PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[A3 - Hanaki Kyou] Jour J, enfin ! (Décès)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Dim 24 Fév 2008, 21:00


Aujourd'hui, Kyou avait quitté son lycée, rien de bien exceptionnel, si ce n'est que la moitié de son bahut s'était ramené pour lui dire au revoir, il avait reçu de nombreuses adresses internet de la plupart d'entre eux qui voulaient absolument garder le contact avec lui, pour la plupart, des filles, bien qu'il y avait quelques mecs dans le lot.
Enfin, ce qui excitait vraiment le jeune homme n'était pas le fait qu'il venait de se libérer de ses chaînes mais plutôt que ce soir allait se dérouler sa plus belle orgie, dans une chambre d'hôtel où personne ne viendrait les déranger, avec autant de filles toutes plus bonnes les unes que les autres, c'était le pied.
Quelle bonne idée ils avaient eus, même si quelques autres mecs de la classe rejoignaient la partie, il y avait largement assez de nanas pour qu'il puisse se vider comme il l'entendait... Non vraiment, cette soirée promettait d'être inoubliable.

* P'naise, j'ai trop hâte, plus qu'une heure et c'est bon, c'est l'euphorie, trop bon... *

Sans retenue, Kyou se mit à rire dans la rue sous le regard des passants qui le fixaient d'un oeil discret, mais ils filaient tous la queue entre les jambes lorsque lui tournait les yeux vers eux.
Patienter n'était pas vraiment son fort, surtout quand il n'avait rien à faire, l'ennui était quelque chose qu'il n'acceptait pas et malgré l'envie assassine qui lui dérangeait le bas-ventre, il se dit qu'il valait mieux garder la forme pour ce soir, se vider maintenant ne serait pas jouissif pour cette nuit.
La décision la plus sage serait d'aller jouer dans des salles d'arcades, c'était le seul truc qu'il trouvait à faire maintenant, si il rentrait maintenant à sa piaule, il tomberait certainement sur une de ses soeurs en chaleur qui voudrait absolument se défouler un peu elles aussi, alors pas la peine d'y penser.

* Bon bah, c'est partis pour une heure de jeu, j'espère que j'ai assez de fric pour tenir une bonne heure... *

~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~


Une fois arrivé à bon port, le premier jeu sur lequel il se rua fut celui de Shoot'em up, le genre de jeu qu'il préférait, il adorait tirer sur des cibles dégueulasses pour gagner des points, avoir de nouvelles armes et surtout, les points de fin de jeu, marquer son nom là-dedans, ça avait de la gueule, il fallait dire qu'ici en plus, il était assez connu.
Tout ça pour dire qu'il venait dans cette salle plus souvent que les autres à cause de cette machine là, le jeu en question s'appelait " The House of the Dead 4.29 ". C'était le tout dernier, totalement inédit, et à peine était-il sortis que Kyou avait pulvérisé les scores.
En fin de compte, c'était que des zombies et des dérivés à exploser, mais Kyou trouvait ça tellement jouissif, viser leurs membres et les exploser un à un, les voir gicler petit à petit les uns contre les autres, ça le faisait marrer comme pas possible.
À peine avait-il entamé la partie qu'il commençait fort, les deux premiers zombies à se planter finirent à terre en deux secondes, décapités par une combinaison de tir double en pleine face, un head shot du tonnerre qui ramena du peuple au fur et à mesure qu'il jouait, il n'avait pas encore perdu une seule vie et pourtant, il avait bien avancé, heureusement qu'il avait des réflexes du diable et une vaine incroyable.
Il y avait quand même du peuple autour de lui, ça le saoulait, surtout les geeks qui l'encourageaient, pourquoi n'allaient-ils pas jouer ailleurs ceux-là ? Enfin, il y avait quand même quelques filles, mais c'est clair qu'elles ne valaient pas physiquement le menu qui l'attendait ce soir, en tout cas celles-là s'extasiaient littéralement sur son minois et il suffit à Kyou de leur lancer un sourire pour qu'elles rougissent et se cachent.

La partie dura une bonne heure, où il arriva en tête du classement au final, ayant même dépassé le dernier type que l'on surnommait Demon Gun. Lui n'avait pas besoin de surnom ridicule à la mord-moi-le-noeud, Kyou convenait très bien.

Il était temps, 22 heures et demi, le temps de se barrer, il arriverait là-bas à 23 heures pile, l'heure fixée, bon sang, il était excité comme pas deux, il se mit même à courir sans s'essouffler pendant plusieurs ruelles, bousculant des passants sans daigner s'excuser, puis à un moment donné, il préféra arrêter, il garderait la moindre parcelle de son énergie pour le moment tant attendu, il ne fallait pas en gaspiller inutilement.
C'est donc d'un pas rapide qu'il poursuivit sa marche jusqu'à l'hôtel en question...

=> À suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Lun 25 Fév 2008, 22:00


Thème Musical

~ Rues de Tokyo.

À grands pas rapides et déterminés, Kyou avançait en marche accélérée comme un bandit cherchant sa future proie, sauf que lui savait précisément où aller, un fabuleux hôtel luxueux qui appartenait au père de l'organisateur de cette fête particulière.
Il n'était désormais plus qu'à quelques rues, il avait du mal à garder son calme tandis qu'il courait presque à travers les foules, trop excité à l'idée de se concentrer sur sa trajectoire, il avançait en ligne droite, les poings serrés, trop impatient pour ralentir.
Son meilleur ami était de la partie, l'autre -l'organisateur- était aussi un très bon pote, ils traînaient souvent ensemble tous trois au lycée, alors Kyou acceptait largement de se foutre à poil devant eux, après tout ce qu'ils avaient faits, plus rien ne le retiendrait, surtout pas pour une fête pareille.
Oh oui, ce serait l'extase, ça c'est sûr.
Il était temps de faire les comptes selon ce qu'avait dit Shiori, d'après ses estimations, ils seraient trois hommes et quinze nanas, choisies méticuleusement dans chaque terminales du lycée, les plus belles avaient étés sélectionnées, du grand luxe, du quatre étoile, le fantasme même de tout adolescent.

* Punaise, punaise... j'y suis presque... j'ai trop hâte ! *

Un pareil départ serait inoubliable, malgré qu'il ait eu un bahut complètement pourri il y avait de quoi baver devant les filles qui y étaient, ce soir serait sûrement le plus beau cadeau de sa petite existence.
Pressant d'avantage le pas, Kyou trépignait sur place, d'apparence il semblait nerveux, c'était l'excitation qui le rendait ainsi, comme dans une sorte de transe.
Après un dernier croisement tumultueux, il arriva enfin dans la rue en question, il leva ses yeux vers les indénombrables pancartes électriques allumées et ne rata pas l'endroit de ses rêves, Le Ginza, un des hôtels les plus réputés de Tokyo, ce soir, il allait faire du bruit, c'était sûr, au programme, tapage nocturne pornographique, quoi de plus jouissif ?

* Voilà ! J'y suis ! *

Enfin, il était arrivé à bon port, plus que quelques pas et le seuil de l'hôtel à franchir, indiquer son nom, tout était sous réservation, la grande classe, monter au cinquième et enfin, s'y donner à coeur joie. Kyou en transpirait presque.
Pendant que ce dernier accourrait vers le lieudit, un immense sourire de satisfaction vint décorer ses fines lèvres féminines, c'était tellement plaisant à imaginer, il ne pouvait plus attendre, surtout pas pour ces choses là. Fonçant avec la force d'un petit buffle et se faufilant à travers épaules et corps comme une gerbille, il atteignit en quelques instants la porte vitrée et clinquante de l'entrée de l'hôtel.
Poussant sur celle-ci, il pénétra à l'intérieur de l'établissement avec hâte, sans montrer de signe d'essoufflement distinct ou faire preuve d'une attitude suspecte, il fallait masquer son impatience et faire vite, sans plus attendre il se dirigea à l'accueil où un type vint l'accueillir, Kyou annonça son nom, l'autre consulta le registre un instant puis lui indiqua la chambre 509.
Acquiesçant avec vivacité, Kyou s'empressa de prendre l'ascenseur, se tripotant les doigts en attendant que les portes se ferment puis que ce dernier se décide à se bouger les piles pour le faire monter, les secondes lui paraissaient être des minutes, il ne pourrait plus tenir une seconde d'avantage.
Les portes métalliques s'ouvrirent sans bruit, seule la sonnette indiqua l'étage, lui s'empressa de chercher le numéro dont il était question, au bout d'une allée traversée, il arriva devant la bonne porte, il s'arrêta net et se tourna rapidement face à celle-ci, levant son bras droit il rabattit son poing à trois reprises sur le bois et attendit qu'on vienne lui ouvrir, nerveusement il se mordait la lèvre inférieure, s'imaginant déjà exécuter les meilleures positions testées préalablement avec ses soeurs, non pas avec une seule fille cette fois, mais avec une quinzaine... il n'y avait pas de mot concret pour exprimer cela.

=> À suivre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chambre B

Chambre B
avatar
Ethan Thomas

Nombre de messages : 1152
Pseudo : Ginko
Âge du personnage : 32 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/1  (0/1)
Équipement/Armement: P-266 [ 9mm - 14 coups ] x 2 dans Holster + Barre métal + Poings bandés

Mar 26 Fév 2008, 20:57



~ Hôtel : Le Ginza.

Kyou finit par voir la porte de la chambre 509 s'entre-ouvrir, il vit la tête d'endormis de Shiori apparaître à travers l'espacement, ce dernier dévisagea son compère d'un air légèrement niais, il se recula puis ouvrit sans plus attendre à son ami.
Lui échangeant un sourire amical, Kyou pénétra subséquemment dans la pièce, là où devait se trouver les canapés de marque et une moquette rouge, à la place, juste quinze magnifiques femmes exposées là-dessus en bikini, aussi bien sur le sol que sur les canapés de cuir, un spectacle véritablement hallucinant et excitant à la fois.
Étant l'invité d'honneur, il ne fut pas étonnant que les donzelles à la vue du jeune homme lâchèrent un cri mêlant joie, satisfaction et impatience, un " Kyaaaah !! " bien prononcé en choeur qui laissa naître sur les belles lèvres de l'ancien lycéen un sourire enchanté.
L'organisateur, Komui, arriva de la salle de bain, en t-shirt et en caleçon, tout à son aise, deux bières à la main, il avait déjà l'air totalement défoncé par la drogue, de cette observation naquit sur la bouche de Kyou un rictus amusé à l'intention de se compagnon.
Shiori derrière le groupe referma la porte d'entrée, lui aussi visiblement très heureux d'avoir la chance de se retrouver dans une situation telle que celle-là, il annonça alors d'un ton joyeux qui lança d'office la partie :

" Que la fête... commence !! "

Il ne fallut à Kyou que quelques courtes secondes avant qu'il ne se retrouve brusquement sur l'un des canapé en cuir noir du spacieux salon, tiré par cinq filles, sans doute les plus attirantes d'ailleurs, ces dernières se collant immédiatement à lui qui se trouvait être bien calé confortablement sur sa place de Roi.
Des mains chaudes et douces de femmes en chaleur qui s'infiltraient sous ses vêtements de lycéen, conservés en souvenir et mis à l'honneur de son départ. Sa chemise déboutonnée à une vitesse hallucinante comme pour ceux de son pantalon, les plus avides de sexe s'étaient déjà jetées sur le membre de Kyou qui se laissait pour le moment totalement faire, il irait ensuite comme une bête sur chacune d'entre elle afin de les épuiser à tour de rôle ou tous en un même temps.
La plus belle d'entre toutes se trouvait être une magnifique brune, posée contre les abdominaux de l'adolescent tout sourire qui la dévisageait avec envie, déjà nue et prête à l'acte, cette dernière se mit à embrasser fougueusement le Dieu des lieux, lui communiquant ainsi divers drogues dures que Kyou avala sans brocher, avec une certaine délectation même tandis qu'il prolongeait ce baiser sulfureux, se servant de sa main valide -l'autre trop occupée à caresser la poitrine de l'une d'entre elle- il se mit à lui masser la nuque en ensorcelant la langue de sa partenaire avec la sienne.
Bien vite dénudé, Kyou ne faisait désormais plus attention à tous ceux qui se trouvaient à plus d'un mètre de lui, c'est-à-dire tous sauf les déesses qui s'occupaient de lui.
Trois d'entre elles s'étaient attelées à procurer du plaisir chacun son tour à Kyou par le biais de savoureuses fellations dont elles semblaient se délecter et que le prince ne faisait qu'apprécier, en parfaite extase, la plus belle de toutes était restée à cheval sur son maître d'un soir, les doigts libres et habiles de Kyou s'occupaient des parties intimes de celle-ci et de la deuxième fille positionnée à sa gauche, elle s'occupait de combler de caresses en tout genre le jeune, lui mordillant le lobe de l'oreille et se collant à lui avec une certaine insistance.
Il put constater aux jardins des deux premières qu'elles étaient déjà parées, limite à bout de souffle, le regard suppliant, Kyou s'occupa après constatation de la poitrine somptueuse de la lycéenne face à lui, se délectant du parfum de sa peau et du contact de cette partie de la peau si douce, chaude, molle et tiède, n'hésitant pas un instant à y passe sa langue brûlante au même titre que ses joues.
En bas, les trois expertes y allaient fort, elles savaient s'y prendre, c'était évident, le plaisir que ressentait Kyou présentement était clairement indescriptible, c'était une orgie, une pure, une vraie, l'échauffement ne faisait même que commencer. Le jeune Hinaki poussait de temps en temps quelques gémissements camouflés entre les seins de la belle qui s'accrochait à sa nuque tandis qu'il s'occupait de son sexe, les trois filles s'amusaient à titiller sa verge avec amusement, ce qui ne manquait pas de faire trembler Kyou de plaisir, des frémissements intenses jusqu'à ce qu'une première éjaculation se fasse retentir avec brio, les trois nanas s'en délectèrent, le corps partiellement recouvert de ce succulent nectar à leurs yeux, elles ne tardèrent pas à s'adonner entre elles à quelques bons plaisirs féminins, se nettoyant mutuellement du breuvage qui leur avait été donné avec une grande générosité.



Kyou transpirait énormément, la chaleur qui l'avait envahie était considérable, de nombreuses gouttes de sueur perlaient sur son corps, gouttes récoltaient méticuleusement par la langue chaude et rose de la tentatrice de gauche, une autre fille se joignit à la partie, ce qui donnait au total six filles en émoi, trois à ses pieds, deux qu'il caressait désormais à l'aide de ses mains et la dernière se trouvant sur son ventre.
La dernière arrivante communiqua avec envie une pilule d'ecstasy, Kyou sans retenue agrippa la langue fougueuse de cette dernière avec une envie bien ressentie, son membre était déjà redevenu paré à l'emploi, il était au paroxysme de sa grandeur et le gamin n'avait vraiment que débuter ce qu'il réservait à chacune d'entre elles.
Emporté dans une certaine transe salvatrice, avalant pilules après pilules, inhalant drogues après drogues, passant du cannabis, de l'héroïne à la cocaïne, de l'ecstasy à divers substances qu'il n'appréhendait pas tant ses pensées étaient troubles mais son envie inaltérable, toujours présente, son membre en érection constante le démontrait parfaitement, et les six demoiselles en profitèrent pleinement pendant deux heures.
Inépuisable il semblait, bien que de nombreux signes d'épuisement marquaient les traits de Kyou, la sueur, le souffle court, les pupilles à moitié dilatées, pourtant il n'arrêtait pas, pénétrant les jardins de chaque donzelles qu'il agrippait, il en comblait rarement une seule à la fois durant ses jouissances, trois par trois au minimum.
La soirée était rythmée sous divers ambiances musicales agréables et relaxantes au possible qui ne parvenaient pas à couvrir les indénombrables cris de plaisirs de chacune, ainsi que ceux de Kyou qui avait constamment les yeux rivés vers le ciel, comme prêt à rejoindre le Septième Ciel inlassablement.
Pièces après pièces, filles après filles, jouissances après jouissances, drogues après drogues, rien ne semblait pouvoir stopper cette orgie démentielle, surtout pas l'envie de Kyou, comme ensevelis littéralement au sol sous une masse de femmes épuisées et haletantes, calé entre les cuisses d'une fille, une autre se trouvait à califourchon sur la tête de celle-ci pour pouvoir embrasser le Dieu de la soirée, deux filles le caressaient pendait qu'il pénétrait la première, collées contre son dos brûlant pendant que d'autres autour de lui le parsemaient de caresses autres en s'adonnant à des rituels excitants.

Une heure plus tard, Kyou était à bout de souffle, presque au seuil de la vie et de la mort, les yeux vitreux, son membre toujours dressé, des courbatures aux hanches, aux jambes et aux bras, même à la mâchoire, mais le plaisir était trop intense pour se permettre d'arrêter, il poursuivit dans l'ultime lancée qui serait sa dernière inconsciemment.
Il avait fait s'imbriquer deux filles l'une contre l'autre afin de pouvoir leur procurer du plaisir les deux en un même temps tandis que deux autres à ses côtés se chargeaient des autres sources de plaisirs indispensables, c'est dans un mouvement de vas et viens incessants que Kyou finit par éjaculer en quantité, assimilable à un volcan, les yeux vitreux, son coeur cessa de battre un instant, ses membres se convulsèrent sous les cris communs des orgasmes simultanés de chacune des filles ayant toutes atteintes le Septième Ciel en même temps que Kyou, qui lui allait véritablement rejoindre un monde tout nouveau...

=> Fin du topic, à suivre dans la prochaine mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[A3 - Hanaki Kyou] Jour J, enfin ! (Décès)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: RP hors-mission :: Tokyo :: Habitations-