PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

Takagi Akimitsu [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gantzer A
avatar
Takagi Akimitsu

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t726-takagi-akimitsu
Nombre de messages : 37
Pseudo : Sakyo

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/7  (0/7)
Équipement/Armement: Combinaison, Contrôleur, Y-Gun, Gantz sword dans un holster sur le bras gauche, X-Shotgun en main.

Jeu 21 Avr 2011, 15:39

Avatar:
Spoiler:
 

Nom : Akimitsu
Prénom : Takagi (se lit aussi Shinju : « prisonnier »)
Race : Humain
Âge : 35 ans

Nationalité : Japonais
Origines : Japonais
Classe sociale : Pauvre
Métier / Etudes : Actuellement prisonnier, il n’a jamais vraiment fait d’études poussées ni vraiment travaillé.
Famille : Il s’en est séparé depuis très longtemps, ayant vécu la majorité de sa jeunesse en centre de redressement pour mineur.
Connaissances : Il a eu beaucoup de complices, que ce soit dans des évasions de prison ou dans des vols ou autres braquages.
Ennemis : Les forces de l’ordre, mais aussi beaucoup de personnes en général.


Description Physique :
Si Takagi a passé la majorité de sa vie en prison, il n’en a pourtant pas développé un physique particulier, rappelant les plus violents détenus, capables de rivaliser contre un véritable groupe. Non, lui, c’est tout le contraire : il est petit (environ un mètre soixante-dix) et franchement maigrichon. Il fait tout pour éviter les regards, même si sa notoriété est devenue bien plus grande avec les années. Son visage est fin, imberbe, doté d’un nez aquilin et de sourcils parfaitement bien taillés. Mais cette face est aussi révélatrice, pourtant, de nombreux combats (ou plutôt, la plupart du temps, des passages à tabac), mais au lieu d’arborer ce genre de regard noir que partagent les gens de son univers, il est doté d’yeux tout à fait espiègles, comme s’il vous parlait toujours avec arrière pensée. Ses longs cheveux noirs et gras en plus d’une barbe naissante relèvent d’ailleurs encore un plus ce côté malsain.
En bref, il est doté de ce genre de visage, qui fait que l’on peut trop difficilement lui faire confiance, et à raison. Mais bien qu’il soit maigre, il n’est pas dénué de muscles, et il est d’ailleurs quelqu’un de très en forme, même s’il a presque toujours vécu dans des espaces étroits et reclus, pratiquant chaque jour des renforcements musculaires, lui faisant arborer une musculature sèche, mais efficace. D’ailleurs, même s’il n’a pas toujours répliqué lors de ses passages à tabac, il faut savoir qu’il sait tout de même se battre avec brio, utilisant le plus souvent des objets aux alentours, les détournant de leur utilité principale. Cependant, le plus mémorable fut certaines fois où, se sentant dans un véritable danger de mort ou tout simplement apeuré, il se serait battu bec et ongles, comme un animal sauvage. Cela dit, Takagi n’est pas vraiment un homme que l’on pourrait qualifier « d’équilibré », et c’est sans doute cela qui fit qu’il s’en sortait de façon si singulière.


Description Psychologique :
C’est simple : Takagi est un traître. Certains de ses complices pourraient en témoigner, si la plupart étaient encore en vie. Ce Roi de l’évasion s’est toujours montré égoïste, et terriblement opportuniste, n’hésitant pas à tirer dans le dos de ses compères qu’il apprécie le moins pour faciliter sa fuite ou son larcin. C’est aussi quelqu’un qui n’est pas raisonnable, et cela, depuis qu’il est tout jeune. Il ne retire rien des leçons que la vie lui donne : pour lui, tout doit être acquis sur le champ, et c’est pour cela qu’il a organisé tant de vols et qu’il fut incapable de purger une peine de seulement un an pour privilégier l’évasion. Mais à travers cela, on peut au moins lui accorder le mérite d’être un homme obstiné qui n’abandonne jamais ses projets. Il ne considère d’ailleurs pas si un vol ou une évasion est possible : il s’agit de savoir quand cela l’est. Et ce talent pour la fuite lui vaut d’ailleurs une estime de soi incommensurable… C’est aussi un très bon menteur, puisque malgré sa notoriété de lâche, il a toujours réussi à trouver des alliés pour chacun de ses projets. Et il ne sait pas seulement mentir pour convaincre : il est aussi incroyablement bon pour faire le malade et être pris en pitié par les surveillants de prison. Tout le monde s’attendrit en voyant la silhouette d’un homme malade, après tout.
S’il est difficilement digne de confiance, Takagi a cependant une certaine éthique, aussi, il a gardé certains complices très proches et a d’ailleurs souvent fait en sorte qu’ils ne puissent pas être pris par la police. Cela pour plusieurs raisons : la première est qu’ils devraient l’aider à s’évader, la seconde est qu’ils seraient incapables de s’en sortir aussi bien que lui. Ayant aussi passé la majorité de sa vie en prison, il a fini par partager ce sentiment de haine que les détenus éprouvent pour les violeurs, les pédophiles et ceux qui auraient battu leur femme. Dans un certain sens, on peut donc le considérer comme un homme bon. En tout cas, il n’aura jamais tenté de faire du mal à un « innocent », bien au contraire : durant ses incarcérations, on a trouvé certains de ses compagnons de cellules, les plus pourris, pendus. Ce qui a valu une prolongation de peine pour le pauvre Akimitsu. Mais qu’importe, il fuyait peu de temps après, dans tous les cas.
Mais malgré ses quelques valeurs et toutes ses astuces, on ne peut tout simplement pas considérer que Takagi est quelqu’un de « stable ». Il a rarement eu peur dans sa vie, au contraire, son crédo quant à la possibilité de fuite le faisait toujours penser, lors d’un échec que « de toute façon, ça marchera une prochaine fois ». Mais les quelques fois où il eut vraiment peur pour sa vie, il s’était toujours montré d’une violence inouïe, incontrôlable, et cela malgré sa petitesse et sa force moyenne.


Qualités : Débrouillard, Alerte, Rusé, Menteur.
Défauts : Orgueilleux, Obstiné, Opportuniste, Egoïste.
Capacités : Polyvalence, Résistance, Spéciale (feindre la maladie/mort).
Handicaps : Esprit, Connaissances, Présence.

Histoire :
L’enfance de Takagi contribua grandement à faire de lui l’homme qu’il est devenu, individualiste et orgueilleux. Il vécu une grande partie de son enfance, presque toujours seul, dans un minuscule appartement. Ses parents étant pauvres, ils travaillaient et le laissaient à leur domicile sans surveillance. L’enfant n’était nourri que parfois d’un hamburger quand ils rentraient de leur travail, et ensemble, ils nourrissaient le rêve de partir en Amérique. Un jour, ils ne rentrèrent plus jamais à la maison et Takagi faillit mourir de faim. C’est en frappant à sa propre porte et en alertant le voisinage qu’il fut sauvé. C’est depuis ce jour qu’il fut très bon pour simuler les maladies.
Malgré tout, bien qu’il fût enfin scolarisé à l’âge de huit ans, ses familles d’accueil lui apportèrent beaucoup de problèmes. Dans la première, il fut abusé sexuellement par son beau père. Cet épisode traumatisant le rendit violent avec toutes les familles d’accueil qu’il fréquenta. Aussi, après avoir été passé entre quatre différents cadres et différents orphelinats, il finit par être placé en centre de redressement à l’âge de treize ans.

Là bas, il apprit à se battre et à crocheter. Mais c’est aussi les seuls endroits où il put enfin réussir à créer des liens avec d’autres pensionnaires. Il comprit le sens de l’amitié seulement dans son premier établissement, ses amis étant devenus alors ses complices quant à la réalisation de ses évasions. Jusqu’à sa majorité, il réussit à s’évader douze fois de différents centres, se faisant pourtant attraper peu de temps après à chaque fois. Mais sa capacité de fuite était devenue si grande que son orgueil eut grandi de la même manière. Il garda d’ailleurs toujours contact avec certains de ses amis des centres de redressement, dont quelques uns restèrent pour toujours ses complices.

Car il commit différents larcins et vécut comme un voleur tout le reste de sa vie. Aussi, pendant quatre ans, il réussit à vivre de braquages, arnaques et cambriolages. Mais à vingt-deux ans, il fut incarcéré pour la première fois pour le braquage d’un camion de banque. Son avocat fut d’une efficacité exemplaire et réussit à ne le faire enfermer que pour une seule année, compte tenu de son enfance difficile. Mais cette première expérience lui rappela son enfance dans son minuscule appartement. Alors au lieu de purger cette courte peine, il décida de s’évader en créant une explosion à la pharmacie, pour détourner l’attention. Ce faisant, il gravit le mur haut de sept mètres de la cour après avoir gratté pendant deux mois les extrémités des briques qui le constituaient, afin d’avoir plus de prise.
Il ne fut libre que pendant une année, puis il fut de nouveau enfermé. Cela ne dura toutefois que trois mois, et des complices participèrent à cette évasion tout bonnement grandiose, puisqu’ils vinrent le chercher en hélicoptère au beau milieu de la cour.
Deux ans encore après cette autre évasion, il fut de nouveau retrouvé et incarcéré dans une autre prison. Depuis sa propre cellule, il mit six mois à couper les barreaux de sa fenêtre avec une lime à ongle. Dès qu’il put y faire passer sa tête, il se déboîta volontairement l’épaule pour s’enfuir de nouveau.
Trois jours seulement après, il fut retrouvé le long d’une autoroute, n’ayant pas trouvé le moyen de changer de tenue. Il rencontra alors un autre co-détenu, Jeniya Koulikov, avec qui il ne partageait définitivement pas les mêmes valeurs. Cet homme, qui avait tué onze prostitués, était tellement insupportable que Takagi décida de faire de lui son outil pour s’évader. Pendant deux ans, il réussit à lui promettre beaucoup d’argent, ce qui ne fut pas difficile avec sa notoriété de parfait évadé. Durant une des permissions du détenu Russe, Takagi simula une maladie et dût être emmené à l’hôpital. Les instructions furent de faire en sorte que Jeniya se jette sur la route pour dévier la trajectoire de l’ambulance. Mais l’homme fut percuté, mourant sur le coup et laissant tout de même à Akimitsu la possibilité de fuir.
Peu de temps après, il fut encore une fois incarcéré, mais il réussit à créer une alliance avec trois autres détenus pour parfaire son évasion. Ensemble, ils se relayèrent pendant trois ans dans la même douche pour creuser dans le mur, ramolli par l’eau. Cela leur demanda douze petites cuillères et le changement régulier du ruban adhésif qui soutenait le carrelage, formé comme une toile. Après cela, ils s’enfuirent par les canalisations. L’un d’entre eux mourut asphyxié tandis qu’un autre resta bloqué. Seuls Takagi et un dernier évadé réussirent à s’en aller avec brio.
Pendant deux ans, on n’entendit plus parler de lui, et il s’était même remis à travailler. Mais il fut finalement reconnu dans un magasin par un caissier qui avait appelé la police, craignant un braquage. Après seulement quelques mois en prison, Takagi simula des maux de ventre et une forte fièvre. Il passa plusieurs nuits à l’infirmerie puis il s’enfuit en prenant les vêtements du concierge. Il dissimula ses longs cheveux sous sa casquette et jeta sa tenue de prisonnier dans la benne à ordures. Au final, il sortit par l’entrée principale même de la prison où il avait été incarcéré.

Ainsi, il accumula dix-huit évasions en comptant les centres de redressement. Sa notoriété lui offrit les surnoms de « Roi de l’évasion », « Roi des prisonniers » (Shinju no kokuou), le « Prisonnier libre ». Aussi, en étant incarcéré pour la septième fois il y a seulement deux mois, il rencontra un journaliste auquel il dévoila toutes les manières dont il avait pu fuir. Son idée était de s’évader pour la septième et dernière fois. Ce serait le chiffre parfait de ses aventures, et après cela, il partirait pour de bon. Sans doute irait-il en Amérique, comme ses parents. Quoiqu’il en soit, il prévoit actuellement de faire de son évasion quelque chose d’unique, qui saurait l’élever au rang d’icône parfaite de tous les évadés de prison.



Cause du décès : En feignant la mort à l’hopital, Gantz transfert le corps de Takagi dans la chambre. L’original est cependant en vie…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Maître du Jeux
avatar
Daniel Fujita

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t607-daniel-fujita-valide
Nombre de messages : 3210
Pseudo : naossano
Âge du personnage : 38 ans

Fiche Technique
Points:
0/100  (0/100)
Missions:
0/5  (0/5)
Équipement/Armement: Rien

Mer 02 Jan 2013, 16:59

Perdu dans la database.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-quelle-vie.topic-zone.com/neavides-c1/

Takagi Akimitsu [Validé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: Création du Personnage :: Présentation du personnage :: Archives :: Orphelins aguerris-