PLAYLIST DE GANTZ !


Partagez|

[A7 - Vargas Von Casteirn, Yarashin Zurui, Akane Ueno, Sakyo Jinnai, Saki Ren] Seconde chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gantzer A
avatar
Vargas Von Casteirn

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t385-vargas-von-casteirn-valide
Nombre de messages : 1091
Pseudo : Vardec
Surnom : The Scarlet mustache
Âge du personnage : 50

Fiche Technique
Points:
13/100  (13/100)
Missions:
2/6  (2/6)
Équipement/Armement: X-Shotgun (mains) - X-gun (holster gauche) - Y-Gun (holster droit) - 1 Magnum + 2 boîtes munitions - 1 Masque à gaz (sac à dos) - Contrôleur - Combinaison

Mar 26 Avr 2011, 17:42

Vargas avait fini de préparer les chambres. S’unir pour pouvoir survivre à ces transferts étaient la seule solution, leur vies étaient menacées, ils n’avaient plus le choix. Il espérait que Yamamoto puisse les aider de nouveau, c’était tellement injuste la façon dont il était traité par la sphère. En attendant, ils devaient se préparer et s’organiser.

Il avait aménagé les chambres du 1er étage pour les garçons et les chambres du 2ème étage pour les filles afin qu’il n’y ait pas de problème de cohabitation. Ne savant pas pour combien de temps ils allaient devoir vivre ensemble, il fallait que cela soit confortable.

La chambre de Yarashin était sur la gauche de l’escalier, juste à côté de la chambre de Sakurai au cas où il changerait d’avis. La chambre de Sakyo était sur la droite de l’escalier, juste à côté de la chambre de son fils et en face de sa chambre. Akane et Saki avaient des chambres donnant sur l’escalier à l’extrémité droite du couloir. Toutes grandes, ils devraient se sentir bien.

Il était assis sur un fauteuil de tissu vert et fixait une photo de famille installait sur la cheminée éteinte. C’était sa préférée. Bien sur elle était en noir et blanc mais il l’aimait parce qu’il s’agissait d’une journée à la plage alors que Vardec était encore jeune et en bonne santé. Une des journée les plus chaudes d’Europe jusqu’à présent. Il avait pu se libérer et passer tout l’après-midi avec sa famille. Une exception car son entreprise étant encore au stade du développement, il avait énormément de travail. Il travaillait même le week-end.

Il dégustait un vin de sa collection. Un vin de France. Vargas en temps normal les adoraient, mais là il n’avait pas la même saveur. Il le trouvait amère. Encore bouleversait par ce qu’il avait vécu dans la chambre et ce qu’il avait découvert. Il trouvait chaque minute de vie en plus pesante. Son fils appartenait désormais à cette chose, alors que lui était en vie. L’idée de se suicider de nouveau l’avait traversé mais la vision de la résurrection de Saki Ren n’arrêtait pas de défiler dans sa tête. Il ne fuirait pas, il se rachèterait. Il sauverait son fils.

Il posa le verre sur un tablette, à côté de la bouteille. Puis saisit, le regard perdu, la télécommande et alluma le grand écran plat accroché au mur. Ce qui s’affiche fit sortir de ses pensées le vieillard… a


Dramatiquement sanglant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bannis
avatar
Akane Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t560-akane-ueno-valide
Nombre de messages : 399
Pseudo : Ueno
Surnom : Paratonnerre

Fiche Technique
Points:
16/100  (16/100)
Missions:
2/2  (2/2)
Équipement/Armement: Y-Gun (holster) + déclencheur externe – X-Shotgun (sanglé) – X-Gun (holster) - Treillis contenant boussole, deux brassards de nage, un képi, une paire de lunettes de soleil dans un étui semi-rigide - un talkie Motorola XTR446 accroché à la ceinture - masque anti-gaz filtre mixte - Contrôleur – Combinaison - raquettes de marche de fortune

Jeu 05 Mai 2011, 08:27

Akane avait donc préparé ses affaires en vue de rejoindre le groupe de Vargas, le soir venu. Gantz pouvait les rappeler le lendemain comme un mois plus tard, nul ne le savait. Néanmoins, la jeune femme se disait que ça ne devrait pas dépasser quelques semaines, pour garder ses gantzers sous pression, en quelque sorte. La jeune femme mit donc une trousse de toilette et quelques vêtements de rechange à faire tourner durant son séjour. Deux serviettes de bain, un peignoir pour les pudiques, et le sac était joué. Fin, le tour était joué, le tout dans le sac. La japonaise prit donc sa jeep de service, qu’elle pouvait garder pendant sa permission, et prit la direction de la demeure de Vargas, dont l’adresse figurait sur le morceau de papier qu’il lui avait donné, avec son portable. Elle fit le plein à une station service proche du domicile du moustachu et en profita pour acheter de la bière et pour envoyer un SMS à Vargas :

Suis en route. Akane.

Simple et efficace. Pas de « slt » et autre langage SMS dont la jeune femme ne raffolait pas spécialement, pour ne pas dire qu’elle n’aimait pas du tout ça. Elle se demandait si Vargas savait lire un SMS … en tout cas, elle reprit donc la route alors que le soleil se couchait à l’horizon. Elle pénétra dans le secteur résidentiel de la banlieue de Tokyo. De toute évidence, les résidents menaient une vie aisée, et Vargas n’avait pas surestimé la capacité d’accueil de sa demeure, se dit Akane en voyant ladite maison comme surgir au détour d’un chemin. C’était une bâtisse pour le moins imposante, de type occidentale. Ca ressemblait à un manoir. Une grande terrasse. Un rez-de-chaussée, deux étages. Elle gara sa jeep dans une grande allée et sortit tranquillement en observant les hautes haies qui entouraient le jardin, assez vaste lui aussi. Pas mal du tout. De quoi ne pas être dérangés par le voisinage.

*Ca c’est du QG*

Songea-t-elle en prenant son pack de bière, mais en laissant son sac dans le coffre de la voiture, pour le moment, histoire de ne pas arriver de suite en envahisseuse. Mission, martienne Akane. Aime : squatter. Phrase préférée : bière !

Hum. Akane arriva à la lourde porte en bois orné faisant office de porte d’entrée. Elle souleva un loquet de pierre et l’actionna plusieurs fois. Il lui sembla que le son résonnait longuement dans la demeure. Ca, c’était vraiment de la grande bâtisse. Ceci fait, elle attendit donc, parce qu’il aurait été discourtois d’enfoncer la porte sous prétexte qu’elle avait frappé auparavant, n’est-ce pas. Elle attendit donc tranquillement, en faisant un peu comme tout nouveau visiteur dans cette situation, en promenant son regard tout autour d’elle sauf sur la porte. La jeune femme portait sa tenue de gantzer sous ses habits militaires sans porter atteinte aux bonnes mœurs. Pour rappel, ce matin-là, après une bonne douche, elle avait fait des essais avec sa tenue gantz, avant d’arriver à ce qui lui semblait être un bon compromis entre l’efficacité et le confort, clipant les pastilles du torse en arrière, ce qui lui libérait le ventre et la poitrine, ainsi qu’une partie du cou. Sa veste militaire et son treillis dissimulaient fort bien le reste. Le soir venu, elle ne portait plus ses lunettes de soleil, ce qui eut été quelque peu déplacé, certes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gantzer A
avatar
Vargas Von Casteirn

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t385-vargas-von-casteirn-valide
Nombre de messages : 1091
Pseudo : Vardec
Surnom : The Scarlet mustache
Âge du personnage : 50

Fiche Technique
Points:
13/100  (13/100)
Missions:
2/6  (2/6)
Équipement/Armement: X-Shotgun (mains) - X-gun (holster gauche) - Y-Gun (holster droit) - 1 Magnum + 2 boîtes munitions - 1 Masque à gaz (sac à dos) - Contrôleur - Combinaison

Jeu 05 Mai 2011, 20:36

Vargas était encore chamboulé par ce qu’il venait de voir à la télé. On les avait filmé durant l’épisode sur le toit. On ne les voyait pas mais on pouvait voir l’évolution des dégâts au fur et à mesure que l’affrontement avançait. Il était révolté de voir que quelqu’un avait osé diffuser cette scène de carnage.

La septième symphonie de Beethoven retentit dans le manoir, il s’agissait de son portable qu’il avait laissé sur un meuble non loin de la porte d’entrée. Il alla récupérer l’appareil technologique qui ne servait que pour le travail normalement. Le vieil homme n’était pas fanatique des nouvelles technologies mais il en s’était quand même mis à la page par nécessité avec sa profession qui l’exigeait malheureusement. Cependant, dés qu’il avait l’occasion de se reposer il mettait ceci de coté. Akane était donc la première à arriver.

Lorsqu’elle se présenta à la porte, Vargas s’empressa de lui ouvrir la porte.

"Bonsoir, Vargas-san."

Le vieillard lui répondit avec un sourire et l’invita à entrer dans sa maison.

« Je me suis permis de vous installer au deuxième étage avec Saki Ren si elle vient aussi. Vous serez tranquille. »

Il lui présenta les diverses pièces et finit par l’indication de sa chambre.

« Avez-vous vu ce qu’a été diffusé par l’E-mission à la télé? »

hj : autorisation d'Akane pour diriger un peu son personnage


Dramatiquement sanglant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bannis
avatar
Akane Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t560-akane-ueno-valide
Nombre de messages : 399
Pseudo : Ueno
Surnom : Paratonnerre

Fiche Technique
Points:
16/100  (16/100)
Missions:
2/2  (2/2)
Équipement/Armement: Y-Gun (holster) + déclencheur externe – X-Shotgun (sanglé) – X-Gun (holster) - Treillis contenant boussole, deux brassards de nage, un képi, une paire de lunettes de soleil dans un étui semi-rigide - un talkie Motorola XTR446 accroché à la ceinture - masque anti-gaz filtre mixte - Contrôleur – Combinaison - raquettes de marche de fortune

Ven 06 Mai 2011, 12:12

Lorsque Vargas vint ouvrir à Akane, cette dernière le salua et lui dit bonsoir en lui souriant amicalement, avant d’entrer sur son invitation. Vargas lui fit ensuite visiter son manoir, provoquant chez la jeune femme des "hooo" et des "haaa" admiratifs. L’homme avait du goût pour décorer sa demeure, c’était le moins qu’on puisse dire. Quand ils passèrent dans la cuisine, grande et largement équipée, la japonaise en profita pour déposer le pack de bières dans le frigidaire de type américain, un gros truc qui faisait du bruit mais donnait des glaçons à volonté. C’était beau le progrès, quand même … Akane hocha la tête en approbation lorsque Vargas lui montra sa chambre, pour conclure la visite des lieux.

"Cette chambre est ravissante. C’est parfait, Vargas-san."

Ce dernier lui parla alors d’une E-mission. Akane s’était assise sur le lit en l’écoutant. Typiquement occidental, avec un matelas heureusement moins dur qu’un futon, mais davantage que certains matelas européens dans lesquels on avait la sensation de d’enfoncer, tellement ils étaient mous. La militaire pouvait dormir partout, mais en l’occurrence, ce matelas serait fort adéquat pour un sommeil optimal. E-mission ? Akane regarda alors Vargas. A sa tête, ça n’avait pas l’air d’être une émission porteuse de bonnes nouvelles, en tout cas, la jeune femme le percevait ainsi.

"Non, ça ne me dit rien, mais puisque vous m’en parlez avant tout autre sujet, j’en déduis que ça doit être important. Si vous le permettez, je vais chercher mes affaires, puis vous me montrerez cette E-mission, si elle passe régulièrement."

Vargas le lui permit tout naturellement, et à priori cette émission passait en boucle sur le net. Akane sortit donc chercher ses affaires, étonnée que les autres alliés n’aient pas encore donné signe de vie, mais ils devaient avoir leurs raisons. Ranger ses affaires dans la chambre ne lui prit que quelques minutes, puis la japonaise descendit et trouva Vargas dans le salon, regardant quelque chose sur un écran large pour le moins imposant.

"Ha, ça commence, on dirait."

Dit-elle tranquillement en posant ses fesses sur le canapé confortable à coté du gantzer moustachu. Ha non, encore une publicité. Voila, l’E-mission repassait son programme phare du moment. Rapidement, un pli se forma sur le front de la jeune femme en revoyant la scène de leur bataille sur le stade, au sommet de cet immeuble. Les gantzers et les martiens demeuraient invisibles, ce qui rendait les destructions matérielles encore plus saisissantes. Ainsi, quelqu’un avait filmé tout ça. Ainsi, l’enquête de la police allait-elle se diriger inexorablement vers le fantastique, vers Gantz. La sphère noire désirait préserver son secret, faisant exploser la tête des gantzers qui ne savaient pas tenir leur langue à son sujet, ou qui montraient son matériel ultra performant en public. Or, il semblait évident qu’un individu ou qu’un groupe s’intéressait aux activités de Gantz. Ca ne pouvait pas être le fruit du hasard. Si un passant avait filmé tout ça par le fruit d’une coïncidence rare, il aurait été fébrile, sa voix aurait trahi son émoi. Ce n’était pas le cas, le travail demeurait professionnel. Akane pouvait se tromper, n’ayant pas assez de données sur ce sujet, comme sur bien d’autres informations depuis son arrivée dans la chambre de Gantz, elle ne pouvait qu’emettre des théories, des hypothèses, mais il lui semblait bien que cette vidéo devrait être la partie émergée d’une organisation.

"Hmmm. Attendons les autres avant d’échanger notre avis là-dessus. Ils auront peut-être déjà vu cette émission, et auront éventuellement quelques indices à ce sujet. Je pense que c’est le mieux à faire. Néanmoins, je préconise dans l’immédiat la prudence, des fois que des ennemis soient capables de nous localiser et de nous tomber dessus à tout moment. Si vous ne portez pas votre tenue Gantz sur vous, je vous enjoins à le faire, au cas où. Pour ma part, je la porte en grande partie, et j’ai aussi mon arme de service sur moi, un pistolet automatique. Je l’avais perdu durant la mission mais je l’ai récupéré le soir même. J’ai eu de la chance, oui. Ce serait regrettable que la police vienne nous poser des questions auxquelles nous ne pourrions répondre sans risquer de perdre la tête, au sens propre du terme. Si je me souviens bien, vous avez vous-même un pistolet."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gantzer A
avatar
Vargas Von Casteirn

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t385-vargas-von-casteirn-valide
Nombre de messages : 1091
Pseudo : Vardec
Surnom : The Scarlet mustache
Âge du personnage : 50

Fiche Technique
Points:
13/100  (13/100)
Missions:
2/6  (2/6)
Équipement/Armement: X-Shotgun (mains) - X-gun (holster gauche) - Y-Gun (holster droit) - 1 Magnum + 2 boîtes munitions - 1 Masque à gaz (sac à dos) - Contrôleur - Combinaison

Jeu 12 Mai 2011, 21:06

« Vous avez raison je n’oublierai pas de la porter. »

En parlant de l’enquête policière sur ce qui s’était déroulé sur le toit de cet immeuble, le vieil homme se demanda si l’équipement tombé au cours de la mission seraient visibles par les individus n’ayant pas été pris par la sphère.

« Oui je possédais une arme qui appartenait à mon père, un souvenir de la seconde guerre mondiale. Un des martien possédant une lance l’a broyé juste après avoir utilisé les balles que possédait le chargeur. J’espère qu’elles ne seront pas trouvables. »

Soudain son portable émit une musique classique tiré du patrimoine allemand.. Il l’attrapa et prit connaissance du sms.

*Consultez la boite aux lettres de votre fournisseur d'accès. Mark lore.*

« Je reviens tout de suite. »

Il alla chercher son ordinateur portable pour professionnel dans sa chambre et consulta sa messagerie.

*Code:
expéditeur : Mark lore
objet : win success!
Réunion suspecte, éviter de se montrer avec la liste. Prévenir les autres.*

Il y avait une liste de dossiers consultés ainsi que le nom d’un agent, Hiroshi Tenma. Il pensa qu’il valait mettre au courant Akane. Il descendit la rejoindre et avec hâte posa l’ordinateur portable sur ces genoux.

« Regardez ce que je viens de recevoir. »


Dramatiquement sanglant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bannis
avatar
Akane Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t560-akane-ueno-valide
Nombre de messages : 399
Pseudo : Ueno
Surnom : Paratonnerre

Fiche Technique
Points:
16/100  (16/100)
Missions:
2/2  (2/2)
Équipement/Armement: Y-Gun (holster) + déclencheur externe – X-Shotgun (sanglé) – X-Gun (holster) - Treillis contenant boussole, deux brassards de nage, un képi, une paire de lunettes de soleil dans un étui semi-rigide - un talkie Motorola XTR446 accroché à la ceinture - masque anti-gaz filtre mixte - Contrôleur – Combinaison - raquettes de marche de fortune

Lun 16 Mai 2011, 07:56

Akane fronça les sourcils en entendant Vargas lui révéler que son arme se trouvait encore sur le champ de bataille.

"Même si votre pistolet est détruit, il vaut mieux faire une déclaration de vol. Comme c’est une arme ancienne, vous pourriez l’avoir gardée sous une vitrine normale. Pas besoin de la déclarer ou de la ranger dans un coffre blindé."

A ce moment-là, le téléphone portable de Vargas sonna, l’homme lit un message, s’excusa auprès de la jeune femme et se retira quelques instants. La japonaise regardait toujours l’E-Mission, n’aimant pas ça du tout. Elle se demandait si la prochaine mission confiée par Gantz consisterait à éliminer les gens qui les surveillaient et qui risquaient de livrer au grand jour le secret de la sphère noire. Comme toujours, tout était possible. Cette affaire était tellement opaque, la militaire devait procéder par intuition, n’ayant quasiment aucune information pour enquêter correctement. Vargas revint alors en hâte et montra quelque chose à Akane, sur un ordinateur portable posé sur les genoux du vieil homme. Alors, ça, elle n’aimait vraiment pas la tournure que prenaient les événements.

"Liste ? C’est nous la liste ? Les gantzers ? Si c’est ça, je crains que notre réunion ne soit compromise. Il faudrait prévenir les autres. Dommage, j’aurais aimé voir au moins Zurui pour parler de tout ça. Peut-être nous rejoindra-t-il furtivement, je l’ai vu utiliser le contrôleur pour devenir invisible avant de quitter la chambre. Il pourrait faire de même pour venir ici. Quant à moi, j’aurais pu être une amie de votre fils et rien ne vous empêche d’avoir une invitée. Davantage, ça deviendrait peut-être suspect … de mon coté, j’ai pu accéder à des dossiers confidentiels mais je n’ai rien trouvé concernant notre affaire. A ma connaissance, l’armée n’est pas impliquée ..."

Ce disant, la japonaise se leva et regarda une photo de famille installée sur la cheminée éteinte. Ca avait l’air d’une période heureuse de la vie de son hôte. Akane tendit la main et ses doigts glissèrent de haut en bas le long la photo sans la toucher.

"Vous aimez votre fils, et il vous aimait aussi, ça se voit. J’imagine qu’il y a eu des hauts et des bas, comme dans toute famille, mais ça n’empêche pas les sentiments. Personnellement, je n’ai jamais eu de famille, jamais eu de parent pour me serrer affectueusement dans ses bras. Jamais eu de fessée non plus même si je pense que j'était une enfant sage, hihi. Je dis ça pour vous réconforter, parce que vous avez eu une famille que vous avez aimé et qui vous a aimé, j’espère que je ne remue pas le couteau dans la plaie."

Conclue-t-elle en lui souriant amicalement. A priori, les autres ne viendraient pas, mais si Vargas était toujours d’accord, elle comptait rester. A deux gantzers, ils seraient toujours plus forts que seuls, et sans les tracas de sa vie quotidienne, la jeune femme comptait s’entraîner sérieusement au combat au corps à corps jusqu’à ce que Gantz les rappelle pour une mission.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Lun 16 Mai 2011, 08:30

Le trajet en bus s'était avéré plus rapide que Yarashin ne l'avait cru, malgré les inévitables correspondances.
Une fois arrivé dans le quartier du vieillard, il pût s'isoler pour activer le mode d'occultation fréquentielle.
La dernière partie du trajet se fit donc à pied.
Il tenta bien de courir avec le support de la combinaison, mais si celle-ci augmentait sa force et de fait sa vitesse, elle ne pouvait rien pour son endurance.
Il se contenta donc de courtes accélérations dans ce qui était essentiellement une marche rapide.
Il avala toutefois la distance le séparant de la bâtisse en à peine cinq minutes, ce qui constituait un bon score vu la distance qu'il avait pris entre son arrêt et sa destination.
Il songea à sonner, mais il préféra faire le tour à la recherche d'une porte plus discrète.
Il trouva une petite porte donnant sur la cuisine.
Enfin à l'intérieur, il désactiva l'occultation et chercha les autres.
Vargas-san?


MJ amateur, habilité pour les prémorts, MP moi.

Na na na na na na na na na na na na na na na na... ZURUI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gantzer A
avatar
Vargas Von Casteirn

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t385-vargas-von-casteirn-valide
Nombre de messages : 1091
Pseudo : Vardec
Surnom : The Scarlet mustache
Âge du personnage : 50

Fiche Technique
Points:
13/100  (13/100)
Missions:
2/6  (2/6)
Équipement/Armement: X-Shotgun (mains) - X-gun (holster gauche) - Y-Gun (holster droit) - 1 Magnum + 2 boîtes munitions - 1 Masque à gaz (sac à dos) - Contrôleur - Combinaison

Lun 16 Mai 2011, 19:23

Ces informations étaient très inquiétantes, Vargas espérait que son idée ne facilite pas les intérêts de d’autres personnes mais ils manquaient de détails. Yarashin apportera probablement plus de précisions lorsqu’il arrivera.

« Si on vient à venir nous interroger, on trouvera une histoire qui tienne debout. »

Quand elle s’approcha du cadre contenant la photo de famille préférée du vieil homme, la femme de l’armée semble s’ouvrir davantage. Il était touché par ce qu’elle lui disait. Il ne connaissait pas la douleur d’être orphelin mais il pouvait imaginer les divers sentiments qui pouvaient altérer la vie de l’individu dans cette situation. Il sourit en l’entendant s’inquiéter sur ce qu’elle disait.

« Vous n’avez pas à vous soucier de ça. Cela ne me dérange pas que vous en parliez. Avec le temps les blessures même les plus difficiles à guérir finissent par disparaître. Cette photo m’est cher parce que c’est la dernière que nous ayons pris. Je suis navré pour vous. » Dit-il en fermant l’ordinateur portable.

Ses mots étaient sincères. Il alla poser l’appareil sur un meuble.

« Heureusement la vie est suffisamment longue pour que nous puissions être heureux malgré les épreuves que nous pouvons rencontrer. »

Une voix familière s’éleva de la cuisine. Vargas se déplaça pour aller voir ce qui l’en était et reconnut le geek.

« Bonjour Yarashin. J’imagine que ce passage par la porte de derrière est du au message que vous m’avez envoyé. Akane vous a précédé de peu, je vous ai installé au premier étage. » Dit-il en tendant la main.


Dramatiquement sanglant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Lun 16 Mai 2011, 22:57

Yarashin salua le vieillard en évitant de fixer la main.
Une erreur classique de Gaijin.
L'allemand ne devait pas souvent recevoir chez lui pour oublier les coutumes normalement assimilées au bout des décennies passées ici.
Bonjour. Je ne compte pas m'installer tout de suite. Du moins pas tant que je ne serais pas sûr que cet inspecteur ne va pas faire le lien entre Gantz et vous.
Il passa devant, gagnant le couloir.
Je ne suis que de passage pour faire un premier point à l'abri des regards. Je dois rentrer chez moi avant le diner sinon mes parents vont trouver ça suspect.


MJ amateur, habilité pour les prémorts, MP moi.

Na na na na na na na na na na na na na na na na... ZURUI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bannis
avatar
Akane Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t560-akane-ueno-valide
Nombre de messages : 399
Pseudo : Ueno
Surnom : Paratonnerre

Fiche Technique
Points:
16/100  (16/100)
Missions:
2/2  (2/2)
Équipement/Armement: Y-Gun (holster) + déclencheur externe – X-Shotgun (sanglé) – X-Gun (holster) - Treillis contenant boussole, deux brassards de nage, un képi, une paire de lunettes de soleil dans un étui semi-rigide - un talkie Motorola XTR446 accroché à la ceinture - masque anti-gaz filtre mixte - Contrôleur – Combinaison - raquettes de marche de fortune

Mer 18 Mai 2011, 06:33

Vargas répondit amicalement à Akane qui se dit qu’il avait raison, même si elle ne ressentait pas vraiment ça comme une blessure, plutôt comme une constatation, puis à ce moment-là, une voix familière résonna non loin d’eux. La jeune femme la reconnut, c’était Zurui. Manifestement, il était venu en mode furtif, ce qui l’avait dispensé de sonner à la porte, mais comme la militaire l’avait pensé auparavant, il avait une bonne raison d’agir ainsi. En tout cas, Vargas l’accueillit lui aussi fort sympathiquement, mais à l’écouter, le jeune homme ne comptait pas rester. Il se faisait du souci concernant la réaction de sa famille, ce qui était somme toute logique. Akane vint l’accueillir à son tour, et le salua amicalement.

"Bonsoir, Zurui-san. Vous avez du voir cette E-Mission. Vous pensez que la police peut remonter jusqu’à Vargas ? Les enquêteurs pourraient-ils suivre la voie du fantastique, incluant Gantz dans leur investigation ? Je pense quand même que je devrais rester pour épauler notre ami. Ha oui, c’est pour vous."

Ce disant, Akane sortit une puce de sa poche et la tendit au gantzer débrouillard.

"C’est tout ce que j’ai trouvé à l’armée, à priori rien de compromettant. Peut-être deux ou trois soldats qui sont devenus nettement plus forts après une mission dans la chambre de Gantz. Vous y trouverez peut-être quelque chose d’utile, vous. Je n’ai pas non plus réussi à leur soutirer du matériel, ou tellement miteux et en si petite quantité qu’une commande sur le net serait plus bénéfique. Une personne inventive comme vous sauriez sans doute nous équiper pour palier nos sens, la vue pour la nuit, les oreilles en cas d’attaque sonique, pour communiquer et contre des attaques toxiques. Je pense que Vargas et moi, nous pourrions en financer une partie."

Enfin, concernant la militaire, une petite partie, à priori de quoi l’équiper elle et un autre gantzer, voire deux autres si Zurui négociait bien le prix, et équilibrait l’équipement, rapport qualité / prix. Il vaudrait mieux que ça se fasse assez vite au demeurant, Gantz pouvant les rappeler n’importe quand dans les jours, dans les semaines à venir. Néanmoins, le gantzer saurait trouver tout ça s’il en avait les moyens, c’était du moins l’avis de la jeune femme qui s'en tint là, attendant que Zurui fasse donc le point en premier sur la situation, sur ces individus qui les avait espionnés durant la mission au stade, et sur la police. Vargas donnerait ensuite son avis et enfin Akane, pour infirmer ou confirmer une opinion précédente. Sakyo et Saki Ren n'étaient pas encore arrivés, peut-être qu'ils s'abstiendraient de les rejoindre, surtout s'ils avaient reçu l'avertissement de Zurui. Ce dernier portait lui aussi la tenue Gantz, il l'avait également fort bien camouflée avec ses vêtements civils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gantzer A
avatar
Vargas Von Casteirn

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t385-vargas-von-casteirn-valide
Nombre de messages : 1091
Pseudo : Vardec
Surnom : The Scarlet mustache
Âge du personnage : 50

Fiche Technique
Points:
13/100  (13/100)
Missions:
2/6  (2/6)
Équipement/Armement: X-Shotgun (mains) - X-gun (holster gauche) - Y-Gun (holster droit) - 1 Magnum + 2 boîtes munitions - 1 Masque à gaz (sac à dos) - Contrôleur - Combinaison

Ven 20 Mai 2011, 22:11

Il avait écouté attentivement ses deux invités, ils avaient raison. Décidément la nouvelle génération était bien vive d’esprit. C’était de bonnes personnes, cette sphère était bien cruelle.

« Oui Yarashin je financerai sans aucun problème. Il nous faut de l’équipement afin de pouvoir éviter d’autres pertes lors de ces chasses. »

Vargas se demandait bien ce que pouvait leur réserver d’autre Gantz. Si les monstres en moyenne étaient du même calibre de ceux du terrain de football alors ils auront du soucis à se faire.

« J’espère que Sakyo et Saki ne tarderont pas. »

Si il y avait un enquête sur les évènements étranges qui se déroulaient à Tokyo, peut-être risquaient-ils également d’être gêné.


Dramatiquement sanglant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Sam 21 Mai 2011, 23:25

Yarashin pris la puce en main avant de répondre à la militaire.
Les dossiers que cet agent a consulté correspondent aux entrées du site de Nishi.
Pour l'instant, ils n peuvent pas faire le lien avec nous, mais si ils surveillent les gantzers qu'ils connaissent déjà....

Il laissa un instant de flottement, permettant à chacun de comprendre le danger.
Il passa ensuite au second point.
Concernant l'équipement, vous devriez recevoir du matériel durant la semaine.
J'espère d'ailleurs que vous pourrez en amener la plupart dans la cave.
Sinon, Ueno, je pense pouvoir nous trouver une adresse pour un équipement moins conventionnel. Vous pourrez vous occuper des achats?


MJ amateur, habilité pour les prémorts, MP moi.

Na na na na na na na na na na na na na na na na... ZURUI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Bannis
avatar
Akane Ueno

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t560-akane-ueno-valide
Nombre de messages : 399
Pseudo : Ueno
Surnom : Paratonnerre

Fiche Technique
Points:
16/100  (16/100)
Missions:
2/2  (2/2)
Équipement/Armement: Y-Gun (holster) + déclencheur externe – X-Shotgun (sanglé) – X-Gun (holster) - Treillis contenant boussole, deux brassards de nage, un képi, une paire de lunettes de soleil dans un étui semi-rigide - un talkie Motorola XTR446 accroché à la ceinture - masque anti-gaz filtre mixte - Contrôleur – Combinaison - raquettes de marche de fortune

Dim 22 Mai 2011, 07:43

Vargas avait lui aussi écouté attentivement Zurui avant de répondre qu’il financerait sans aucun problème leur action, afin d’éviter d’autres morts lors de ces missions. Il espérait également que Sakyo et Saki Ren les rejoindraient bientôt. Ca, seul l’avenir leur dirait. Au demeurant, ils se reverraient peut-être uniquement lors de leur retour dans la chambre de Gantz, lorsque ce dernier aurait à nouveau besoin de pions sacrifiables. La jeune femme ne se faisait aucune illusion au sujet de la sphère noire. Quelque soit son origine, qu’elle soit créée par des humains ou par des extra-terrestres aidant les humains contre d’autres extra-terrestres, la chose qui les manipulait n’avait aucun respect pour leur vie, du moins était-ce ainsi que la jeune femme le percevait. Gantz prenait plus au moins au hasard des gens qui venaient de mourir. Qu’ils durent ou pas, ça ne devait avoir aucune importance pour cette chose, pour Cà. Gantz aurait toujours de la main d’œuvre par ce procédé, toujours des pions sacrifiables et si une mission venait à échouer, ce ne serait qu’une bataille de perdue dans une guerre qui dépassait totalement des gantzers laissés dans l’ignorance quant aux objectifs finaux de la sphère noire. Là reposait l’essentiel de la théorie de la japonaise, sur ce mépris pour eux. C’était ainsi, et elle n’avait nullement besoin de s’en ouvrir aux autres, ils devaient le ressentir eux-mêmes. Il était vain de débattre de ces extrapolations, finalement, il leur fallait juste survivre. D’esprit aventureux, Akane n’était pas vraiment affectée par ces événements, tout allait de suite mieux quand on ne plaçait plus Gantz sous l’égide de leur morale sociale, jusqu’à nouvel ordre en tout cas. La jeune femme écouta donc tranquillement Zurui leur expliquer le danger lié à l’enquête en cours. Ils étaient avertis, c’était déjà un bon point. Il ajouta que Vargas devrait recevoir du matériel durant la semaine, qu’il vaudrait mieux cacher dans la cave. Il conclue en disant à Akane qu’il pensait pouvoir trouver un équipement moins conventionnel, et lui demanda si elle pourrait s’occuper des achats. Celle-ci se demandait ce qu’il entendait par là, mais elle lui faisait confiance pour trouver du matériel de qualité. Elle n’hésita donc pas avant de répondre :

"Je m’en occupe, je pense avoir la liberté de manoeuvre pour effectuer ces achats, mes finances combinées à celles de Vargas. Une fois qu’on aura tout ça, il faudra qu’on l’ait toujours à portée de main, comme notre tenue Gantz qu’on doit quasiment toujours porter. Avec Vargas, on devrait pouvoir tout prendre avant d’être transférés dans la chambre de Gantz. Ca dépendra de la quantité, de l’encombrement. A voir donc. Nous ferons tous de notre mieux pour que la prochaine mission ne soit pas un massacre."

Tout était dit. Si Gantz leur réservait une mission suicidaire, ils n’auraient quasiment aucune chance de survie, quelque soit leur degré de préparation, mais ce ne serait pas une raison pour baisser les bras. L’humanité avait une quantité colossale de défauts, mais si on devait prendre ses deux qualités incontestables, ce serait le sens de l’adaptation lié une survie tenace. Sans cela, jamais des êtres aussi fragiles physiquement et mentalement n’auraient tenu si longtemps contre leur environnement et contre eux-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gantzer A
avatar
Sakyo Jinnai

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t219-sakyo-jinnai-valide
Nombre de messages : 1071
Pseudo : Sakyo
Surnom : Héros abandonné
Âge du personnage : 19

Fiche Technique
Points:
51/100  (51/100)
Missions:
3/6  (3/6)
Équipement/Armement: Y-Gun (+déclencheur), X-Gun, Contrôleur, Combinaison, Manteau, Masque à gaz, Talkie-Walkie, Trousse de soin dans sac à dos.

Lun 23 Mai 2011, 19:23

Le couple s'était mis en route lentement vers le Manoir des Von Casteirn. Et longtemps, Sakyo avait gardé la main de Saki dans la sienne. Pourtant, peu à peu, ils s'étaient décrochés, sans vraiment qu'il ne sache ce qu'il s'était passé. S'il s'agissait de lassitude, d'un refus ou peut-être d'autre chose. Il ne savait pas non plus comment qualifier le "baiser". Il avait l'air d'avoir été fait pour ce fameux Hayato, justement... Mais l'écrivain en était resté tout émoustillé, sans vraiment chercher à réitérer la chose.
Il arrivèrent donc très tôt, dans la matinée. Vers huit heures. A vrai dire, ils n'avaient fait que marcher, car il n'y avait plus beaucoup de bus de nuit lorsqu'ils avaient quitté le "Sound Effect". De plus, ce bar était assez éloigné du Manoir de Vargas qui était très loin du Centre ville. Enfin, au moins, le jour étant levé, il pourrait toujours utiliser un autre bus ou un taxi lorsqu'il devrait retourner récupérer des affaires à son appartement.

La manoir était apparu progressivement, comme jaillissant du sol. Et en effet, si Akane n'avait fait que supposer dans la Chambre que c'en était un, elle ne s'était pas trompée. Il était gigantesque, bien plus grand que ce qu'il n'aurait imaginé. Généralement, lorsque Sakyo entendait le mot "Manoir", il pensait aux logements à l'américaine, avec une apparence un peu plus "en bois". Mais ici, c'était dix fois plus grand, le tout en pierres, avec de nombreuses fenêtres et puis un terrain à la hauteur du domicile. Vargas devait être un homme terriblement riche, plus que Sakyo ne l'aurait imaginé. Mais il fallait dire qu'en ayant vu son fils arriver dans la chambre, en tenue bourgeoise, cela semblait plus logique.
Quant à savoir ce qu'il avait bien pu faire dans sa vie pour posséder une telle fortune, l'écrivain lui demanderait très certainement plus tard. Là, il s'agissait d'entrer et de faire un point sur les évènements récents et à venir. Et puis il devrait se reposer aussi: il n'avait pas dormi cette nuit.

Bref, Sakyo et Saki se retrouvèrent devant la gigantesque porte d'entrée après avoir traversé la grande allée. L'étudiant frappa à la porte, avec force, jugeant que l'épaisseur de celle-ci devait très certainement demander une certaine insistance, avant de se rendre bêtement compte qu'appuyer sur la sonnette allait être bien plus facile. Ce qu'il fit.

"Eh ben... J'en reviens toujours pas..."


Ce n'était pas qu'une illusion. Cette douleur, je la sentais. Et ma peau, déchirée, mes cris, étranglés, je les entendais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reflet-pareidolie.blogspot.com/

Administrateur
avatar
Yarashin Zurui

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t450-zurui-yarashin-valide
Nombre de messages : 1025
Pseudo : cauhein
Surnom : Zuruinator
Âge du personnage : 27 ans

Fiche Technique
Points:
0/0  (0/0)
Missions:
1/5  (1/5)
Équipement/Armement: combinaison, gantzpad, GantzBlade ,GantzScanner, cyberveste(camnocturne,UC,monocleAR, batterie), GantzScanner)

Lun 23 Mai 2011, 21:13

Parfait, je vous téléphonerais quand j'aurais confirmation.
Ah oui, au fait, j'ai mis à jour le répertoire de vos portables avec les surnoms et numéros de chacun. Donc vous savez comment me joindre.

Il enchaina sans laisser à quiconque le temps de répondre.
Je reviendrais de toute manière ce week-end pour préparer la cave.
Bonne soirée.

Sur ces paroles, il sortit son contrôleur et disparu.
Un claquement de porte fit comprendre qu'il était sorti de la même manière qu'il était entré.
Dehors, un otaku invisible courait pour attraper le bus qui le ramènerait chez lui


MJ amateur, habilité pour les prémorts, MP moi.

Na na na na na na na na na na na na na na na na... ZURUI!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gantzer A
avatar
Vargas Von Casteirn

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t385-vargas-von-casteirn-valide
Nombre de messages : 1091
Pseudo : Vardec
Surnom : The Scarlet mustache
Âge du personnage : 50

Fiche Technique
Points:
13/100  (13/100)
Missions:
2/6  (2/6)
Équipement/Armement: X-Shotgun (mains) - X-gun (holster gauche) - Y-Gun (holster droit) - 1 Magnum + 2 boîtes munitions - 1 Masque à gaz (sac à dos) - Contrôleur - Combinaison

Mar 24 Mai 2011, 06:33

Nishi devait être un autre gantzer mais étant donné son absence à l’arrivée du vieil homme, il en déduit qu’il était surement mort. Mais si des informations relativement précieuses étaient à la disposition des enquêteurs alors ils risqueraient peut-être certaines accusations. D’un autre côté, si des personnes qui ne sont pas de la chambre arrivent à trouver une piste sérieuse, alors ils pourraient peut-être trouver les responsables de ces horribles expériences.

« Ne vous inquiétez pas Yarashin je pense que ma cave pourra accueillir l’équipement. »

Après le départ du geek, les deux occupants du manoir s’afférèrent à leur tâche. Laissant Akane s’occuper des commandes car étant plus qualifiée en la matière, Vargas au prix d’une longue discussion avec la jeune femme arriva à la convaincre de le laisser prendre en charge la totalité des dépenses nécessaires.
Le week-end, alors que les trois gantzers étaient en train d’aménager la cave pour installer l’équipement qui était arrivé. Saki et Sakyo arrivèrent enfin, le vieillard leur ouvrit la porte avec joie et sans perdre un instant les fit rentrer dans le manoir. Cette fois-ci il ne commit pas l’erreur du salut et fit celui de la coutume japonaise.


« Bienvenu dans ma maison jeunes gens, ne vous gênez pas faites comme chez vous. »
Dit-il en leur montrant leurs chambres respectives, après qu’ils aient salué les deux autres membres du groupe.

Une fois installés, les deux nouveaux arrivant dans l’imposante bâtisse furent mis au courant des récentes découvertes et de la contenance des commandes qu’ils avaient passé pour les aider dans leur prochaines chasses. Vargas portait désormais la combinaison en dessous d’une tenue dans les tons de celle qu’il portait à sa téléportation par la sphère noire.

Une fois rassemblé dans la même pièce, le vieil homme leur fit part de ce qu'il avait préparé pour eux.

"Au cas où il m'arriverait quelque chose, j'ai préparé un chèque pour chacun d'entre vous afin que vous puissiez mettre à votre disposition tout ce qui vous donnera une chance de vous en sortir. Je les ais mis dans le meuble à côté de l'entrée principale. Pour entrer dans le manoir, vous n'aurez cas emprunter la porte de la cuisine que je ne verrouille presque jamais." Dit-il sur un ton sérieux.


Dramatiquement sanglant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gantzer A
avatar
Sakyo Jinnai

Fiche : http://gantz.forumpro.fr/t219-sakyo-jinnai-valide
Nombre de messages : 1071
Pseudo : Sakyo
Surnom : Héros abandonné
Âge du personnage : 19

Fiche Technique
Points:
51/100  (51/100)
Missions:
3/6  (3/6)
Équipement/Armement: Y-Gun (+déclencheur), X-Gun, Contrôleur, Combinaison, Manteau, Masque à gaz, Talkie-Walkie, Trousse de soin dans sac à dos.

Mer 25 Mai 2011, 15:00

[HRP: Compte tenu de la fin du délai imposé, je me permets de faire une grosse ellipse quant aux évènements à l'intérieur du manoir.]



Le couple eut la chance de bénéficier d'un logement à la hauteur de l'apparence du manoir. L'accueil de Vargas fut chaleureux, et ce dernier s'était alors immédiatement empressé de leur montrer leurs chambres. C'était fabuleux: ils avaient même une salle de bain individuelle. C'était presque trois fois la taille de l'ancien appartement de Sakyo. La richesse de vieil homme n'était donc pas qu'une supposition. Et lorsqu'il leur fit part de son projet de leur offrir un chèque s'il venait à mourir, l'écrivain comprit que la confiance de l'homme au niveau sa richesse était légitime. S'il mourait, ils ne manqueraient de rien au niveau de leur équipement. Mais tout de même, c'était tragique de se préparer à cette éventualité...

"Merci beaucoup, Vargas... Mais je préfère me dire que vous serez avec nous pour nous aider."

C'était un allié de choix, clairement. Le plus humain des gantzers que Sakyo aie pu connaître, sans doute. Même Kyou, qui restait son meilleur, il le voyait tout de même moins généreux sur ce point. Sans doute était-ce tout simplement parce qu'il ne bénéficiait pas de cette abondance, bien sûr. Quoiqu'il en soit, ce manoir était la meilleure chose qui ait pu arriver au romancier après son arrivée dans la Chambre.
Suite à leur installation dans le manoir, Saki et Sakyo furent mis au courant des évènements de l'E-mission et de la "liste" de Tenma. Cette "liste" était déjà un problème, et il voyait déjà venir le raid dans son appartement. Heureusement, il avait emmené la combinaison et les armes avec lui, donc le plus important ne pouvait pas être confisqué. Quant à l'E-mission, il fit part aux autres gantzers de ce que lui avait pu connaître, suite à sa toute première mission.

"L'E-mission a déjà fait ça il y a plusieurs semaines, lors de ma première arrivée dans la Chambre. On voyait des choses exploser, c'était très brouillon, mais on pouvait voir un homme se faire tuer. Par une espèce de "bras invisible"... Jusque là, je pense que c'était possible: nous avions une heure, je crois, pour effectuer cette mission. C'était le chaos en ville, donc je peux comprendre qu'on aie pu capturer ces images... Mais les évènements du stade, c'est différent... C'était dur, mais souvenez vous: nous n'avions même pas un quart d'heure pour la terminer. Le combat a été extrêmement bref, et ces images ont pu être prises... Ce n'est pas un hasard."

Malheureusement, ce furent les seules informations qu'il put leur apporter.
Après cela, ils s'attelèrent tous à la tâche pour installer le matériel nécessaire à leur survie dans la cave. Puis, lorsque ce fut terminé, Saki et Sakyo se reposèrent un court moment, pour partir chacun de leur côté le reste de la journée. La rookie devait rendre visite une dernière fois à son frère. L'écrivain, lui, devait récupérer ses dernières affaires et effacer les éventuelles preuves de son appartenance à Gantz ou la mort de certains "colocataires".
Lorsqu'il arriva à son domicile, il eut la stupeur de voir que la porte avait été défoncée et qu'une banderole jaune se trouvait sur l'entrée. Pourtant, à l'intérieur, rien ne manquait vraiment. Mais se rendant compte qu'on le soupçonnait déjà, il se dit qu'il ne serait plus vraiment nécessaire d'y laisser toutes ses affaires. Il ne pouvait pas prendre tous ses livres, c'était de la folie. Mais il prit tous ses vêtements, ses affaires de toilettes, son disque dur externe (sur lequel il avait installé tous ses jeux, car c'est bien beau de s'entraîner, mais il faut bien se détendre de temps en temps), son travail universitaire (car il y était attaché) et ses livres préférés: ceux qui concernaient la littérature occidentale.
En ressortant, il croisa le regard de son tanuki, et se rappela à quel point Saki l'avait apprécié. Alors il le prit aussi sous le bras et se remit en direction du manoir.

A la fin de la journée, il avait aménagé sa chambre de façon un peu plus personnelle et posté le petit Tanuki en face de sa porte, de sorte que tout le monde (et surtout Saki) puisse l'admirer. Puis il se consacra entièrement à l'entraînement. Malheureusement, comme il avait dû abandonner son X-Shotgun lors de la dernière mission, il dû se restreindre à un entraînement au corps à corps dont Akane dût être le "maître". Il aurait bien pu prendre des cours, mais compte tenu de sa notoriété présumé chez la police, il ne pouvait pas vraiment se permettre d'agir en public, alors il se restreint à l'entraînement militaire de la métisse. Ce n'était sans doute pas ce qui lui permettrait d'abattre un adversaire à mains nues, mais en tout cas, il pourrait toujours s'en servir en cas de dernier recours, ou bien de fuite.
Les Y-Gun furent en cours de modification par Yarashin pendant un long moment. Malheureusement, tout au long des deux semaines d'intermission, aucun mot ne filtra à ce sujet. La seule chose dont l'écrivain eut la chance d'être au courant furent des plaisanteries de Gantz vis à vis d'individus qui auraient été de toute évidence visés par le geek. Après quoi, il récupéra son arme et put s'entrainer un peu à tirer avec sans utiliser le système de verrouillage. Il se contentait de tirer sur des cannettes ou des assiettes projetées dans les airs, en essayant d'anticiper la retombée. Ce fut très difficile, d'autant plus qu'il essayait de tirer sans utiliser la combinaison, et donc, en bénéficiant des tremblements, de l'effort à apporter pour tenir correctement l'arme à bout de bras, etc. Mais l'effort paya, et à la fin de l'intermission, il fut capable d'emprisonner les petites cibles à une distance moyenne environ trois fois sur quatre. Bien entendu, tout dépendrait aussi de la rapidité des ennemis.

En dehors des entraînements qui s'effectuèrent souvent de façon individuelle, la vie fut appréciable dans le Manoir des Von Casteirn. Sakyo avait du mal à croire que le jeune Vardec, dont il s'était tant méfié, pouvait vivre dans un tel endroit. Mais dans tous les cas, la coopération fut fructueuse, peut-être même plus encore que lorsqu'il avait été chez Kyou, avec Reika.


Ce n'était pas qu'une illusion. Cette douleur, je la sentais. Et ma peau, déchirée, mes cris, étranglés, je les entendais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reflet-pareidolie.blogspot.com/

Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas

[A7 - Vargas Von Casteirn, Yarashin Zurui, Akane Ueno, Sakyo Jinnai, Saki Ren] Seconde chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Description d'Akane Beach
» Mission B - Capture au port de Raiun (PV Akane)
» [HRP] De la bonne transmission des ordres de missions
» Et c'est ainsi que... Akane Hirogami [En cours]
» Mizukawa fait son cirque pour quitter l'île
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gantz ROH RPG ::  :: RP hors-mission :: Tokyo :: Habitations-