivrait le visage du petit être face au monstre tétanisant. Son regard était celui d'un prédateur, sûr, confiant, agressif... le monstre parut alors beaucoup effrayant lorsqu'il se tint sur ses pattes arrières, s'élevant dans les six mètres, bras croisés, fixant toujours avec autant d'insistance sa proie fébrile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Lun 18 Aoû 2008, 17:22

hrp 1 : Ca y est, je m'y remet.

hrp 2 : Tu avais précisé que tu voulais ni katana, ni gantz-bike, pour cette mission. Hors, étant le seul à posséder un katana, et jugeant cette arme la plus utile, j'ai pas eut d'autre choix de la lacher, pour rester cohérent sursa non-utilisation. Néanmoins, si tu change d'avis, quelqu'un pourra la récupérer, à condition d'être trés chanceux ou d'obtenir cette information.

Akira ne s'était guère éloigné du trio malsain. Un toit d'immeuble, parmis les plus bas du secteur, convenait parfaitement à son petit entraînement. De toute façon, il était invisible. Son X-gun en main, il fixait intensément un groupe électrogène, à 10 mètres de lui. Au bout de quelques secondes, ce dernier explosa à grands coups d'étincelles, et d'eclats de metal.

* Putain ! ! ! C'est du suicide. Une telle puissance pour un délai si long...Je pense que je vais me contenter de ça...*

Akira Muto rangea son X-gun dans sa poche, et sorti son katana, quand il entendit un bip, qui le fit sursauter, lacher l'arme, et regarder tout autour de lui, le coeur battant et les yeux hagard. Malgrès que ses yeux s'étaient aisément adaptés à la pénombre ambiante, désormais cela ne suffisait plus. Tout en tournant sur lui-même, en essayant de repérer le moinde angle mort, l'agent sorti lentement son détecteur, de ses membres tout tremblant.

* Rien. C'est pas possib...*

Non loin de là, un rugissement se fit entendre. Tout prêts, un de ses tigres s'étaient surement manifesté. Ou peut-être était-ce l'Allemand sanguinaire. Non, s'était plus que ça...

* Resaisi toi Aki-san, c'est juste une grosse bébète poilue. Avec un peu de chances, d'autres l'ont entendus et se précipiteront dessus. Ca coùte rien d'aller voir... Ca coùte rien...*

*...*

* Putain j'y vais*

Akira boit toute sa bonbonne de café et la jete au sol, puis entreprends de courir, de toits en toits, vers la source du bruit, en prenant soin de ne pas choisir un trajet trop périlleux. Sur le toit de l'immeuble, restent un bonbonne de café vide, un katana high-tech, et des débris divers...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.topic-zone.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Lun 18 Aoû 2008, 19:03

HRP : j'ai édité mon post précédent concernant le fait que j'avais vu un truc ressemblant à la créature.

HRP 2 : concernant les radars si on se fie au manga il y en a un par personne à la base (voir mission ONI).

Hanaki Kyou a écrit:
" Ne faites plus de bruit, soyez le plus silencieux possible, tous... "

" Désolé pour tout à l'heure... " dit-il en s'approchant d'Antonio. Il reprit. " Je l'ai vu, ce 'martien'... maintenant, je suis sûr que les autres ont tentés de nous piéger. "


"C'est pas grave on est tous un peu sous pression et moi le premier, pour ma part je m'excuse si j'ai pu paraître arrogant tout à l'heure."

Puis Kyou entrainna Antonio par le bras là où il avait aperçu la chose à l'origine de sa frayeur.
Il tendit le bras et montra la chose à celui-ci et dit :

Citation :
" Regardez, il est là... j'ai l'impression qu'il est seul... les autres n'ont pas l'air de l'avoir trouvé. "


Antonio regarda attentivement ce que Kyou pointait du doigt, il s'agissait d'une énorme humanoïde poilu à tête de lion cornu. A cette distance il ressenblait à une statue de gargouille comme on pouvait en trouver sur les cathédrales européennes. La grosse bêtes les fixait mais ne montrait aucun signe d'activité particulier.

Mais sa taille imposante et la force qui s'en émanait ne laissait personne de marbre. C'était le même genre d'aura que le maître d'Antonio dégageait en combat, une aura imposant le respect, irradiant la force et la puissance, quelque chose qui vous prenait aux trippes. Antonio ressenti le même genre de sensation quand quand il combattait son maître, ce frisson mêlé à la fois de crainte, d'adrénaline mais aussi d'une folle envie de relever le défi et de prouver sa force à son adversaire, mais cette fois un adversaire qui est prêt à tuer. Ici la peur n'a pas sa place, tourner le dos ou se laisser prendre par son agoisse équivaut à mourrir.

La rythme cardiaque d'Antonio montait avec l'adrénaline, ses muscles était tendus et son regard n'était plus le même.

" Vu comme il nous toise du regard, pour moi ça ne veut dire qu'une chose, il nous met au défi de l'affronter. Et va falloir lui prouver qu'on peut lui tenir tête sinon on est morts. "

Soudain la créature poussa un rugissement impressionant, le fusil que portait Antonio clignota brievement et les capteur ronds argentés de sa combinaison vibrèrent légérement. L'action commençait.
Le " martien " regarda dans une direction éloignée, comme s'il avait repéré quelque chose attirant d'avantage son attention. Pui il s'élança d'un bond du toit où il campait vers un autre immeuble à une rue d'écart, et disparut derrière une rangée de bâtiments.

* Il se dirige surement vers les autres on devrait essayer de le suivre ! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Lun 18 Aoû 2008, 22:05

Onizuka apparut sur le toit à dernier espoir de Gray, celui ci lui fit la remarque suivante.

Citation :
"Hé Gray ! Attrape ! Essaie de pas le perdre cette fois ci."

Mais il se rendit compte que avec la tenue, il risquerai d'envoyer un boulet de canon et décida de descendre. Arriver proche de Gray il lui donna le detecteur en parlant avec nerfs.

Citation :
"Qu'est ce t'as branlé mec ?
Pourquoi tu lui a refilé radar ?" lui dit il en le remettant
l'appareil. "Putain, cette mission c'est le gros cafouillage, tout a
merdé."


Onizuka pris un temps de repos dans sa parole.

-
"Et Nishi qui dit qu'on n'aperçoit pas encore les bêtes sur le radar,
ça devient louche. Je crois pas qu'on va pouvoir s'amuser dans cette
mission encore une fois, mais j'ai pas envi de crever. Le mieux c'est
de rester en hauteur pour avoir une vue d'avance sur les autres au sol.
Viens, on rejoint Nishi."

"Oui je me suis fait baiser comme une recrue...Ok on y va!"

Mais lorsque Oni se retourna un jolie spectacle se présenta devant eux. La créature était la sur ses 4 mètre de eux, des dent assérent d'une odeur putride. Si c'était le martien ou juste une petite bestiole gardienne sa risque tout de même de faire mal.

"Oni mon pote je crain que on va devoir se la tapper."

Gray pointa son arme vers la créature.

"Oni, passe par derriere elle afin de la shotter et l'achever...Je vais me la faire par l'avant..."

Gray tira un coup, puis deux...

*Putain maintenant ma belle tenue de cosplau montre moi ce que tu vaut vraiment...*


Gray se mit à courire et se deplacer rapidement tout en shootant la créature.

*Sa fait pas effet ou quoi? Ha oui le décalage bordel!!!*

Oni devait s'occuper de l'arrière et faire vite car Gray en solo ne pourra pas s'en charger le terrain était assez étroit.




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Lun 18 Aoû 2008, 23:05

Klaus finissait une banane volée lorsqu'il entendit le rugissement.
Aussitôt, une bourrasque verticale fit s'envoler les quelques couvre chefs des badauds.
Le fou atterrit sur le toit.
Il se retourna, cherchant dans la rue l'origine du bruit.
Bredouille, il resta figé face à la direction du hurlement.
Finalement, il se mit en mouvement, ayant apparemment choisit de se rapprocher de la source.
Il bondissait de toits en toits comme à l'accoutumée, mais cette fois il ne traversait pas la rue sauf pour les croisements.
Par contre, il avait cessé de se taire.
Nicht mehr Zeit für Angst!
Die Jage ist angefangen!
Wir sind Jager, kein Jagen!

Il bondit puis s'arrêta en apercevant Onizuka en train de descendre.
Il avança jusqu'à l'endroit où ce dernier avait disparu englouti par la ruelle.
En baissant les yeux, Klaus le retrouva en compagnie du militaire.
Il l'observa se retourner et, suivant son regard, remarqua enfin la créature.
Il se tétanisa alors que Gray lançait son attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Mar 19 Aoû 2008, 10:34



Cela lui faisait maintenant un poids de moins sur la conscience, ayant montré à ses compagnons d'infortune ce qui les attendait, si attaque et mort s'en suivait, il ne se morfondrait pas de ne les avoir jamais prévenu du danger. Comme on pouvait s'y attendre, Antonio parut tout aussi émoustillé que l'adolescent nudiste, même si une autre émotion que la peur sembla naître sur son visage, une expression quasi-invisible que Kyou décela en raison de sa distance avec son interlocuteur. Au début, il n'appréhenda pas cette facette, il ne savait pas non plus inconsciemment qu'il ressentirait ce sentiment à plein temps un peu plus tard. Il ne se doutait de rien. Leur 'Leader' se prononça calmement sur la question mais un semblant d'excitation régnait dans le timbre de sa voix, ce qui ne rassurait pas vraiment le jeune androgyne. Il n'hésita pas à répliquer tout de suite après, non pas pour le contredire, mais il n'en eut de toute façon pas le temps car à peine Antonio eut-il terminé sa réplique que la bête s'anima et hurla avec une puissance incommensurable qui décrocha un sursaut dans le groupe et qui fit de nouveau trembler Kyou, une sensation qu'il retrouvait lorsqu'il écoutait de la bonne musique. La créature partit alors comme une fusée, vers d'autres rues visiblement, vu la précision et la vivacité de son départ, elle devait avoir trouvé plus intéressant qu'eux... à moins qu'il s'agisse de saucisses fraîchement grillées, elle devait avoir repéré les autres enflures. Mais pourquoi eux ? Il semblait qu'ils étaient plus proches d'elle initialement, un félin aime attaquer les faibles normalement... là, c'est le monde à l'envers. De toute façon, pour se retrouver dans une connerie pareil, le mot sens n'est plus. C'est maintenant que Kyou se prononça avec une petite idée en tête, principalement à l'attention d'Antonio.

" Euh... ouais, ok, mais si ça veut pas dire ce que tu penses, je crois qu'on sera plus mort que mort... Si il nous défie, pourquoi il se barre ce truc ? On le suit ? C'est peut-être un piège aussi... Oh puis merde, quelqu'un peut me filer un flingue ? " demanda-t-il finalement en se tournant vers les autres.

Plus vite il serait armé, mieux il se sentirait, rien n'était normal dans ce merdier, alors cela devait être pareil pour l'armement, genre des pistolets lasers capables de dézinguer cette foutue statue vivante... Du moins, il l'espérait fortement, car le corps à corps c'était déjà pas son fort mais avec des créatures de quatre mètres assises, ça le ferait explicitement pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Mar 19 Aoû 2008, 11:00



Misérables humains, si impuissants, si faibles, futiles et impulsifs. Ils avaient au moins le mérite d'avoir un instinct, mais leur matière cérébrale était là pour le flanc visiblement, ils ne savaient pas s'en servir à bon escient, c'était sûr. Ce petit être chétif, derrière son camarade, se manifestait par la colère, il s'acharnait, voulant mettre fin à ses jours et à celui des autres. Pauvre vie que voilà, une donnée défectueuse à broyer encore une fois. Triste vérité. Abnégation absolue, mensonge perpétuel. Tout ceci est lié. L'heure est venu pour cet être incapable. Ainsi va le fil de la vie, immédiatement coupée par le destin lui-même.

L'animal, silencieux, vif, dangereux, disparut devant les yeux d'Onizuka, avant même qu'un des compagnons de sa cible ne se manifeste, le sort était joué, les dés lancés. Évitant avec une aisance déconcertante et invisible les tirs de ces armes à feu destructrices et meurtrières. L'humain voulait faire du mal perpétuellement, il fallait cesser cette envie, couper ce carnage et cette hostilité... répondant ainsi par la violence.

Avant même que quelqu'un puisse agir, la bête poussa un rugissement tout en suivant sa proie de quelques pas faciles, tout en esquivant adroitement ses tirs, jusqu'à ce qu'il sente le moment venu, un relâchement. L'ouverture se présenta, avant qu'il ne tire une nouvelle fois, la patte droite gigantesque se leva et se baissa avec une vitesse surpuissante pour frapper de plein fouet l'homme qui fut emporté par le coup. Griffes rentrées, l'assaut n'avait pas été fatal, mais l'humain en perdit son arme sous le coup, et désarmé il volait à travers les arbres des parcs, peut-être jusqu'à s'éteindre. La bête ne s'en soucia plus, il mettrait fin à ces jours après, lentement, comme pour chacun d'eux. En un clin d'oeil, il apparut vers Onizuka, comme si il attendait une parole de sa part, quelque chose de censé et non une attaque, tout en gardant un oeil sur les trois autres individus non loin de là, un nouveau avait fait son apparition, tout aussi dangereux. La créature se redressa dans toute sa grandeur et d'une voix tétanisante, grave mais humaine, il s'adressa à son nouvel interlocuteur.

" Tous les efforts de la violence ne peuvent affaiblir la vérité. Quelle est ta vérité... "


• À Gray •

Tu as été violemment projeté dans le parc, après avoir percuté deux arbres, tu as perdu ton arme quelque part sous la puissance du choc précédent. De plus, ta combinaison a subie de gros dégâts avec ce coup de patte titanesque, attention au prochain coup. Voici les choix qui s'offrent à toi.

- Tu voles encore, il te faut t'arrêter . Choisis un bon endroit de réception pour limiter les dégâts.

- Laisse-toi aller, sombre dans l'inconscient, endors-toi, tout est fini, de toute façon, il est trop fort pour vous. Ferme les yeux et attend de récupérer.

- La mort, ce n'est peut-être pas plus mal, tiens, frapper ce poteau à pleine vitesse le crâne à l'avant semble un bon moyen d'en finir... de toute façon, à quoi bon vivre ?

--------------------

Choisis vite et bien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Mar 19 Aoû 2008, 11:21

hrp 1 : Serait bien de mettre une image assez tôt, histoire qu'on puisse decrire ce qu'on voit...
hrp 2 : A tout ceux qui m'ont vu en roux, si on se revoit, faudra penser à se rendre compte que je suis blond... ( je vais pas vous demander d'éditer pour ça, non plus...)

Sitôt Akira arrivé sur les lieux du combat, qu'il vit le militaire se faire projeter par une créature d'une force incommensurable, capable de balayer un vétéran en combinaison en une fraction de seconde.

* Putain, si ces types se font défoncer, je suis mort. Et Nishi, qu'est-ce qu'il branle ? *

Du haut de son toit, Akira déconnecte son invisibilité pour faire part à Onizuka de sa présence, quand la créature se met à parler :

Citation :


" Tous les efforts de la violence ne peuvent affaiblir la vérité. Quelle est ta vérité... "

* Ma vérité, mais il se fout de nous ? *

- Te laisse pas embobiner Chiaki ! ! ! Ces machins veulent nous descendre ! ! !

* Non, on-on peut pas prendre ce risque...*

Akira se poste sur la bordure de la toiture, prêt à bondir au sol...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.topic-zone.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Mar 19 Aoû 2008, 12:18

Gray ne comprit pas, en une fraction de seconde son corp fut projetter. La puissance lui fit perdre son arme et décoller ses pied du sol. Un, deux arbres arracher par la puissance du corps envoyer comme une catapulte. La combinaison en avait prit un coup certes mais il fallait pas que sa se termine maintenant. Non Gray n'était pas mort et ce n'était pas maintenant la fin, il gonfla sa combinaison et attrapa un arbre qu'il frola en plain dans les air. Avec la puissance, l'arbre se brisa mais le ralentie le laissatnt s'étaler sur le ventre un peu plus loin.

******Quelque secondes/minutes plus tard******

Gray ouvrit les yeux, il se mit à quattre patte et regarda les dégat de sa combinaison, heureusement elle n'as pas encore dégouliner comme dans la précédente mission.


*Bordel de merde, c'était quoi cette force...*

Il regarda en face de lui scrutant toute la longueur qu'il avait parcourut en laissant Onizuka et Nishi.


*Putain les gard faites gaffe!*

Gray se releva, comme des crampes se faisait ressentir, la combinaison amortissait les chutes mais les coup semblait tout de même passer à travers. Gray prit le detecteur que Onizuka lui avait passer. Il le regarda et appuya sur un bouton qui le rendit invisible.

*Cool, sa va m'amuser....*

Il prit son deuxieme X-Gun accrocher à sa ceinture.

*Heureusement que je l'est celui la...Bon allez on va retourner la bas faut que on la bute cette saloperie de créature...*


Gray invisible, son x-gun à la main retourne sur les lieu de départ de sa chute.




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Mar 19 Aoû 2008, 14:50

HRP : Momotaros est absent depuis bien longtemps, que ce passe t'il par rapport à lui ? Eventuellement on pourrait lui faire donner un flingue à Kyou...

Hanaki Kyou a écrit:

" Euh... ouais, ok, mais si ça veut pas dire ce que tu penses, je crois qu'on sera plus mort que mort... Si il nous défie, pourquoi il se barre ce truc ? On le suit ? C'est peut-être un piège aussi... Oh puis merde, quelqu'un peut me filer un flingue ? "

" Là où il est parti il y a de fortes chances que ce soit la position des autres. Du moins je vois pas vraiment d'autre solution c'est mon hypothèse... Akira avait insisté sur le fait qu'on jouait notre vie là dedans. Ca doit surement vouloir dire qu'ici c'est "vivre ou mourrir", s'il n'y a pas d'échapatoire alors autant aller de l'avant et tout donner plutôt que de se laisser tuer. "

" Pour l'arme je vais d'abord voir si cette combinaison sert à quelque chose au corps à corps, si c'est le cas je te filerai mon fusil........... "

Un craquement retenti soudainnement coupant la parole à Antonio, cela ressemblait à du bois que l'on pulvérisait, était-ce une arme qui avait fait ça ou bien la créature ?

".........on dirait qu'il y a de l'action pas loin d'ici à quelques ruelles, ce sont peut-être les autres. Je les aime pas plus que ça, mais si on les rejoint on peut peut-être coopérer tous ensemble et s'en sortir, la chasse a commencée faut qu'on se magne. "

Il sorti de la ruelle où il se trouvaient pour se retrouver sur un boulevard, relativement calme. Il ne devaient plus être très loin de l'autre groupe, un ou deux pathés d'immeubles tout au plus, et en coupant par une perpendiculaire comme ils venaient de le faire ils pourraient surement les rejoindre rapidement.

Antonio se retourna et fit signe de la main à ses compagnons de venir.

* On a plus le temps de parler, c'est maintenant ou jamais. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Chiaki Onizuka

Nombre de messages : 121
Pseudo : Forge
Âge du personnage : 18 ans

Fiche Technique
Points:
10/100  (10/100)
Missions:
2/3  (2/3)
Équipement/Armement: Combinaison HS / X-Gun / Y-Gun

Mar 19 Aoû 2008, 14:50

Lorsqu'il se retourna pour aller rejoindre Nishi sur le toit il senti une chaleur étouffante, comme s'il était juste à côté d'une sortie de chaudière.
En effet, une bête gigantesque de la taille d'une maison se tenait en face de lui, sur ses pattes.
Une odeur putride se dégageait se sa gueule, odeur qui noua les viscères d'Onizuka le laissant proie à une paralysie totale.

*C'est... c'est contre ça qu'on va devoir se battre... C'est impossible... Merde, j'aurais du rester caché.*

Contrairement à lui, Gray était plus téméraire.
Gray a écrit:
"Oni mon pote je crain que on va devoir se la tapper."
C'est ainsi que Gray se jeta à cœur perdu dans le combat en tirant plusieurs fois d'affilé sur le monstre, ce qui lui valu une belle éjection au loin.

- "Graaaaaaay !!"

C'est alors que le monstre s'approcha d'Onizuka et lui dit :
Citation :
" Tous les efforts de la violence ne peuvent affaiblir la vérité. Quelle est ta vérité... "
*Que... ? C'est quoi cette histoire ?*
Akira a écrit:
- Te laisse pas embobiner Chiaki ! ! ! Ces machins veulent nous descendre ! ! !
Cette situation où un homme était face à face à un énorme félin lui rappela une petite légende occidentale, où un lion terrorisait tout un peuple qui ne comprenait pas que la bête souffrait d'une simple épine qui était enfoncé dans son pied.

- "Ma vérité ? De quoi ? C'est en rapport... T'as une épine dans le pied ?"

Onizuka se sentit idiot d'avoir sortit une telle connerie. C'est pourquoi il tenanit fermement son fusil prêt à tirer au moindre écart du monstre. Cependant, il semblait attendre une réponse de son mystérieux interlocuteur.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[A3-2A] Troisième Mission. [Belle boucherie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Une troisième mission globale sur Soleil & Lune !
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» BELLE TAPISSERIE
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: Contexte :: Archives :: Mission A3-