PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[A4 - Akira Muto, Ichigo Asakura][ Post-Mission 3 ] L'Artificier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Sam 07 Mar 2009, 23:52

hrp 1 : Jarté un peu vite le Ivan. Comme je l'ai dit, j'en ai plus vraiment besoin et je suis surtout pressé de passer à la suite. Par ailleurs, j'ai pas précisé de dead-line pour l'opération commanditaire, donc, si voulez intervenir avant, c'est possible...

Le naossano banaoka's vaut 13 etait fermé, à cette heure de la nuit, mais pas innocupé, loin de là. Trois homme jouaient au cartes, quand un homme frappa à la porte. Yoji s'empressa d'aller ouvrir. C'était Akira. Ivan et Ichigo l'attendaient de pieds ferme. Ivan pris la parole.

- Voilà le gringaler. C'est comme ça que tu m'attends avec impatience ? Six fois que je t'ai appelé !!!
- J'ai des absences en ce moment...
- Des absences ? Tu te fous de qui là ?!
- Prend pas ce ton-là, n'oublie pas qui te loge en ce moment.


Excédé, Ivan se leva, du haut de ses 2m10, s'approcha d'Akira, qui resta impassible.

- J'ai eu une affaire plus urgente à regler...

- Ca t'amuse de me faire perdre mon temps ?! T'as l'air d'oublié que j'étais très bien à Okinawa. Ton foutu boulot, c'est du menu fretin. Tu veux que je change de ton ? Fais preuve de respect. Je peux aussi bien t'aider que te foutre dans une merde que même tes appuies n'y feraient que dalle.


A bien y repenser, maintenant qu'Onizuka était mort, que le gamin était plus isolé que jamais, il n'avait plus besoin d'Ivan. Au contraire, plus vite il se serait débarrassé de l'élément etrangé, mieux ce serait. D'autre part, mieux valait consacrer son argent à autre chose.

- Je te remercie d'être venu, mais ton job n'a plus lieu d'être.
- Plus lieu d'être ?
- Ton premier contrat vient de passer l'arme à gauche et quand au reste...Approche.


L'Eurasien s'approcha de l'agent Muto, qui fit mine de lui chuchoter quelque chose à l'oreille.

- Plus près...


Sans perdre son sang-froid, Akira attendit qu'Ivan soit suffisement près, pour lui assener un violent coup de tête, puis, anticipant sur une quelconque réaction, lui brisa la nuque. Et accompagna délicatement sa chute. Théoriquement, il n'aurait pas pu, sans sa combinaison, avoir un quelconque impact sur la chute du colosse, mais, étant donné la situation, personne ne jugea utile de le remarquer.

Alors qu'Ichigo restait impassible, Yoji laissait la panique l'envahir. Il fit les cent pas dans la pièce, tout en s'addressant à son frère.

- Mais t'es malade ?! Tu sais combien ça nous a couté de le faire venir ?
- Mieux que toi. C'est moi qui tient les compte.
- T'avais qu'à le renvoyer chez lui alors ! ! !
- Reve pas. Ce type à un tel égo qu'il nous aurait fait cracher une fortune, juste nous foutre dans la merde après son départ.
- Et son clan ? Tu y as pensé à son clan ?
- Dans l'immédiat, c'est pas le plus important. Que fait Ichigo à cette heure-ci ?
- Change pas de sujet ! Un cadavre dans mon restaurant, t'as pensé à la pub que ça va me faire ?

- T'inquiète pas Yoji, on va t'envoyer un nettoyeur, d'ici 45 minute. Dans trois heures, cet endroit sera comme neuf.
( lanca Ichigo )
- Envoie-moi Shuya. Fait du bon boulot, ce gamin, pour pas cher en plus...

- C'est pas ça le problême, t'aura beau envoyer tout les nettoyeurs que tu veux, t'as tué un mec dans mon restau. Je vais devoir vivre avec ça.
- Si j'en tue deux, tu sera libéré de ton devoir. C'est ça que tu veux ?
- Put...


Yoji avait beau être excédé, il n'en connaissait pas moins la nature de son frère. Ce dernier avait beau toujours être diplomate, mais quand il s'agissait de prendre une decision pour son business, il faisait généralement tout ce qu'il pouvait pour y parvenir. Il l'avait bien recruté, lui, son frère, le restaurateur, le besogneur honnête, et sans difficultées.

- N'oublie pas d'où vient la clientèle de ton restau. Si je faisais pas ce que je faisais, t'aurais pas un seul client et tu paierais une taxe de protection à des types encore plus louches qu'Ivan. Alors maintenant, va te coucher, met des boule-quies. Et laisse faire le jeune. Avec un peu de chance, tu pourra même encaisser le fric de l'assurance contre les cambriolages.

Tandis que Yoji s'approchait des escaliers, Akira lui adressa une dernière fois la parole.

- Je te promet qu'on en reparlera demain. Ce soir, y a trop de choses sur le feu.


Laissant son frère quitter la pièce, Akira s'attabla, face à Ichigo.

- T'as faim ?
- Non, merci, j'ai déjà mangé. Ton frère m'a servit une specialité française. Ca s'appelle la bouillabaisse.
- C'est bon ?
- Dégeulasse. Que du poisson.
- Faudra lui dire que t'aime pas le poisson.
- Non laisse tomber. Il est tellement sympa que ça en devient touchant.
- J'imagine que t'es pas venu pour parler poisson.
- Nan, t'as raison. En fait, j'ai du nouveau sur l'attentat sur ta caisse.
- T'as avancé sur cette bombe artisanale ?
- Mieux que ça. Je pense avoir trouvé l'artificier.
- L'artificier ?
- C'est un pompier. Ryotaro Hagajima. Corrompu jusqu'à l'os.
- Un pompier corrompu. C'est interressant...
- Avec les dossiers que tu nous a transmis, sur le personnel des différents services publics, on a cherché qui pouvait avoir les compétences pour fabriquer une bombe artisanale. Puis, on a jeté un oeil sur leur vie privé. Celui-là n'a pas l'air de mener un train de vie modeste, si tu vois ce que je veux dire...
- Et donc, quel est le planning ?
- Ben, comme tu répondais pas, on s'est permis de prendre les devants. Apparement, une fuite de gaz a mobilisé toutes les forces de la ville, en urgence. On en a profité pour entrer chez lui. Shinji et Sano sont sur place, avec sa femme et ses deux gosses. Quand le bonhomme reviendra, qu'il aura vu son premier gosse mourir sous ses yeux, il devrait être très locace.
- Et s'il est innocent ?
- On a retrouvé deux bombes chez lui. La premiere devrait exploser avant l'aube, soufflant tout les cadavres, tandis que la seconde, elle servira de pièce à conviction pour tes collègues.
- Tout ça m'a l'air rondement mené. Je ne sens pas la nécéssité d'intervenir. J'attend ton appel dès que t'aura obtenu des aveux. Tu sais que je ne dors jamais.
- Evidement...


Alors que le lieutenant de son ancien mentor quittait le restaurant, l'agent Muto jete un dernier regard sur sa victime. Ayant finit de rembourser les yakuza accros au broie-moustaches, Akira se sentait, à nouveau, libéré d'un poids. Cette affaire semblait s'approcher de son dénouement. Décidement, Ivan n'aurait vraiment eu aucune utilité... Ne restait plus qu'à trouver le commanditaire, et les affaires pourraient reprendre leur cours...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.topic-zone.com/neavides-c1/

[A4 - Akira Muto, Ichigo Asakura][ Post-Mission 3 ] L'Artificier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: RP hors-mission :: Tokyo :: Établissements Divers-