PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[A3-3A] 3rd Homecoming.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Mar 10 Fév 2009, 18:15





TA - DA - DAA - DAAAAM ~ !!!

On revient tous, en rang, dans la joie et la bonne humeur, s'iouplaît, m'sieurs dames...

Et une p'tite musique pour égayer vos arrivées : http://www.deezer.com/track/51406

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Mar 10 Fév 2009, 22:49

Les yeux lever vers le ciel, comme seul espoir le retour. Les secondes passaient et filait de plus en plus, c'est trop long... Mais voila que la teleportation commence, Gray sourit et prononce des paroles avant de quitter cette enfer.

"Tiens bon petit...Tandis que vous les créatures sachez que Gray est toujours dans la places pour vous anéantir..."


Sa vision se mélange et laisse montrer la pièce d'origine, face à la sphère noir reflet et sans vide. Rien n'est marquer sauf le temps indiquant un compte à rebour inférieur à 5 minutes.... Gray prend un boucher de cette salle vide et propre. Une fois sa téléportation terminer il fit le tour sur lui même cherchant d'autres personnes...

"Impossible..."

Il ne voulait pas etre le seul survivant, il ne se souvenait de rien après avoir calciné le monstre. Il sait avoir reçus un coup mais que dale.... Il essaie de se souvenir de cette mission, pourquoi il n'en voie pas la fin? Les felin, la grosse créature et les feux d'artifices. Tous les pétage de plomb et la brulure... Gray regarde la brulure et sa combinaison revenue à neuf. Les minutes lui paraisse longue et le temps s'écoule comme une foulé de goutte de sang sur un mur. Il se souvient aussi l'agonie du monstre puis sa chute et la le trou noir... L'aurait il tuer? Gray n'en sait rien il se souvient plus... Il commence à voir un noeud se former le long de sa gorge. L'inquitude arrive et il se demande si les autres allait arriver... Un bruit et laser se fit entendre dans son dos, putain enfin de la réjouissance... Il prit son paquet de cigarette et en mit une dans sa bouche, il remet le paquet entre sa cuisse et sa combinaison
. et l'allume avec le briquet le visage du flic le petit blondinet se fait apparaitre. Il declare ouvertement face a lui...

"Tiens le poulet n'as pas été rotie"




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Mer 11 Fév 2009, 21:35

D'un geste, l'agent Muto parvint à se dégager sans douleur, sans effort, il gisait sur le sol confortable, d'une pièce chaude et bien éclairée. L'espace d'une demi-seconde, le confort et la sérénité avaient pris le pas sur la perspicacité de l'agent Muto. Puis, la panique le saisit de nouveau. Il lui fallait quitter le bâtiment avant qu'il ne s'effondre. D'un geste, Akira se redressa sur ses deux jambes et couru vers la fenêtre la plus proche quand...

* Mais ?! La tour de Tokyo ?*

D'un bref balayage visuel des lieux, il compris qu'il était de retour dans la salle de la boule noire.

- Putain, ça previens jamais ce truc !

A côté de lui, seul le militaire était présent, nullement angoissé par la situation...

Gray a écrit:
"Tiens le poulet n'as pas été rotie"


La clope au bec, le spectre qui lui faisait face semblait se foutre littéralement de sa gueule.
Akira voulu se verser une lampée de café, quand il réalisa qu'il avait oublié sa bonbonne en cours de mission. Cela n'était pas suffisant pour qu'on remonte jusqu'à lui, mais il n'aimait pas l'idée d'avoir laissé tomber un objet comprométant...

- Mouais, je suis toujours là. Joli tir. Rugira beaucoup moins maintenant...

Se tenant toujours prêt de la boule noire, Akira ne se sentait pas rassuré pour autant. Il aurait juré avoir senti une présence dans ce bâtiment, une présence démoniaque. Son esprit le taraudait encore, mais il tempèra ses ardeurs, et se retint de poser toutes questions, du moins pour l'instant. Encore fallait-dire savoir qui reviendrait...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Mer 11 Fév 2009, 22:10

Les lasers jaillirent à nouveau
Deux yeux fixés vers le plafond apparurent, aussitôt englobés par des paupières écarquillées par la peur.
Des bras tendus vers le haut terminé par des doigts cherchant visiblement à agripper quelque chose se dessinèrent pour annoncer le torse.
Le corps tout entier était tendu vers l'avant, dans une position surprenante.
Soudain, les lasers s'arrêtèrent et le fou, comme se rappelant soudainement de la pesanteur, bascula en avant et s'affala par terre.
Il resta là, inerte, pendant quelques minutes.
Puis il se redressa, à genou, l'air interloqué.
War ich gestorben?
Son regard se posa ou plutôt se planta sur Gray.
Ich kenne dich.....
Il s'approcha d'un air menaçant
Sag mir was angeschehen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Jeu 12 Fév 2009, 10:41

Bon en fin de compte il n'est pas seul car le laser redessine une silouhaite, mais il prend temps de déguster sa cigarette et regarder le flic qui semblait troubler. Que lui arrivait il? Dès son arriver il c'est précipité vers la fenètre... Se souvenait t'il de? Mais oui Gray comprend enfin, il a la mémoire effacer tous comme lui lorsque que le monstre s'apprétait à tomber? Surement mort du fait qu'il soit rentrer. Une autres enigme à déposer dans la mémoire de Gray... Le filic avait disparue à un moment et à du recevoir aussi un choc violent ce qui lui à valut un netoyage de cerveau. Il dit même à Gray jolie tir... Mais de quoi parlait t'il?

"Et bien mon petit je sent que tu n'ira pas loin pour m'inculpé cette fois... Comme je m'en rend compte ton cerveau ne se souvient de rien et puis tu vera aux informations toute à l'heure le beau spectacle que j'ai offert à Tokyo cette nuit..."


Il rigola en pensant au feux d'artifice et aux flammes dansant sur le monstre hurlant de douleur. Mais voila que le fou se releve et se met à parler dans sa langue... Mais bordel que raconte t'il? Putain si seulement il aurait étudier plus à l'école... Heu bon daccord il à quitter tot et il avait prit anglais car allemand était que en privée... Le fou se précipite vers lui pret a le tuer que lui arrivait il? Il tandis ses bras face à Klaus en s'éclama.


"Ho... Calme moi toi mon gros bébé.... T'en fait pas papa Gray à tuer le monstre...enfin je pense que c'est moi mais on est rentré... Ta vu on va se revoir pour la prochaine mission..."


Il dit sa avec irronie et aussi dans l'espoir qu'il ne comprene pas qu'il se foute de sa geule.

"Arf et puis je comprend rien à ta langue aprend dont l'anglais ou le japonais pour nous aider...J'en est marre d'avoir un homme des caverne parlant avec un son hideux sortant de sa bouche..."


Gray disait cela pour calmer les hardeur, qu'est ce qu'il voulait... Si seulement on pourrai traduire cela... Gray soupira et retira sur sa cigarette... Il se mit à essayer de se souvenir de la mission enfin de la fin...


"Et le flic? Tu te souvient de la mission? C'est bisard j'ai vu le monstre tomber et me frapper puis plus rien..."




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Jeu 12 Fév 2009, 11:38

hrp : Je remet un peu mes notes sur le tapis. Juste pour montrer rp que je n'ai pas oublié....

La prudence, ou plutôt la hantise, aurait conduit l'agent Muto à garder ses secrets pour lui, mais toutes ses questions lui dévoreraient vite l'esprit, s'il ne trouvait pas fissa un interlocuteur. Le vétéran Gray devait surement avoir quelques informations intéressantes et il était quasiment seul dans la pièce, si on excepte l'allemand encore en cours de transfert. Tout en restant le plus concis possible, Akira Muto restait receptif à son interlocuteur...

Apparement, Gray se vantait d'avoir abbatu le monstre. Chose ridicule pour Akira, car, il avait lui-même contribué, avec Nishi et les nouveaux, à l'execution de cette créature. Tout au plus avait-il rajouté quelques salves. Cependant, son discours sur l'oubli le troublait davantage. Cette mission s'était terminé bizarrement.

Citation :
"Et le flic? Tu te souvient de la mission? C'est bisard j'ai vu le monstre tomber et me frapper puis plus rien..."

- Un trou de mémoire ? C'est étrange... Je t'avoue que cette mission m'a l'air de s'être terminé en queue de poisson, si on peut appeler les choses ainsi. Tu te souviens quand même avoir dégommé l'alien rugissant, et son petit frère boule de poils ? Je sais pas ce que tu en pense, mais tant que cette technologie sera aussi incompréhensible, pas moyen de prévoir quoique ce soit...

Akira Muto reporta de nouveau son attention sur l'allemand lunatique, et sorti son petit calepin, dans lequel il avait tenu quelques notes éparses...

Citation :
Welche sprechung? japanig?
Nicht im Berlin, kein Tepes zu mich anfeuern.
Nicht frei aber sicher.
Sicher, sicher....
Offnet dir, Gantz!
Ich brauche mein uberFührung.
Offnet dir. Ich will nicht noch sterben.

Akira, à ce moment-là, n'y comprenais foutre rien, mais il espérait bien vite trouver un traducteur, d'une façon ou d'une autre... Mais ce n'était pas le moment. Akira espérait voir, parmis les nouveaux, un nouvel afflue de survivants, une nouvelle done, dans le cheptel de Gantzers...

Tout en rangeant son calepin, il posa une dernière question à Gray.

- Tu pense que ça se passera comment dehors après cette mission ? Je veux dire, avec tout le grabuge qu'on a foutu, t'es pas prêt de trouver un coin tranquille...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Ven 13 Fév 2009, 01:23

Alors que le gamin s'étouffait dans son sang Antonio se figea, éprouvant une sensation étrange qu'il avait déjà subit...
Sa vision se troubla, se mélangea, et une pièce étrangement familère lui apparut. Il s'agissait de l'apartement clos avec la sphère noire, il venait de se produire l'effet inverse de ce qu'il s'était passé au début de leur " mission " lorsqu'ils avaient été téléportés au beau milieu de Tokyo. La douleur au crâne du français avait disparue, comme s'il avait été remit à neuf, d'ailleurs portant instinctivement sa main au visage il se rendit compte que celui-ci était intact et que son corps couvert de sang et de poussière était propre et sa combinaison entièrement remise à neuf.

Sur le moment surprit par cette situation extraordinaire il oublia les événements antérieurs pour un moment d'extase.
* Incroyable... Comment est-ce possible que .... *

Puis émergeant à nouveau il aperçut l'américain et Akira qui étaient déjà revenus, eux aussi intégralement propres et l'air troublé, mais différemment. Puis les souvenirs revinrent aussi : le nudiste et Kyou broyés par ce monstre hainneux. La sang, le stress, mais aussi une irresistible envie de vivre et de combattre... tellement intense !

* L'un dans l'autre c'était pas déplaisant toute cette action... Ca faisait longtemps que je m'étais pas senti ainsi. *
Ses sourcils se froncérent et ses muscles se raidirent.
* Mais merde alors ! Pourquoi j'ai l'impression que tout ça m'échape ! J'aime pas cette sensation d'être manipulé ! *

Il prit alors la parole.
" Je crois que le gamin et le nudiste sont morts, tués par cette créature... Du moins si ce que j'ai vu était réel, car là j'ai du mal à comprendre... Qu'est ce que fait à nouveau ici propres comme des sous-neufs ? Sa voix pris en amplitude et il s'emporta, étant pourtant calme et réfléchi ceci était rare chez lui mais la situation était si déstabilisante..." Et bordel ça rime à quoi tout ça à la fin ??? "

Il se calma deux secondes et reprit.
" C'est une putain de chasse au monstre invisible ou quoi ?! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Ven 13 Fév 2009, 08:35

Faut résumé toute la situation, à vrai dire Gray la jouer solitaire cette fois et le carnage à fait rage car les personnes revenant prennent trop de temps à revenir... Ils sont peut être que 3 à revenir et à avoir survécu. Le flic prenait note de tous cela, Gray ne prononça rien et resta calme et lui détailla tous par rapport à ce qu'il se souvenais.

"Prenez note monsieur l'agent, que vous avez loupé la moitié de la mission... Suite au petit monstre de boule de poile il y en à eu un plus grand... Si je retire l'hypothèse que vous soyez ici sans ce souvenir c'est soit que vous étiez cahos et je ne sait pas qu'elle miracle vous êtes en vie... Soit la sphère efface nos souvenir à la suite d'un choc violent... Pour ma part ma dernière vision est de voir le monstre s'écrouler et sa main venant sur moi, douleur au bras et à la jambes ensuite rien du tout... Je sais pas si c'est réellement moi qui est tué le monstre, mais la mission est terminé en tout cas nous sommes rentré avant le temps."

Voila maintenant le grand costaud des nouveaux lui semble afficher de l'éttonement, c'est sa premiere aussi. Gray sourit et crache la fumée de cigarette qui à fait au préalable le tour de ses poumons. Il se demandait réellement par l'expression de son visage ou il était et ce que tout cela était réellement rêve? Réalité?


"Pour ce qui est de comment cela ce passe dehors? Je pense que l'on va faire passer cela par une sorte de tremblement de terre, ou attaque terroriste... Les civils ne voix rien, seul nous pouvons prendre compte de la vrai vision... J'ai déja vécus cela en mission avec l'armée, les batisses se brisaient autour de nous, l'état majour à fait passer cela par des attaques terroristes. De toute manière cette sphère ne risque pas de nous faire repérer, elle effacera toute les preuves comme notre mort... Nous sommes soit disparue, soit de retour après une soirée de recherche... Après je me suis rendu compte que a ma première mission le corps de la star et du criminel à été retrouver dans les rues de Tokyo... Donc pour ainsi dire si on meurt dans cette mission notre corps refait surface dans notre monde."


Bah quoi Gray aussi étudiait un peu la situation, faut dire que sa le trouble plus que tout le monde, le petit nouveau demanda à quoi tous cela consistait. Il annonça aussi la mort du nudiste et du gosse, arf ils sont creuvés en hommes enfin faut espérer qu'il n'on pas souffert...Dans ses paroles au policier Gray avait momentanément changer de comportement, il n'était pas l'enflure d'autrefois. Il l'avait fait afin de se faire accepter par le groupes de Nishi et Onizuka, Akira lui n'en faisait pas partie et était reconnus comme une merde... Mais en fin de compte c'était lui la merde, par sa faute ils ont tous surement périe à la mission...




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie


Dernière édition par Gray Edwards le Ven 13 Fév 2009, 13:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr

Gantzer A
avatar
Saki Ren

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t158-saki-ren-validee#15554
Nombre de messages : 311
Pseudo : Noodle
Surnom : Ushiro
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
3/7  (3/7)
Équipement/Armement: Combinaison, X• Shot GUN, GantzBlade, Wakizashi, Talkie, Masque à Gaz, serviette éponge.

Ven 13 Fév 2009, 12:07

Saki était encore à motié ensevelit sous des gravats, inconsciente, lorsque le transfert commença. Elle avait de la chance, quelques minutes de plus et son dernier souffle aurait eu raison d'elle. La demoiselle se retrouva alors dans la chambre où elle était apparue quelques heures auparavant, encore allongée. Ses paupières s'ouvrirent quelques secondes après la fin intégrale de son transfert et se redressa rapidement en avalant une bouffée d'air en hoquetant. En effet, elle était en train de mourir suffoquée par la poussière quelques secondes plus tôt, et bien que physiologiquement elle n'en avait étrangement plus besoin, psychologiquement oui.

La jeune fille prit peu à peu consciente de ce qui l'entourait, jetant des regards imbus d'anxiété autour d'elle. Elle reconnu Antonio, ce qui lui remémora la dernière chose dont elle se souvenait. C'était lui qui l'avait empêcher de tuer le monstre elle même, et l'avait donc fait à sa place. Et même si elle serait incapable de le reconnaître, elle lui était redevable de son geste. Peu après cet épisode, elle se souvint juste d'une énorme masse noir se précipiter sur elle et puis plus rien ... A part cette souffrance terrible.

D'autres était également présents, mais il en maquait encore beaucoup. Etaient ils morts ? Qu'en était il de Kyou ? Bien que les choses ne s'étaient pas très bien passés entre eux lorsqu'ils étaient sur ce champ de bataille, Saki l'appréciait et ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour lui. Instinctivement elle se replia et s'adossa contre un mur, les mains sur les tempes, elle essayait de se souvenir, de faire le point sur la situation à laquelle elle ne comprenait de moins en moins. Pour commencer la soirée, elle s'était fait percutée par une voiture, avait succombée et s'était retrouver dans cette même pièce. Ensuite, c'était le champ de bataille avec ces mêmes gens ... Puis une fois encore elle s'apprétait à mourir et se retrouvait là en parfaite santé. Des questions fusaient dans son esprit déjà trop tourmenté. Etait-elle vraiment encore vivante ? Pourquoi de retour dans cette chambre elle n'avait plus aucunes traces de ses séquelles ? Saki s'inspectait tout en même temps, pas une égratignure. Elle passa même ses doigts sur ses lèvres qu'elle avait mordues de nombreuses fois ... Rien. Mais une autre question vint interrompre son inspection ... Qu'allait il se passait à présent ? La réponse, elle l'aurait peut être via les autres. Elle resta donc adossée au mur, recroquevillée sur elle même. Visiblement elle se sentait obligée de s'isoler, après tout ces évènements, son replis était tout à fait rationel.

Saki les écouta mais ils n'étaient malheuresement pas plus avancée qu'elle de toute évidence ...

[ Je n'en dis pas plus, au cas où Gray modifirait son post, vu les discussions sur l'autre topic. ]


Dernière édition par Saki Ren le Sam 14 Fév 2009, 01:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Ven 13 Fév 2009, 13:03

Klaus fût stoppé net par le faisceau qui recomposa Antonio.
So wir kehren zu zimmer zuruck.
Der Ungehere ist ...greus babé?
Il lança un regard interrogateur à Gray en prononçant ces trois syllabes puis il se dirigea vers le tas constituant ses vêtements.
Il entreprit de mettre ses vêtements par dessus sa combinaison.
Il continuait à baragouiner tout en enlevant les chaussures.
gras bobo?gres bobu?canard à l'ail?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Ven 13 Fév 2009, 18:40



Alors, voyons voir... un... deux... trois... quatre... cinq...
Soit, un gentil militaire, un brave policier, un sage, un valeureux européen et une adorable jeune fille. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !
Attendez, il en manquerait pas deux ou trois par hasard ?
Ah ! Mais regardez qui voilà !!

• # • # •

À peine mademoiselle Ren arrivée qu'un nouveau transfert suit. Lentement, le rayon virtuel reconstitue une chevelure brune, commençant à faire apparaître un personnage de taille moyenne. Se pourrait-il que... ? Des yeux vicieux apparurent subséquemment, un regard mesquin, une face désagréable : plus de doute possible, Joichiro Nishi est de retour, encore une fois, en bonne santé. Son retour achevé, le jeune nippon n'hésita pas à lâcher ses mots tranchants à l'attention des survivants comme il savait si bien le faire.

" Tss... il y a encore du monde à l'appel... comme si ça suffisait pas. "

Lâcha-t-il vicieusement en portant un regard accusateur sur le flic, malheureusement encore en vie, cette fois encore. Ses yeux méprisants se tournèrent à tour de rôle vers les survivants de cette mission particulièrement périlleuse. Comment se faisait-il qu'il y ait autant de rescapés ? Des veinards, de sales petits veinards, voilà ce qu'ils représentaient aux yeux perfides de Nishi. Si la population des Gantzers augmentait à chaque mission, il finirait par ne plus pouvoir récupérer de points, surtout si ils se montraient tous si téméraires et incroyablement stupides, ce qui payait relativement bien en apparence. C'était mauvais en somme, pour lui uniquement. C'était bien là le plus important, lui.
Sans prêter attention à tous ces satanés gamins, il se dirigea lentement vers Gray puis se plaqua contre le mur à sa gauche, bras croisés. Il ne tarda pas à hausser la voix pour sa propre personne...

" Bon, Gantz, distribues les points, plus personne ne va arriver maintenant, les autres sont morts pour de bon. "

Son impatience se lisait sur son visage, lui qui avait assisté au spectacle et qui avait, tout au long de la mission, assaillis furieusement les martiens que les autres s'épuisaient à écrouler, agissant dans l'ombre comme à son habitude. Mais très vite, un nouveau transfert inattendu vint contredire ses paroles. C'est une petite forme qui se déclara peu à peu, laissant finalement l'image de Rice le chien apparaître, la langue toujours aussi pendue et l'air éternellement hagard. Une fois son transfert terminé, il se jeta vivement sur Saki pour aller lui lécher frénétiquement le visage, au risque de se manger un autre coup de pied.

" Ah, je l'avais oublié celui-là... toujours au rendez-vous ce sale clébard miteux... "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Ven 13 Fév 2009, 19:36

L'américain semblait avoir engagé une discussion avec le flic avant qu'Antonio arrive, il nota la question exaspérée du français mais continua sa lancée et repondit à l'attention d'Akira :
Citation :
"Pour ce qui est de comment cela ce passe dehors? Je pense que l'on va faire passer cela par une sorte de tremblement de terre, ou attaque terroriste... Les civils ne voix rien, seul nous pouvons prendre compte de la vrai vision... J'ai déja vécus cela en mission avec l'armée, les batisses se brisaient autour de nous, l'état majour à fait passer cela par des attaques terroristes. De toute manière cette sphère ne risque pas de nous faire repérer, elle effacera toute les preuves comme notre mort... Nous sommes soit disparue, soit de retour après une soirée de recherche... Après je me suis rendu compte que a ma première mission le corps de la star et du criminel à été retrouver dans les rues de Tokyo... Donc pour ainsi dire si on meurt dans cette mission notre corps refait surface dans notre monde."

La réponse de l'américain au flic répondit indirectement au français. Mais ne l'empêcha pas de le surprendre, il semblait bien plus civilisé qu'avant.

L'ambiance s'était posée dans la pièce, Antonio qui s'était laissé allé à extérioriser son agacement se retourna pour aller regarder Tokyo par la fenêtre l'air pensif. A vrai dire ce genre de situation l'énervait fortement, il ne supportait pas de se faire mener par le cours des événements sans avoir l'impression de contrôler son destin. Perdre prise sur la réalité ne lui plaisait guère, et cette colère lui fit oublier dans quoi il était réellement embarqué.

Il croisa les bras sur son torse, le regard toujours capté par les lumières nocturnes de la ville.
La jeune fille apparut comme il l'avait fait juste avant. Elle hoquetat, et prit une grande inspiration comme si elle était en train de s'étouffer à l'instant puis paraissant complétement déboussolée et dépassée par les événements elle conserva le silence et alla s'asseoir contre le mur, recroquevillée sur elle-même.

* ............ Moué ............ Les civils ne nous voient pas c'est un fait........... Alors de toute façon qu'est ce qu'on peut en avoir à faire des dégats en ville, ça passera comme une fuite de gaz, c'est toujours ce qu'on dit................... De plus c'est pas la première fois que certains sont ici................... Et ça implique des pertes humaines cette affaire.............. *

Il soupira.

* ..............En tout cas ils ont pas l'air d'en savoir des masses sur tout ça............. *

Il bailla, combien de temps aller durer tout ce cirque, qu'est ce qu'il étaitent sensés faire ici ? Pourquoi ? Comment ? Ceci semblait s'afficher sur tous les visages, hormis le cinglé qui était toujours dans les nuages. Enfin du moins c'était l'impression qu'il donnait.
Antonio rapprocha son visage de la vitre, eximinant de près son propre reflet pour confirmer sa santée physique. Les faits étaient là, il avait était remit à neuf par la machine, aucune trace de poussière, d'ématome ou de sang ne subsistait sur son visage. Cette machine était incroyablement efficace, à tel point que cela en devenait inquiètant...

Soudain un reflet se dessina dans la vitre, c'était le sale gamin, ce collégien à l'air lâche et cynique.
Il lâcha tout d'abord une vieille remarque insolente.
Citation :
" Tss... il y a encore du monde à l'appel... comme si ça suffisait pas. "

Il alla s'adosser au mur et reprit sur le même ton.
Citation :
" Bon, Gantz, distribues les points, plus personne ne va arriver maintenant, les autres sont morts pour de bon. "

Antonio nota particulièrement la fin de la phrase, les autres étaient tous mort alors ?! Merde, Antonio n'avait pas spécialement de liens avec eux ni d'affection particulière, mais on parlait de types qui comme lui s'étaient fait embarqués dans ce merdier et n'en étaient pas revenus... Il se rememora la dépouille disloquée du nudiste et le pauvre Kyou, qu'il n'avait même pas pu assister jusqu'à son dernier souffle, le laissant seul face à la mort.

Ce Nishi, rien de fiable n'en émanait, mais il n'était qu'un gamin qu'une taloche avait suffit à envoyer valser, ce n'était pas lui le danger... C'était quelque chose d'invisible, qui se jouait d'eux en ce moment même...

Rossa s'éloigna de la fenêtre et le chien débile se matérialisa à son tour dans la pièce pour se ruer directement à l'assaut de Saki. Décidément...
Antonio empoigna ce dernier par l'échine et l'écarta. Il se pencha légérement vers Saki et lui tendit la main.

" Hé la miss... Est ce que ça va ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Ven 13 Fév 2009, 20:48

Gray ne dit rien aux question de Antonio, il pourrait lui dire ce qui se passe mais passons. Suite à la distribution des points et la certitudes des survivants il comptera leurs faire un petit topo. Bref voila qu'une nouvelle forme se déssine avec le laser c'était ce petit bout de femme qui était partie avec eux. En vie elle aussi? Et à court de souffle en plus. A en croire les penser de Gray le pire est arriver en 3 missions. Faut esperer que les monstres ne sont pas aussi puissant que ceux de cette missions car dans ce cas se sera chaud à vivre encore. Mais passons une autres silouhette se dessina et ce fut le gamin... Cette enflure que Gray ne pouvait supporter, il les avaient laisser en pleine agonie tous tandis que lui ne foutait rien cacher par sa machine. Le jeune arrive en plus de sa remarque en ignorant Gray et venant juste en balancant des mots des plus méplaisant aux oreilles. Il vient maintenant se poser à coter de lui, Gray s'avance et bouge du jeune.

"A l'armée, on appel sa de la desertion... Si tu prend ton pied à voir les autres creuvé pour ton plaisir ce sera ton problème maintenant..."

C'était dit et sa faisait du bien, mais la repercution de ses paroles sur les autres n'était pas de tels. On pouvait maintenant comprendre pourquoi Gray avait mit dans de sympathie dans ses echange avec Akira. La haine, la réalité qui c'est ouverte dans son esprit. Nishi lui ne repondit pas, quel crétin réclamant ses points à tout prix. Le chien montre à nouveau sa tête et se dirige vers la fille. Mais Antonio l'envoya balader pour relever la jeune fille. C'est francais porte bien leurs images de drageur... Gray se pose seul contre le mur face à la sphère un moment de solitude lui fera que du bien. Il ressort une cigarette et la rallume tout en fixant la sphère noir comme si il s'attendais à la suite...




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr

Gantzer A
avatar
Saki Ren

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t158-saki-ren-validee#15554
Nombre de messages : 311
Pseudo : Noodle
Surnom : Ushiro
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
3/7  (3/7)
Équipement/Armement: Combinaison, X• Shot GUN, GantzBlade, Wakizashi, Talkie, Masque à Gaz, serviette éponge.

Sam 14 Fév 2009, 01:32

Les palabres de l'américain répondirent en partie à quelques de ses questions. Fallait il encore savoir si la fiabilité de ses dires étaient à prendre en compte, vu le personnage. Quoi qu'il en soit, il ne fallait pas pour autant passer outre. Mais un mot de Gray marqua particulièrement Saki, " dehors ". Dehors, plus rien ne se rattachait à elle désormais ... Son tendre et cher Hayato l'avait vu succombé, et elle lui avait laissé le porte-clé pour Tanaka, son petit frère. Bien qu'elle le souhaitait plus que tout, elle se doutait qu'elle ne devait plus les revoir et cela lui causait une grande souffrance. Comment pourrait elle réapparaître après sa mort flagrante ? Le choc était suffisament important, elle se devait de ne pas en rajouter. Elle les aimer tout deux, et c'était un sacrifice à faire. C'est peut-être bien la plus raisonnable et sage décision qu'elle prit de toute sa vie, et ne souhaitait pas le regretter.

Alors plongée dans les limbes de ses pensées, Saki fut extirpée de celles-ci par le chien qui se jeta sur elle. Même lui était encore vivant, c'en était dingue. Son visage se renfrogna, après tout ce qu'elle avait vécu, elle ne souhaitait pas qu'un crasseux clebs lui lèche le visage ou quoi que ce soit d'autres ... Rice se fit attrapé par la peau de la nuque par Antonio, décidemment il était toujours la pour la sortir des situations embarrassantes. Ce dernier lui tendit la main en lui demandant comment elle se portait. Un petit rictus sarcastique résonna alors, tandis qu'elle le fuyait du regard.

" Tss ... Je ne me suis jamais portée aussi mieux de toute ma vie ... "

Saki réfléchit à ses paroles, et il était évident que le terme de " vie " était encore à définir. Elle abdiqua alors et regarda alors la main tendue d'Antonio, hésitante. La demoiselle finit par tendre la sienne, et le jeune français l'aida à se relever.

" Si je comprend bien, nous n'avons qu'une liberté partielle ? On devra revenir ici pas vrai ? "

La jeune fille fit référence à Gray et Nishi via un hochement de tête à leur encontre. Elle venait également de réaliser cela, elle devra retourner ici et par conséquent affronter de nouveau ces choses ... Saki finit par se demander si c'était vraiment une chance d'être encore en vie ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Sam 14 Fév 2009, 10:38

Apparemment, Akira avait bien fait d'entretenir la conversation. Avec une éloquence peu habituelle, ( non sans être teinté d'un vouvoiement des plus condésendants ), le militaire était enfin passé à table. Pendant que les survivants arrivaient un à un, Akira buvait les propos de Gray, sans en perdre une miette.
Cette invisibilité, ce souci de cacher aux mondes les informations comprométantes, cela confortait Akira dans ses plus récentes expériences. D'abord cette prostituée, ensuite Sendo, qui l'ignoraient, ensuite cette famille, sourde à ses suppliques. Personne ne pouvait le voir. D'un côté, cela avait un aspect rassurant. Ce qui se passait au sein des missions ne pouvait le nuire. Il pouvait accumuler les informations sans se faire doubler par un autre agent, ou même un journaliste. D'un autre côté, il était reellement à la merci de cette machine. S'il mourrait, personne ne pourrait trouver la moindre preuve de ce qui s'était passé. Rien, à part le site de Nishi ne pouvait prouver au monde l'existence de Gantz, Gantz le systême qui, par des chasses, téléportations et autres matériels de pointe, se protéger de toutes fuites possibles. Sans doute qu'il était, en ce moment même, espionné par les créateurs de ce ce systême implacable. Rien ne pouvait justifier d'être à ce point à la merci de quelqu'un, pas même la survie de la mégalopole nippone. Seule lui importait sa propre sécurité, et il ne l'abandonnerait pour rien au monde.

A ce moment-là, apparu Nishi, le fourbe, le menteur, le survivant, l'individualiste, le seul, sans doute, à avoir raison, au final... Survivre d'abord. Transmettre l'information ensuite. Peut importe le score, peut importe la morale. Et surtout, remonter la piste de ceux derrière la boule. Pour cela, n'importe quel allié ferait l'affaire.

Citation :

"A l'armée, on appel sa de la
desertion... Si tu prend ton pied à voir les autres creuvé pour ton
plaisir ce sera ton problème maintenant..."

*Comme si c'était le moment de semer la zizanie...*
Akira balaya son regard autour de lui. Des nouveaux avaient survécu, signe que le cheptel allait enfin changé. Il n'était plus le petit dernier. Il pourrait, lui aussi, tirer parti de son statue de vétéran, si l'occasion s'en présentait.

Citation :
" Si je comprend bien, nous n'avons qu'une liberté partielle ? On devra revenir ici pas vrai ? "


La voix de la jeune fille du groupe parvint aux oreilles de l'agent Muto et il saisi une occasion d'abreuver, lui aussi, la curiosité du groupe de nouveaux.

- En quelques sorte. Tant que vous etes en vie et que vous avez moins de cent points, cette chambre est votre seconde maison.

Il s'adressa à l'un d'entre eux, le plus receptif, dont les traits européens et la fougue ne manquaient pas de susciter l'intérêt de la gente féminine, avec qui il discutait, en aparté.

- Comme Onizuka a pu vous le dire, après chaque mission, un décompte des points est effectué... J'ignore par quel procédé ces points sont distribué * Ni, comment j'ai pu être lesé sur la précédente mission *,mais le plus important étant que, parvenu à cent points, un choix s'offre à vous. Vous pouvez soit être libéré, soit obtenir un équipement supplémentaire, soit ressuciter la personne de votre choix. Ca parait maigre comme ça, mais je suis sùr que d'ici là, on aura trouvé une utilité à ces fameux cents points.





Tout en continuant à parler, Akira s'approche de Saki Ren, lorgnant sa lèvre inférieure, la touchant presque.

- Je vous apprend rien, mais vos plaies se guérissent automatiquement à chaque transfert. Pour ceux qui ont des cicatrices de guerre, je vous invite à jeter un oeil...

Le sien, toujours lubrique, ne s'attarda qu'une demi-seconde supplémentaire sur le visage de Ren, suffisement pour y trahir un intérêt, sans pour autant briser la moindre ambigüité...

* Doit valoir une fortune celle-là... 50 barres la passe, au moins... M'enfin, c'est pas le moment de voir ça...*

Il s'éloigna de Saki et gagna la fenêtre, tournant le dos au groupe.

- Ho, encore une chose. Je suis Akira Muto et j'appartient à la police de Tokyo. Ce qui veut dire que, ceux qui ont casier judiciaire, je leur conseille de garder ça pour eux...

* De toutes façons, tout se sait ici...*

Par ce biais, Akira tenait un moyen de pression face aux hors-la-loi, tout en inspirant la confiance aux autres, du moins l'espérait-il.
Restait désormais à convaincre Onizuka de rentrer dans le rang... Son sang-froid n'était qu'apparent. La mort semblait encore plus proche que dans le bâtiment en branle...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Sam 14 Fév 2009, 11:23



* ZAF *

Alors que plus personne ne s'y attend, un nouveau transfert commence.
Une tignasse marron apparaît, puis des yeux plissés font également leur apparition. Au final, c'est un visage androgyne qui se dessine. La position du jeune adolescent se révèle insolite, il semble se débattre d'une force invisible ou de se dégager d'une énorme étreinte.

* Qu'est-ce que... ?! *

Kyou n'était finalement pas mort. Au seuil du trépas, Gantz avait encore senti un pouls, presque inexistant mais toutefois présent. Comment ? Le mystère reste intact.

Le transfert achevé, le jeune homme ouvrit ses yeux avec difficulté, repérant autour de lui nombreuses présences, une pièce... qu'il connaissait, sans aucun doute. Mais surtout, l'absence totale de pression, plus de contact meurtrier ni de main velue prête à l'écrabouiller. Il se sentait léger et débarrassé d'un poids indescriptible. Ouvrant finalement les yeux, il eut vite fait de détailler la pièce en question et ses individus... Dès lors, il fut complètement perdu.

* Woh... j'ai rêvé au quoi... ?! J'ai quand même pas... inventé tout ça dans ma tête... Non, pas possible... *

Cette éventualité le terrifierait, néanmoins, tous les protagonistes du début semblaient être là, du moins les principaux. Il reconnut au moins le chien, Antonio et la belle garce... Puis il s'attarda l'air hagard sur les autres membres présents. Qu'est-ce que ça voulait dire ? Qu'est-ce qui s'était passé au final ?
L'air sceptique et perplexe, Kyou se gratta l'arrière du crâne un peu dubitatif, accompagnant son geste d'une moue interrogative. Aucun son ne sortait de sa bouche, il n'avait sans doute rien à dire et semblait tout juste paumé, peut-être même plus que l'Allemand à l'heure actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Sam 14 Fév 2009, 14:17

Citation :
" Tss ... Je ne me suis jamais portée aussi mieux de toute ma vie ... "

Furent les parole marmonées par Saki d'un ton sarcastique. Cependant elle accepta tout de même la main tendue.

Une fois debout elle enchainna sur une question à l'attention du collégien et de l'américain.
Citation :
" Si je comprend bien, nous n'avons qu'une liberté partielle ? On devra revenir ici pas vrai ? "


Akira se sentant transporté par on ne sait quel élan lyrique prit le pas sur les deux individus et répondit à leur place.
Citation :
- En quelques sorte. Tant que vous etes en vie et que vous avez moins de cent points, cette chambre est votre seconde maison.


Puis s'adressant directement à Antonio il dit :
Citation :
- Comme Onizuka a pu vous le dire, après chaque mission, un décompte des points est effectué... J'ignore par quel procédé ces points sont distribué, mais le plus important étant que, parvenu à cent points, un choix s'offre à vous. Vous pouvez soit être libéré, soit obtenir un équipement supplémentaire, soit ressuciter la personne de votre choix. Ca parait maigre comme ça, mais je suis sùr que d'ici là, on aura trouvé une utilité à ces fameux cents points.

* Voilà qui est intéressant. * Pensa le français qui était satisfait de l'information donnée. Les choses étaient donc relativement simples, il falalit enchainner des soirée commes celles-ci tout en faisant un maximum de point dans le but de sortir d'ici... ou pas.

Pendant qu'il finissait sa phrase Akira s'approcha de Ren la regardant d'un air appuyé et dit :
Citation :
- Je vous apprend rien, mais vos plaies se guérissent automatiquement à chaque transfert. Pour ceux qui ont des cicatrices de guerre, je vous invite à jeter un oeil...

Il s'attarda un instant supplémentaire sur le visage de la jeune fille, trahissant par son regard ses pensées.
* Quel manque de tact...*

Il alla se positionner dos au groupe face à la fenêtre et sur un ton satisfait prit la parole à l'attention de toutes les personnes présentes.
- Ho, encore une chose. Je suis Akira Muto et j'appartient à la police de Tokyo. Ce qui veut dire que, ceux qui ont casier judiciaire, je leur conseille de garder ça pour eux...

* Le cliché, on dirait un flic de séries B... Pour qui il se prend d'ailleurs ? * Pensa Antonio avant de répondre à Akira...
" Sinon quoi ? Serait-ce des menaces ou l'envie de prendre de l'ascendant ?... "
Peu importe qui était ce type et même si Antonio n'avait aucun griefs contre lui, ce genre de paroles étaient malvenues surtout dans une situation comme celle-ci. Rossa ne supportait pas ces types qui essayait par leur fonction d'avoir un contrôle sur autrui, surtout que dans le cas présent ils étaient tous dans le même pétrin et il ne suffirait pas de beaucoup pour que le flic disparaisse pour de bon entouré qu'il était d'autres individus armés jusqu'aux dents.

Avant qu'Akira n'ai eut le temps de répondre, un visage familié apparut...
C'était Kyou, il avait l'air complétement paumé, comme si sa presque mort n'avait jamais eu lieu et regardait interloqué l'apartement ainsi que les gens présents dedans.
Antonio le regarda et lui sourit. Le gamin était en vie, c'était une bonne chose, et la tension d'Antonio s'estompa quelque peu.
" De retour au bercail l'ami. Comment te sens-tu ? On pensait que tu y été resté. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
Lee Shaolan

Nombre de messages : 238
Pseudo : Le fauve
Surnom : Feu'o'Cul
Âge du personnage : 23 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: X-Gun X1 / Combinaison X1/ Veste Pompier/ Clé Polycoise / Hachette

Sam 14 Fév 2009, 15:47

Gray toujours assis sans même faire attention à qui que ce soit les paroles de chacun prononcer était comme éloigner de lui et se faisait entendre comme des chuchotement. Les seul chose qui se souvenait en lieu était son passé à ce moment la.

*Flashback*
Des tirs, des cris, des escouade, la guerre quoi. Une simple guerre fictive sur un exercice militaire, Gray est avec ses soldats, il est chef de section. La progression dans un territoire inconnus et hostile ou la menace pèse. Ils avancent en groupe et voila qu'un explosion surgit un des homme de Gray est ejecter contre un arbre et hurle de douleur. Il est maintenant loin du groupe et au centre des tir ennemie, Gay s'écrit en demamdant une couverture de tir pour qu'il parte chercher son homme blesser. Le seul qui y va et qui à le courage de le faire, allez retour ou la mort peut subvenir à n'importe qu'elle moment. Il prend le corps du soldat étendut à l'agonie et le ramene avec les autres. Il la sauver de la mort et cela se repette souvent dans l'escouade... Si temps de reconnaissance lui ont été faite est pour son esprit d'equipe et son courage.
*Fin*


Un nouveau transfert se fait, Gray lève la tête et regarde. C'est le petit jeune, il était donc aussi en vie pas beaucoup de perte cette fois. La mission 2 avait été encore plus cruel à vrai dire c'était par le manque d'esprit d'equipe. Gray était tomber dans un autres stade de la vie. Il voulait se faire une image, quelque chose qui n'est pas lui. Comment réellement revenir à ce niveau sans faire des excuses aux autres.... Qu'elle idiot si il aurait agit comme à l'armée peut être il y aurait eu moins de mort. L'esprit d'equipe et le sens du groupe sa seul est le plus beau des combat. Il recrache le fumée de sa cigarette fixant maintenant de nouveau le sol, faut que sa change car il ne supportera plus de voir un tels carnage. Lorsque Gray fut amener au cours de la mission dans le hagar remplit de cadavre dechiqueter des ancien Gantzeur. Sa vie a changer, la haine de voir que rien dans ce monde n'existe sans la mort. Faut pas que sa recommence...faut pas que sa recommence...


"Faut pas que sa recommence"

Il venait de le dire à voix haute comme si un fou parlait. Il était dans ses pensé et maintenant surtout solitaire. Il ne ferait plus confiance à Nishi, et l'autres groupe le laisserai comme sa pour le punir de ses actes. Mes ses pensé l'ont trahis vouloir faire le mal et obsédé par le mauvais coté des choses. Seulement il avait garder son sang froid...




La vie n'est que le jeu du Destin
Le Destin n'est que le sens de la Vie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://resgaroth.fr
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Sam 14 Fév 2009, 21:42

Ils étaient tous bien là, ou presque, en chair et en os, vêtus de la même combinaison futuriste... Quelle drôle de scène néanmoins. Sur le terrain, cela passait beaucoup mieux.

Rapidement, une voix familière l'interpella à sa droite, attirant forcément ainsi son attention. Le regard décontenancé du jeune adolescent rencontra celui de son principal compère, Antonio, visiblement soulagé de le retrouver ici-bas. Ses paroles confirmèrent immédiatement à Kyou que tout ce qu'il avait vu n'était pas une vulgaire hallucination mais une histoire vraie, bien qu'incroyable. Seulement, quelque chose coinçait dans le scénario : la fin. Il l'avait définitivement oubliée, impossible de se souvenir d'une infime bribe dans ses mémoires.

Il se rembobina les paroles d'Antonio, ne retenant que ses derniers mots. " Y être resté ? " Que voulait-il dire par là ? Avait-il était blessé par le monstre ? Qu'est-ce qui s'était finalement passé ? Parmi toutes ces questions intempestives, il se rappela soudainement l'interrogation de l'Européen à son égard.
Il finit par y répondre d'un air burlesque vu la tête anxieuse qu'il afficha.

" Je suis complètement largué et... j'ai oublié ce qui s'est passé et... j'ai connu des jours meilleurs... bien meilleurs... "

Il semblait réellement perdu. Il faut dire que sa situation prêtait à confusion, ce n'était pas commun de perdre ainsi ses souvenirs, surtout à son âge, qui plus est dans le feu de l'action... il ne s'était tout de même pas évanoui ? Non, ce n'était pas du tout son genre. Quoi alors ?
Son regard s'attarda d'avantage sur chacune des personnes présentes... Ils étaient sept, huit avec le chien. Il ne trouva pas Onizuka dans la pièce, ni le nudiste. Qu'en était-il d'eux ? Trop de questions et aucune réponse, pour le moment. C'était embarrassant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gantzer A
avatar
Saki Ren

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t158-saki-ren-validee#15554
Nombre de messages : 311
Pseudo : Noodle
Surnom : Ushiro
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
3/7  (3/7)
Équipement/Armement: Combinaison, X• Shot GUN, GantzBlade, Wakizashi, Talkie, Masque à Gaz, serviette éponge.

Sam 14 Fév 2009, 22:56

Le tandem fut rejoint par Akira, qui vint alors répondre à sa question. Intervint de nouveau cette notion de point, qui était encore bien floue pour la demoiselle, mais qu'importait pour elle ... Qu'avait elle à gagner ? Elle avait déjà tout perdu. Plus rien ne la rattachait à la vie, à sa vie antérieur. Saki se sentait comme une âme érrante entre la vie et la mort, et étrangement le fait de revenir en ces lieux plus tard ne l'effrayait plus tellement. Cette soirée marquera sans doute un grand changement chez la jeune femme.

Suite à ces quelques informations, Akira s'approcha de notre demoiselle pour éclaircir un point auquel elle avait déjà réfléchit. Il lui apprit alors qu'une fois de retour, toutes séquelles disparaissaient, ce qui ne surprit pas Saki, car après tout les récents évènements, il n'y avait plus à être surprit. L'attitude de ce dernier envers elle ne la fit pas sourciller, et bien qu'impassible, elle avait comme l'impression d'être un objet convoitée. Peu après, il détacha son attention de la demoiselle avant de s'éloigner et de les mettres en garde. Akira était flic, et les prevena de façon répréhensible si jamais ils possédaient un casier judiciaire. En l'entendant, la jeune fille siffla des dents, tandis qu'Antonio ne réserva pas son répondant à l'encontre du flic.

" Tss "

* Mais qu'est-ce que cela peut bien lui faire à celui-là ? Flic ou pas, il ne m'intimide pas le moins du monde. Et puis, c'est pas les quatres ou cinq lignes de mon casier qui vont me gâcher la vie plus qu'elle ne l'est déjà. *

Saki lui jeta un dernier regard suspicieux avant de s'attarder par le nouveau transfert. Peu à peu, le visage de Kyou se matérialisa, et un sourire soulagé vint se marquer sur les fins traits de son visage. Ce dernier avait l'air aussi pommée qu'elle ne l'avait dût l'être quelques minutes auparavant. Antonio acceuilla Kyou de façon amicale, la demoiselle restant en retrait. En effet, elle n'osait pas vraiment parler à ce dernier, leur relation ayant été quelquepeu tendue dans l'heure précédente. Un mélange de honte et de présomption, Kyou avait été assez prévenant à son encontre, mais elle n'était pas encore à même d'assumer tant d'attention, comme d'ordinaire d'ailleurs. Son sourire s'était estompé, mais était encore présent, jusqu'à ce Kyou s'attarde à elle un instant. Baissant alors les yeux, et ne souhaitant pas se faire trahir par son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Civil

Civil
avatar
XXX-XXX-XXX

Nombre de messages : 498
Pseudo : access granted : TABOO (aka Antonio)
Surnom : unauthorized access
Âge du personnage : unauthorized access

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: unauthorized access to data

Dim 15 Fév 2009, 00:24

Kyou répondit à Antonio.
Citation :
" Je suis complètement largué et... j'ai oublié ce qui s'est passé et... j'ai connu des jours meilleurs... bien meilleurs... "

Antonio enchainna...
" Moué, pour ma part maintenant que j'en sais un peu plus je suis bien content d'être là et en vie. Cette boule noire nous a donné une seconde chance c'est pas rien... Même si certains ne semblent pas avoir pu en profiter. En effet une chose est certaine le nudiste est mort, je l'ai vu se faire broyer par la créature et le fait qu'il ne soit pas encore revenu nous le confirme. "

Il marqua un temps d'arrêt.
" Il en est peut-être de même pour le black. Ce qui veut dire qu'on est pas en sécurité et que si on veut profiter de cette seconde vie qui nous a été accrodée va falloir s'accrocher. "
Le ton détaché que prenait le français pouvait surprendre, il paraissait presque satisfait de la situation. Mais après tout il s'était fait plombé par des yakuzas une peu plus d'une heure plus tôt, et maintenant il se retrouvait en vie et en un seul morceau comme si rien ne s'était passé. Malgré le fait que certains étaient morts une seconde fois ce soir, lui et les autres avaient survécut et ça suffisait à l'apaiser.

Il fit quelques pas et alla s'asseoir dos à la vitre, les jambes en tailleur et les bras croisés. Il soupira et se dit à lui-même à voix basse.
" fffiiiuuuuuuuuuu............ J'irai bien me faire un pti resto après... "
Puis il se fit craquer les jointures des doigts et le cou en penchant la tête de gauche à droite. Il s'étira un peu les jambes en faisant le grand écart sur place et une fois dentendu et relaché il se remit en tailleur pour appuyer sa tête en arrière contre la vitre. Il ferma les yeux tout en affichant un air calme et serein. A vrai dire il était crevé, ceci lui permettait de souffler un peu en attendant la suite des événements, puis d'ailleurs il n'avait plus envie de se prendre la tête avec tout ça pour le moment, l'apartement était relativement calme et c'était tant mieux. * Y a plus qu'à attendre ces fameux points maintenant. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Dim 15 Fév 2009, 12:18



Soudain, un son cristallin retentit dans la pièce, provenant directement de la lugubre Sphère. C'était une sorte de tintement électrique qui ressemblait vaguement au bruit que produisait un micro-ondes une fois qu'il avait terminé de réchauffer un plat. Le principe était un peu le même ici, non ? La nourriture, c'est vos points, pas vrai ?

Des mots commencèrent à apparaître lentement sur le devant de la Sphère, toujours dans cette même police informatique abstraite.

LE DÉCOMPTE DES POINTS VA COMMENCER

Ni plus ni moins. Cela voulait aussi dire que tous les survivants étaient dans cette pièce et qu'il n'y avait plus rien à faire pour les autres.

Un étrange tableau remplaça alors les écritures pour en dévoiler des nouvelles, des chiffres et des lettres ainsi qu'un portrait.




Il s'agissait clairement d'un décompte de points.

Ici, le score affichait zéro et le portrait niais du chien errant qui, à la vue de cette même forme depuis les quatorze sorties précédentes, parut terriblement complexé. Il laissa sa place aux autres en partant lentement tête baissée, aussi burlesque cela puisse-t-il paraître. D'autant que la Sphère en rajoutait une couche avec ses commentaires ironiques. (véridiques cependant)



Vint le tour du détesté, le jeune collégien aperçut son profil de loin, nul besoin de s'approcher pour voir son score inexistant. Cela prouvait définitivement que plus les Gantzers étaient nombreux et plus ils en apprenaient, plus ils seraient une gêne à la récolte de ces précieux points. D'un air dédaigneux et absolument méprisant, il tourna son regard dans une autre direction, dégoûté de ne pas avoir récupéré un seul maigre point de toute la mission.

De loin ou de près, les combattants se regroupaient autour de la Sphère en attendant lentement leur tour.



Vint celui de Gray, surnommé Superman pour diverses raisons. L'artificier aurait été efficace dans le cadre de cette mission, toutefois on ne change pas de surnom comme on change de chemise... et on ne récolte pas des points comme on impressionne la galerie. Seul le résultat final compte dans ce jeu cruel et impartial.

À qui le tour ?



(je vous laisse le temps de réagir vis à vis de votre propre décompte, dès que le concerné s'est exprimé, je passe au suivant. Vous pouvez cependant poster vos réactions vis à vis du score des autres)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Dim 15 Fév 2009, 17:22

Citation :
" Sinon quoi ? Serait-ce des menaces ou l'envie de prendre de l'ascendant ?...

* Mais quel c...*


Akira voulu répondre, mais se ravisa très vite. Nul besoin de se justifier, de s'expliquer, de répeter ce qu'il avait pu dire. Peu importe qu'il leur fasse une fleur en leur revelant son statue, du fait qu'il souhaitait regarder dans une autre direction, qu'il était dans leur intérêt qu'il ne sache rien de leur vie. Il aurait jeter une liasse de billets sur le sol que ce morveu aurait réagit pareil. En annoncant son statut de fonctionnaire de l'état, de modèle civique, c'est comme s'il avait sortie une affiche avec marqué "bouffon", sur le front. Encore un de ces jeunes ingrats, qui crachent sur le systême, mais qui sont incapable de se torcher le cul eux-même. Akira espérait que dans le lot des jeunes survivants, il y aurait quand même quelques indépendants, quelques potentiels survivants. Parce que si c'est pour les voir pleurer dans la mission suivante, était bien la peine de survivre à celle-ci. En tout cas, il ne lèverait plus le petit doigt pour eux, peu importe de passer pour ce qu'il est déjà, un opportuniste. En tout cas Akira semblait avoir remporté son pari. Parmis les nouveaux, trois avaient survécu, ni plus ni moins, alors que retentissait la musique de Gantz.


Parmis les survivants, Akira Muto recherchait Onizuka du regard.


* Putain, je t'avais dis de baratiner les nouveaux ! ! ! Qu'est-ce que t'as foutu ?!!! *

Tandis que le score du chien s'affichait aux yeux de tous, Akira se mordait presque la langue. Apparement,le cerveau du groupe s'en était allé. Désormais, plus moyen de ttouver un bouc-émissaire. S'il voulait tromper son monde, Akira ne pouvait compter que su lui-même, au risque de se trahir. Trop de paramètres avaient changés. Trop de nouveaux facteurs s'étaient imposés. Avant de commettre une nouvelle maladresse, Akira decida de se faire plus discret et reservé, se contentant d'observer. Son corps manquait cruellement de cafeïne...

Tandis que Nishi et Gray affichaient un score lamentable, Akira se disait que la situation inverse n'aurait pas été malvenu. Déjà que ces gamins ne manquaient pas une occasion de traiter les autres comme de la merde, avec un score pareil, même Nishi risque de se prendre la honte. Enfin, on survie à la honte. Pas à l'inconscience.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.forumotion.com/neavides-c1/

• Dieu Suprême •
avatar
Gantz.

Nombre de messages : 2433
Pseudo : Gantz
Surnom : Gantz
Âge du personnage : Des décennies...

Fiche Technique
Points:
1000/1000  (1000/1000)
Missions:
1000/1000  (1000/1000)
Équipement/Armement: Vos vies mes fidèles soldats.

Dim 15 Fév 2009, 21:01



Discrètement, les scores disparaissent et sont remplacés par un autre, associé à un portrait. Les surnoms se font plus présents et plus satyriques.



Au tour du policier. Peu de temps passe avant que l'on associe le mot " poulet " à celui de " flic ". Poulet Rôti, un surnom qui sonne bien. C'est quand même mieux que grosse dinde, non ? Enfin, volaille, viande rouge ou autre, la donne reste la même, zéro point.



Surprise quand le policier est soudainement remplacé par le visage peu avenant du déjanté de service. Ainsi, le fou anonyme est affectueusement nommé d'un surnom long et imprononçable pour nos amis nippons qui peinent à décrypter ne serait-ce que les premières syllabes. Le fait est, le score ne change pas ici non plus.

Y'aura-t-il un heureux gagnant, aujourd'hui ? Huuum ? Pas encore ?



Drôle de surnom pour une si jolie bouille... ce qui ne manque pas de faire sourire un certain jeune homme androgyne aux premières loges, d'autant plus lorsqu'il lit le slogan associé au score. Même score.



Fini de rire, c'est une nouvelle femme qui fait son apparition ! Ah, après confirmation, il s'agirait d'un garçon... En effet, le portrait de l'adolescent s'affiche progressivement, au même titre que son pseudonyme ainsi que son score : dix points ! C'est une première.



Enfin, les dix points déchantent vite face aux vingt-six points qui viennent d'apparaître sur l'interface de la Sphère... La surprise est générale, d'autant plus lorsque l'on voit qui les possède désormais. Forcément, les regards se tournent vers le concerné. La frustration ne laisserait-elle pas place à la jalousie, des fois ?

Affaire à suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gantzer A
avatar
Saki Ren

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t158-saki-ren-validee#15554
Nombre de messages : 311
Pseudo : Noodle
Surnom : Ushiro
Âge du personnage : 17

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
3/7  (3/7)
Équipement/Armement: Combinaison, X• Shot GUN, GantzBlade, Wakizashi, Talkie, Masque à Gaz, serviette éponge.

Dim 15 Fév 2009, 21:18

L'attention de l'ensemble de la salle se ramena sur l'étrange sphère noire, lorsque celle-ci émit un signal cristallin. Elle s'approcha donc de cette dernière et la regarda. Des lettres défilèrent, laissant place à des portraits. Le premier fut celui du chien, et Saki constata que la boule ne manquait pas d'humour, même si elle ne rit pas elle-même.

Ensuite, ce fut le tour du sale morveux qui l'avait lâchement brutalisé quelques heures avant. La demoiselle lui lança un regard mauvais, déçue que celui-ci n'ai pas rendu l'âme durant la mission. Ce dernier n'avait gagné aucuns points mais en possédait déjà 43. Qu'avait elle fait de plus que lui ? Combien de point allait elle obtenir ?

Alors qu'elle réfléchissait, ce fut au tour de Gray, surnommé Superman. Un petit rictus s'échappa de sa gorge lorsqu'elle lut, mais ne s'éternisa pas, car elle ne savait pas encore ce qu'on lui avait réservé ... Le tour du flic arriva, même humour, même score, plus les identités défilées, plus la demoiselle s'inquiétait pour son score. Chose qui la surprit par ailleurs. Après cela, le visage d'Akira disparu pour laisser place à l'aliéné, pour lequelle elle ne put comprendre la signification des caractères occidentaux se référant à son surnom, et encore heureux pour elle, car elle allait vite déchantée.

Le moment était venu, son moment. Son visage s'afficha sur la boule, et elle sentit alors une montée d'adrénaline lorsqu'elle lut son surnom. Elle était excédée. " Ushiro ", mais pourquoi était-ce elle qui devait se taper les trucs du genre ? Saki croisa les bras et regarda la boule noir d'un regard mauvais. Son humour la fit moins rire à présent, et elle se jura qu'elle prendrait sa revanche. Elle aussi avait eu 0 point, donc bien loin du total déterminant. La demoiselle ne s'attarda plus longtemps, et alla s'adosser contre le mur, genou replié et l'ai boudeur.

" Kuso ... "

Saki resta néanmoins attentive. Et ce fut le tour de Kyou, qui étonna tout le monde en plafonnant de ses 10 points. Cette dernière fut quelquepeu jalouse, mais aussi impressionée, ce garçon avait certainement eu de la verve pour mériter ses points. Enfin, il ne restait plus qu'Antonio, et lorsque ce fut son tour, elle ne put s'empêcher d'être vraiment impressionnée, celui-ci ayant obtenu 26 points, et la demoiselle ne fut certainement pas la seule. Suite à cela, elle décida de ne pas s'éterniser davantage, et alla récupérer la malette où elle y avait mis ses vêtements. Elle s'éclipsa alors dans le couloir afin de mettre une tenue plus présentable pour sortir. Cependant, une fois seule, elle s'accroupit et ne pu que rester pensive en regardant ses vêtements. Ces derniers semblaient eux aussi ne pas avoir été victime de l'accident, pas une seule trace vermeil ne les avaient tâchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[A3-3A] 3rd Homecoming.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» HOMECOMING - RPG
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: Contexte :: Archives :: Mission A3-