PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[C1 - Tetsuo Ueno, Yoko Ueno]Dieu *_*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Chambre C

Chambre C
Yoko Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t678-yoko-yoritsugu
Nombre de messages : 60
Pseudo : Oddity
Âge du personnage : 24 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: holster : X-Gun - combinaison - treillis

Dim 27 Mar 2011, 13:22

Résidence Ueno, aile personnelle de Tetsuo, vestiaire du dojo personnel de Tetsuo. J’enfile mon kimono, lentement, me concentrant sur le combat à venir. Je suis censée être une femme déterminée, volontaire, pourtant mes mains tremblent. Çà fait plusieurs années que je vénère Mon Dieu, que je combats à ses cotés. J’ai finalement relevé le défi, je me sens prête. Mon Dieu me donne la force. Je sens dans chaque fibre de mon être qu’avec la confiance de mon Dieu, je peux l’égaler. Si le destin me sourit, je peux le surpasser. Je tremble mais pas de peur, je tremble parce que je me demande pourquoi je suis arrogante. Il faut que je sois arrogante pour chercher à surpasser mon modèle, mon maître, mon Dieu. Il met ma Foi à l’épreuve mais je ne peux pas reculer. Ma décision est prise. Je vais tout donner. Je vais dépasser mes limites. Je désire amener Tetsuo sur le chemin de l’éveil divin.

*Je dois vaincre, il le faut*

Habillée, je reste immobile, bras le long du corps. Je respire lentement, profondément. Non, égaliser ne serait pas suffisant. Il n’y a qu’une alternative. Le passé est terne et gris pour que le futur soit coloré. Je n’ai pas connu de joie. Je n’ai pas connu d’amour. Je n’ai pas connu de plaisir. Je n’ai pas combattu. Oui, mais non. Ce que je pense, c’est que tout ce que j’ai vécu jusqu’à présent, n’était rien comparé à ce que le Ciel peut m’offrir. Non, pas m’offrir. Le Ciel ne donne pas. On prend au Ciel. On lui arrache, on lui vole. Je vais vaincre Tetsuo pour moi. Je vais vaincre Tetsuo pour lui. Je cesse de trembler, je sens le souffle divin me parcourir. Sans la puissance divine, on ne peut vaincre son Dieu.

*Je suis prête*

Je sors du vestiaire, concentrée. J’entre dans le dojo, Tetsuo y est déjà, il s’échauffe en répétant un kata de sa composition, mortellement efficace. Sur le bord du tatami, je m’incline devant l’ancêtre Ueno dans le portrait est l’un des seuls luxes du dojo. Je m’incline devant Tetsuo et je m’échauffe en silence. Articulations, muscles, souffle. Ceci fait, j’attends qu’il ait fini pour aller me placer face à lui. Il va sûrement parler. J’aime qu’il dise des vérités que je connais déjà. Ce sont des rappels. Ce sont nos valeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Tetsuo Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t677-tetsuo-ueno
Nombre de messages : 82
Pseudo : Ueno

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: holster : X-Gun - combinaison - treillis

Dim 27 Mar 2011, 14:01

Après tout ce temps, Yoko a relevé le défi. Je l’ai invitée à vivre à la résidence Ueno pour forcer quelque peu le destin, il est vrai. Néanmoins, la décision était sienne. Ici, elle ne s’est jamais relâchée. Tout comme moi, le luxe ne l’a pas émoussée, elle a su faire abstraction pour encore renforcer son corps et son esprit. Depuis que j’ai ressenti par deux fois ma nature divine, et l’avenir du monde, tel les Dieux, j’ai désiré la Puissance et ai tout mis en œuvre pour atteindre mon but, l’éveil divin. Ce n’est pas suffisant. Je reconnais avoir un égo sans limite, mais l’humanité n’est pas là par hasard. Mes ennemis comme mes alliés ont contribué à faire de moi ce que je suis. Yoko plus que toute autre. Je devine la voie qu’elle tente de me faire suivre, pour moi mais aussi pour elle. Yoko voit le Dieu en moi mais je ne saurais accepter qu’elle n’ait pas sa propre ambition. Qui plus est, son feu sacré est légitime même si elle l’ignore. Je préfère que cela reste ainsi. Le moment venu, elle saura. Pour le moment, seul Père sait lui aussi, de par sa compréhension des anciens textes. Depuis ce jour où je lui ai montré ce passage des textes sacrés, Père fait plus que tolérer Yoko, et il attend que je perde ce défi, pour que je l’emporte. Or, même s’il peut avoir raison, il n’est nullement question que je donne dans la demi-mesure. Je compte bien remporter ce combat.

Je suis en train de m’échauffer lorsque Yoko entre dans le dojo et effectue les saluts traditionnels. S’il y avait eu des disciples, elle les aurait aussi salué, mais ce n’est pas le cas. Elle s’échauffe et quand je m’immobilise, elle se place en face de moi et fais de même. Je la regarde avec gravité. Comparée à moi, Yoko est une demi portion. Comparée à moi, Yoko est sous-estimée. C’est une grave erreur. Sa vélocité est impressionnante, son endurance à toute épreuve. Quand je neutralise un ennemi, dans le même temps, elle en défait deux. Sa technique de combat basée sur les jambes lui permet de délivrer une tonne de pression, en comptant la dispersion de l’onde de choc qui lui est propre. C’est moins que moi mais suffisant pour vaincre, les autres.

"Il n’y a pas de signal, le combat a commencé."

Je la regarde, elle reste immobile, elle ne se battra que quand je l’attaquerai, ou me placerai en défense, ou ferai mouvement, pas avant. Il n’y a pas de peur en elle, son regard semble brûler d’une flamme farouche d’une intensité que je ne lui ai jamais connue. Si elle gagne, j’exaucerai son souhait. Ce faisant, j’ai transcendé sa volonté, c’était le but, mais je ne compte pas perdre.

"Les duels ne se règlent pour ainsi dire plus sur un tatami, surtout à une époque moderne ou l’essentiel des combats codifiés sont axés sur la compétition sportive."

Cela renforce ce défi. Je continue :

"Les Dieux ont donné la vie aux mortels pour qu’ils souffrent, endurent la folie, la peur, et soient tentés par leurs désirs tout en étant récompensés par ces mêmes désirs. La chair est faible, l’esprit doute. Le tigre, le loup, l’ours surpassent physiquement l’homme. Or, l’humanité a survécu et a prospéré. Quand le mortel se renforce malgré ses faiblesses imposées, il renforce par là même les Dieux. A travers les siècles, face à une émulation impitoyable, de grands combattants ont vu le jour et ont péri. Tout cela a une raison, la préparation à la survie face à un ennemi plus dangereux que tout ce qui vit sur terre. Le démon, l'autre, l'opposé. On pourrait penser que cette raison a été incomprise ou au mieux oubliée, peu à peu. Depuis quelques décennies, on pourrait penser que la voie du sabre s’est dénaturée, que le karaté lui-même a perdu son âme. Il n’en est rien. Les mortels se font toujours la guerre, et le maniement de l’arme à feu n’empêche pas une plus grande maîtrise des lames, mais elle ne vient plus des dojos. Certains yakuzas, certains tueurs élimineraient aisément un maître du sabre parce qu’il n’est pas préparé à survivre dans les ombres, parce qu'il ne vit plus dans l'esprit ancestral. Qu’en est-il de nous ?"

Tout en posant cette question, je m’élance sur Yoko et lui porte un atémi surpuissant, c’est la technique du Cobra. Si ma question l’a distraite ne serait-ce qu’un instant, mon adversaire va avoir du mal à poursuivre le combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Yoko Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t678-yoko-yoritsugu
Nombre de messages : 60
Pseudo : Oddity
Âge du personnage : 24 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: holster : X-Gun - combinaison - treillis

Dim 27 Mar 2011, 14:48

Avant le combat des corps, le combat des esprits. Attentive aux paroles de Tetsuo, je reste vigilante, même quand il me pose cette question, ce à quoi je ne m’attendais pas. Le poing arrive alors, énorme. Je ne cherche pas à le parer, sachant ce qui est arrivé à ceux qui ont tenté sans avoir la vigueur de mon Dieu. Tetsuo s’attend certainement à ce que je me dérobe et m’évade sur le coté, en cherchant une faille dans sa défense. Or, ce n’est pas un combat habituel. J’esquive, le poing passe près de mon visage, et je lui assène un Yoko-Geri, coup de pied vers l’avant, hanches de profil. Je ne rencontre que le vide et me replace en défense, tournant lentement autour de mon adversaire, cherchant une ouverture dans sa défense. En vain, il faudra la provoquer. Calmement, je réponds alors à la question :

"Dans notre dojo, la voie du Poing ne s’est pas dénaturée mais renforcée. Nos missions nous permettent de rester dans la réalité des combats à mort. Si nous sommes l’élite des combattants, vous êtes certainement le plus fort du monde. Vous pouvez tuer le tigre à mains nues, surpasser la ruse du loup et briser l’ours. Vous êtes l’héritage des Dieux. Avec votre éveil divin, vous pourrez surpasser n’importe quel ennemi à venir. Ici et maintenant, c’est ma Foi qui va vous vaincre !"

J’attaque Tetsuo sans répit en un déluge de coups, comme si des dizaines de pieds le prenaient pour cible. La plupart ne sont que des feintes, il sait esquiver ou parer ceux qui pourraient le toucher, le blesser. Je veux percer sa défense, il va le voir, il va tenter de me bloquer, de contre-attaquer. Or, tenter ne signifie pas réussir. Je me replie juste assez pour avoir le recul nécessaire. Le moment est propice. Tetsuo subit ma technique du Faucon que je fais évoluer en mouvement gyroscopique imprévisible, passant le poing et la défense du maître. L’impact se termine en Ashi No Ura Geri, touchant Tetsuo au flanc, la partie de son corps la plus vulnérable. Mon coup a perdu beaucoup de sa puissance et mon adversaire cille à peine, mais dans ma lancée, je me retrouve tout contre lui. Si près, il ne peut rien faire contre moi, pas même avec ses genoux, pas mêmes avec ses coudes. Moi non plus, mais j’ai alors un avantage sur lui, parce que je compte bien le coller comme son ombre.

"Grâce à vous, on peut dire que j’ai acquis le souffle divin, vous par contre, vous devriez vous économiser."

Lui dis-je avec un petit air bravache assez de circonstance, finalement. Alors, réussira à me décoller avant d’y perdre une partie de son énergie ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Tetsuo Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t677-tetsuo-ueno
Nombre de messages : 82
Pseudo : Ueno

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: holster : X-Gun - combinaison - treillis

Dim 27 Mar 2011, 16:54

Yoko a réagi comme je le pensais, et bien mieux encore. Par moments, sa Foi en moi semble néanmoins un peu trop grande. J’ai beau avoir des capacités indéniables, je reste encore un mortel. Bien sur, un combat contre un tigre serait aussi risqué que passionnant. Le tigre devient imprévisible et imbattable dès qu’il est blessé, or, le tuer d’un coup de poing demeure hautement improbable. Quant au loup, il peut sauter à la gorge à une telle vitesse que prévoir son attaque ne suffit pas, il faut aussi pouvoir l’éviter. C’est ce qui m’arrive face à Yoko. Elle élabore une tactique qui me prend de court. Jusqu’au bout, je crois qu’elle va tenter une attaque surpuissante mais son but ultime était de neutraliser toute ma force de frappe, et elle y arrive. La jeune femme n’est pas le Poing Divin, elle n’a pas ma force, elle fait avec ce qu’elle a et elle a ses propres atouts. Je bouge aussitôt pour m’écarter d’elle mais elle me colle en bougeant en même temps que moi.

"Vous devenez audacieuse …"

Je fronce les sourcils, sans doute encore plus que d’habitude, en passant à la vitesse supérieure. Pendant un moment, je recule très vite en donnant des coup de coude et de genoux à Yoko qui bloque tout sans problème, puisque je ne peux pas libérer ma force à cette distance. Je me déplace brusquement sur un coté, un autre, en diagonale, toujours en respectant la distance minimale avec les murs, pour gagner assez de distance avec Yoko et ainsi l’attaquer sans relâche, et de toute ma puissance, en pure perte. Elle reste toujours dans mon sillage. Elle n’attaque pas, prenant ainsi encore plus l’avantage. Le souffle divin … Yoko est bien plus endurante que moi, si on continuait ainsi, elle finirait par m’épuiser. Elle ne démérite pas mais elle doit se douter qu’elle ne peut pas l’emporter rien qu’avec cette stratégie. Je vais donc lui sortir le grand jeu à mon tour. En arrivant près d’un mur, je fais brusquement volte-face d’un coup de rein, collant mon dos à celui de mon adversaire. Voila une action à laquelle elle ne s’attend pas, parce qu’en principe, on n’offre jamais volontairement son dos ainsi, mais vue notre proximité, c’est en fait une tactique inattendue qui prend de court Yoko, laquelle est heurtée par mon dos et entraînée à toute allure vers le mur. J’y mets toute ma force, tout mon poids pour la sonner, voire l’assommer. Or, je ne ressens pas l’impact de la combattante sur le mur.

C’est à ce moment-là que je vole.

Hum, je n’ai rien vu mais je devine ce qui c’est passé alors que la projection m’entraîne assez loin dans la salle. Véloce, je rétablis mon équilibre et atterris au sol sans dommage, mais à peine suis-je sur mes pieds qu’un choc me cueille au ventre, me fait décoller du sol sur plusieurs mètres, mais pas assez pour m’envoyer de l’autre coté de la salle. Yoko m’a projeté en se servant de ma propre force, et de suite, m’a porté une attaque surpuissante avant que je retrouve une position stable. Néanmoins, avec l’écart de poids, elle n’a pas pu me faire voler aussi loin qu’elle le voulait, j’attaque donc. La douleur au ventre me fait grimacer brièvement et stimule ma fureur légitime. Cette fois-ci, elle ne va pas échapper au Poing Divin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Yoko Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t678-yoko-yoritsugu
Nombre de messages : 60
Pseudo : Oddity
Âge du personnage : 24 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: holster : X-Gun - combinaison - treillis

Dim 27 Mar 2011, 18:01

Ma tactique finit par payer. Pour se débarrasser de moi, Tetsuo me heurte de dos pour m’aplatir contre le mur, derrière moi. Or, je réagis aussitôt, bondissant sur le mur, pieds en arrière, me servant de mes jambes comme des ressorts pour accuser le choc, le temps de fixer mes mains sur le col de mon adversaire et de sauter par-dessus sa tête. Là, me servant de ma propre énergie cinétique et de toute la force de Tetsuo, je le projette le plus loin possible. Ca marche ! J’atterris avant lui et lui décoche ma technique du faucon, fondant sur lui, pied tendu, le heurtant au ventre et l’envoyant à nouveau voler.

Dieu vole bien !

J’ai gagné un ascendant sur lui, mais pas pour longtemps. Il me fait déjà face, il a l’air mécontent, il a l’air de vouloir m’écraser comme une brindille. Je me mets en garde mais c’est inutile, il est déjà sur moi, une avalanche de poings me tombe dessus. Je ne peux pas esquiver tout ça, je ne peux pas parer tout ça. Je recule en protégeant ma tête. Plusieurs coups me touchent, pas puissants mais assez véloces pour me déstabiliser. Assez forts pour faire mal quand même. Je dois me tenir prête, ne pas me fixer sur la douleur, ne pas céder à la panique face à cette montagne de muscles qui me submerge. Je dois voir venir le véritable poing qui va faire très mal s’il me touche. J’ai trop reculé, mon dos heurte le mur. Je ne vais pas le voir, je suis foutue. Si, je le vois ! Le poing me frôle et va fissurer le mur typiquement japonais donc relativement fragile. Ce sont les fondations qui sont à toute épreuves. Forte de ce principe, je prends appuis sur le bras de Tetsuo, bondis en me servant à nouveau du mur comme tremplin, et me jette la tête la première sur lui. Pas le temps de penser à la moindre technique, mon front heurte violemment celui de mon adversaire. Ma vision s’obscurcit. J’ai mal évalué ma propre résistance, je sombre dans l’inconscience à environ deux mètres du sol, ce qui va faire une chute assez douloureuse, et lui ? L’ai-je assommé ? Le défi va-t-il déboucher sur une égalité ? Et puis … c’est le noir total.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre C

Chambre C
Tetsuo Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t677-tetsuo-ueno
Nombre de messages : 82
Pseudo : Ueno

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
0/0  (0/0)
Équipement/Armement: holster : X-Gun - combinaison - treillis

Dim 27 Mar 2011, 20:14

Je passe donc à l’attaque, vite et assez fort. Me poings frappent la combattante de toute part, et elle peut tout juste reculer en se protégeant le visage. Impitoyable, je fonds sur elle de toute ma masse, et au milieu de tous ses atémis certes plus rapides mais rendus moins puissants, je lui réserve Le Poing Divin qui va mettre un terme au combat, quitte à ce qu’elle mette des semaines à se remettre du choc. Je ne lui ferai pas l’affront de l’avoir ménagée. A ma grande surprise, elle évite de justesse le Poing Divin et contre-attaque d’une façon aussi imprévisible que cavalière : un coup de tête ! Il n’y a pas à dire, elle a de la suite dans les idées. Le choc me rend aveugle quelques instants, mais j’ai le réflexe de retenir Yoko dans mes bras avant qu’elle percute le sol. Vu l’épaisseur symbolique du tatami, ça lui aurait fait très mal. De surcroît, je pense que le combat est terminé. La vue me revient, et je vois donc Yoko, inconsciente. J’ai gagn … la douleur revient alors dans ma tête, plus forte encore que lors du coup de tête. Ce dernier aurait-il occasionné une onde de choc si virulente ? Je ne saurais le dire, mais cette fois, une lumière crue d’une intensité inouïe oblitère ma perception, tous mes sens sont comme déconnectés. Cette sensation m’est familière, c’est une autre vision divine, une révélation.

La troisième.

Je suis dans un monde fait d’énergie pure, de lumière dorée inconnue du monde des mortels. Je vois mon corps mais il n’est pas organique alors, il est comme composé de milliers de points lumineux, je ne trouve pas d’autre mot. En tout cas, je me sens entier, débordant de puissance. Alors, je commence à mieux percevoir ce qui m’entoure et je vois que c’est une suite de codes binaires. Des UN et des ZERO. Je suis dans un monde virtuel qui permet mon éveil divin, et comme Yoko m’a amené sur ce terrain, c’est elle qui m’éveille à mon destin. Je ressens alors une vague de chaleur assez désagréable me submerger et …

J’ouvre les yeux.

La seule chose que je vois dans mon champ de vision, c’est Yoko. Je suis assis, adossé au mur fissuré, avec mon alliée assise fort cavalièrement sur moi. Son visage très près du mien, elle n’a pas l’air inquiète. A son regard, elle devine ce qui vient de se passer, et en est toute fière. Quant à la défaite, victoire, égalité, cela passe au second plan. La jeune femme a réussi, cela mérite une récompense.

"Dites moi ce que vous désirez."

Comme si je ne m’en doute pas.

"Dieu." *_*

Dit-elle avec son air extatique habituel dans ce genre de situation, avant de murmurer quelques mots à mon oreille, comme si les murs pouvaient l’entendre. Au demeurant, ça ne risque pas, mais je peux comprendre la cause d’une telle précaution. Je donne l’impression d’y réfléchir avant de donner mon accord.

"Accordé, mais cela peut se faire en cette circonstance."

Jouant à mon tour ce jeu prêtant à l’intimité, je murmure à mon tour quelques mots à l’oreille de la demoiselle. Elle me sourit et l’instant d’après, elle tourne de l’œil. Elle s’évanouit. Ca ressemble à un accord. Je l’observe alors qu’elle repose dans mes bras. Les mots que j’ai prononcés n’étant pas spécialement anodins, je serai exceptionnellement moins sévère pour ce passage à vide. Je ne me pose pas de questions sur moi, sur mes intentions. Mon égo est tel qu’il est, je suis apprécié par mes proches tel que je suis. Non, un seul fait évident me vient à l’esprit. Je me demande si Yoko adopte la même tactique en toute circonstance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[C1 - Tetsuo Ueno, Yoko Ueno]Dieu *_*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Ici, blague de Chuck Norris, ou plutot de DIEU!
» Et Dieu créa la femme.
» SI ARISTIDE EST UN DIABLE ,DUVALIER EST-IL UN DIEU ?
» [Validée]Myoshi Tetsuo As Ten'shi Kuro
» ¤ Dieu du Graphisme ¤
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: RP hors-mission :: Tokyo :: Habitations-